Récits


Thème(s) :

Tags :

Zone(s) :

Période(s) :

Langue(s) :

Écriture(s) :

Partager l'article :

5 mars 1764 – Naissance de Mikiel Anton Vassalli, « père de la langue maltaise »

Le maltais, langue nationale de Malte, appartient à la famille des langues sémitiques, Il est proche de l’arabe sicilien. Le plus vieux texte écrit connu serait le poème Il-Kantilena attribué à un certain Pietru Caxaro (env. 1400 – 1485). Le maltais est transcrit en alphabet latin, ce qui en fait un cas extrêmement singulier parmi les langues sémitiques. Ce fut un processus assez long puisqu’il s’échelonna sur près de deux siècles. Parmi divers noms qui ont nourri et porté cette volonté, on y retiendra tout spécialement l’œuvre de Mikiel Anton Vassalli (1764-1829) considéré comme le « père de la langue maltaise ». Patriote, homme engagé dans le mouvement des Lumières, il est en 1788 l’auteur de Alfabeto Maltese (Alphabet maltais), travail qu’il poursuivra et amendera au fil des décennies. L’alphabet maltais se fixe finalement le 1er janvier 1934. Il comprend aujourd’hui 30 graphèmes incluant un certain nombre de signes diacritiques. Quant à la langue maltaise, elle poursuit son aventure sous le regard vigilant du Conseil national de la langue maltaise (Kunsill Nazzjonali ta’ l-Ilsien Malti) fondé en 2005.

A

B Ċ D

E

a

b ċ d e
F Ġ G

H

f

ġ g h
Ħ I IE J

K

ħ

i ie j k

L

M N O P
l m n o

p

Q

R S T U
q r s t

u

V

W X Z Ż
v w x z

ż

Récits


Thème(s) :

Tags :

Zone(s) :

Période(s) :

Langue(s) :

Écriture(s) :

Suggestions :