• Indéfinition principale :

    complexité

    Etat et processus résultant d’un niveau élevé d’organisation – ou de désorganisation –impliquant de nombreux éléments, leurs interrelations et leur mode de communication, et se caractérisant par sa plus ou moins grande imprévisibilité.

  • complexité

    « Deux illusions (…) La première est de croire que la complexité conduit à l’élimination de la simplicité… La seconde est de confondre complexité et complétude… La complexité comporte la reconnaissance d’un principe d’incomplétude et d’incertitude. » Edgar Morin


  • Effet Complexité

    Le monde est assurément complexe. En rendre état ne saurait échapper à la difficulté de capter cette complexité sans la réduire ni la rendre plus confuse. Tel est l’un des enjeux majeurs de l’effet complexité. Rappelons que le mot complexité vient du latin complexus, c’est-à-dire « ce qui est tissé ». Notre relation à la complexité renvoie ainsi à l’art d’opérer ce tissage, ce croisement de nœuds, ce mariage entre la trame et la chaîne qui forme tout tissu qu’il soit social, politique, écologique, sentimental.  S’il est bien pratiqué, un tel art doit permettre à l’esprit qui en comprend ou devine la nature, de s’y retrouver sans … complication obligée. Ajoutons que la complexité est également une invitation à ne pas s’arrêter à l’un ou l’autre de ces nœuds avant d’en avoir saisi l’ensemble, car aucun d’eux ne constitue une fin en soi. Le maître soufi Idries Shah l’énonce fort bien : « Imaginons que les élèves en soient au stade où ils ne savent rien d’autre que faire des nœuds. Ils peuvent y prendre un certain plaisir. Mais s’ils s’en tenaient à la phase des noeuds et réduisaient l’art du tissage à ce savoir-faire quand donc commencerait-on à tisser ? » (Apprendre à apprendre) Quant à dépasser le complexe, n’est-ce pas dans la tentative de parvenir à une forme de simplicité (non de simplisme) qu’elle trouve son aboutissement ?


  • #complexité

    Latin complectere : plier avec, entrelacer – #Complexité / Latin simplex : qui ne fait qu’un pli – Simplicité.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • VUCA

    « C’est devenu un acronyme de gestion à la mode : VUCA, un raccourci pour Volatilité, Incertitude (Uncertainty), Complexité et Ambiguïté, une sorte de fourre-tout pour signifier qu’« ils sont devenus fous là-bas! » C’est aussi un terme assez dérangeant : VUCA mêle quatre types distincts de défis lesquels exigent quatre types distincts de réponses. Cela rend difficile de savoir comment aborder une situation délicate ou inextricable, et il devient ainsi facile d’utiliser l’expression « VUCA » telle une béquille, une façon de rejeter le travail acharné de stratégie et planification car, après tout, on ne peut pas se préparer à un « monde VUCA », n’est-ce pas ? » (s. hbr.org / Nathan Bennett & G. James Lemoine)


  • extinction 

    « Depuis que la vie est apparue sur la Terre il y a quelque 3 milliards et demi d’années, l’extinction des espèces est un phénomène normal et attendu, comme un bruit de fond récurrent nécessaire à l’émergence de nouveauté et de complexité (…) L’histoire de la vie est donc loin d’être un long fleuve tranquille, jalonnée qu’elle fut de crises et de violences dont on peut démontrer qu’elles sont génératrices de diversité biologique. Mais la crise actuelle, dont la sévérité ne sera pas moindre que celles des précédentes, a pour triste particularité d’être due à l’impact de l’homme qui porte donc la lourde responsabilité de s’immiscer dans des processus de nature géologique. » Jacques Blondel


  • Liste 2018 mots

    348 – route

    347 – téléphone

    346 – Kankurang

    345 – espace

    344 – Olonkho

    343 – chiffre

    342 – mort

    341 – /ui-//aes (Twyfelfontein)

    340 – ncegele

    339 – solstice

    338 – appartenir

    337 – coopérative

    336 – année

    335 – Bamiyan

    334 –recherche

    333 – céréale

    332 – Ribeira Grande

    331 – vieillesse

    330 – continent

    329 – Garifuna

    328 – sang

    327 – mouvement

    326 – bajan

    325 – bateau

    324 – Iran

    323 – économie

    322 – vent

    321 – outil

    320 – Cyrène

    319 – fruit

    318 – Comores

    317 – nom

    316 – univers

    315 – printemps

    314 – penser

    313 – Levuka

    312 – signe

    311 – mesure

    310 – religion

    309 – kinyarwanda

    308 – agriculture

    307 – Salvador

    306 – Sanganeb – Dungonab

    305 – art

    304 – tuvaluan

    303 – objet

    302 – couleur

    301 – T’heydinne

    300 – tel

    299 – ville

    298 – train

    297 – Petrykivka

    296 – Nasreddin Hodja

    295 – nudité

    294 – aimer

    293 – Guanacaste

    292 – Al-Bar’ah

    291 – Vatican

    290 – attendre

    289 – fleur

    288 – Slava

    287 – mendé écr (kikaku)

    286 – Liechtenstein

    285 – juche

    284 – montagne

    283 – famille

    282 – colindat

    281 – Damas

    280 – Lopé-Okanda

    279 – nous

    278 – Bouddhisme

    277 – Uluru-kata tjuta

    276 – Navajos

    275 – question

    274 – communication

    273 – Mashramani

    272 – Triglav

    271 – histoire

    270 – donner

    269 – batana

    268 – samoan

    267 – Ennedi

    266 – Paramaribo

    265 – asseoir (s’)

    264 – nüshu

    263 – Internet

    262 – jeunesse

    261 – maramureş 

    260 – griot

    259 – entreprise

    258 – nan pa’ch

    257 – métal (45-14)

    256 – pierre (45-13)

    255 – force (45-12)

    254 – Antigua

    253 – kartuli ena (géorgien lg)

    252 – sport

    251 – solitude

    250 – marshallais

    249 – ardha

    248 – toilettes

    247 – mushingantahe

    246 – Djibouti

    245 – dormir

    244 – araignée

    243 – Martin Luther

    242 – Porto Rico

    241 – bonjour

    240 – travail

    239 – temps

    238 – pluie

    237 – lune

    236 – distance

    235 – mariage

    234 – Tassili n’Ajjer

    233 – Brunei

    232 – révolution

    231 – handicap

    230 – ordinateur

    229 – tongien

    228 – femme

    227 – justice

    226 – Luxembourg

    225 – Monténégro

    224 – matière

    223 – maïs

    222 – pierre

    221 – autisme

    220 – vallée de mai

    219 – théâtre

    218 – crise

    217 – Uruguay

    216 – Kitabi Dədə Qorqud 

    215 – tigrigna

    214 – âge

    213 – e-estonia

    212  – séga

    211 – singapour 

    210 – sesotho

    209 – slovaque

    208 – Atomium

    207 – Comenius

    206 – océan

    205 –  مكة  (makka / La Mecque)

    204 – Cachoubes

    203 – n’ko alphabet

    202 – Grégoire Ahongbonon

    201 –  蔡伦 (Cai Lun)

    200 – rencontre

    199 – éducation

    198 – fleuve

    197 – atome

    196 – avion

    195 – informer

    194 – Vilnius

    193 – Martenitsa

    192 – ubérisation

    191 – jardin

    190 – numérique

    189 – sel

    188 – dzongkha

    187 – Carthage

    186 – nombre

    185 – santé

    184 – Spaarndam

    183 – wiki

    182 – Al-Zajal

    181 – Bialowieża

    180 – selfie

    179 – lumière

    178 – sarazm

    177 – bamoun

    176 – basque

    175 – intelligence

    174 – soleil

    173 – tupi-guarani

    172 – letton

    171 – gilbertin

    170 – commerce

    169 – Roma

    168 – innovation

    167 – sexe

    166 – eau (45-11)

    165 – sécurité

    164 – frère 

    163 – தமிழ்  (tamoul)

    162 – Sri Lanka

    161 – gouverner

    160 – énergie

    159 – automne

    158 – vérité

    157 – Keïta Salif

    156 – Rabat

    155 – Sapitwa

    154 – ngola

    153 – Copán

    152 – Phiona Mutesi

    151 – Rastafarisme

    150 – Manaschi

    149 – Haïti

    148 – kava

    147 – Pakistan

    146 – fjord

    145 – mano

    144 – jedek

    143 – vitesse

    142 – khoisan

    141 – fête

    140 – algorithme

    139 – 万里长城 (Grande Muraille)

    138 – fado

    137 – shabono

    136 – complexité

    135 – heure

    134 – Nazca

    133 – réussir

    132 – Inuit

    131 – symbole

    130 – paix

    129 – voyage

    128 – Pétra

    127 – Cú Chulainn

    126 – somali

    125 – hiri motu

    124 – Stari Most

    123 – fihavanana

    122 – Κύπρος / Kıbrıs 

    121 – alcool

    120 – nous

    119 – déchet

    118 – vaï (écriture)

    117 – famine

    116 – al-kuwait

    115 – animisme

    114 – Costa do Marfim (Côte d’Ivoire)

    113 – ennui

    112 – abebuu adekai (Cercueils (Ga)

    111 – Equateur

    110 – Grütli 

    109 – Kuomboka

    108 – feu (45-10)

    107 – Zanzibar

    106 – apprendre

    105 – Monomotapa

    104 – Brasilia

    103 – éléphant

    102 – organopónicos

    101 – goût

    100 – brezhoneg (breton)

    99 – Abya Yala

    98 – culture

    97 – encyclopédisme

    96 – indalo

    95 – matière (45-09)

    94 – main (45-08)

    93 – son (45-07)

    92 – Shqipëria

    91 – Salzburg

    90 – sisu

    89 – papillon

    88 – Samarkand

    87 – মুহাম্মদ ইউনূস (Muhammad Yunus)

    86 – Héreros

    85 – अवतार (avatāra)

    84 – Internet of trees (IoT)

    83 – Қазақ тілі

    82 – ລ້ານຊ້າງ (Lan Xang)

    81 – ᏍᏏᏉᏯ (Sequoyah)

    80 – Ruth & Seretse

    79 – nogar

    78 – argent

    77 – Yezidis

    76 –  alphabétisation

    75 – Ibeji

    74 – ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⴻⵏ  (Imazighen)

    73 – རྒྱལ་ཡོངས་དགའ་སྐྱིད་དཔལ་འཛོམས་ (Bonheur National Brut) / BNB

    72 – baleine

    71 – université

    70 – encens

    69 – Rapa Nui

    68 – El Güegüense

    67 – zealandia

    66 – frontière

    65 – chamorro

    64 – Ακρόπολη Αθηνών (Acropole d’Athènes)

    63 – mémoire

    62 – partage

    61 – rugby

    60 – ลอยกระทง (Loy Krathong)

    59 – voir (45-06)

    58 – manger (45-05)

    57 – corps (45-04)

    56 – bài chòi

    55 – гэр (ger)

    54 – Quetzalcoatl

    53 – Serpent arc-en-ciel

    52 – Asubakatchin

    51 – ދިވެހިބަސް  (divehi)

    50 – ˁnḫ (ankh)

    49 – atoll

    48 – guerewol

    47 – Eldorado

    46 – animal (45-03)

    45 – plantes (45-02)

    44 – vie (45-01)

    43 – téranga

    42 – ꦕꦤ꧀ꦣꦶꦧꦫꦧꦸꦣꦸꦂ (Borobudur)

    41 –  بزکشی (bouzkachi)

    40 – binge watching

    39 – Cueva de las manos

    38 – Janteloven (Loi de Jante)

    37 – חג החנוכה (Hanoucca)

    36 – 勿体無い (mottainai)

    35 – plastique

    34 – Jadev Payeng

    33 – sango (–> zo kwe zo)

    32 – naissance

    31 – Çatal Höyük

    30 – Alþingi (Althing)

    29 – Yosemite

    28 – oignon

    27 – Ekeko

    26 – ရိုဟင်ဂျာ / রোহিঙ্গা  (Rohingya)

    25 – pantoun

    24 – Porajmos

    23 – ᐊᔭᒐᖅ (ajagaq)

    22 – مجلس (majlis)

    21 – Μεσοποταμία (Mésopotamie)

    20 – Kibera

    19 – ornithorynque

    18 – bidonville

    17 – អង្គរ (Angkor)

    16 – mot-coeur

    15 – sapeur

    14 – матрёшка (matriochka)

    13 – burkinabè

    12 – bienveillance

    11 –온돌 (ondol)

    10 – braille

    9 – čebela

    8 – ላሊበላ  (Lalibela)

    7 – 共享 (gòngxiǎng)

    6 – Արևախաչ (arevakhach)

    5 – ka’el

    4 – अहिंसा (ahimsa)

    3 – 愚公  (Yu Gong)

    2 – lagom

    1 – ubuntu


  • Effet Utopique, Pantopique et Dystopique

    On reconnaîtra aisément l’effet utopique, très usité, dans sa prédisposition à inventer un monde qui n’est pas, ou ne peutêtre. Il renvoie de prime abord à l’ouvrage de Thomas More paru au 16e siècle sous le titre d’Utopia décrivant un « pays imaginaire où tout est réglé au mieux », île du bonheur pour tous sur laquelle on continue néanmoins de trouver quelques esclaves, et autres accommodements d’époque. Selon l’étymologie la plus courante, on y ferait allusion à un « nulle part » (gr. ou, « non », et topos, « lieu »). Toutefois la propension à nourrir ces mondes utopiques s’est vue plus récemment aiguiller vers une tendance dystopique, reflétant la noirceur des horizons, la promesse d’univers plus sinistres. De quoi nous interroger peut-être sur une troisième voie, celle d’une pantopie (gr. pan-, pantos, « tout », tous les lieux plutôt qu’aucun)… Laissant aux créateurs comme aux commentateurs inspirés la vision de bonheurs ou de malheurs pour tous, de lendemains chimériques ou d’écroulement généralisé, le monde actuel n’encourage-t-il pas davantage à prendre en considération sa réalité plurielle par l’ampleur, la complexité* et l’enchevêtrement de son questionnement contemporain ?


  • Effet Zoom et Effet Grand Angle

    Une voiture brûle et le monde bascule dans le chaos. Un forcené tue au nom d’un principe qu’il a dévoyé à ses fins morbides, et voici que nous sommes au bord d’un affrontement dogmatique sans retour. L’effet zoom a cette tendance à nous entraîner dans une extrapolation qui ne saurait remettre en question le talent de celui ou celle qui l’a laissée entendre ou entrevoir. Il aurait certes pu convier à un utile éclairage. Mais en matière de lumière, c’est plutôt de l’obscurité (obscurantisme ?) dont il ressort, celui de masquer la complexité dans laquelle chaque situation se forge, amenant in fine à ne pas considérer le tout ni la partie. L’effet grand angle n’est pas, quoiqu’il puisse paraître, son opposé. Celui-ci procède plutôt d’un élargissement après (ou avant) la prise en compte du zoom, dont on peut attendre les fameuses mises en corrélation ou en perspective, le tout dépendant encore et toujours du talent de celle ou celui qui y invite…


  • ville sacrée de caral-supe

    « Le site archéologique de Caral-Supe qui s’étend sur 626 ha est situé sur un plateau désertique aride en surplomb de la verdoyante vallée de Supe. Il date de la période archaïque tardive des Andes centrales, il y a 5 000 ans, et il s’agit de la plus vieille cité de ce type aux Amériques. C’est un site impressionnant en termes de conception et de complexité de ses éléments architecturaux et spatiaux, notamment de ses monumentales plateformes de pierre et de terre et de ses cours circulaires creuses. Caral, qui n’est qu’un des 18 établissements urbains de la zone, est particulièrement bien préservé. On y trouve une architecture complexe et monumentale, notamment six grandes structures pyramidales. Un quipu (une corde à laquelle plusieurs autres cordelettes nouées étaient attachées, servant à enregistrer et transmettre des informations dans les Andes) retrouvé sur place témoigne du développement et de la complexité de la civilisation de Caral. Le plan de la ville et certaines de ses composantes, notamment les structures pyramidales et le groupe résidentiel de l’élite, témoignent de fonctions cérémonielles, traduisant la puissance de ce que l’on pourrait qualifier d’idéologie religieuse. Le site doit sa remarquable conservation à son abandon précoce et à sa découverte tardive. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Pérou

    Date :

    2009

    Catégorie :

    Culturel
  • parc archéologique national de tierradentro

    « Le parc regroupe des statues monumentales de personnages humains et contient de nombreux hypogées construits entre le VIe et le Xe siècle. Ces vastes tombes souterraines (certaines chambres mortuaires atteignent 12 m de large) sont ornées de motifs reproduisant les décorations intérieures des habitations de l’époque. Elles témoignent de la complexité sociale et de la richesse culturelle d’une société préhispanique du nord des Andes. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Colombie

    Date :

    1995

    Catégorie :

    Culturel
  • nan madol : centre cérémoniel de la micronésie orientale

    « « Nan Madol est une série de 99 îlots artificiels formés de pierre basaltique et de blocs de corail située au large de l’île de Pohnpei. Ces îlots abritent les vestiges de palais, de temples, de sépultures et de domaines résidentiels en pierre, érigés entre 1200 et 1500 ans après J.-C. Ces vestiges représentent le centre cérémoniel de la dynastie Saudeleur, une période dynamique de la culture insulaire du Pacifique. L’échelle colossale de ces édifices, le perfectionnement technique et la concentration des structures mégalithiques témoignent de la complexité des pratiques sociales et religieuses des sociétés insulaires de l’époque. Le site a été inscrit simultanément sur la Liste du patrimoine mondial en péril en raison des menaces qui pèsent sur le site, notamment l’envasement des voies navigables qui favorise la croissance incontrôlée de la mangrove et fragilise les constructions. » (source : whc.unesco.org) »


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Micronésie (Etats fédérés de)

    Date :

    2016

    Catégorie :

    Culturel
  • Une Croissance Culturelle de l’Humanite (CCH)

    Prologue

    Une croissance culturelle de l’humanité (CCH) est en marche, impliquant une autre perception de la notion de « croissance », qu’elle soit médiatique, sociale, pédagogique, sémiotique, environnementale, économique, numérique…

    Chacun, chacune d’entre nous peut en être tout à la fois le bénéficiaire et l’acteur/rice, transformant notre rapport au monde, à l’autre et à soi.

    Dix raisons à cela…

    By: The British Library

    Article 1

    La CCH en appelle à une nouvelle vision du monde.

    1.1 Cette vision est aujourd’hui confrontée aux crises, tensions et conflits de toutes sortes au sein desquelles chacun/e tente – avec plus ou moins de succès – d’établir son propre équilibre.
    1.2 Nous devons y faire face à une grande diversité de concepts, d’opinions, de faits et à la nécessité permanente de les décoder.
    1.3 Une complexité s’y manifeste, à la croisée de nombreux systèmes idéologiques, religieux, scientifiques, sociaux, financiers, cognitifs… et des turbulences qu’ils rencontrent.
    1.4 Au regard de cette période confuse, la CCH interroge les conditions qui favoriseraient l’avènement d’un progrès plus responsable de l’humanité.

    By: Jordan Wade

    Article 2

    La CCH s’appuie sur une approche transculturelle en vue d’une reconnaissance de nos différences et similitudes.

    2.1 Pour y parvenir, deux idées de la culture aspirent à converger : la culture en tant qu’héritage et patrimoine, mais aussi en tant qu’« idéal à atteindre », projet à conduire.
    2.2 La CCH vise à dépasser ethnocentrismes, stéréotypes et préjugés, en soulignant que le « centre du monde est partout, et la périphérie nulle part » (Nicolas de Cues).

    By: Jay

    Article 3

    La CCH requiert une pédagogie innovante à la hauteur des enjeux de nos temps.
    3.1 La CCH accorde une place importante à la manière dont chacun/e de nous acquiert sa culture (processus d’enculturation) et dont elle interagit avec les autres (interculturation).
    3.2 L’idée d’une intelligence plurielle, à la fois intellectuelle, émotionnelle et corporelle, y prend une place centrale aidant à notre meilleur épanouissement.
    3.3 La CCH défend un meilleur accès et partage des savoirs, sous la forme d’un encyclopédisme contemporain, humble et volontaire.
    3.4 La relation à la croyance, de soi, d’autrui, et à l’incroyance, y est un enjeu déterminant, facteur de paix ou germe d’innombrables conflits.
    3.5 La créativité artistique y occupe, dès le plus jeune âge et tout au long de la vie, une place décisive à la fois transculturelle et transdisciplinaire.

    By: Franck Michel

    Article 4

    Notre relation au sens est au cœur de la CCH.

    4.1 La CCH nous invite à mieux considérer la grande pluralité de nos langages (langues, écritures, autres codes…) et leurs bénéfices quotidiens dans notre rapport au monde et aux autres.
    4.2 La CCH soutient une meilleure prise en compte de nos variations de sens (processus d’indéfinition) afin de réduire malentendus et préjugés.
    4.3 La CCH manifeste un intérêt majeur aux fonctions symboliques et à leur rôle essentiel dans notre saisie du sens.

    By: Masaru Kamikura

    Article 5

    Une communication plus humaniste fonde la CCH et participe naturellement à sa diffusion.

    5.1 La CCH rappelle que la communication est avant tout écoute réciproque, « mise en commun » et que cela nécessite une réelle présence à l’autre.
    5.2 La CCH est également attentive aux formes de médiation susceptibles de comprendre ou résoudre les conflits, contentieux et désaccords qui divisent l’humanité, y interrogeant tout particulièrement le rôle des médias.
    5.4 La CCH voit dans le numérique et dans ses conséquences un levier déterminant des changements en cours et de leurs possibles évolutions invitant à les aborder sous un angle plus humaniste.

    By: www.hacienda-la-colora.com

    Article 6

    La CCH est vecteur de renouveau économique et entrepreneurial.

    6.1 La CCH encourage à bien comprendre la part que les cultures peuvent apporter aux équilibres économiques, notamment dans l’innovation en faveur de nouvelles formes de partage et d’échange, redessinant la carte des valeurs.
    6.2 La CCH est source d’emplois et de valeur ajoutée, s’inscrivant dans de nombreux pans d’activité, incluant le secteur culturel.

    By: Kevin Steinhardt

    Article 7

    La CCH trouve sa pleine mesure collective dans de nouvelles formes d’organisation et de responsabilité sociale, fondées sur la coopération et le partage non seulement des biens matériels, mais du temps, des compétences, des savoirs…

    7.1 La CCH est un atout décisif pour toute collectivité territoriale dont elle peut consolider le projet politique et la gouvernance à court, moyen et long terme.
    7.2 La reconnaissance mutuelle de nos identités, dans leurs attaches historiques, leurs évolutions constantes, leurs raisons migratoires et leur dialogue apaisé, et bien entendu leur transmission, y est essentielle.
    7.3 Une meilleure gestion de l’espace habité, dans sa complexité naturelle et culturelle, dans ses équilibres individuels et collectifs, en est un corollaire.
    7.4 Afin de promouvoir cette dynamique dans toutes les composantes de la société, la CCH s’appuie sur l’idée d’une alliance intergénérationnelle placée au service de chacun/e.

    By: Department of Foreign Affairs and Trade

    Article 8

    Considérant le besoin urgent de solutions durables, la CCH pointe l’obligation de mieux défendre la Vie sous toutes ses formes car sa présente mise en danger ne menace pas seulement nos cultures mais notre espèce même.

    8.1 La CCH est soucieuse de l’équilibre et de la fragilité des écosystèmes, de leur dérèglement climatique ainsi que de la gestion des ressources (océans, forêts, eau, énergie…), liés à nos modes de production et de consommation, à nos usages énergétiques et à leurs déchets, c’est-à-dire à notre vision du monde.
    8.2 La CCH veut contribuer à un développement plus harmonieux, plus responsable et plus équitable des activités humaines au regard tant de leur équilibre que de leur impact sur les écosystèmes.
    8.3 La CCH est attentive à notre état de santé, incluant nos besoins alimentaires, et aux interactions avec les écosystèmes qui l’autorisent ou la contrarient.

    By: Swedish National Heritage Board

    Article 9

    Ainsi qu’il apparaît, chacun/e de nous est susceptible de mettre en œuvre la CCH.

    9.1 Loin de se réduire à une idée conventionnelle de la croissance, la CCH peut accompagner tout projet de vie, dans la recherche d’un équilibre quotidien au monde, aux autres et à soi-même.
    9.2 Le respect mutuel s’y impose comme une condition à son émergence que l’on soit homme ou femme, enfant ou adulte.

    By: seyed mostafa zamani

    Article 10

    Résolument tournée vers un avenir pacifique de l’humanité, sa prise de conscience et ses exigences constantes, appelant à la responsabilité et à l’engagement de chacun/e, la CCH se veut une alliée sur le chemin de progrès de l’espèce humaine.

    10.1 La CCH souhaite ainsi contribuer à la transition de notre temps qui ne doit pas être obligée mais désirée.
    10.2 La CCH y défend l’idée d’une Renaissance inédite, forte de l’enthousiasme des générations présentes et à venir, reposant sur le choix de nous y engager.


  • art

    « Qu’est-ce qu’on attend de l’art ? Dans mon cas, j’apprécie les œuvres issues de recherches approfondies personnelles qui échappent à une compréhension facile et s’imposent comme une proposition énigmatique, tout en dégageant une sensibilité monstrueuse de l’artiste qui agite la conscience et l’inconscience du public. Un travail juste bien fait ne m’intéresse guère. Il m’ennuie. J’attends une interrogation complexe qui me fait réagir. On sent parfois la faculté de penser suspendue à cause de sa complexité éblouissante, mais ça fait partie du plaisir qu’on peut avoir dans l’appréciation de l’art. En effet, c’est une grande extase que les bonheurs de la vie quotidienne ne peuvent pas remplacer (et vice versa). »


    Les Mots De


    Thème(s) :

    Tags :

  • #complétude

    → Deux illusions / Croire que la complexité élimine la simplicité… / Confondre complexité et #complétude… – Edgar Morin.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

  • 100

    100. 100 notions pour questionner le monde, notre monde, par touches successives au fil d’une palette d’outils et de projets. 100 notions (ou plus exactement 99 ,-) de la « vie » à la « société », des « jeux » aux « arts », du « commerce » à « l’espace », pour tenter de faire sens de la pluralité des êtres, lieux et idées, sans jamais perdre de vue l’unité qui les traverse et les assemble. Entre un constant et profond intérêt pour le passé, ses traditions et héritages, et une incorrigible passion pour le futur, son inventivité et ses progrès supposés, la Pantopie se veut un essai sur le présent et sur les défis qu’il nous adresse. Affirmant que « le centre du monde est partout » (N. de Cues), la Pantopie est une invitation à la rencontre, à la découverte et au dialogue afin de contribuer à une meilleure compréhension mutuelle. Puissions-nous y tracer ensemble les voies de nouvelles pédagogies, de nouvelles manières de penser, agir, communiquer, ouvertes sur la complexité et certains chaos du monde actuel, sans jamais perdre de vue la simplicité des idéaux qui nous animent en quête de paix et d’harmonie partagée.

     

    Les êtres humains