• lumière

    Prié par un ami de commenter le verset du Coran (XXIV, 35) dit « de la Lumière », Ghazâlî (1058-111) lui répondit la chose suivante :« Sache que la lumière de la vision externe est marquée par plusieurs imperfections : (…) Dans l’acte même de la perception visuelle elle se trompe souvent, croyant petit ce qui est grand (il cite le cas des étoiles), proche ce qui est éloigné, croyant en mouvement ce qui est immobile ou l’inverse… Si donc il existait un œil d’une autre sorte, exempt de tous ces défauts, ne mériterait-il pas mieux, vraiment, le nom de « lumière » ? » (Abû Hamid Muhamad al-Ghazâlî – Le Tabernacle des Lumières)


  • lumière

    La Genèse ne commence-t-elle pas par cet hommage à la lumière : « [1] Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. [2] La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. [3] Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. [4] Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. [5] Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour »


  • L’araignée et la lumière

    Chez les Cherokees,
    La terre était jadis dans l’obscurité.
    La lumière se trouvait
    De l’autre côté du monde.

    earth * past * without light

    La terre * dans le passé * sans / lumière

    Ceux qui la possédaient
    Ainsi qu’il est de coutume
    Refusaient de la partager.

    Alors, on décida de s’en emparer.

    L’opossum fut envoyé le premier,
    Qui hélas se brûla les yeux et la queue.
    Puis vint le tour du busard.
    Qui, pour sa part,
    Se brûla le crâne.

    En définitive c’est la petite araignée qui,
    Après avoir fabriqué un pot,
    Se rendit de l’autre côté du monde.

    Elle était si minuscule,
    si insignifiante
    Qu’elle passa inaperçue.

    C’est ainsi qu’elle put accueillir
    Un rayon de lumière
    Dans le pot qu’elle avait apporté.
    Et s’en revint triomphante.

    Depuis lors les araignées tissent leur toile
    En forme de disque solaire,
    Et les femmes cherokees fabriquent des pots…

    spider pluralS * produce * cobweb * with shape ofS sun circle

    Les araignées * produisent * leur toile * avec / une forme / de disque solaire (soleil / cercle)


  • #lumière

    明 : la #lumière / Judicieuse association de la lune 月et du soleil 日 / → Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #lumière louis & auguste

    Les frères #Lumière, Auguste et Louis / Inventeurs de génie, ils produisent des œuvres pour le cinématographe / Procédé autochrome (1907).


  • #lumières

    Enlightment, Aufklärung, #Lumières / 18e s. européen / S’affranchir des codes anciens, partic. religieux / Appel à la science et au progrès.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Période(s) :

  • guāng  – 光 : « lumière »

    guāng  光 : « lumière » – Certains y voient l’association de « l’homme » 儿et du « feu » 火. En y ajoutant le « soleil » 日, on obtient 晃  huǎng : « éblouir ». 谢谢光临  xièxieguānglín est une formule de politesse pour  remercier qqn de sa visite.  光 se prononce kou ou hikari en japonais.


    Sinograph


    Thème(s) :

    Tags :

  • 5 mars 1764 – Naissance de Mikiel Anton Vassalli, « père de la langue maltaise »

    Le maltais, langue nationale de Malte, appartient à la famille des langues sémitiques, Il est proche de l’arabe sicilien. Le plus vieux texte écrit connu serait le poème Il-Kantilena attribué à un certain Pietru Caxaro (env. 1400 – 1485). Le maltais est transcrit en alphabet latin, ce qui en fait un cas extrêmement singulier parmi les langues sémitiques. Ce fut un processus assez long puisqu’il s’échelonna sur près de deux siècles. Parmi divers noms qui ont nourri et porté cette volonté, on y retiendra tout spécialement l’œuvre de Mikiel Anton Vassalli (1764-1829) considéré comme le « père de la langue maltaise ». Patriote, homme engagé dans le mouvement des Lumières, il est en 1788 l’auteur de Alfabeto Maltese (Alphabet maltais), travail qu’il poursuivra et amendera au fil des décennies. L’alphabet maltais se fixe finalement le 1er janvier 1934. Il comprend aujourd’hui 30 graphèmes incluant un certain nombre de signes diacritiques. Quant à la langue maltaise, elle poursuit son aventure sous le regard vigilant du Conseil national de la langue maltaise (Kunsill Nazzjonali ta’ l-Ilsien Malti) fondé en 2005.

    A

    B Ċ D

    E

    a

    b ċ d e
    F Ġ G

    H

    f

    ġ g h
    Ħ I IE J

    K

    ħ

    i ie j k

    L

    M N O P
    l m n o

    p

    Q

    R S T U
    q r s t

    u

    V

    W X Z Ż
    v w x z

    ż


    Récits


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

    Période(s) :

    Langue(s) :

    Écriture(s) :

  • La peinture décorative de Petrykivka, expression de l’art populaire ornemental ukrainien

    « Les habitants du village de Petrykivka décorent leurs habitations, leurs objets domestiques et leurs instruments de musique de peintures ornementales où prédominent des fleurs imaginaires et autres éléments naturels inspirés d’une observation méticuleuse de la flore et de la faune locales. Cet art est riche de symboles : le coq symbolise le feu et l’éveil spirituel, tandis que les oiseaux représentent la lumière, l’harmonie et le bonheur. Dans la croyance populaire, les peintures protégeaient du chagrin et de tous les maux. Les personnes vivant sur place, en particulier les femmes de tous âges, participent à cette tradition artistique populaire. Chaque famille compte au moins un praticien, la peinture décorative faisant ainsi partie intégrante de la vie quotidienne de la communauté. Les traditions picturales, et notamment les éléments ornementaux symboliques, sont transmises, renouvelées et perfectionnées au fil des générations. Les bases de la peinture décorative de Petrykivka sont enseignées dans les écoles locales à tous les niveaux, des institutions préscolaires aux écoles supérieures, où chaque enfant peut les apprendre, et la communauté est prête à transmettre son savoir-faire à tous ceux qui montrent un intérêt pour cet art. La tradition des arts décoratifs et des arts appliqués contribue au renouvellement de la mémoire spirituelle et historique et signe l’identité de toute la communauté. » (source UNESCO : ich.unesco.org)


  • La cérémonie de la Nan Pa’ch

    « La cérémonie de la Paach est un rituel de vénération du maïs célébré à San Pedro Sacatepéquez. La cérémonie vise à remercier la nature pour les bonnes récoltes obtenues, au moyen d’un rituel mettant en lumière les liens étroits entre l’homme et la nature. Elle se caractérise également par des prières en langue mam. Les participants sont pour la plupart d’anciens fermiers, hommes et femmes, fortement liés à la communauté et qui sont reconnus comme meneurs par celle-ci. Quatre diseurs de prières  »parlamenteros » offrent des prières au cours de la cérémonie, bénéficiant du soutien de quatre  »parlamenteros » auxiliaires. Quatre marraines décorent les épis de maïs de façon cérémonielle et coordonnent la préparation et le service de la nourriture. La cérémonie de la Paach renforce l’identité de la communauté de San Pedro ainsi que le savoir communautaire lié au respect de la nature et à sa conservation. La méthode de transmission est à la fois orale et pratique, un meneur de groupe se charge d’instruire les nouveaux membres dans le cadre d’ateliers, tandis que les enfants accompagnent leurs grands-parents à la cérémonie. Depuis quelques années, la cérémonie de la Paach souffre d’un désintérêt, car certains jeunes la considèrent désormais désuète. L’insécurité économique est également un frein, au point de pousser une partie des détenteurs à ne plus prendre part à la célébration. D’autre part, l’âge avancé des anciens détenteurs et le recul des pratiques de transmission pourraient entraîner la disparition de cette expression culturelle. » (source UNESCO : ich.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Guatemala

    Date :

    2013

    Catégorie :

    Immatériel

    Thème(s) :

    Tags :

  • taïga 

    « The chilling, distant howl of a wolf, the staccato hammering of a woodpecker nearby, the bounce of the dense carpet of conifer needles underfoot. The shaft of pure light slicing through the canopy of tall, dark, brooding trees. The crisp air rich with resinous fragrance. These are some of the sensory impressions any visitor to the great north woods can experience. This is the taiga. » Trevor Day. 2006. Taiga. Infobase publishing. [« Le glacial et lointain hurlement d’un loup, le martèlement saccadé d’un pic dans les environs, le rebond de nos pas sur un tapis d’aiguilles. Un rayon de lumière pure glissant à travers la canopée des grands arbres sombres. L’air vif riche du parfum résineux. Telles sont quelques-unes des impressions sensorielles que peut éprouver tout visiteur des grandes forêts du nord. Telle est la taïga. »]


    Citation


    Thème(s) :

    Tags :

  • ombre

    L’écrivain Junichirô Tanizaki rédigea un magnifique Eloge de l’ombre, en nous aidant à comprendre combien le Japon préférait à la trop vive lumière, l’obscurité ou la pénombre, et ceci dans bien des domaines, touchant par ex. à la peau des femmes, ou à l’éclat des objets : « D’une manière plus générale, la vue d’un objet étincelant nous procure un certain malaise… Il n’est guère de maison où quelque servante mal avisée ne se soit fait réprimander pour avoir astiquer un ustensile d’argent couvert d’une précieuse patine » .


    Citation


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

  • déchet

    « Le but n’est pas de constater que nos élèves trient leurs déchets, éteignent les lumières quand ils quittent une pièce ou ne gaspillent pas l’eau. Ce qui compte, c’est la capacité des élèves à prendre en compte les valeurs que sous-tendent leurs actes. » Aurélie Zwang-Steiger – 2010 www.vousnousils.fr


  • couleur 

    « Ceux qui composent de lumières colorées la lumière unique et essentiellement blanche, voilà les vrais obscurantistes. »Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) – Maximes et réflexions


  • Loy Krathong

    novembre

    En Thaïlande et dans les cultures proches,, c’est la grande fête de Loy Krathong. Tout le pays vibre à la lumière des lanternes posées sur l’eau. Du reste c’est là le nom de la fête, loy : « flotter » et krathong : « petit radeau ». Petite embarcation illuminée qu’on allume et qui va sur l’eau, emportant nos griefs et nos angoisses, afin qu’en cette pleine lune du 12e mois qui conclut l’année thaïe, on soit purifié pour l’année qui vient. Si vous y voyez des éléments proches de deepavali, la fête de la lumière hindoue, ne vous en étonnez pas, c’est bien le cas. D’aucuns rapportent que l’origine de cette fête, donnée en l’honneur de Gangâ (déesse des eaux), serait effectivement hindoue avant de devenir bouddhique.

    On notera qu’à Chiang Mai (18° N – 98° E), on a plutôt pour coutume de faire envoler des lanternes dites célestes. Soulignons enfin qu’un concours de beauté a lieu le jour de Loy Krathong qui couronne la plus belle fille en l’honneur de la splendide Naang Noppamart, fille d’un brahmane qui devint la concubine d’un roi thaï et donna à cette fête toute sa dimension.

    De quoi nous interroger aujourd’hui sur le sens des lanternes qu’on allume de par le monde, de Chine, du Japon et d’ailleurs, et qui fêtent chacune à sa manière la victoire de la lumière sur les ténèbres ou le scintillement de l’espérance.


  • atoll

    Un mot d’origine divehi (Maldives) : atolu
    Désigne une île corallienne basse des océans tropicaux
    En forme d’anneau
    Entourant une lagune

    Un récif barrière
    Une chaîne d’îlots, nommés motu

    Des conditions présidant à sa formation
    L’on retiendra la température, élevée
    Une forte lumière (eaux peu profondes)
    Un milieu riche en dioxygène

    Le récif corallien profitant quant à lui de l’émergence d’un volcan
    Qui bientôt s’enfonce
    Pendant que la plaque océanique se déplace

    Archipel des Maldives avec sa guirlande de 26 atolls
    Archipel des Tuamotu qui en tahitien signifie « les îles au large », et ses 76 atolls
    Kiritimati (« Christmas » en gilbertin), plus grand atoll au monde…

    Les atolls, témoins de la vie, de ses modifications climatiques,
    De ses courants migratoires,
    De ses exploitations politiques et militaires…

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Liste 2018 mots

    348 – route

    347 – téléphone

    346 – Kankurang

    345 – espace

    344 – Olonkho

    343 – chiffre

    342 – mort

    341 – /ui-//aes (Twyfelfontein)

    340 – ncegele

    339 – solstice

    338 – appartenir

    337 – coopérative

    336 – année

    335 – Bamiyan

    334 –recherche

    333 – céréale

    332 – Ribeira Grande

    331 – vieillesse

    330 – continent

    329 – Garifuna

    328 – sang

    327 – mouvement

    326 – bajan

    325 – bateau

    324 – Iran

    323 – économie

    322 – vent

    321 – outil

    320 – Cyrène

    319 – fruit

    318 – Comores

    317 – nom

    316 – univers

    315 – printemps

    314 – penser

    313 – Levuka

    312 – signe

    311 – mesure

    310 – religion

    309 – kinyarwanda

    308 – agriculture

    307 – Salvador

    306 – Sanganeb – Dungonab

    305 – art

    304 – tuvaluan

    303 – objet

    302 – couleur

    301 – T’heydinne

    300 – tel

    299 – ville

    298 – train

    297 – Petrykivka

    296 – Nasreddin Hodja

    295 – nudité

    294 – aimer

    293 – Guanacaste

    292 – Al-Bar’ah

    291 – Vatican

    290 – attendre

    289 – fleur

    288 – Slava

    287 – mendé écr (kikaku)

    286 – Liechtenstein

    285 – juche

    284 – montagne

    283 – famille

    282 – colindat

    281 – Damas

    280 – Lopé-Okanda

    279 – nous

    278 – Bouddhisme

    277 – Uluru-kata tjuta

    276 – Navajos

    275 – question

    274 – communication

    273 – Mashramani

    272 – Triglav

    271 – histoire

    270 – donner

    269 – batana

    268 – samoan

    267 – Ennedi

    266 – Paramaribo

    265 – asseoir (s’)

    264 – nüshu

    263 – Internet

    262 – jeunesse

    261 – maramureş 

    260 – griot

    259 – entreprise

    258 – nan pa’ch

    257 – métal (45-14)

    256 – pierre (45-13)

    255 – force (45-12)

    254 – Antigua

    253 – kartuli ena (géorgien lg)

    252 – sport

    251 – solitude

    250 – marshallais

    249 – ardha

    248 – toilettes

    247 – mushingantahe

    246 – Djibouti

    245 – dormir

    244 – araignée

    243 – Martin Luther

    242 – Porto Rico

    241 – bonjour

    240 – travail

    239 – temps

    238 – pluie

    237 – lune

    236 – distance

    235 – mariage

    234 – Tassili n’Ajjer

    233 – Brunei

    232 – révolution

    231 – handicap

    230 – ordinateur

    229 – tongien

    228 – femme

    227 – justice

    226 – Luxembourg

    225 – Monténégro

    224 – matière

    223 – maïs

    222 – pierre

    221 – autisme

    220 – vallée de mai

    219 – théâtre

    218 – crise

    217 – Uruguay

    216 – Kitabi Dədə Qorqud 

    215 – tigrigna

    214 – âge

    213 – e-estonia

    212  – séga

    211 – singapour 

    210 – sesotho

    209 – slovaque

    208 – Atomium

    207 – Comenius

    206 – océan

    205 –  مكة  (makka / La Mecque)

    204 – Cachoubes

    203 – n’ko alphabet

    202 – Grégoire Ahongbonon

    201 –  蔡伦 (Cai Lun)

    200 – rencontre

    199 – éducation

    198 – fleuve

    197 – atome

    196 – avion

    195 – informer

    194 – Vilnius

    193 – Martenitsa

    192 – ubérisation

    191 – jardin

    190 – numérique

    189 – sel

    188 – dzongkha

    187 – Carthage

    186 – nombre

    185 – santé

    184 – Spaarndam

    183 – wiki

    182 – Al-Zajal

    181 – Bialowieża

    180 – selfie

    179 – lumière

    178 – sarazm

    177 – bamoun

    176 – basque

    175 – intelligence

    174 – soleil

    173 – tupi-guarani

    172 – letton

    171 – gilbertin

    170 – commerce

    169 – Roma

    168 – innovation

    167 – sexe

    166 – eau (45-11)

    165 – sécurité

    164 – frère 

    163 – தமிழ்  (tamoul)

    162 – Sri Lanka

    161 – gouverner

    160 – énergie

    159 – automne

    158 – vérité

    157 – Keïta Salif

    156 – Rabat

    155 – Sapitwa

    154 – ngola

    153 – Copán

    152 – Phiona Mutesi

    151 – Rastafarisme

    150 – Manaschi

    149 – Haïti

    148 – kava

    147 – Pakistan

    146 – fjord

    145 – mano

    144 – jedek

    143 – vitesse

    142 – khoisan

    141 – fête

    140 – algorithme

    139 – 万里长城 (Grande Muraille)

    138 – fado

    137 – shabono

    136 – complexité

    135 – heure

    134 – Nazca

    133 – réussir

    132 – Inuit

    131 – symbole

    130 – paix

    129 – voyage

    128 – Pétra

    127 – Cú Chulainn

    126 – somali

    125 – hiri motu

    124 – Stari Most

    123 – fihavanana

    122 – Κύπρος / Kıbrıs 

    121 – alcool

    120 – nous

    119 – déchet

    118 – vaï (écriture)

    117 – famine

    116 – al-kuwait

    115 – animisme

    114 – Costa do Marfim (Côte d’Ivoire)

    113 – ennui

    112 – abebuu adekai (Cercueils (Ga)

    111 – Equateur

    110 – Grütli 

    109 – Kuomboka

    108 – feu (45-10)

    107 – Zanzibar

    106 – apprendre

    105 – Monomotapa

    104 – Brasilia

    103 – éléphant

    102 – organopónicos

    101 – goût

    100 – brezhoneg (breton)

    99 – Abya Yala

    98 – culture

    97 – encyclopédisme

    96 – indalo

    95 – matière (45-09)

    94 – main (45-08)

    93 – son (45-07)

    92 – Shqipëria

    91 – Salzburg

    90 – sisu

    89 – papillon

    88 – Samarkand

    87 – মুহাম্মদ ইউনূস (Muhammad Yunus)

    86 – Héreros

    85 – अवतार (avatāra)

    84 – Internet of trees (IoT)

    83 – Қазақ тілі

    82 – ລ້ານຊ້າງ (Lan Xang)

    81 – ᏍᏏᏉᏯ (Sequoyah)

    80 – Ruth & Seretse

    79 – nogar

    78 – argent

    77 – Yezidis

    76 –  alphabétisation

    75 – Ibeji

    74 – ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⴻⵏ  (Imazighen)

    73 – རྒྱལ་ཡོངས་དགའ་སྐྱིད་དཔལ་འཛོམས་ (Bonheur National Brut) / BNB

    72 – baleine

    71 – université

    70 – encens

    69 – Rapa Nui

    68 – El Güegüense

    67 – zealandia

    66 – frontière

    65 – chamorro

    64 – Ακρόπολη Αθηνών (Acropole d’Athènes)

    63 – mémoire

    62 – partage

    61 – rugby

    60 – ลอยกระทง (Loy Krathong)

    59 – voir (45-06)

    58 – manger (45-05)

    57 – corps (45-04)

    56 – bài chòi

    55 – гэр (ger)

    54 – Quetzalcoatl

    53 – Serpent arc-en-ciel

    52 – Asubakatchin

    51 – ދިވެހިބަސް  (divehi)

    50 – ˁnḫ (ankh)

    49 – atoll

    48 – guerewol

    47 – Eldorado

    46 – animal (45-03)

    45 – plantes (45-02)

    44 – vie (45-01)

    43 – téranga

    42 – ꦕꦤ꧀ꦣꦶꦧꦫꦧꦸꦣꦸꦂ (Borobudur)

    41 –  بزکشی (bouzkachi)

    40 – binge watching

    39 – Cueva de las manos

    38 – Janteloven (Loi de Jante)

    37 – חג החנוכה (Hanoucca)

    36 – 勿体無い (mottainai)

    35 – plastique

    34 – Jadev Payeng

    33 – sango (–> zo kwe zo)

    32 – naissance

    31 – Çatal Höyük

    30 – Alþingi (Althing)

    29 – Yosemite

    28 – oignon

    27 – Ekeko

    26 – ရိုဟင်ဂျာ / রোহিঙ্গা  (Rohingya)

    25 – pantoun

    24 – Porajmos

    23 – ᐊᔭᒐᖅ (ajagaq)

    22 – مجلس (majlis)

    21 – Μεσοποταμία (Mésopotamie)

    20 – Kibera

    19 – ornithorynque

    18 – bidonville

    17 – អង្គរ (Angkor)

    16 – mot-coeur

    15 – sapeur

    14 – матрёшка (matriochka)

    13 – burkinabè

    12 – bienveillance

    11 –온돌 (ondol)

    10 – braille

    9 – čebela

    8 – ላሊበላ  (Lalibela)

    7 – 共享 (gòngxiǎng)

    6 – Արևախաչ (arevakhach)

    5 – ka’el

    4 – अहिंसा (ahimsa)

    3 – 愚公  (Yu Gong)

    2 – lagom

    1 – ubuntu


  • Les êtres humains

    Introduction à la Pantopie :

    Nous vivons une époque de grands défis écologiques, socio-politiques, économiques, religieux, éducatifs, numériques… De la manière dont nous envisagerons leur résolution, dépend bien davantage que le confort de certain/es. Il en va de chacun/e, dans nos forces comme nos fragilités. Il en va tout autant de la projection non seulement de notre espèce, mais de la Vie face aux contradictions de notre temps. Le texte qui suit tente d’en poser l’interaction entre l’ensemble des variables qui s’y enchevêtrent… Introduction à cet espace, il énonce les 100 variables que nous nous proposons d’y enquêter au fil des outils pantopiques.

    1. Les êtres humains naissent, vivent [1], grandissent, parfois vieillissent [2] et meurent [3].
    2. Les êtres humains mangent, boivent, cuisinent [4] diverses sortes d’aliments [5] qu’il leur appartient de se procurer plus ou moins aisément en nombre et qualité variables, entre pénurie et excès.
    3. Les êtres humains jouent [6] et pratiquent des sports [7] selon des motifs et des règles qui peuvent différer d’un âge et d’une société à l’autre.
    4. Les êtres humains échangent, commercent [8], font usage de moyens de paiement [9], contribuent à des formes d’économie [10], créent des entreprises [11], gèrent des biens qu’ils possèdent ou non en quantité plus ou moins importante [12].
    5. Les êtres humains communiquent [13], parlent [14], écrivent [15], informent [16], animent des instances médiatiques [17] et s’appuient sur des développements numériques qui viennent en bouleverser et en amplifier de nombreux aspects [18]. Ils nomment en outre les choses, les phénomènes et les êtres [19].
    6. Les êtres humains sont en mouvement [20], se déplacent [21] et transportent [22] au gré d’aptitudes et de moyens de locomotion variés : bateau [23], automobile [24], train [25], avion [26], deux-roues [27]…
    7. Les êtres humains ont un corps [28] constitué d’un certain nombre d’organes [29], reflétant un état de santé [30] et d’hygiène [31]. Le maintien de leur équilibre requiert un certain repos [32], renvoyant à des positions diverses [33]. Ils disposent en outre d’une forme de sexualité [34] qui occupe une place plus ou moins importante selon les sociétés et les individus.
    8. Les êtres humains développent des sciences et techniques [35] au fil du temps, parmi lesquelles les instruments [36] de toutes sortes ont constamment joué un rôle décisif, et tout particulièrement l’ordinateur [37].
    9. Les êtres humains cohabitent sur Terre avec d’autres espèces animales [38], invertébrés [39] et vertébrés [40], ainsi que végétales [41], dont ils exploitent largement les ressources avec ou sans dignité.
    10. Les êtres humains établissent une relation au pouvoir [42], aux formes d’administration et de gouvernement [43], à travers la grande variété des pays et entités géographiques, historiques, idéologiques [44]. Ils y défendent ou non une certaine idée de la justice [45], de la sécurité [46], intérieure et extérieure, et y ont diversement recours à des forces armées [47].
    11. Les êtres humains évoluent généralement en relation à une ou plusieurs familles [48], au sein desquelles ils peuvent contracter mariage [49].
    12. Les êtres humains exploitent toutes sortes de matière [50], au regard de leur variété et propriétés atomiques [51]. Ils y produisent quantité de déchets [52]. Ils y ont une relation forte et dépendante au feu [53], à l’eau [54], ainsi qu’aux formes diverses d’énergie [55].
    13. Les êtres humains habitent en un ou plusieurs lieux donnés [56], objet d’attentions plus ou moins soignées, tant sur le plan de leur construction, des moyens d’accès que de leurs usages. Des agglomérations s’y déploient [57], mettant en lumière l’importance des voies de communication [58].
    14. Les êtres humains occupent un certain espace [59], pouvant être appréhendé par rapport à son orientation [60] ou encore à certaines distances [61]. Cet espace se situe au sein d’un plus vaste ensemble, l’univers [62], dont la Terre [63] est l’une des composantes, elle-même couverte pour grande part d’eau [64] séparant les continents [65]. Les êtres humains y vivent une certaine relation aux phénomènes météorologiques [66] ainsi qu’aux saisons [67].
    15. Les êtres humains entretiennent une forte relation au temps [68], à son comptage [69], ainsi qu’aux événements qui s’y produisent [70].
    16. Les êtres humains disposent d’un intellect [71] à travers lequel ils pensent et exploitent diversement leur réalité, leurs savoirs [72], objets d’éducation, d’apprentissage, d’enseignement [73]. D’innombrables signes s’y colportent [74], formant ou non systèmes. Ils y affirment et nient [75], tandis qu’ils se font une certaine idée de la vérité [76].
    17. Les êtres humains vivent et entreprennent le plus souvent en société [77], parfois s’en écartent. Ils y organisent toutes sortes de festivités [78].
    18. Les êtres humains développent des formes de spiritualité, de relation aux croyances [79]. Des religions [80] s’y manifestent proposant d’organiser en tout ou partie la manière de les vivre.
    19. Les êtres humains ont un usage des nombres [81], de la mesure [82], des dimensions géométriques [83].
    20. Les êtres humains peuvent recourir à une très large gamme de sentiments [84] qu’ils partagent plus ou moins avec autrui selon les sociétés, les époques, les tempéraments. Ils font usage de salutations souvent codifiées [85].
    21. Les êtres humains agissent, font, fabriquent [86], selon des finalités [87] variables. Parmi ces activités, certaines sont perçues comme un travail [88] donnant lieu ou non à encadrement et rémunération. De grands secteurs s’y déploient comme ceux des services renvoyant à nombre des champs évoqués, de l’agriculture [89] ou encore de l’industrie [90].
    22. Les êtres humains mobilisent leurs sens [91], parfois différemment en raison d’un handicap, façonnant  une perception du monde qui les environne que ce soit sur un plan olfactif, gustatif, visuel [92], auditif [93], tactile [94].
    23. Les êtres humains [95] se définissent en tant que ce qu’ils sont par rapport aux autres espèces ou à la conscience qu’ils ont d’eux-mêmes. L’idée du soi [96] et de l’autre y joue un rôle central.
    24. Les êtres humains sont entourés d’objets [97], aux fonctions diverses. Ils produisent des textiles [98], dont ils se revêtent notamment.
    25. Les êtres humains produisent des œuvres d’art [99], selon des techniques, des formes d’expression et des intentions extrêmement variées qui franchissent ou non la barrière du temps…

  • 10 – feu – fire – 火 – Feuer – fuoco – fuego – 火 – ого́нь

    Le feu, impressionnante conquête
    fire
    feu
    Source de chaleur
    heat
    chaleur
    Combattant le froid
    cold
    froid
    Source de lumière
    light
    lumière
    Combattant l’obscurité
    darkness
    obscurité

    Le feu dont la flamme scintille
    flame
    flamme
    Le feu qui brille
    shine
    briller
    Le feu qui cuit
    cook3
    cuire
    Et qui brûle
    burn
    brûler

    Le feu qui explose
    explosion
    explosion
    Au rendez-vous des artifices
    fireworks
    feu d’artifices



  • Effet Photoshop©

    Les amoureux des logiciels de retouche d’image ont-ils toujours en tête le matériau exceptionnel dont ils bénéficient ? L’image dont il s’agit ici provient d’une riche histoire dont la communication a eu à s’enrichir de bien des manières. Peut-être « vaut-elle 1000 mots », peut-être est-ce plutôt le contraire. En tout cas, entre nouvelles idôlatries et nouveaux iconoclasmes, elle occupe une place centrale dans le traitement des actualités. Quant à son authenticité, sa validité, pas plus qu’aucun autre vecteur, mais certainement pas moins, la voici livrée à tous les jeux de transformation et d’usage dont les techniques de fabrication et la transmission à distance ont le redoutable secret. L’effet photoshop© est une manière de faire clignoter une petite lumière non seulement pour nous indiquer que la chambre noire est occupée mais que des individus s’y trouvent avec toute la variété des intentions qui animent le genre humain…


  • Effet Zoom et Effet Grand Angle

    Une voiture brûle et le monde bascule dans le chaos. Un forcené tue au nom d’un principe qu’il a dévoyé à ses fins morbides, et voici que nous sommes au bord d’un affrontement dogmatique sans retour. L’effet zoom a cette tendance à nous entraîner dans une extrapolation qui ne saurait remettre en question le talent de celui ou celle qui l’a laissée entendre ou entrevoir. Il aurait certes pu convier à un utile éclairage. Mais en matière de lumière, c’est plutôt de l’obscurité (obscurantisme ?) dont il ressort, celui de masquer la complexité dans laquelle chaque situation se forge, amenant in fine à ne pas considérer le tout ni la partie. L’effet grand angle n’est pas, quoiqu’il puisse paraître, son opposé. Celui-ci procède plutôt d’un élargissement après (ou avant) la prise en compte du zoom, dont on peut attendre les fameuses mises en corrélation ou en perspective, le tout dépendant encore et toujours du talent de celle ou celui qui y invite…


  • Effet Honte

    Très souvent amorcé dès le titrage, l’effet honte s’expose dans l’étendue de l’horreur, de l’infamie, de la cruauté ou encore de la bêtise, qu’il met en lumière. Certains prennent-ils un doux plaisir à s’y comparer, se trouvant d’emblée des qualités insoupçonnées ? D’autres y raccrochent-ils rapidement les wagons d’autres effets : catastrophe*, culpabilisation*, appartenance* (par rejet)… ? Les allées de la honte enfantent souvent bien plus que la seule dénonciation qu’ils portent…


  • hanoucca

    Fête juive dite « des lumières » commémorant la victoire des Maccabées sur les Séleucides – Le fait d’y allumer un chandelier à neuf branches y marque le miracle de la fiole d’huile qui aurait brûlé huit jours bien qu’elle ne contenait qu’un jour d’alimentation. Divers rites y sont attachés, dont en particulier un jeu de toupies – Hag HaHanoukka est en hébreu la « Fête de l’Édification ».

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • ville de bamberg

    « Depuis le Xe siècle, cette ville est devenue un lien important avec les peuples slaves d’Europe de l’Est, spécialement ceux de Pologne et de Poméranie. Durant sa période de prospérité, à partir du XIIe siècle, l’architecture de Bamberg a fortement influencé l’Allemagne du Nord et la Hongrie. à la fin du XVIIIe siècle, c’était le centre des Lumières pour le sud de l’Allemagne, avec des philosophes et écrivains éminents comme Hegel et E.T.A. Hoffmann. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Allemagne

    Date :

    1993

    Catégorie :

    Culturel
  • usine van nelle

    « Réalisée au cours des années 1920 le long d’un canal de la zone industrielle du Spaanse polder, à Rotterdam, l’usine Van Nelle est un des fleurons de l’architecture industrielle du XXe siècle. Il s’agit d’un ensemble d’usines aux façades de verre et d’acier utilisant à grande échelle le principe du « mur-rideau ». Conçue comme une usine idéale, elle est ouverte sur l’extérieur et l’espace intérieur est évolutif en fonction des besoins. La lumière y est mise au service du confort au travail. Elle se veut une usine nouvelle, véritable symbole de la culture architecturale moderniste et fonctionnaliste de l’entre-deux-guerres. Elle témoigne aussi de la longue tradition portuaire et économique néerlandaise dans les domaines du conditionnement de produits agro-alimentaires importés (café, thé, tabac) et leur commercialisation en Europe. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Pays-Bas

    Date :

    2014

    Catégorie :

    Culturel
  • paysage culturel d’aranjuez

    « Avec ses voies d’eau sinueuses qui s’opposent aux lignes droites d’un paysage géométrique, rural et urbain, ses paysages arboricoles et l’architecture délicatement modulée de ses édifices palatiaux, le paysage culturel d’Aranjuez témoigne des relations complexes qui se tissent entre l’homme et la nature. Pendant trois cent ans, la famille royale s’est attachée à développer et à entretenir ce paysage qui a réussi à intégrer les caractéristiques du jardin baroque de style français du XVIIIe siècle mais aussi celles d’un mode de vie urbain allant de pair avec la pratique scientifique de l’acclimatation botanique et de l’élevage au siècle des Lumières. L’apparition de concepts tels que l’humanisme et la centralisation politique ont également influencé à leur façon ce paysage. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Espagne

    Date :

    2001

    Catégorie :

    Culturel
  • palais royal du xviiie siècle de caserte avec le parc, l’aqueduc de vanvitelli et l’ensemble de san leucio

    « L’ensemble monumental de Caserte, créé par Charles III (Carlo Borbone) au milieu du XVIIIe siècle pour rivaliser avec Versailles et le palais royal de Madrid, est exceptionnel dans la manière dont il réunit un somptueux palais avec son parc et ses jardins mais aussi une partie naturelle boisée, des pavillons de chasse et un complexe industriel pour la production de la soie. C’est une évocation éloquente et concrète de la période des Lumières, intégrée plutôt qu’imposée à son paysage naturel. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Italie

    Date :

    1997

    Catégorie :

    Culturel
  • museumsinsel (Île des musées), berlin

    « Le musée d’art en tant que phénomène social doit ses origines à l’époque des Lumières, au XVIIIe siècle. Les cinq musées de la Museumsinsel à Berlin, construits entre 1824 et 1930, représentent la réalisation d’un projet visionnaire et l’évolution de la conception des musées au cours de ce siècle. Chaque musée ayant été pensé en rapport organique avec les collections qu’il abrite, l’importance des collections – qui témoignent de l’évolution de la civilisation – se double d’une grande valeur urbanistique et architecturale. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Allemagne

    Date :

    1999

    Catégorie :

    Culturel
  • palais de la musique catalane et hôpital de sant pau, barcelone

    « Ces deux édifices comptent parmi les plus belles contributions de l’architecte catalan de l’Art nouveau Lluís Domènech i Montaner, à l’architecture de Barcelone. Le Palais de la musique catalane est une construction exubérante à armature d’acier, pleine de lumière et d’espace, décorée par de nombreux grands artistes de l’époque. L’hôpital de Sant Pau manifeste la même hardiesse de conception et de décoration, tout en restant parfaitement adapté aux besoins des malades. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Espagne

    Date :

    1997

    Catégorie :

    Culturel
  • le royaume des jardins de dessau-wörlitz

    « Le royaume des jardins de Dessau-Wörlitz est un exemple exceptionnel de conception paysagère et d’urbanisme du XVIIIe siècle, le Siècle des Lumières. Ses divers composants – édifices remarquables, parcs paysagers, jardins à l’anglaise et pans de terres agricoles subtilement modifiés – remplissent de manière exemplaire des fonctions esthétiques, éducatives et économiques. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Allemagne

    Date :

    2000

    Catégorie :

    Culturel
  • habitations majeures de l’architecte victor horta (bruxelles)

    « Les quatre habitations majeures – l’Hôtel Tassel, l’Hôtel Solvay, l’Hôtel van Eetvelde et la maison et l’atelier de Horta – situées à Bruxelles et conçues par l’architecte Victor Horta, l’un des initiateurs de l’Art nouveau, font partie des œuvres d’architecture novatrices les plus remarquables de la fin du XIXe siècle. La révolution stylistique qu’illustrent ces œuvres se caractérise par le plan ouvert, la diffusion de la lumière et la brillante intégration des lignes courbes de la décoration à la structure du bâtiment. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    Belgique

    Date :

    2000

    Catégorie :

    Culturel
  • de la grande saline de salins-les-bains à la saline royale d’arc-et-senans, la production du sel ignigène

    « La Saline Royale d’Arc-et-Senans, à proximité de Besançon, est l’œuvre de Claude Nicolas Ledoux. Sa construction, qui débuta en 1775 sous le règne de Louis XVI, est la première grande réalisation d’architecture industrielle qui reflète l’idéal de progrès du siècle des Lumières. Ce vaste ouvrage semi circulaire fut conçu pour permettre une organisation rationnelle et hiérarchisée du travail. La construction initiale devait être suivie de l’édification d’une cité idéale, qui demeura à l’état de projet. » (source : whc.unesco.org) « La Grande Saline de Salins-les-Bains fut en activité pendant 1200 ans, jusqu’en 1962. De 1780 à 1895, son eau salée a été acheminée sur une distance de 21km par des saumoducs jusqu’à la Saline Royale d’Arc-et-Senans, construite à proximité d’un massif forestier important pour en assurer le combustible. La Saline de Salins abrite une galerie souterraine du XIIIe siècle avec une pompe hydraulique du XIXe toujours en fonctionnement. La salle des Poêles laisse imaginer la pénibilité du travail des sauniers pour récolter l’Or Blanc. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    France

    Date :

    1982

    Catégorie :

    Culturel
  • bordeaux, port de la lune

    « Le centre historique de cette ville portuaire située dans le sud-ouest de la France représente un ensemble urbain et architectural exceptionnel, créé à l’époque des Lumières, dont les valeurs ont perduré jusqu’ à la première moitié du XXe siècle. Paris exclu, c’est la ville française qui compte le plus de bâtiments protégés. Elle voit aussi reconnaître son rôle historique en tant que centre d’échanges d’influences sur plus de 2 000 ans, en particulier depuis le XIIe siècle du fait des liens avec la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Les plans urbains et les ensembles architecturaux à partir du début du XVIIIe siècle font de la ville un exemple exceptionnel des tendances classiques et néoclassiques et lui confèrent une unité et une cohérence urbaine et architecturale remarquables. Son urbanisme représente le succès des philosophes qui voulaient faire des villes un creuset d’humanisme, d’universalité et de culture. » (source : whc.unesco.org)


    Patrimoine Mondial


    Pays :

    France

    Date :

    2007

    Catégorie :

    Culturel
  • La vie… « chandelle dans le vent »

    life
    vie

    La vie.
    « Une chandelle dans le vent »…

    thing hand matter for burn light * in wind
    Une chandelle (objet / maniable / de matière / pour / brûler / (et) éclairer (lumière) ) * dans / le vent

    « Un cheval blanc sautant un fossé qui disparaît »…

    horse white * jump whatS space depth * after see no
    (un) cheval / blanc * saute / (quoi) / un fossé (espace / profond) * puis / (on) ne (le) voit / plus

    (suite…)


  • Luxembourg

    En 963, un comte du nom de Sigefroi, de sang carolingien – par sa mère il descend de Charlemagne – acquiert de l’abbaye de St.- Maximin de Trèves un promontoire rocheux surplombant la rivière de l’Alzette. Selon la charte qui enregistre la transaction, un petit fort appelé « Lucilinburhuc » s’y trouvait à ce moment-là. Il était probablement d’origine romaine. Voilà que le nom de Luxembourg apparaît à la lumière de l’histoire. Le nom passera à la ville qui se forme autour, puis se transmettra au pays qui se constitue autour de la ville. Aujourd’hui, la ville et le pays portent le même nom.
    (…) Selon la légende le comte Sigefroi se serait uni à Mélusine, femme-poisson qui fait partie du folklore européen et qui aurait disparu dans les flots de l’Alzette. Quoi qu’il en soit de cette légende, Sigefroi est à l’origine de la maison de Luxembourg qui, au XIVe siècle et dans la première moitié du XVe, donnera quatre empereurs à l’Empire et quatre rois à la Bohême. (source : luxembourg-city.com)

    continent : Europe

    nom dans la langue : Groussherzogtum Lëtzebuerg

    localisation : Pays d’Europe de l’ouest

    type constitutionnel : Monarchie constitutionnelle parlementaire unitaire

    capitale : Luxembourg

    coordonnées de la capitale : 49.36’N/06.08E

    gentilé : luxembourgeois/e

    monnaie : euro (EUR)

    langue(s) : luxembourgeois / français / allemand 

    nom en anglais : Luxembourg

    indépendance : 1815 (P.B.)

    unideo_pays :

    LULU


  • Dans les effluves du khât…

    On raconte qu’une jeune fille prit époux et que dès qu’ils furent mariés les amoureux partirent s’installer loin de la demeure de ses parents. Or ceux-ci voyant les mois passer, se languirent bientôt de leur enfant tant aimée. C’est pourquoi ils décidèrent de lui rendre visite. Le père comme la mère désiraient ardemment entreprendre ce voyage, mais celui-ci était long et périlleux. Aussi fut-il finalement conclu que seul l’homme s’y rendrait en prenant soin d’être accompagné de ses meilleurs amis. Le voyage débuta, et on chargea une brebis des victuailles et de l’indispensable qât (ou khat), qui rend fort. Mais très vite, la fatigue se fit sentir et à la tombée de la nuit, les compagnons jugèrent plus sage de prendre des forces d’autant que le chemin était à présent plongé dans l’obscurité. Ils résolurent alors de s’arrêter à un jawal, petit refuge, le temps que la lune apparût et les éclaire de sa bienveillante lumière. Après s’être un peu restauré, ils constatèrent que leur projet de reprendre la route nocturne serait bientôt compromis car la fatigue aidant, le sommeil commençait à les gagner. « Et si on prenait un peu de khat, proposa l’un d’eux » Aussitôt la joyeuse équipe se mit à mâcher les feuilles euphorisantes et la force ne tarda pas à les rejoindre. Mais, tandis qu’ils retrouvaient de l’élan, une autre conséquence ne manqua pas de se manifester. Dans leur euphorie, les sept amis eurent bientôt des visions. Et une forme d’inquiétude les gagna. N’était-on pas au cœur de la nuit, au moment où les esprits rôdent ! Et si l’un d’entre eux avait été dévoré par une bête sauvage. D’ailleurs, étaient-ils toujours sept ? Il fallait absolument se compter pour en avoir le cœur net. L’un d’entre eux débuta le décompte et, comble d’horreur, n’en trouva que six. Un autre le bouscula un peu, et se mit à recompter. Hélas il parvint au même résultat. Il faut bien dire que le qât agissant à la faveur de leurs excès, les encourageait à effectuer un calcul sans se compter eux-mêmes dans le lot. Et tous parvenaient à la conclusion qu’un membre du groupe avait été avalé par une créature monstrueuse. À cet instant, la brebis passant sa tête dans l’embrasure de la porte les en persuada. N’avait-elle pas des yeux de hyène ! Pauvre compagnon ! Des pleurs et des cris s’échappèrent de toutes parts car, à n’en pas douter, c’était là le sort qu’elle leur réservait à tous. Or un voyageur passant par là ne tarda pas à les entendre. « Que vous arrive-t-il ? s’interrogea-t-il alarmé par tant de frayeur. Ils lui expliquèrent par le détail ce qui s’était passé et l’homme ne mit pas beaucoup de temps à s’apercevoir qu’ils étaient sous l’emprise du khat. D’autant qu’une odeur singulière inondait la pièce. Il leur proposa donc de vérifier leurs dires et se posta à l’entrée du jawal tout en demanda à chacun à son tour d’en sortir. Ils convinrent que c’était là une bonne idée et chacun franchit le seuil. À chaque passage, le voyageur asséna un grand coup de bâton dans le dos de l’infortuné en lui demandant de hurler le chiffre de son passage. « Un » hurla le premier tout en se tenant le dos tout endolori. « Deux » « Trois » … « Sept » Ainsi fut démontré à tous que la pauvre brebis n’y avait rien à voir et les sept compagnons se promirent de poursuivre leur voyage en modérant leur consommation de khat. D’après ‘Alî Muhammad ‘Abduh – Sanaa, 1985.


  • Les perles de Tahiti…

    À Tahiti, on dit que les huîtres attirées par l’éclat de la lune, viennent à la surface, et là une goutte de lumière les inonde en les baignant de toutes les couleurs. Bien entendu c’est cette goutte qui se transforme en perle. Mais en vérité, l’histoire est bien plus ancienne puisqu’elle remonte au début du monde. Tane, le dieu créateur, prit ainsi les perles de Tahiti pour modèles afin d’illuminer le ciel et de créer les étoiles. Puis il les envoya à Rua Hatu, dieu de l’Océan, qui s’en servit à son tour pour éclairer son monde. Oro, qui était le serviteur de Tane, et présidait à la guerre et à la paix, les employa à son tour pour séduire les plus belles des femmes. On dit que deux perles étaient d’une beauté sans égale : l’une s’appelait Poe Rava, aussi belle qu’un miroir d’eau scintillante , la seconde était Poe Konini, et portait des anneaux sculptés comme ceux de Saturne. C’est alors qu’elles furent confiées aux hommes, et la perle de Tahiti se nomma Te Ufi.


  • La légende d’Hubert

    Hubert (mort en 727) était fils de Bertrand, duc d’Aquitaine, arrière-petit-fils de Clovis, roi des Francs. On connaissait dans toute la Gaule son tempérament éclairé, sa générosité, et une passion : la chasse ! Cela l’éloignait un peu de tous et de tout : des conflits de son temps, de la religion, des hommes. Or, un jour qu’il chassait en Ardenne, chez Pépin d’Heristal, un certain 25 décembre, il faisait très froid. La forêt était nimbée de brouillard, lorsqu’un cerf dix-cors, tout blanc, l’obligea à faire halte. Il en avait rêvé depuis longtemps, car sa prise était exceptionnelle. Une légende racontait même que celui qui parviendrait à le chasser, pourrait se faire aimer de toutes les pucelles. Mais Hubert ne voyait là qu’une chose : la rareté de l’animal. Il s’élança à sa poursuite. Et soudain en plein milieu de la forêt, le cerf stoppa, une lumière ardente jaillit, et le Christ parut entre les bois du cerf. S’ensuivit un échange avec une voix qui lui demanda de cesser ces activités et de se rendre sans tarder auprès de l’évêque de Maestricht pour y entendre le moyen de sauver son âme. C’est ce qu’il fit. Ainsi Hubert consacra-t-il le reste de sa vie à Dieu, se retirant à Andage, dans les bois de Chamlon, durant sept ans de pénitence. Puis, l’évêque ayant été martyrisé, Hubert lui succéda. Une autre histoire raconte que tandis qu’il cherchait l’étole pour s’en couvrir, il ne la trouva point. Alors un ange lui remit une étole brodée par la sainte Vierge. Cette étole devait plus tard être employée à guérir miraculeusement les malades. Enfin une dernière histoire raconte que deux seigneurs chassant en cette même forêt un certain 3 novembre, ne trouvaient aucun animal à prendre. Ils réalisèrent qu’ils étaient sur les terres de Saint-Hubert et firent promesse de lui offrir le premier animal qu’ils parviendraient à abattre. Un magnifique sanglier se présenta à eux comme en sacrifice. Ils ne le manquèrent pas mais oublièrent aussitôt leur engagement. Alors le sanglier se redressa et disparut dans la forêt. Le 3 novembre est ainsi devenu la fête de saint Hubert, saint patron des chasseurs. (s. : les Chevaliers de l’Ordre de St Hubert)


  • #voltaire

    François-Marie Arouet dit #Voltaire (1694/1778) / Homme des Lumières / Souvent controversé / Prison, exil / Candide, Micromégas, Zaïre…


    Twitopique


    Thème(s) :

    Période(s) :

  • #valentin

    #Valentin – prêtre / Arrêté par Claude / Chez le juge Astérius / Converti à sa lumière / Condamné – Décapité / Saint Valentin – 14 février.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Période(s) :

  • #taj mahal

    #Taj Mahal : Palais de la Couronne / Agra entre 1631 et 1644 / Sous Shâh Jahân / Hommage à son épouse Mumtaz Mahal : lumière du palais.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

    Période(s) :

  • #soleil

    Produit la lumière du jour / Rotation galactique / Certaines cultures en comptent plusieurs dans leur histoire / #Soleil.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #sainte-lucie

    Dans les Antilles / #Sainte-Lucie / → La Terre, le Peuple, la Lumière / Cap. Castries / Indép. 1979 (Commonwealth) / Lgs angl., fr., créole.


  • #rousseau jean-jacques

    Jean-Jacques #Rousseau (1712/1778) / Esprit des Lumières / Contrat social / Émile, ou De l’éducation / Les Rêveries du promeneur solitaire.


  • #perle

    Tahiti / À l’éclat de la lune les huîtres viennent à la surface / Une goutte de lumière les inonde / Qui deviendra une #perle.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #maxwell james clerk

    James Clerk #Maxwell (1831/1879) / Théorie cinétique des gaz / Equations sur le champ électromagnétique / Travaux sur lumière et couleur.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Période(s) :

  • #loy krathong

    #Loy Krathong / À la lumière des lanternes / Souvenir de la belle Naang Noppamart / À Chiang Mai, ciel illuminé.


  • #jefferson thomas

    Thomas #Jefferson (1743/1826) / Fils de planteur / Ambassadeur francophile / Homme de droit et des Lumières / 3ème président des Etats-Unis.


  • mailience (néol.)

    Estimation d’un état parfois pathologique consistant à s’impatienter assez vite de la réponse attendue à un message numérique que l’on vient d’adresser (« Comment est-ce acceptable ?! Il/Elle ne m’a pas encore répondu ! ») tandis qu’on prend soi-même bien plus de liberté et de temps à répondre aux messages reçus (« On verra plus tard… ») – Renvoie à la gestion de sa relation à l’autre, à la considération du délai de raison ou de respect, à la lumière de toutes les bonnes/mauvaises justifications qu’on lui attribuera, et tout particulièrement de l’encombrement des messageries….

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • #huyghens christian

    Christian #Huygens (1629/1695) / Mathém., astronomie, physique / Anneaux de Saturne, moteur à combustion, théorie ondulatoire de la lumière…


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Période(s) :

  • #hertwig oskar

    Oskar #Hertwig (1844/1922) / Met en lumière la réunion des gamètes mâle et femelle / Lors de la fécondation / En 1876.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Période(s) :

  • #ginseng

    Pour attraper le #ginseng / Arcs et flèches en or / Lumière dans la nuit.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #feu

    #Feu : combustion dégageant chaleur et lumière / Sa maîtrise par l’homme a eu un effet décisif sur son destin / Et l’évolution des sociétés.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #fibre optique

    Développée dans les années 1970 / Fil de verre ou plastique conduisant données et lumière / Révolution des télécoms / La #fibre optique.


  • #énergie

    Transformer un état pour produire mouvement, lumière ou chaleur / Recherche de sources / Cycles / Impacts / L’#énergie.


  • #deepavali

    #Deepavali (Diwali) / Rangée de lampes / Fête de la lumière hindoue / Victoire de Shiva ou de Rama.


  • nuit

    Moment durant lequel la lumière du soleil est absente en raison du mouvement des astres.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • lanterne 

    Objet souvent symbolique dont la fonction est d’abriter une lumière de l’environnement extérieur, par une structure souvent simple qu’elle soit en métal, en papier ou autre, et d’apporter seule ou en nombre toute la métaphore de la lumière et de sa présence face à l’obscurité.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • #chaplin charlie

    Charlie #Chaplin (1889/1977) – Charlot (The Tramp) / Les Lumières de la ville, Les Temps modernes, Le Dictateur… / Cofonde United Artists.


  • feu 

    Combustion dégageant chaleur et lumière, dont la tentative de maîtrise par l’homme a eu un effet décisif sur son destin et l’évolution des sociétés.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • fleuve 

    Cours d’eau et écosystème qui prend sa source en un lieu donné, et parcourt un espace de dimension variable qu’il irrigue, fertilise, parfois inonde, avant de se jeter dans la mer – La vie en la périphérie du fleuve a partout suscité la création de points de rassemblements des espèces, notamment humaine, occasionnant des formes de relations spécifiques : marchandes, politiques, culturelles, cultuelles, etc., mettant en lumière la nature souvent diversifiée de ses rives, de sa traversée, de son appropriation, etc.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • énergie 

    L’énergie consiste en la transformation d’un état afin de produire un mouvement, de la lumière ou encore de la chaleur. Dans le contexte des sociétés humaines, elle se traduit par la recherche de sources (épuisables ou renouvelables) permettant de répondre aux besoins des individus et des organisations, ou quelquefois de les solliciter. Elle suppose en cela un cycle favorable à son obtention, sa transformation et ses usages, renvoyant non seulement à la gestion locale qui en est faite, à ses impacts environnementaux et sanitaires, à ses appétits financiers, mais à sa considération plus générale (accès, équité, prospective, etc.)

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • couleur 

    Sensation optique née de la lumière mise en contact avec la rétine qui, dans un système général d’interprétation marqué par la culture et l’expérience, va désigner la qualité d’une chose ou d’un phénomène. 

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • #arabie saoudite

    13 Provinces / La Mecque / Hissez-nous le Drapeau Vert, Emblème de la lumière / 80% péninsule arabique / #Arabie Saoudite / Cap. Riyad.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

  • #araignée (cherokee)

    L’opossum s’y essaie / Le busard s’y emploie / Sans succès / La petite #araignée apporte la lumière aux Cherokees.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

  • #analyse

    Capacité de distinguer les éléments d’un problème / Mettre en lumière leurs interrelations / Objective ou subjective / L’#analyse.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • analyse 

    Capacité à distinguer les éléments d’un problème ou d’une situation donnée et à mettre en lumière leurs interrelations de manière objective ou subjective.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • allumer

    Mettre le feu ou la lumière par divers moyens.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.