Nolence Moses Mwangwego… un alphabet pour le Malawi

Mlungu dalitsani Malaŵi / Mumsunge m’mtendere / Gonjetsani adani onse / Njala, nthenda, nsanje… « Ô Dieu, bénis notre terre du Malawi / Fais-en sorte qu’il demeure une terre de paix / Terrasse tous les ennemis / Faim, maladie, jalousie. » ! Ainsi débute l’hymne national du Malawi, en langue chichewa. Le chichewa (ou chewa), également dénommé nyanja, appartient aux langues bantoues. On le parle également en Zambie, au Zimbabwe et au Mozambique. D’autres langues sont pratiquées au Malawi comme le tumbuka, le yao ou encore le ngoni. Toutefois le chichewa est la langue nationale du Malawi aux côtés de l’anglais, langue officielle. On dit que le nom chichewa du pays, Maláŵi, viendrait du royaume du Maravi et désignerait des « flammes », en l’occurrence celles du soleil apparaissant à l’horizon du lac Malawi telles qu’on les trouve sur le drapeau. La standardisation de l’écriture eut lieu en 1973 sur base latine, avec la publication des nouvelles règles d’orthographe du chichewa actualisant celles de 1931. Néanmoins une autre possibilité est offerte aux langues du Malawi ainsi que s’y est magnifiquement attelé Nolence Moses Mwangwego (1951-). Celui-ci a effectivement développé à partir de 1979 un alphabet qui porte son nom, mwangwego, de nouveaux symboles ayant ajouté en 1993.

 

A a

B b C c ch

D d

E e F f

G g

H h I i J j

K k

kh

L l M m

N n

ng

ng’/ŋ O o

P p

ph

R r S s

T t

tch

th U u

V v

W w

Ŵ ŵ

Z z

 

Sapitwa

Le sapitwa est le pic culminant du Malawi, à 3002 m – Sa signification en langue chichewa serait : « N’y va pas » – De quoi indiquer non seulement la difficulté de son ascension ou des conditions météorologiques, mais aussi la source de nombreux mythes et légendes particulièrement dissuasifs.

« The mythical Sapitwa is described as a dwelling place for various spirits including gods and goddesses. Mulanje Mountain is also known as the “Island in the Sky” and the place of mizimu (spirits) in various tales. So many different tales, stories, myths have been told about Sapitwa ranging from ancestral spirits somehow providing free meals to some allegedly covering those who trek to forbidden areas without following rules leading to some disappearing forever without a trace… » (source : travelmalawiguide.com)