« Il était une fois la girafe, le guépard et le rhinocéros noir… »

Il était une fois la girafe, le guépard et le rhinocéros noir.
Et tout semblait débuter comme un conte d’enfant.
Nos trois protagonistes prêts à l’aventure
Afin d’émerveiller petits et grands.

La girafe s’y serait rappelée
Qu’elle fut nommée « chameau-léopard »,
Toujours présent en langue grecque :
καμηλοπάρδαλη
(kamilopárdhali)

De son exceptionnelle prestance,
Elle nous aurait emmenés
Sur les terres orientales,
À la rencontre du fabuleux qílín

Porteur de bons présages,
Celui-ci inspirerait la girafe japonaise, dite kirin

Le guépard aurait lancé un clin d’œil,
À la succession des âges.
De Sumer à la cour de Kubilai,
Des San aux Egyptiens,
Jusqu’à camper un personnage de Visconti,
Tandis qu’un monde disparaîtraît…

Le rhinocéros noir quant à lui,
Aurait fait trembler le sol de la savane.
De toute sa puissance,
Et d’une soudaine accélération,
Il aurait dans sa lancée écarté toute opposition.

Hélas, si tous trois aujourd’hui
Se voient conviés en ces lignes.
Ce n’est point pour les conter,
mais les compter…
Tous trois font à des titres divers
Partie des espèces menacées.

Que raconterons-nous donc à nos enfants ?
Les désignerons-nous sur les parois rupestres
De nos coupables abandons ?

Leur dirons-nous qu’il était jadis
Une dame au long cou,
Un chevalier bondissant,
Un combattant au nez de force,
Et que nous avons négligé de les défendre
Prétendument occupés à de plus urgentes affaires ?


Océans… notre sauvegarde

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre… »
Certes, mais encore ?!

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre
Abritant de nombreux écosystèmes… »

Et que dire en ce cas de notre interdépendance ?

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre
Abritant de nombreux écosystèmes
Auxquels l’espèce humaine doit en grande part d’exister
En raison de leur contribution majeure aux équilibres écologiques,
Et à leur alimentation … »

Mais alors, que penser de sa présente mise en danger ?

Tandis que pollution, surpêche, acidification croissante…
Ne cessent de violenter les océans
Et défier les fondements de ces équilibres,
Comment y faire face ?
Quelles dispositions prendre ?

océan m. : « Vaste espace d’eau salée partiellement connu
Auquel nous devons des richesses fondamentales à la survie des espèces,
Et en particulier la nôtre,
Et dont une mauvaise gestion (surpêche, déchets, pollution…)
Met en danger les équilibres fondamentaux directement ou indirectement. »

Comprendre qu’il est temps d’agir ?
Quelles sont les mécanismes favorisant nos responsabilités individuelles et collectives ?
Comment les animer durablement ?


Un million d’abeilles tuées… dans un accident de la route

Dans la série
« Sommes-nous devenus fous ? »
L’accident qui suit
Occupe une place de choix

Nous sommes à bord d’un camion
Au nord de Sacramento
Interstate 80
La nuit

Soudain, tentant d’éviter une collision
Le véhicule se retourne
Ainsi que sa cargaison

Sa cargaison ?
1 million d’abeilles
Destinées à polliniser
Les étendues industrielles des amandiers californiens

Ce million-là n’y parviendra pas
N’y parviendra jamais
Ce million d’êtres vivants
Disparaîtra sous une déferlante… d’eau savonneuse

Les commentateurs avisés
Évaluent la cargaison
À 1 million de dollars…


Une crise démographique en Arménie ?

Tandis que l’Arménie peine à développer
une activité économique suffisante,
Sa population serait-elle en train de décroître inexorablement ?

Exode de la population active,
principalement masculine,
vers la Russie voisine,
Baisse du nombre des enfants en âge scolaire,
De quoi attirer l’attention sur un mouvement
Qui fait l’objet de vives discussions.

D’un côté le discours officiel
Qui reste positif
Et encourage à penser
Que le mouvement est aujourd’hui interrompu
Que la population va se stabiliser
Et même croître de nouveau.

D’un autre, des observateurs
Inquiets de voir le vieillissement d’une grande part du territoire
Tout particulièrement des villages reculés.

Un enjeu à la hauteur d’une survie…