8 septembre : Fardowsa accède à la lettre…

La lettre, le signe
Puissance d’une transmission
Accès au sens, à l’idée, à l’émotion

8 septembre
Journée internationale de l’alphabétisation
Pour lutter contre l’ignorance du signe
Contre l’obscurité de la lettre
Contre les interdits qui y sont attachés

Une journée pour rappeler
Qu’environ une personne sur 8 dans le monde
Demeure illettrée
Dont une majorité de femmes

Histoire ordinaire de Fardowsa
Jeune fille somalienne
Nous rappelant au devoir de justice
D’équité, d’éducation

« Je suis très différente
Depuis que je sais lire et écrire »
« Malgré plusieurs attaques et attentats
Perpétrés cette année à proximité de notre centre d’apprentissage communautaire,
Je continuerai de suivre mon rêve… »


Deux Corées, une écriture, la paix…

Deux enfants.
Deux enfants ayant grandi de part et d’autre du 38e parallèle.

Deux enfants dont le cadre politique,
économique, éducatif,
Diffère en bien des points.

Pourtant, alors qu’une feuille blanche est posée devant eux,
Et qu’ils ont plaisir à y tracer un mot,
C’est la même écriture qu’ils mobilisent
L’un et l’autre.

Ils viennent d’écrire le mot « paix » :
Pyeonghwa 평화 en coréen.

En vérité, aussi différents soient leurs univers,
Ils ont tous deux hérité d’un même patrimoine scriptural,
Celui d’une écriture mise au point au 15e siècle
Succédant à l’usage du chinois.
Et même si son nom diffère de part et d’autre,
Au sud hangeul (ou hangul) 한글
Au nord joseongeul (ou chosŏn’gŭl) 조선글,
Ce sont bien les mêmes signes qui s’y animent.

Voici soudain que leur rencontre,
S’élance dans toutes les directions.
Voici qu’elle invite les enfants du monde
À s’associer à leur geste,
À écrire le mot « paix » en coréen.

Chacun, chacune devenant ainsi ambassadeur des cultures coréennes
Qui ne sauraient se réduire
Et encore moins se conclure
Dans la déflagration la plus insensée qui puisse être.

Moment de rappeler qu’on fête cette écriture dans le sud en ce 9 octobre !
Moment de rappeler qu’on la fête dans le nord le 15 janvier !
Rendez-vous pris.
Deux dates donc pour découvrir
Comment un ancien roi nommé Sejong
Envoya aux générations futures
Un message de la plus haute importance qui soit,
Pointant l’effort que requièrent les plus grands défis sur terre,
À commencer par celui de la concorde et de la Paix…

평화,
和平,
ειρήνη,
שלום,
მშვიდობა,
سلام,
խաղաղություն,
शांति,
สันติภาพ,
hòa bình,
ᏙᎯᏱ,
ᓴᐃᒻᒪᓯᒪᓂᖅ…


Jadav Molai Payeng

Majuli Island.
Une île située sur le fleuve Brahmapoutre, Assam – Inde.
Une île en danger en raison de la forte érosion des sols,
Tandis que 70 pour cent de sa masse ont été perdus
Au cours des 100 dernières années.
Et pourtant un endroit où vivent plus de 150 000 personnes.

Et parmi eux, l’incroyable : Jadav Payeng.
Jadav « Molai » Payeng appartient au peuple Miri.
Très jeune il se sent concerné par cette situation.
Afin de ne pas la laisser entre les mains du hasard,
Il commence alors en 1979
A planter des arbres.

man

11
* plant2 * tree 
11

homme / un * plante * arbre / un

(suite…)


Océans… notre sauvegarde

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre… »
Certes, mais encore ?!

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre
Abritant de nombreux écosystèmes… »

Et que dire en ce cas de notre interdépendance ?

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre
Abritant de nombreux écosystèmes
Auxquels l’espèce humaine doit en grande part d’exister
En raison de leur contribution majeure aux équilibres écologiques,
Et à leur alimentation … »

Mais alors, que penser de sa présente mise en danger ?

Tandis que pollution, surpêche, acidification croissante…
Ne cessent de violenter les océans
Et défier les fondements de ces équilibres,
Comment y faire face ?
Quelles dispositions prendre ?

océan m. : « Vaste espace d’eau salée partiellement connu
Auquel nous devons des richesses fondamentales à la survie des espèces,
Et en particulier la nôtre,
Et dont une mauvaise gestion (surpêche, déchets, pollution…)
Met en danger les équilibres fondamentaux directement ou indirectement. »

Comprendre qu’il est temps d’agir ?
Quelles sont les mécanismes favorisant nos responsabilités individuelles et collectives ?
Comment les animer durablement ?