Jadav Molai Payeng

Majuli Island.
Une île située sur le fleuve Brahmapoutre, Assam – Inde.
Une île en danger en raison de la forte érosion des sols,
Tandis que 70 pour cent de sa masse ont été perdus
Au cours des 100 dernières années.
Et pourtant un endroit où vivent plus de 150 000 personnes.

Et parmi eux, l’incroyable : Jadav Payeng.
Jadav « Molai » Payeng appartient au peuple Miri.
Très jeune il se sent concerné par cette situation.
Afin de ne pas la laisser entre les mains du hasard,
Il commence alors en 1979
A planter des arbres.

man

11
* plant2 * tree 
11

homme / un * plante * arbre / un

(suite…)


Les oubliés des oubliés…

Ils sont : « Les oubliés »…
Oubliés parce que différents
Oubliés car ils présentent des troubles mentaux
Souvent enchaînés, mis à l’écart,
Irrécupérables…

Mais sur leur chemin,
Il y avait Grégoire Ahongbonon
Psychiatre ? Non
Médecin ? Pas davantage…
De son métier : réparateur de pneus

Après le succès de son garage, puis une faillite
Il connaît la dépression et la tentation du suicide
C’est alors qu’il ouvre les yeux sur une misère particulière
Celle de gens errants, ou de personnes entravées
Condamnées à vivre en marge de la société
Pour leur différence mentale…

« Cette chaîne, c’est la honte de l’humanité.
Lorsque quelqu’un est enchaîné,
C’est l’humanité tout entière qui est entravée. »
dira-t-il…

Un combat naît de cette rencontre
Celui de venir en aide aux « oubliés des oubliés »

S’ensuit la création d’un puis de plusieurs centres d’accueil
En Côte d’Ivoire, au Bénin, au Togo…
Souvent portés par d’anciens malades

Regagner confiance
Retrouver le sens de l’autre et de soi
« Monsieur Grégoire » : l’histoire d’un engagement…


Phiona, la reine de Katwe…

Phiona, la reine de Katwe !
Katwe ? Une zone pauvre, dans la périphérie de Kampala – Ouganda…
Phiona ? Une incroyable joueuse d’échecs…

De l’une à l’autre, l’histoire d’une jeune fille
Portée par la faim, gagnée par l’espérance
Rencontrant son destin,
Ainsi que ceux et celles capables de le favoriser et le partager
En particulier Robert Katende, son « Coach »…

Lequel dira :
« La vie sur un échiquier,
C’est comme la vie dans un bidonville.
Il y a des défis et des surprises partout,
Mais si vous regardez attentivement,
Vous pouvez trouver des opportunités.
Vous pouvez trouver le moyen de vous en sortir… »

Phiona, c’est l’histoire d’une championne
Affrontant les tournois l’un après l’autre
Jusqu’à donner le goût d’entreprendre à beaucoup d’autres
Tout aussi capables de secouer les chaînes de la fatalité…


Tante Zélia : fourneaux et monde politique…

Tia Zélia, « Tante Zélia »
La reine de l’Arroz com Feijão

À la tête de sa brigade féminine
Toute investie dans les fourneaux
Prête à faire humer les senteurs les plus exquises
À la clientèle huppée qui se presse à sa table

Et pourtant, 40 ans plus tôt,
La mère et ses deux enfants
Débarquaient à Brasilia sans grande fortune

Les temps changent
Et si l’ancien Président Lula en fut l’hôte le plus remarqué
Et si Dilma Rousseff lui emboîta le pas
Aujourd’hui l’heure est à leur mise en cause

Entraînant celle de Zélia ?

Un moment,
Mais sa cuisine est heureusement apolitique
Et celle qui naquit dans l’Etat de Pernambouc
Garde la tête sur les épaules
Se rappelant son combat de la vie
Et la fierté d’avoir ouvert son restaurant en 1997…

Photo by Vi Neves


Une union, une unité : Ruth et Seretse…

Un regard a suffi
Et la flamme a fait le reste
Seretse Khama
Et Ruth Williams
Se sont promis fidélité, amour et justice
Et leur vie en témoigne

Témoignage contre l’adversité
Témoignage contre la ségrégation raciale
Témoignage contre la tentative de le déstabiliser
Ainsi que son pays

Au fait, Seretse Khama
Est Roi de Bangwato
Et son nom, Seretse,
Signifie : « l’argile qui lie »

Malgré les oppositions de toutes sortes
Malgré les dénis de justice
Malgré l’exil,
Ces deux-là tiendront bon
Et en 1966
Seretse Khama deviendra
Après l’indépendance
Le premier président
du Botswana…

Leur fils
Seretse Khama Ian Khama
Devient à son tour président en 2008
Réélu en 2014…

We are convinced that there is justification for all the races that have been brought together in this part of Africa, by the circumstances of history, to live together in peace and harmony, for they have no other home but Southern Africa. Here we will have to learn how to share aspirations and hopes as one people, united by a common belief in the unity of the human race. Here rests our past, our present, and, most importantly of all, our future. » – Seretse Khama – speech at the national stadium on the 10th anniversary of independence in 1976. As quoted in Thomas Tlou, Neil Parsons and Willie Henderson’s Seretse Khama 1921-80, Macmillan 1995. (thoughtco.com)

 

Un film « A United kingdom » paru en 2017 rend hommage à leur couple et à leur combat…