Les voies du partage…

Il était une fois le partage…
À la base de toute humanité.

Le partage comme sens de la vie. Le partage comme vision du monde.

Partage des richesses, matérielles, immatérielles.
Partage du savoir, des cultures, de sa présence à l’autre.
Partage du temps, du regard,
De nos impressions en respect de leur dialogue,
en écoute de leur complémentarité.

Partage de la beauté du monde,
Mais aussi de sa dureté pour mieux l’apaiser.

Partage de nos rires, mais aussi de nos peines.

Partage pour mieux vivre, ensemble,
Dans la solidarité de nos actes, gestes, intentions, pensées.

Les cultures du monde ont appréhendé le partage de bien des manières,
Potlatch nord-amérindien,
Téranga sénégalaise,
Fihavanana malgache…

Le même sens y demeure, s’y inscrit, y rayonne :
Idées de l’hospitalité, du lien, du tiss’âge.

Le partage est porteur des valeurs les plus nobles,
Par-delà les appropriations exclusives
Et les accès morbides de cupidité.

Puisant dans la générosité de l’instant,
Ou de l’existence,
Puisse le partage paraître plus naturel
À celles et ceux qui douteraient encore de sa radieuse nécessité.


Océans… notre sauvegarde

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre… »
Certes, mais encore ?!

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre
Abritant de nombreux écosystèmes… »

Et que dire en ce cas de notre interdépendance ?

océan m. : « Ensemble des eaux salées recouvrant la terre
Abritant de nombreux écosystèmes
Auxquels l’espèce humaine doit en grande part d’exister
En raison de leur contribution majeure aux équilibres écologiques,
Et à leur alimentation … »

Mais alors, que penser de sa présente mise en danger ?

Tandis que pollution, surpêche, acidification croissante…
Ne cessent de violenter les océans
Et défier les fondements de ces équilibres,
Comment y faire face ?
Quelles dispositions prendre ?

océan m. : « Vaste espace d’eau salée partiellement connu
Auquel nous devons des richesses fondamentales à la survie des espèces,
Et en particulier la nôtre,
Et dont une mauvaise gestion (surpêche, déchets, pollution…)
Met en danger les équilibres fondamentaux directement ou indirectement. »

Comprendre qu’il est temps d’agir ?
Quelles sont les mécanismes favorisant nos responsabilités individuelles et collectives ?
Comment les animer durablement ?