Komenský Jan Amos (Comenius)

Un 28 mars de l’an 1592, dans la petite ville d’Uherský Brod, naissait Jan Amos Komenský (1592-1670). Hommage à cet être d’exception qui sera bientôt connu sous le nom de <strong>Comenius</strong>. Moment rêvé pour nous éveiller à l’œuvre éducative, à son devoir de progrès. Moment pour secouer les esprits endormis, a fortiori sectaires, alors que toute sa vie cet être de paix et d’humanité sera pourchassé. Son œuvre est immense et incontournable. Partout où il passe, Comenius s’élève avec lucidité brandissant le seul et véritable levier susceptible de dépasser toutes les crises : l’éducation. Oui l’homme sera pédagogue toute sa vie, non pas pour se placer derrière les bois vernis d’une quelconque institution, mais pour s’engager auprès de l’autre, pour l’aider à dépasser les misères et les souffrances de l’époque meurtrie où il vécut, jetant vers le futur l’idée d’une pédagogie plus heureuse sachant favoriser des esprits de tolérance et de raison. Est-il utile de dire qu’il n’opposait jamais l’intellectuel et le manuel, avisé de leur inséparable concours. Enfin, en ce lexique qui nous occupe, comment ne pas saluer sa Clé des langues (Janua linguarum reserata), ouvrage qui connut un fabuleux succès en proposant un corpus de phrases et de mots usuels destiné à faciliter l’apprentissage des langues et la compréhension mutuelle !

Suggestions :