déléguer 

Transmettre une part plus ou moins importante de son autorité et du droit d’en user à une ou plusieurs personnes ou entités auxquelles on est ainsi censé accorder sa confiance, tout en prenant ou non le temps et le soin d’en accompagner l’exercice, l’ajuster, voire le remettre en cause – Le fait de déléguer contient ou non la capacité, le désir, le besoin d’en préciser l’objet quitte à le moduler dans le temps, et d’anticiper les obligations réciproques qui y sont attachée

Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.

Suggestions :