humanité 

Regroupant de facto l’ensemble des êtres humains présents, ou quelquefois passés et/ou à venir, l’humanité renvoie aussi ou surtout à la responsabilité que l’appartenance à cette espèce est censée nous déléguer. On pourrait alors douter de pareille responsabilité, et ce faisant de l’humanité au regard de tout ce qu’elle n’est pas, ou qu’elle n’est pas encore, ou de ce qu’elle est capable de produire comme nuisance, déni, et misère – Toutefois, à qui profite ce doute ? L’humanité peut-elle donc constituer un axe prioritaire d’éducation au progrès en ouvrant l’esprit de chacun à ses devoirs envers elle-même et les autres espèces, et à leur devenir INEVITABLEMENT commun ?

Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.

Suggestions :