oublier

Etat de la mémoire qui perd involontairement ou non trace d’un phénomène, d’un savoir, d’une situation passée, qu’elle avait un temps saisi et dont elle ne parvient plus à reconfigurer la représentation, en partie ou en totalité – Peut faire l’objet d’une certaine inquiétude ou au contraire laisser indifférent, relativement à l’importance qu’on lui accorde à l’instant où soi-même ou autrui la constate.

Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.

Suggestions :