garbure

« La garbure des Landes ou la garbure béarnaise est faite avec des choux, alors que les Basques n’y mettent jamais de choux. Jamais ! Il y a incompatibilité. Le chou ça fait une garbure qui doit se manger aujourd’hui. Le chou s’aigrit vite. À la maison sur le bord de l’âtre, un faitout noir, un peu dans la braise, n’arrêtait jamais de mijoter. La grand-mère je l’ai vu équeuter des haricots, et jeter deux poignées dans le faitout. Quand on était à la fin du jambon, on gardait le « Xamango », la souris, et elle le mettait dedans. On avait tous nos petits couteaux dans la poche, et elle nous disait : « Laissez-moi ce Xamango tranquille ! ». Parce qu’il y avait de la viande autour, près de l’os. Elle y est bonne et sucrée, et nous les gosses, on attendait que la grand-mère ait le dos tourné et on allait « chiper » un bout et elle, ne voulait pas. »

Les mots de Jean S.

Les mots de Jean S.

Jean est basque. Jean est un homme du verbe. Ça tombe bien, ici on définit son identité par la langue. Occasion d’aller à la rencontre de ce qui a fait le journaliste plein de truculence qu’il est devenu, mais aussi le conteur, l’homme des amitiés non éphémères. Des vallées encastrées du pays basque, aux îlots du Pacifique, de l’interview du Général De Gaulle à l’éloge du rugby, la traversée d’une vie suit avec ses passions et ses valeurs…

Les Mots De


Thème(s) :

Tags :

Suggestions :