Partager l'article :

pelote

« Pilota c’est la pelote, et un joueur de pelote est un pelotari. Ca se joue à main nue, ce qui fabrique des mains dans un état … Il y a le chistera, le grand chistera et le petit chistera. Ca s’attrape avec le bout de l’engin. On fait revenir la pelote en arrière, et on lui donne de l’effet avec un mouvement de poignet. Elle part avec une force ! D’ailleurs dans la pratique du sport, avec chistera, les joueurs sont casqués parce qu’il y a eu des accidents motels. Si un type de l’arrière tire et le type qui est devant se lève trop tôt et se prend la balle sur la nuque … Bonne année ! »

Les mots de Jean S.

Les mots de Jean S.

Jean est basque. Jean est un homme du verbe. Ça tombe bien, ici on définit son identité par la langue. Occasion d’aller à la rencontre de ce qui a fait le journaliste plein de truculence qu’il est devenu, mais aussi le conteur, l’homme des amitiés non éphémères. Des vallées encastrées du pays basque, aux îlots du Pacifique, de l’interview du Général De Gaulle à l’éloge du rugby, la traversée d’une vie suit avec ses passions et ses valeurs…

Suggestions :