Les Mots De


Thème(s) :

Tags :

roman

«  Je voudrais bien écrire un roman, mais j’ai un défaut : je perds mes personnages. J’avais un bon sujet, donc j’ai écrit un roman, et j’ai renouvelé cette expérience deux fois. Une première fois vers la page 40, et une deuxième fois vers la page 65, mais il m’est arrivé le même inconvénient : je perds mes personnages. Oui je les perds. Je ne sais plus où ils sont ! Vous placez l’un de vos personnages à une terrasse avec un copain, vous les mettez tous les deux là. Ils sont en train de boire un café, ils se racontent un truc dont vous avez besoin en général pour faire avancer le récit … Le téléphone sonne, il sort son portable. « J’arrive ! », il se lève, il dit au revoir à l’autre et s’en va. Comme c’est ce personnage qui va vers l’action, vous partez avec lui, et vous le suivez. Puis 15 pages plus loin vous vous arrêtez net, et vous vous dites « … et l’autre ? ». Vous pouvez revenir à l’intérieur du café, il n’y est plus ! Heureusement d’ailleurs … Et en voilà un qui est perdu. Là je m’arrête, et je ne le retrouve pas. Ca m’est arrivé une fois, ça m’est arrivé deux fois !  C’est gênant. »

Les mots de Jean S.

Les mots de Jean S.

Jean est basque. Jean est un homme du verbe. Ça tombe bien, ici on définit son identité par la langue. Occasion d’aller à la rencontre de ce qui a fait le journaliste plein de truculence qu’il est devenu, mais aussi le conteur, l’homme des amitiés non éphémères. Des vallées encastrées du pays basque, aux îlots du Pacifique, de l’interview du Général De Gaulle à l’éloge du rugby, la traversée d’une vie suit avec ses passions et ses valeurs…

Les Mots De


Thème(s) :

Tags :

Suggestions :