Partager l'article :

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

bǎi – 百 : « cent »

bǎi – 百 : « cent » / Se dit en jap. -byaku, -hyaku, -pyaku. On constatera que compte tenu du système numérique chinois, « million » se dit 百万 bǎiwàn soit « cent (fois) dix mille ». 百姓 bǎixìng « les cent noms » désigne le « peuple ». Un « érudit » est une personne experte en cent choses : 百事通 bǎishìtōng, de même qu’une « encyclopédie » est 百科全书 bǎikēquánshū un livre totalisant cent sciences, ou encore le « grand magasin » 百货商店 bǎihuò shāngdiàn, « le magasin aux cent marchandises ». 百闻不如一见 bǎi wén bùrú yī jiàn, littér. « cent (fois) entendre, pas comme un(e fois) voir » que l’on peut traduire par « voir c’est croire ». L’expression 百花齐放,百家争鸣 bǎi huā qífàng bǎi jiā zhēngmíng, renvoie quant à elle au Mouvement des 100 fleurs lancé par le Président Mao : « Que cent fleurs s’épanouissent, que cent écoles rivalisent. »