Indéfinition :

  • optimisme 

    Disposition de l’esprit qui consiste à écarter tout ce qui tend à penser que les choses puissent aller plus mal et qui, par cette mise à distance, cherche à éclairer l’avenir d’une forme d’espérance et d’amélioration. Peut procéder d’une forme de fixation volontairement excessive afin de prétendre influencer le cours des choses.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • photoshoper

    Intervenir sur une image (photographique notamment) au moyen d’un logiciel (Photoshop® notamment) en y apportant des modifications plus ou moins conséquentes dans une intention variable : « embellir » (supposant qu’on définisse ce niveau « d’amélioration »), distraire, moquer, manipuler… – Pose la question du rapport à la « réalité » et aux jugements incluant créativité, cynisme, déontologie… renvoyant plus couramment au flux incessant d’une modernité qui veut se raconter son histoire… à son image.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • progrès 

    Supposant que l’on soit capable d’analyser l’évolution d’une situation au regard de critères et d’évaluations admises (sinon justes), le progrès s’estime à une forme d’amélioration sur l’échelle de telles estimations. Rapporté à la question des humanités, il interroge sur l’accès ou non au bien-être, sur la conquête ou la défense de la dignité et sur l’engagement qui nous y porte. Souvent ramené à ses considérations techniques, ou économiques, le progrès comporte une dimension sociale, politique et morale.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.