• Indéfinition principale :

    complexité

    Etat et processus résultant d’un niveau élevé d’organisation – ou de désorganisation –impliquant de nombreux éléments, leurs interrelations et leur mode de communication, et se caractérisant par sa plus ou moins grande imprévisibilité.

  • Effets :

  • Effet Complexité

    Le monde est assurément complexe. En rendre état ne saurait échapper à la difficulté de capter cette complexité sans la réduire ni la rendre plus confuse. Tel est l’un des enjeux majeurs de l’effet complexité. Rappelons que le mot complexité vient du latin complexus, c’est-à-dire « ce qui est tissé ». Notre relation à la complexité renvoie ainsi à l’art d’opérer ce tissage, ce croisement de nœuds, ce mariage entre la trame et la chaîne qui forme tout tissu qu’il soit social, politique, écologique, sentimental.  S’il est bien pratiqué, un tel art doit permettre à l’esprit qui en comprend ou devine la nature, de s’y retrouver sans … complication obligée. Ajoutons que la complexité est également une invitation à ne pas s’arrêter à l’un ou l’autre de ces nœuds avant d’en avoir saisi l’ensemble, car aucun d’eux ne constitue une fin en soi. Le maître soufi Idries Shah l’énonce fort bien : « Imaginons que les élèves en soient au stade où ils ne savent rien d’autre que faire des nœuds. Ils peuvent y prendre un certain plaisir. Mais s’ils s’en tenaient à la phase des noeuds et réduisaient l’art du tissage à ce savoir-faire quand donc commencerait-on à tisser ? » (Apprendre à apprendre) Quant à dépasser le complexe, n’est-ce pas dans la tentative de parvenir à une forme de simplicité (non de simplisme) qu’elle trouve son aboutissement ?


  • Indéfinition :

  • femme

    Une des deux divisions principales du genre humain, pouvant dans une approche globalisante faire l’objet de jugements catégoriels portant sur sa corporéité, sa psychologie, sa représentation de soi, des autres, du monde, etc. – Renvoie à une démarcation culturelle, sociale, juridique, politique, religieuse… variable selon les sociétés mais souvent traduite par une forme plus ou moins accentuée et appliquée de domination des hommes et du profit qu’ils tirent de cette situation – Peut alors donner lieu à une revendication d’équité ou de parité – A l’échelle individuelle, toute femme – comme tout homme – ne peut ni ne devrait se concevoir à travers le seul filtre du genre tant est bien plus complexe l’humanité qui les unit.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Citation :

  • complexité

    « Deux illusions (…) La première est de croire que la complexité conduit à l’élimination de la simplicité… La seconde est de confondre complexité et complétude… La complexité comporte la reconnaissance d’un principe d’incomplétude et d’incertitude. » Edgar Morin


  • extinction 

    « Depuis que la vie est apparue sur la Terre il y a quelque 3 milliards et demi d’années, l’extinction des espèces est un phénomène normal et attendu, comme un bruit de fond récurrent nécessaire à l’émergence de nouveauté et de complexité (…) L’histoire de la vie est donc loin d’être un long fleuve tranquille, jalonnée qu’elle fut de crises et de violences dont on peut démontrer qu’elles sont génératrices de diversité biologique. Mais la crise actuelle, dont la sévérité ne sera pas moindre que celles des précédentes, a pour triste particularité d’être due à l’impact de l’homme qui porte donc la lourde responsabilité de s’immiscer dans des processus de nature géologique. » Jacques Blondel


  • Twitopique :

  • #complexité

    Latin complectere : plier avec, entrelacer – #Complexité / Latin simplex : qui ne fait qu’un pli – Simplicité.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :