Indéfinition :

  • ondol

    Système traditionnel de chauffage par le sol en Corée.


    Dès l’âge du fer
    Un système de chauffage unique au monde
    Voit le jour en Corée :
    L’ondol 온돌

    Consistant à diffuser la chaleur par le sol
    À partir d’un four pouvant dans certains cas
    Servir également à la cuisson,
    Il offre ainsi un confort rare
    Et surtout bien adapté
    Aux saisons très marquées
    Que l’on connaît ici

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Écritures :

  • chinois écr

    Code : Hani

    Signes : Entre 40 000 à 60 000 signes - le chinois courant requiert 3000 à 5000 signes / 214 clés pour composer les caractères

    Sens d'écriture : Dans les temps anciens, les textes écrits se lisaient de haut en bas et de droite à gauche. Depuis les années 1950, les textes plus généralement se composent de gauche à droite (sauf titrages ou ouvrages spécifiques)

    Zones : Chine - Extension

    Langues transcrites : langues chinoises - japonais - vietnamien* - coréen* … (qui s'en sont affranchis)

    Date de création : La tradition veut que les caractères chinois aient été inventés en 2 750 av. J.-C.

    Créateur : La création des écritures chinoises est attribuée à Cang Jie, ministre de l’Empereur jaune. Selon la légende, Cang Jie possédait quatre yeux lui permettant de voir les secrets du ciel et de la terre. Selon l’ouvrage Annal de lü « quand Cang Jie inventa les caractères, le ciel fit pleuvoir du millet et les esprits mauvais pleurèrent dans la nuit ».

    Traces - textes les plus anciens : Les premiers exemples connus de caractères écrits dans la forme évoluée ont été gravées sur des carapaces de tortues. Ces caractères étaient pictographiques

    Styles : On distingue traditionnellement 8 traits fondamentaux pour former un caractère.

    Particularités : Le chinois est le plus ancien parmi les grands systèmes d’écriture qui ait continué son évolution sans interruption jusqu'à nos jours.


  • coréen écr

    Système : alphabet

    Code : Hang

    Nom commenté : hangeul (cor. « la grande écriture ») – à l’origine nommé pantchel

    Signes : 40 comptant 19 consonnes et 21 voyelles

    Sens d'écriture : gauche à droite

    Zones : Corée

    Langues transcrites : coréen

    Date de création : 1443 (diffusion en 1446)

    Créateur : A la demande du Roi Sejong (1397-1450)

    Traces - textes les plus anciens : Le Chant des Dragons Volant dans le Ciel » (yongbi ŏch’ŏnga) (1445)

    Styles : Bien noter les différences d’écriture entre Corée du Nord et Corée du Sud – Parmi celles-ci on notera que le classement des lettres n’est pas identique, de même que le nom de certaines consonnes, ou encore l’interdiction d’introduire des noms occidentaux en Corée du Nord, etc.

    Particularités : Les trois voyelles de base ont un sens symbolique : le trait horizontal désigne la terre (principe Yin), le point indique le ciel (principe yang) et selon la tradition chinois, le trait vertical représentant l 'homme garantit le lien entre terre et ciel.
    Il existe une journée de commémoration du hangul dont la première édition date de 1926 et qui se situe aujourd’hui le 9 octobre en Corée du Sud et le 15 octobre en Corée du Nord.


  • Langues :

  • coréen

    한국말

    nom en anglais : Korean

    ISO : kor

    PAYS : Corée du sud,Corée du nord

    Famille : coréen


  • Twitopique :

  • #coréen lg

    #Coréen / Lg agglutinante / Isolat (altaïque ?) / Ecrite en hangul – Voulu par le roi Sejong en 1443 / 24 lettres groupées en syllabes.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :