Articles :

  • Une affaire de goût…

    sur une inspiration de Marine M.

    Le goût :
    « Un sens par lequel nous percevons les saveurs… »
    Assurément ! Mais encore ?

    Le gôut qui crée les attachements, et les détachements.
    Le goût qui se forme, dès la naissance,
    Ou plutôt la grossesse.

    Le goût qui s’immisce dans la raison de nos satisfactions
    Dans leur recherche
    Dans leur accomplissement… ou non.

    Le mot « goût » qui serait apparenté au mot « choisir »
    via le gotique kausjan

    Le goût, taste (EN), 味道 (ZH), вкус (RU), smaak (NE)…

    De bon ou de mauvais goût,
    Prendre goût,
    Perdre le goût du pain…

    It’s a matter of taste
    Everyone to his taste…

    津津有味
    (savoureusement / avec grand plaisir)

    Tentative d’indéfinition :
    « Sens par lequel nous percevons les saveurs,
    Qui se développe dès les premières heures
    Par l’entremise d’une chimie sans cesse renouvelée,
    Tout en recevant l’influence des environnements naturels et culturels,
    Et des contextes éducatifs –
    Peut s’orienter, se travailler,
    Se perdre, s’altérer (agueusie, dysgueusie) –
    Conditionne non seulement notre rapport à l’alimentation,
    Mais à la vie qui va son chemin,
    Suscitant plaisir, indifférence ou répulsion (et dégoût) –
    Constitue une base solide à la connaissance et à la découverte des humanités
    En vue de leur compréhension mutuelle. »


  • Indéfinition :

  • goût

    Sens par lequel nous percevons les saveurs, qui se développe dès les premières heures par l’entremise d’une chimie sans cesse renouvelée, tout en recevant l’influence des environnements naturels et culturels, et des contextes éducatifs – Peut s’orienter, se travailler, se perdre, s’altérer (agueusie, dysgueusie) – Conditionne non seulement notre rapport à l’alimentation, mais à la vie qui va son chemin, suscitant plaisir, indifférence ou répulsion (et dégoût) – Constitue une base solide à la connaissance et à la découverte des humanités en vue de leur compréhension mutuelle.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.