• Indéfinition principale :

    engagement

    Capacité à s’impliquer dans un contexte donné, en fonction autant de ce que nous en attendons nous-mêmes que de ce que l’on peut en attendre de nous, conscients de la réalité des choses, et de leur variation selon nos jugements et nos visions. 

  • Effets :

  • Effet Cynisme

    On connaissait les Cyniques dans la version grecque. Ils apportèrent avec Diogène de Sinope  une contribution d’importance à la philosophie antique. S’y comporter comme des « chiens » (gr. kuôn) relevait d’un engagement* et d’une position à l’égard de la société sans appel. Peut-être quelque part se serait-elle retrouvée dans cette boutade d’Oscar Wilde : « Le cynisme consiste à voir les choses telles qu’elles sont et non telles qu’elles devraient être ». Toutefois une autre forme de cynisme, contemporaine quant à elle, a fait des émules. Prétendrait-elle un instant en être l’héritière ? Le confort qui l’environne souvent, la caisse de résonnance que lui offrent les outils de communication, ont-ils quelque rapport avec son auguste homonyme ? L’effet cynique souhaiterait-il nous le laisser entendre ?


  • Effet Engagement vs Effet Neutralité

    Chacun, chacune peut, dans son propos, choisir de manifester une forme d’engagement ou tout au contraire rechercher une certaine neutralité, réelle ou supposée. La frontière entre les deux n’est pas toujours très clairement tracée et l’on peut facilement exprimer son engagement, sans avoir, pense-t-on, l’intention de le faire. À l’arrivée, on peut y reconnaître un effet d’appartenance* amplifié par toutes les réactions, approbations ou critiques en chaîne qu’il peut occasionner… Portant sur l’objectivité du propos, sur la responsabilité*, sur la relation au pouvoir*, à la mondialisation*, etc., l’effet d’engagement ou de neutralité offre une base à la discussion et quelquefois à la dispute.


  • Effet Guillemite

    Mise en exergues par de talentueux observateurs, l’effet guillemite est une maladie fort répandue qui n’a rien à voir avec la congrégation mise en place par Guillaume de Malavalle au 12siècle. Elle relève davantage de cette tendance excessive à user des guillemets (à l’oral notamment) marquée par un geste très reconnaissable des deux index recourbés ouvrant et fermant un mot ou une expression. On y verra selon les cas  une mise à distance du propos, un refus de s’engager, mais aussi une marque d’ironie. L’abus dont la guillemite peut faire l’objet conduit à s’interroger sur la réflexion (ou le manque de réflexion) qui l’accompagne.


  • Effet Numérique

    Certains en sont béats, frappés d’un effet d’émerveillement* quasi permanent. D’autres en sont effrayés, voyant monter une menace digne du puissant effet apocalypse*. La plupart se contentent de l’exploiter, entre engagement* et neutralité*, entre consommation farouche et ennui… Le numérique, puisque c’est de lui dont il s’agit, a mis en définitive fort peu de temps pour imposer sa marque en matière non seulement de communication, mais de langage, d’éthique, de culture, de communauté, de mouvement, de temps, d’espace, de commerce, de savoirs, de techniques, de mémoire ! Entre quelques autres… Tous les secteurs de l’activité humaine sont concernés, et il est peu vraisemblable que l’espèce humaine elle-même puisse échapper au rendez-vous que le numérique lui fixe quant à sa conduite et son destin même. L’effet numérique, cahin-caha, peut emprunter à tout cela et plus encore… Il a incontestablement les plus beaux jours devant lui, reste à savoir à qui cette beauté sera profitable…


  • Effet Responsabilité

    Tentant d’échapper au côté pervers de l’effet culpabilisation*, son corollaire l’effet responsabilité offre l’occasion de susciter un attachement réel à une cause ! Certes il est passible de clicktivisme et autres facilités propres à l’engagement à distance, mais rien n’interdit qu’il ne se traduise par de réelles suites, matérielles ou immatérielles…


  • Indéfinition :

  • attendre

    Être ou se mettre dans une situation plus ou moins longue, volontaire ou subie, préparant à la venue de quelqu’un ou quelque chose – Peut susciter selon les cas enthousiasme, excitation, irritation, colère… – Variable d’une culture à l’autre, au gré de l’idée que l’on se fait du temps, de son déroulement, mais aussi de la nature des engagements, de la succession des activités ou encore d’un certain respect d’autrui.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • clicktivism(e)

    Militantisme numérique consistant à faire un usage soutenu du clic dans le cadre de causes qui y invitent afin de pouvoir s’appuyer sur leur notoriété – Renvoie à l’idée que l’on se fait de la réputation numérique (quelles que soient les modalités qui la nourrissent) et de l’importance qu’on lui accorde (ou non) – Encensé par certains, il peut apparaître aux yeux d’autrui contradictoire de l’engagement (non numérique) que devrait nécessiter à leurs yeux toute forme d’activisme.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • confiance 

    Sentiment qui porte à croire en une personne ou un engagement donné et qui s’incarne de diverses manières (affectives, morales, financières, politiques, etc.). 

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • ennui

    Etat d’inactivité subie ou voulue, pouvant selon les cas démontrer une forme d’incapacité à s’animer ou à s’investir dans un engagement, un projet, une activité, ou tout au contraire manifester un choix plus ou moins conscient de ne pas être condamné/e à enchaîner des activités jugées accessoires ou superflues.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • parole donnée

    Engagement qui nous lie à sa mise en œuvre à condition que cette liaison ait du sens et de la valeur pour nous, comme pour ceux auxquels on l’adresse

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.