• Indéfinition principale :

    gouvernance 

    Aptitude à gouverner, c’est-à-dire à fixer un cap et les moyens de l’atteindre, en prenant en juste considération l’intérêt général et la participation citoyenne, sans perdre de vue l’humilité et la lucidité requises. La gouvernance s’accompagne d’une capacité tant d’écoute que de prise de décision. 

  • Citation :

  • fragilité

    « Les situations de fragilité représentent un important obstacle au développement durable, à la stabilité régionale et à la sécurité internationale. Leur origine est liée à plusieurs facteurs, comme la fragilité structurelle de l’économie, certaines carences de la gouvernance démocratique, la dégradation de l’environnement ou l’accès aux ressources naturelles. Dans ces situations, l’État ne veut ou ne peut pas assumer ses obligations en termes de fourniture des services de base, de gestion des ressources, d’État de droit, de sécurité et sûreté de la population ainsi que de protection et promotion des droits et libertés des citoyens. » Conclusions du Conseil sur une réponse de l’UE aux situations de fragilité – 2007


  • gouvernance 

    « Une « bonne » gouvernance prenant effectivement en compte les intérêts spécifiques des parties-prenantes et non uniquement ceux des actionnaires majoritaires ou/et de l’équipe d’exécutifs est un préalable indispensable au démarrage d’une démarche de développement durable. » www.piloter.org


  • gouvernance 

    « Good governance and sustainable development are indivisible. » Kofi Annan


  • gouvernance 

    « Le premier objectif de la gouvernance est d’apprendre à vivre ensemble et à gérer pacifiquement la maison commune ; d’y assurer les conditions de la survie, de la paix, de l’épanouissement et de l’équilibre entre l’humanité et la biosphère. » Pierre Calame


  • gouvernance 

    « La gouvernance n’a jamais fait l’objet de définition précise dans le contexte des politiques de développement. La Banque Mondiale traduit la gouvernance comme « la manière par laquelle le pouvoir est exercé dans la gestion des ressources économiques et sociales d’un pays au service du développement ». Le Comité d’aide au développement de l’OCDE, la définit comme « l’utilisation de l’autorité politique et l’exercice du contrôle en rapport avec la gestion des ressources d’une société en vue du développement économique et social ». www2.urbanisme.equipement.gouv.fr