• Indéfinition principale :

    guerre

    Lutte armée entre des nations, entre des partis et décision d’animer cette lutte afin d’accroître son profit, sa domination, ou inversement d’assurer sa défense devant une hostilité déclarée, avec toutes les conséquences néfastes pour les personnes qui la subissent ou la subiront.

  • Articles :

  • Bienveillance : un état d’esprit, un savoir être au monde…

    “La paix n’est pas l’absence de guerre,
    C’est une vertu, un état d’esprit,
    Une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.”
    Spinoza

     

    Comment donc faire preuve de bienveillance ?
    Comment déterminer que ce que l’on dit, ce que l’on fait,
    Et peut-être ce que l’on pense,
    Peut être réellement mesuré à sa bonté ?
    Quelle est la mesure de la bonté ?

    Dans un monde si facilement enclin au déni, à la méfiance, à l’injustice,
    Où tant de relations humaines semblent promptes à l’invective, à la mesquinerie ou à la querelle,
    Comment adopter une attitude qui puisse ne pas les alimenter
    Ni sur le fait, ni après coup ?

    Bene volens, « vouloir du bien », « être favorable »…

    Oui, un « état d’esprit » assurément
    Mais aussi une discipline à acquérir, un savoir être au monde…

     

    « Un mot prononcé avec bienveillance engendre la confiance
    Une pensée exprimée avec bienveillance engendre la profondeur
    Un bienfait accordé avec bienveillance engendre l’amour… »
    Laozi


  • Effets :

  • Effet Catastrophe

    Exacerbation des revendications identitaires et religieuses sources d’hostilités et de rejets, conflits et tensions militaires courant vers leur paroxysme et induisant chaos et souffrances, dégradation de l’environnement avec un dérèglement du climat et les cataclysmes qui en résultent, déséquilibres socio-économiques et financiers causant paupérisation et misère croissantes, flux migratoires croissants causant malheurs et situations critiques… l’heure serait à la catastrophe. Et les actualités leur font un constant écho. D’aucuns le leur reprochent, en dénonçant la morbidité… D’autres ne voient guère à y redire arguant de l’état du monde. L’effet catastrophe y est pour sa part omniprésent créant chez beaucoup un climat anxiogène, jusqu’à parfois susciter un effet apocalypse*. Celui-ci est-il alors propice à de nouvelles prises de responsabilité* ? Ou au contraire interdit-il d’y songer ?


  • Indéfinition :

  • guerrier/ère

    Personne qui fait la guerre par profession ou non.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • militaire 

    Tout ce qui se rapporte à la conduite armée sur un territoire dans le but déclaré d’y sauvegarder la paix ou d’y porter la guerre.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Citation :

  • sobriété

    « Faire la guerre pour les ressources énergétiques ou les partager équitablement avec les pays du Sud ? Telle est l’alternative à laquelle seront bientôt confrontés les pays riches, selon Bernard Rogeaux, directeur de la prospective chez EDF R&D. D’après ses calculs, la quantité d’énergie disponible par être humain est en passe d’atteindre un plafond. Par conséquent, pour que les habitants du Sud, qui consomment quatre à cinq fois moins d’énergie que leurs voisins du Nord, continuent à bénéficier de la croissance de leurs économies, il faudra que les habitants du Nord réduisent au moins par deux leur utilisation d’énergie finale. Pour éviter la guerre, il faudra donc devenir sobre. » www.developpementdurablelejournal.com


  • Calendrier :

  • chimie

    29 / avril

    Journée du souvenir dédiée à toutes les victimes de la guerre chimique


  • environnement

    6 / novembre

    Journée internationale pour la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflit armé (A/RES/56/4)


  • orphelin/e

    6 / janvier

    Journée mondiale des orphelins de la Guerre


    Calendrier


    Thème(s) :

    Tags :

  • Veillée :

  • Les frères Philène…

    Dans sa Guerre de Jugurtha, Salluste (- 86 / – 35) rappelle la triste et héroïque destinée des frères Philène, carthaginois, qui acceptèrent de se voir enterrer vifs afin de prouver leur bonne foi, face aux accusations des Cyréniens . Ainsi est le récit : « LXXIX. Dans le temps que les Carthaginois donnaient la loi à presque toute l’Afrique, les Cyrénéens n’étaient guère moins riches et moins puissants. Entre les deux Etats était une plaine sablonneuse, toute unie, sans fleuve ni montagne qui marquât leurs limites. (…) Craignant qu’un troisième peuple ne vînt les attaquer, (on convint) à la faveur d’une trêve, qu’à un jour déterminé des envoyés partiraient de chaque ville, et que le lieu où ils se rencontreraient deviendrait la limite des deux territoires. Deux frères nommés Philènes, que choisit Carthage, firent la route avec une grande célérité , les Cyrénéens arrivèrent plus tard. (…) Les Cyrénéens, se trouvant ainsi devancés, craignent, à leur retour dans leur patrie, d’être punis du dommage qu’ils lui avaient fait encourir. Ils accusent les Carthaginois d’être partis de chez eux avant le temps prescrit (…) Les Grecs leur laissent le choix ou d’être enterrés vifs à l’endroit qu’ils prétendaient fixer pour limites de leur pays, ou de laisser avancer leurs adversaires jusqu’où ils voudraient, sous la même condition. Les Philènes acceptent la proposition , ils font à leur patrie le sacrifice de leurs personnes et de leur vie, et sont enterrés vifs. Les Carthaginois élevèrent sur le lieu même des autels aux frères Philènes, et leur décernèrent d’autres honneurs au sein de leur ville. » (trad. Charles Durosoir – Paris, Librairie Garnier. 1865)

    Valère Maxime, historien romain du 1er siècle, après avoir dénoncé (selon lui) la tricherie des frères Philène, et interrogé l’oubli dans lequel Carthage fut plongée suite à son éclatante défaite, ne manque pas de rendre hommage à la vertu des frères et à l’œuvre de la postérité : « Où sont les hautes murailles de l’orgueilleuse Carthage ? Qu’est devenue la gloire maritime de ce port si fameux ? Où est cette flotte qui portait la terreur sur tous les rivages ? Où, tant d’armées ? Où, cette cavalerie formidable ? Où, cette ambition qui étouffait dans l’immense étendue de l’Afrique ? La fortune a partagé tout cela entre les deux Scipions, mais le souvenir des Philènes et de leur noble dévouement a survécu à la ruine même de leur patrie. L’âme et le bras des mortels ne peuvent donc prétendre, si ce n’est par la vertu, à rien d’immortel. »


  • Pour une eau qui n’existe pas…

    Les Sakyas et les Koliyas vivaient en pleine harmonie, lorsqu’ils décidèrent soudain de se déclarer la guerre, en raison d’un grave affront. De part et d’autre de la frontière, on se promettait le pire. Aussi le jour de la bataille arriva-t-il rapidement. Mais au jour dit, alors qu’elles se faisaient face, le Bouddha s’assit entre les deux armées prêtes à en découdre. Les deux rois furent contraints à descendre de leur monture et à se présenter à lui , c’est alors qu’ il leur demanda : « Pourquoi vous faîtes-vous la guerre ? » Le roi des Koliyas assura aussitôt que les Sakyas, ses amis d’hier, étaient en vérité des gens abjects et sournois, d’ailleurs son Premier ministre le prouverait aisément. On appela le ministre en question qui, gêné, fit à son tour venir son secrétaire particulier. Celui-ci, beaucoup plus assuré, rappela que les Sakyas avaient traité les Koliyas de tous les noms, de poltrons, et de voleurs. D’ailleurs les Koliyas sauraient se battre, n’étaient-ils pas eux-aussi un peuple de guerriers ! « Mais, reprit le Bouddha doucement, quelles sont exactement ces provocations ? » Le secrétaire fit appeler son adjoint, qui était doté d’une grande mémoire. Hélas, celle-ci le trahit, et il eut grand peine à se souvenir d’une vague histoire d’eau. Seul le chef d’un village, enfin convoqué, sut apporter un éclaircissement. Il raconta que depuis trois ans sévissait le manque de pluie. Or un bruit courut que les Sakyas allaient construire un barrage. Alors que ses propres troupeaux mouraient, était-il normal que ces derniers gardent l’eau pour eux ? Il alla s’en plaindre au chef du district, qui en parla à son chef, qui en parla à son chef, etc. Et tout le monde fut convaincu de la nécessité de faire la guerre. « Et c’est donc pour une eau qui n’existe pas, fit observer le Bouddha, que vous allez aujourd’hui vous battre? » On dit que les armées s’en retournèrent chez elles sans livrer bataille…


  • Twitopique :

  • #âge (inca)

    9 classes d’#âge chez les Incas / H. : 1 à 5 ans, 9 à 16 / F. : 1 à 5,12 à 20 / Tâches dévolues / 25 à 50, pour les H, mariage, guerre…


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

  • #clausewitz carl

    Carl von #Clausewitz (1780/1835) / De la Guerre : traité de stratégie / → La guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens.


  • #guerre

    Lutte armée entre nations, partis / Pour accroître son profit, sa domination / Ou assurer sa défense / Conséquences néfastes / #Guerre.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • Unideo :

  • 39 – militaire – military – 军事 – militärish – militare – militar – 軍事的 – во́инский

    Les affaires militaires
    military
    militaire
    Afin de protéger les populations, ou de les menacer
    Les affaires militaires entre guerre
    war
    guerre
    Et paix, supposant que nous la définissions…
    La paix, comme seule absence de guerre ?
    peace
    paix
    Ou bien la paix, avant tout comme un état d’équilibre et de justice ?
    peace2
    paix

    Les affaires militaires qui s’appuient sur les armées
    army
    armée
    Armée de terre
    landforces
    armée de terre
    Navale
    navy
    navale
    Armée de l’air
    airforce
    armée de l’air
    Et la mobilisation des soldats
    soldier
    soldat

    Les affaires militaires qui ont recours à des armes
    weapon
    arme
    Comme l’épée
    sword
    épée
    L’arc
    bow
    arc
    Ou plus modernes, dites à feu
    gun
    arme à feu