• Indéfinition principale :

    identité 

    Ensemble de traits définitoires ou jugés tels qui permettent de situer une personne, une entité, un phénomène, dans un espace-temps amenant à le/la distinguer d’autrui, en somme à le/la rendre unique, en l’attachant à une histoire plus ou moins longue et complexe – Cet attachement peut faire l’objet d’un besoin de revendication et de démarcation (voire de discrimination) ou être au contraire plus discret.

  • Effets :

  • Effet Catastrophe

    Exacerbation des revendications identitaires et religieuses sources d’hostilités et de rejets, conflits et tensions militaires courant vers leur paroxysme et induisant chaos et souffrances, dégradation de l’environnement avec un dérèglement du climat et les cataclysmes qui en résultent, déséquilibres socio-économiques et financiers causant paupérisation et misère croissantes, flux migratoires croissants causant malheurs et situations critiques… l’heure serait à la catastrophe. Et les actualités leur font un constant écho. D’aucuns le leur reprochent, en dénonçant la morbidité… D’autres ne voient guère à y redire arguant de l’état du monde. L’effet catastrophe y est pour sa part omniprésent créant chez beaucoup un climat anxiogène, jusqu’à parfois susciter un effet apocalypse*. Celui-ci est-il alors propice à de nouvelles prises de responsabilité* ? Ou au contraire interdit-il d’y songer ?


  • Effet Discrimination

    Avec une histoire et des références qui ne manquent pas de l’alimenter, la litanie de la discrimination sait qu’elle peut puiser dans un registre des plus anciens et des plus variés. Convoquant les différences d’idées, de genre, de croyances, d’ethnies, de classes sociales… elle dispose d’un effet discrimination psychique ou/et physique tout à son service, prêt à s’enclencher avec la facilité que lui ont léguée les abandons de dignité, de respect, de justice, d’humanité incluant les réflexes les plus archaïques que les identités exclusives ont pu susciter çà et là.  Il se peut toutefois en certaines circonstances qu’un tel effet donne lieu à une prise de conscience sur ce déferlement de blessures et d’hostilités qui n’est pas sans conséquence sur l’équilibre du monde. On se surprend alors à imaginer ce que serait, ce que pourrait être une humanité qui aurait pris la mesure de son dépassement.


  • Indéfinition :

  • nom 

    Mot qui sert à identifier une chose, un phénomène ou un être, introduisant à la connaissance plus ou moins précise qu’on en a, incluant des possibilités d’approximation, de rumeur, de préjugé, etc.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • Les Mots De :

  • identité

    « Maurice est à mes yeux une petite Inde… Mais au juste qu’est-ce que c’est : être mauricien ? ou cuisiner mauricien ? Si on prend le seul créole, il y a du français, de l’anglais, du wolof, du malgache… » Je ne sais pas décrire ce terme mais je suis heureuse d’entendre les autres dire « Les Mauriciens sont hospitaliers. » Alors j’ai souvent envie de répondre : « C’est si difficile que ça d’être hospitalier ? »


    Les Mots De


    Thème(s) :

    Tags :

  • identité

    «  Quand on a commencé les Savoir-Faire d’Aquitaine, l’idée c’était de rechercher et valoriser l’identité régionale, et on s’est aperçu qu’il fallait plutôt écrire Recherche et valorisation des identités régionales et pas de l’identité régionale. Il n’y a rien de commun entre un natif du Périgord et un basque, il n’y a rien de commun entre un type du fond du Lot-et-Garonne et un Médocain. Il n’y a rien, ou pas grand chose, ou peut-être quelque chose quand même, c’est la table. Et quand on dit que le Sud-Ouest est une des régions de France où l’on mange le mieux, je crois que c’est ça. Parce que ces identités qui se croisent, et qui se mélangent dans des tas de circonstances ce sont, me semble t-il, d’abord mélangés avec les plaisirs de la table, dans le partage. »


  • Citation :

  • forêt

    « Devant la disparition d’emplois face à la récession économique, la gestion durable des forêts pourrait devenir un moyen de créer des millions d’emplois verts, et d’aider ainsi à réduire la pauvreté et à améliorer l’environnement » Jan Heino – sous-directeur général de la FAO