• Indéfinition principale :

    mer 

    Vaste espace d’eau salée partiellement connu auquel nous devons des richesses fondamentales à la survie de notre espèce, et dont une mauvaise gestion (surpêche, déchets, pollution…) peut mettre en danger les équilibres fondamentaux directement ou indirectement – Par leur immensité et les mystères qu’on peut y attacher, les mondes marins offrent un cadre idéal aux développements symboliques, lieux secrets, demeure des dieux (ou des démons), cités englouties, etc. – Leur exploration et leur exploitation aux buts divers (commerciaux, politiques, militaires, religieux, scientifiques, distractifs…) ont constitué et constituent toujours (sous certaines formes) un enjeu décisif des sociétés humaines et de la qualité de leurs interrelations.

    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • Articles :

  • Dans la grotte Cosquer…

    Mais qu’allait-il faire dans ces calanques ? Plonger tout simplement ! Ainsi débuta l’aventure du scaphandrier Henri Cosquer à partir de 1985. Le voici donc dans la calanque dite de la Triperie, 37 mètres sous l’eau. Un couloir se présente à lui qu’il décide d’emprunter. Non sans risque – plusieurs accidents le confirmeront hélas. Or 175 mètres plus loin, son émotion est à son comble : il débouche dans une cavité et la féerie éclate de toutes parts. Il se retrouve en présence de peintures pariétales ignorées de tous. Après analyse, l’on conclura qu’elles proviennent de deux âges distincts. Le premier remonte à 27000 ans et fait état de mains négatives*.   Le second a 19000 ans et l’on y trouve chevaux, bouquetins, cervidés, aurochs… Une merveille de plus vient de s’ajouter à la longue épopée de redécouverte de l’activité préhistorique. La grotte qui en 1992 s’intitulera désormais Cosquer, nous projette corps et âme en ces temps où nos ancêtres investirent tant de lieux dans le monde dont ils occupèrent le sol et marquèrent les parois. Et avec cette histoire, une certitude nous vient : il ne fait en effet aucun doute que plus le temps avancera, plus nous découvrirons de choses sur ces empreintes germinales, sources d’un des plus grands émerveillements que le signe écrit puisse nous inspirer !


  • Indéfinition :

  • lagune

    Espace d’eau de mer qui est délimité par un cordon littoral.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • littoral

    Espace qui s’étend le long de la mer et constitue un habitat privilégié pour certaines espèces, ou les êtres humains.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • plage

    Bande de sable ou de galets bordant les côtes, pouvant présenter les attraits de cette situation entre terre et mer.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Citation :

  • arc-en-ciel

    La poésie fait une place méritée à l’arc-en-ciel, ainsi du poète grec Virgile dans les Georgiques : Tout prédit l’approche des orages Nul, sans être averti, n’éprouva leurs ravages Déjà l’arc éclatant qu’Iris trace dans l’air Boit les feux du soleil et les eaux de la mer…


    Citation


    Thème(s) :

    Tags :

    Zone(s) :

  • Calendrier :

  • mer

    25 / juin

    Journée des gens de mer [OMI] (STCW/CONF.2/DC.4)


    Calendrier


    Thème(s) :

    Tags :

  • mer

    septembre

    Journée maritime mondiale [OMI] (IMCO/C XXXVIII/21)


    Calendrier


    Thème(s) :

    Tags :

  • Veillée :

  • Sedna, déesse des océans

    (conte inuk) La mer est une source inépuisable dans l’histoire des Inuit. Elle leur apporte une grande partie de leur subsistance grâce à toute la vie qui l’anime, mais aussi grâce aux matières que les Inuit en extraient pour se vêtir, s’éclairer, chasser, etc. Sedna en est l’esprit, tout à la fois crainte et admirée… Les angakkuit, chamans inuit (sorciers), racontent différentes histoires à son sujet. L’une d’elles nous dit que refusant de se marier, son père la contraignit à épouser un chien, et qu’elle en eut des enfants ! Cependant après avoir constaté son erreur, celui-ci décida de noyer le chien. Des années plus tard, Sedna épousa enfin un homme. Mais celui-ci se révéla à nouveau être un chien déguisé en homme ! On dit aussi que s’enfuyant sur les eaux avec son père, le bateau chavira et Sedna passa par-dessus bord. Alors qu’elle s’agrippait désespérément, ses doigts se blessèrent aux rebords acérés de l’embarcation et elle finit par se couper les premières phalanges. Or, à peine tombés à l’eau, les fragments de doigts se transformèrent aussitôt en phoques. Puis les deuxièmes phalanges à leur tour cédèrent, et au contact de l’eau se métamorphosèrent en morses. Prête à lâcher, Sedna se coupa les troisièmes phalanges qui à leur tour devinrent baleines. Alors elle lâcha prise et s’enfonça dans les profondeurs de l’océan. C’est toujours là qu’elle demeure, mère de toutes les créatures qui y résident[1]. On prétend aujourd’hui que quand la mer est déchaînée, c’est parce que Sedna essaie de démêler ses cheveux mais, n’ayant plus de mains, en a le plus grand mal ! C’est alors aux chamans d’aller la peigner ! [1] Une autre histoire, encore plus triste, raconte que ce sont les parents qui décidèrent de se débarrasser de leur fille célibataire ne voulant plus subvenir à ses besoins. Ils partirent donc en bateau et au beau milieu d’une tempête décidèrent de la jeter par-dessus bord. Mais au lieu de disparaître dans les flots, la jeune fille s’accrocha aux rebords de l’embarcation tant et si bien que malgré tous leurs efforts ses occupants ne purent l’en faire tomber. Ils prirent alors un couteau et entreprirent, comble de l’horreur, de lui couper les doigts ! Le résultat serait le même. Une autre histoire encore prend la défense du père contre le méchant mari (l’homme-chien) ! etc.


  • Sinograph :

  • hǎi – 海 : « mer »

    海 hǎi – « mer » formé avec la clé de « l’eau » 氵/ Se dit umi ou kai en jap. Sert à produire de nombreuses combinaisons comme : 海岸 hǎiàn « côte », « bord de mer » (岸 àn signifiant également : « bord », « rivage »), 海产 hǎichǎn « les produits 产de la mer », 海外 hǎiwài : « outre-mer » (外 wài « extérieur »). La mer, comme la montagne, constitue un marqueur de puissance et les proverbes chinois le rendent bien. Ainsi par ex. de 山盟海誓  shān méng hǎi shì qui indique un « serment » 誓 aussi stable que la montagne 山 et la mer 海, idéal par ex. pour pointer la promesse de fidélité de deux êtres qui s’aiment.


    Sinograph


    Thème(s) :

    Tags :

  • Twitopique :

  • #mer

    20 mai : journée européenne de la #Mer / Dernière semaine de sept. : journée maritime mondiale / 8 juin : journée mondiale de l’océan.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • Unideo :

  • 17 – terre – earth – 地球 – Erde – terra – tierra – 地球 – земля́

    Mère nourricière, la Terre
    earth
    birth
    Dans la pluralité de ses reliefs, désert
    desert
    désert
    Montagnes
    mountain
    montagne
    Vallées
    valley
    vallée
    Volcans
    volcano
    volcan

    La terre dont les sols
    soil
    sol
    Parfois tremblent
    earthquake
    tremblement de terre

    La terre divisée en continents
    continent
    continent

    La terre dont le climat varie
    climate
    birth
    Ici la pluie
    rain
    pluie
    la neige
    snow
    neige
    Et là le vent
    wind
    vent

    Puissance des eaux, de la mer
    sea
    mer
    Des fleuves et des lacs
    river lake
    fleuve / lac

    La terre, un monde
    world
    monde



  • Galerie UNIDEO :

  • Sea of trees…