• Indéfinition principale :

    monde 

    Notion mouvante pouvant englober tout ce qui existe, ou simplement les êtres humains peuplant la Terre, voire de manière plus restrictive ce qu’on en connaît, le monde renvoie à la mesure de cette extension et de la place qu’elle prend dans le jugement.

    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • Articles :

  • Repensons le plastique…

    Une aventure au fil des siècles
    Clamant le génie de l’humanité
    D’invention en invention
    Les techniques s’y affinent
    Histoire du plastique

    Découverte du caoutchouc, de la vulcanisation
    Apparition du mot polymère (1866)
    Mise au point du celluloïd (1856/1870) puis de la cellophane (1908)
    Après un siècle de perfectionnement, fabrication industrielle du polychlorure de vinyle – PVC (1931)
    Apparition des polyamides en 1935 : le nylon !
    Découverte du polycarbonate en 1953…

    Depuis 1950
    Production de 8,3 milliards de tonnes de plastiques
    Et la belle aventure a viré au cauchemar
    L’invention géniale s’est disséminée
    9 % ont été recyclés,
    12 % incinérés
    Et 79 % ont été accumulés dans des décharges ou dans la nature

    Surexploitation des combustibles fossiles
    Additifs toxiques
    Substances chimiques
    Perturbateurs endocriniens
    Matières non biodégradables
    Menace majeure pour nos océans

    – STOP –
    Dans nos actes
    Dans nos comportements
    Dans nos pensées
    Repensons le plastique…


  • The Camp : un concept, une vision, un défi…

    Jeudi 28 Septembre 2017
    Une inauguration prometteuse
    Sur les hauteurs d’Aix-en-Provence
    Colline de l’Arbois
    The Camp

    Un concept voulu par Frédéric Chevalier
    Décédé au mois de juillet de cette même année
    Un concept mis en oeuvre par une équipe motivée
    Consciente de l’enjeu et de sa signification

    Pour les uns, une « Université de la singularité » à la française
    Pour d’autres un « écosystème disruptif »
    Ou bien encore un « camp de base pour explorer l’avenir »…

    Et si The camp était tout simplement… lui-même
    Une vision d’un penser et faire autrement, ensemble,
    Une invitation à ne pas cocher les cases
    Qui prétendent trop souvent désigner des expertises
    Là où tout appelle à la transversalité
    Des savoirs, des compétences, des idées,
    Des générations…

    Rencontres appelées à se multiplier
    Entre le monde d’une entreprise qui expérimente, innove,
    D’une éducation qui transforme,
    D’un numérique humaniste
    D’une écologie responsable

    Sur quelques étagères en pourtour des cylindres de verre
    Figuraient en ces jours de lancement
    Des témoins de ce rapprochement souhaité
    L’homme symbiotique – J. de Rosnay
    Regards sur le monde actuel – Paul Valéry
    Le tiers-instruit – Michel Serres
    Parmi d’autres…

    Que l’on ne s’y trompe pas
    Ce qui se joue là n’est pas affaire élitiste
    C’est d’une révolution en profondeur dont il s’agit
    Et dont la partition vient de commencer à s’écrire…

    Rien ne se fera plus sans que le monde entier ne s’en mêle » P. Valéry

     

    now nothing do futureS * without participate ofSworld
    maintenant / rien / (ne se) fera (faire – futur) * sans / la participation / du / monde

     

    en savoir plus…


  • Effets :

  • Effet Âge

    Force de l’âge dont on croit volontiers l’éternité. Engagement de la maturité qui est censée l’incarner sous divers aspects. Et voici qu’une forme de vieillesse vient nous surprendre souvent sans prévenir. Douce ou brutale, elle nous indique que l’horloge va bientôt sonner les douze coups… Alors quel que soit le temps où nous sommes, quel que soit le temps où nous nous projetons, combien serait différent ce rapport apaisé à l’âge qui saurait s’accorder de ses qualités continues ou temporaires. Le rapport aux actualités, parce qu’il est un rapport au monde et au temps, relève également par nature d’un rapport constant à l’âge. Celui de ses artères, celui de ses neurones, celui des protagonistes qui y sont impliqués… de quoi voir surgir un effet âge avec la chaîne des généralisations* et raccourcis qu’il peut occasionner…


  • Effet Carte du monde

    Il y a dans la consultation d’une carte un instant de magie. Un instant de rencontre à un mode de représentation et par là de rapport au monde. Aucune culture ou civilisation ne saurait être tenue à l’écart de cet incroyable cadeau fait à l’intelligence, à son désir de captation, de mise en formes. Sans doute serions-nous alors particulièrement bienvenus d’œuvrer de manière plus participative et collégiale à un dialogue de ces représentations. Non seulement, nous y verrions le monde de bien des manières différentes, mais nous puiserions dans cette mobilité une garantie d’adaptation qui manque parfois à nos trajectoires. L’effet carte du monde a encore beaucoup à déployer au service de la pensée…


  • Effet Défi ou effet Tant-qu’il-y-a-de-la-vie

    Il y a dans le sens même du mot défi, l’idée de se « fier à », d’accorder sa confiance. Or bien entendu, s’il est une chose difficile dans le monde turbulent où nous vivons, monde dans lequel les cartes, les interrelations, les acteurs changent constamment, c’est bien d’y faire émerger une forme de confiance. Néanmoins, c’est bien là le défi de l’effet défi, pointer une ambition dont on puisse – ou non – partager l’énoncé. Quitte, diront certains, à risquer un effet désillusion*… Certes ! Mais qui a dit que la confiance était aveugle ? Une autre manière, plus légère, de le signaler, sera de le nommer  effet tant-qu’il-y-a-de-la-vie car, c’est  bien connu : tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ? Et qui a dit que l’espoir était aveugle ?!


  • Effet Fragilité

    La vie est fragile. le monde est fragile. Ils semblent parfois tenir à un fil, si ténu, si soumis à l’avalanche des oppositions qu’ils peuvent rencontrer. L’effet fragilité met l’accent sur cette constante. Il rappelle – opportunément ou pas – que nous sommes parfois victimes d’illusion lorsque nous tablons sur certaines forces, ou certaines certitudes. Il peut aussi encourager à faire de cette fragilité la base de toute action, de tout projet, pour mieux l’assumer et, au cas échéant, la dépasser.


  • Effet Grenouille au fond du puits

    Une histoire raconte qu’une grenouille vivait tranquillement au fond de son puits. Jusqu’au jour où une comparse y chuta malencontreusement. En l’y rejoignant, elle prit peu à peu conscience que son hôtesse avait passé sa vie, toute sa folle de vie, au fond de ce puits. Elle lui demanda donc si elle ne désirait pas « découvrir le monde ». Ce à quoi l’autre lui rétorqua un peu circonspecte : « Mais de quel monde parles-tu donc ? » « De celui au-delà du puits ! » s’exclama son interlocutrice vivement étonnée de sa question. Alors l’autre reprit : « Et ce monde est-il grand ? » (silence) « Il est immense en vérité ! » « Veux-tu dire plus grand que ce puits ? » « Mais bien entendu ! Cela n’a rien à voir… » « Est-il par exemple, plus étendu que la distance de là où nous sommes jusqu’à cette paroi ? » « … (hum) oui… » « Ah bon, et par exemple plus que jusqu’à cette pierre en hauteur ?! » « Vrai-sem-bla-ble-ment… » L’invitée surprise comprit soudain qu’il n’était pas sage de sa part de prétendre mieux connaître le monde que son hôtesse, et que chacun a une expérience dont les limites sont relatives, et peuvent occasionnellement être repoussées. La grenouille au fond du puits croit peut-être que le ciel se limite à la margelle et vous, vous savez que ce n’est pas le cas… Est-elle pour autant dans l’erreur ? L’effet Grenouille au fond du puits nous en rappelle le dilemme…


  • Effet Impermanence

    Héraclite nous en avait prévenus : l’on ne se baigne pas deux fois dans un même fleuve. Pourquoi l’oublie-t-on si souvent ? Pourquoi demeure-t-on à ce point attaché à ce que certaines choses ne varient pas ? Les Bouddhistes parlent ici d’impermanence, de l’inéluctable renouvellement du monde et de soi-même. De quoi susciter un effet impermanence, afin de lâcher prise ou de constater que ce n’est pas le cas…


  • Effet Utopique, Pantopique et Dystopique

    On reconnaîtra aisément l’effet utopique, très usité, dans sa prédisposition à inventer un monde qui n’est pas, ou ne peutêtre. Il renvoie de prime abord à l’ouvrage de Thomas More paru au 16e siècle sous le titre d’Utopia décrivant un « pays imaginaire où tout est réglé au mieux », île du bonheur pour tous sur laquelle on continue néanmoins de trouver quelques esclaves, et autres accommodements d’époque. Selon l’étymologie la plus courante, on y ferait allusion à un « nulle part » (gr. ou, « non », et topos, « lieu »). Toutefois la propension à nourrir ces mondes utopiques s’est vue plus récemment aiguiller vers une tendance dystopique, reflétant la noirceur des horizons, la promesse d’univers plus sinistres. De quoi nous interroger peut-être sur une troisième voie, celle d’une pantopie (gr. pan-, pantos, « tout », tous les lieux plutôt qu’aucun)… Laissant aux créateurs comme aux commentateurs inspirés la vision de bonheurs ou de malheurs pour tous, de lendemains chimériques ou d’écroulement généralisé, le monde actuel n’encourage-t-il pas davantage à prendre en considération sa réalité plurielle par l’ampleur, la complexité* et l’enchevêtrement de son questionnement contemporain ?


  • Indéfinition :

  • mode

    Manière de vivre propre à un temps, une société, et plus particulièrement de se vêtir – Configure chez certain/es une relation au monde et aux autres, à la manière de se comporter et d’ajuster ce comportement en fonction des tendances, de leur renouvellement, de l’enthousiasme ou de la critique qu’elles inspirent – Objet de marchandisation, la mode dépasse largement sa seule fabrique en pénétrant bien d’autres domaines comme les arts, la gastronomie, le langage, etc.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • naissance 

    Venue au monde, souvent chargée d’émotion, en l’alliance contractée avec le vivant, les autres êtres, proches ou non, et l’environnement qui les contient. Cette alliance peut donner lieu à une forme de promesse, de projection vers le futur. Toute naissance offre un repère dans le temps et l’espace en renvoyant aux conditions dans lesquelles elle s’est accomplie, aux personnes qui y ont été impliquées au premier rang desquels les géniteurs et les accompagnateurs (sage-femme, obstétricien/ne…)  et à la corporéité qui s’y est manifestée.


    Je suis née à quatre heures du matin, le 9 janvier 1908, dans une chambre aux meubles laqués de blanc (…). Mon père avait trente ans, ma mère vingt et un, et j’étais leur premier enfant… – Simone de Beauvoir

     

    Le véritable lieu de naissance est celui où l’on a porté, pour la première fois, un coup d’œil intelligent sur soi-même… – Marguerite Yourcenar (Mémoires d’Hadrien – 1951)

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • vision du monde

    Système cognitif, philosophique, culturel par lequel un individu ou une collectivité développent une relation à l’espace et au temps , aux faits qui s’y succèdent, aux personnes qui y sont attachées, et qui figure à la base de tout jugement, forgeant quelques certitudes ou générant un questionnement □ En encourageant à tenir compte de l’existence et de la légitimité d’autres visions , un progrès sensible pourrait y établir non pas une vision convergente mais un dialogue prospectif et responsable, riche de nos différences.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • voyage 

    Un chemin plus ou moins long dans le monde qui, conduisant à l’autre, conduit souvent à soi.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Citation :

  • changement

    « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. » Gandhi


  • changer

    « Soyez le changement que vous voulez voir dans ce monde. » – Gandhi


  • crise 

    « Il y a peu de temps encore, la planète était un vaste monde dans lequel l’activité humaine et ses effets étaient regroupés en nations, en secteurs (énergie, agriculture, commerce). À l’heure actuelle, ces compartimentations s’estompent. C’est vrai notamment des diverses « crises » mondiales dont se soucie tant le public, depuis une dizaine d’années surtout. Il ne s’agit pas, en effet, de crises isolées : une crise de l’environnement, une autre du développement, une autre énergétique. Non de crise, il n’y en a qu’une… » – CMED (1987)


  • histoire 

    « L’image que nous avons des autres peuples, ou de nous-mêmes, est associée à l’Histoire qu’on nous a racontée quand nous étions enfants… Sur cette représentation qui est aussi pour chacun une découverte du monde, du passé des sociétés, se greffent ensuite des opinions, des idées fugitives ou durables, comme un amour… alors que demeurent indélébiles les traces de nos premières curiosités, de nos premières émotions. » Marc Ferro – Comment on raconte l’histoire aux enfants


  • monde 

    « L’Homme n’est pas vieux comme le monde, il ne porte que son avenir. » Paul Eluard, Première.


  • monde 

    « Le monde n’a pas besoin qu’on y mette de l’ordre; le monde est ordre, incarné. C’est à nous de nous harmoniser avec cet ordre. » Henry Miller


  • monde 

    « Kosmos ne désigne pas un existant (…) il désigne l’état, c’est-à-dire le mode selon lequel existe cet existant. » – Heidegger.


    Citation


    Thème(s) :

    Tags :

  • vision du monde

    « Tu ne vois pas le monde tel qu’il est mais tel que tu es » – Le Talmud


  • Veillée :

  • Ginungagap…

    Au commencement était un abîme béant, le Ginnungagap. Deux mondes le bordaient. Au Nord Niflheim, royaume de la glace. Au Sud, Muspellheim, domaine du feu. Or c’est à leur rencontre, entre le déferlement des eaux glacées et la vapeur dégagée par les intenses chaleurs, que fut créé Ymir, le Géant de glace ainsi que la vache Audhumla, appelée à le nourrir de son lait abondant. C’est d’Ymir que naquirent les autres Géants. Puis Audhumla lécha la glace, et libéra ainsi le dieu Buri. Le fils de celui-ci épousa la fille d’un Géant, et ils eurent trois fils : Odin, Vili et Vé. Ainsi débuta la guerre entre Dieux et Géants, et Ymir y perdit la vie. Son sang se répandit en telle quantité que toute son engeance fut noyée, à l’exception d’un certain Begelmir et de sa femme. De leur côté, Odin, Vili et Vé trainèrent le corps d’Ymir au beau milieu du Ginnungagap. C’est à cet événement primordial qu’on doit le monde. Son corps devint un vaste cercle, Midgard (la terre du milieu), que protégèrent de hautes murailles, provenant de ses sourcils. Sa chair donna la terre, son sang la mer et les lacs, ses cheveux les arbres, ses os les montagnes et ses dents les roches. Puis les Dieux saisirent quelques asticots se développant sur son corps, lesquels devinrent des nains. Son crâne permit de fixer la voûte céleste sur quatre piliers et pour la soutenir, quatre nains, Nordri, Sudri, Austri et Œstri, furent placés aux quatre orients. Puis de Muspellheim naquirent le Soleil, la Lune et les étoiles. Il ne resta plus alors qu’à créer l’homme, Ask, en se servant du frêne, et la femme, Embla, en exploitant l’orme. Quant à Odin et aux siens, ils s’établirent en Ásgard (terre des dieux). Ainsi se distribuèrent finalement les neufs mondes autour de l’arbre Yggdrasil.


  • Twitopique :

  • #huxley aldous

    Aldous Leonard #Huxley (1894/1963) / Le meilleur des mondes / Pensée mystique – Idéalisme religieux / Frère de Julian Sorell Huxley.


  • #monde

    Notion mouvante pouvant englober tout ce qui existe / Ou spéc. les êtres humains / Ou ce qu’on en connaît / #Monde.


  • Unideo :

  • 17 – terre – earth – 地球 – Erde – terra – tierra – 地球 – земля́

    Mère nourricière, la Terre
    earth
    birth
    Dans la pluralité de ses reliefs, désert
    desert
    désert
    Montagnes
    mountain
    montagne
    Vallées
    valley
    vallée
    Volcans
    volcano
    volcan

    La terre dont les sols
    soil
    sol
    Parfois tremblent
    earthquake
    tremblement de terre

    La terre divisée en continents
    continent
    continent

    La terre dont le climat varie
    climate
    birth
    Ici la pluie
    rain
    pluie
    la neige
    snow
    neige
    Et là le vent
    wind
    vent

    Puissance des eaux, de la mer
    sea
    mer
    Des fleuves et des lacs
    river lake
    fleuve / lac

    La terre, un monde
    world
    monde



  • Galerie UNIDEO :

  • Izanami & Izanagi… Creators of the World