Articles :

  • Le tourisme : du trop au trop peu ?

    Avec un flux toujours croissant
    Le tourisme serait-il en train de tuer
    Ce qui lui a permis de se développer :
    L’authenticité des lieux, des êtres et des choses…

    Pas besoin de le qualifier de masse
    Pour comprendre que sa déferlante
    Crée partout où elle enfle,
    Venise, Majorque, Bali, Ecosse…
    Le sentiment d’une cruelle contradiction

    Jamais autant de personnes
    N’ont bénéficié de sa manne
    Permettant à des familles, à des régions, à des pays
    D’envisager des lendemains moins austères

    Jamais autant de situations
    N’ont amené les mêmes, ou leurs voisins,
    A se désoler du coût d’un tel bénéfice

    Alors
    Accepter sans rien dire au nom du divin profit ?
    Rejeter en payant un autre prix au nom d’une préservation
    Que certains jugeront luxueuse ?

    Et si une meilleure idée du tourisme
    D’un tourisme durable, lui-même authentique,
    D’un tourisme se rappelant aux vertus du voyage
    Respectueux des autres et de soi-même
    Etait en vérité un passage obligé ?

    De quoi s’interroger avec celles et ceux
    Qui le prônent, parfois de longue date,
    Pour une plus grande responsabilité commune…
    Vous avez dit : humanité ?

    En ce même jour, des innocents parcourant l’artère principale de Barcelone (les Ramblas) étaient fauchés par une voiture-bélier, suivis quelques heures plus tard d’un second attentat dans la cité balnéaire de Cambrils…


  • Effets :

  • Effet Numérique

    Certains en sont béats, frappés d’un effet d’émerveillement* quasi permanent. D’autres en sont effrayés, voyant monter une menace digne du puissant effet apocalypse*. La plupart se contentent de l’exploiter, entre engagement* et neutralité*, entre consommation farouche et ennui… Le numérique, puisque c’est de lui dont il s’agit, a mis en définitive fort peu de temps pour imposer sa marque en matière non seulement de communication, mais de langage, d’éthique, de culture, de communauté, de mouvement, de temps, d’espace, de commerce, de savoirs, de techniques, de mémoire ! Entre quelques autres… Tous les secteurs de l’activité humaine sont concernés, et il est peu vraisemblable que l’espèce humaine elle-même puisse échapper au rendez-vous que le numérique lui fixe quant à sa conduite et son destin même. L’effet numérique, cahin-caha, peut emprunter à tout cela et plus encore… Il a incontestablement les plus beaux jours devant lui, reste à savoir à qui cette beauté sera profitable…


  • Effet Propagande

    Dans le sillon de l’effet pouvoir*, et mobilisant toute l’intentionnalité du monde, à commencer par la plus manipulatrice qui puisse être, l’effet propagande emprunte un registre varié. Il peut se faire discret et se glisser subrepticement là où on ne l’attend pas forcément (les grands ténors du placement produit y excellent). Il peut aussi débouler en vagues successives et rapprochées, assumant pleinement sa volonté d’imposer ses idées, de détourner une réalité à son profit, de conduire une audience là où l’on pense qu’elle pourrait effectivement aller.