• Indéfinition principale :

    question 

    Forme de communication qui sollicite une précision, un avis, une décision, et qui oralement prend généralement une certaine intonation – Peut refléter dans son étendue et ses formes (autorisation, interdits) des codes sociaux spécifiques fonction du rang, de l’âge, etc.

    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • Effets :

  • Effet Expertise

    Si un expert l’avance, c’est assurément qu’il n’y a pas trop à nous y interroger nous-mêmes. « Selon un expert… » « D’après une expertise… » Très proche de l’effet scientifique*, sans pour autant relever d’études mises en avant ou de travaux de laboratoires longs et affinés, cet effet d’expertise possède la faculté de reléguer aux oubliettes de nombreuses questions que son absence d’évocation n’aurait pas manqué de soulever. Dès lors qu’un expert s’y est attardé apportant des conclusions parfois nuancées, souvent sans appel, en quoi le novice que je suis, oserait-il avancer de futiles réflexions introductives ?!


  • Effet Historique

    L’histoire est un socle permanent sur lequel une grande part de notre propos se bâtit, même lorsqu’il n’en a pas conscience. Prendre l’histoire à témoins ne doit alors jamais faire défaut à quiconque prétend éclairer le présent. Ce témoignage peut s’appréhender tant en diachronie, dans la succession des faits qu’en synchronie, dans la contemporanéité et l’environnement plus ou moins large qu’il connaît à une époque donnée. Certes, nous savons principalement de l’histoire ce qu’on nous en a raconté, dans les formes, les analyses, les justifications qu’on y a placées. Et quand bien même, nous aurions à un moment mené notre propre enquête contradictoire, ce n’est là qu’une étape supplémentaire dans l’élaboration de nos certitudes. Plus rarement nous demandons à l’histoire de se questionner, de nous questionner. Or, n’est-ce pas là le service qu’elle pourrait rendre plus communément à la pensée ? Celui de participer à une discussion dont les esprits les plus éclairés peuvent émerger ? Combien de situations intra- et inter- nationales mériteraient de s’y prêter ! L’effet historique, dans ses forces et faiblesses, dans son brio et ses limites, n’a pas fini de nourrir nos appétits de compréhension…


  • Effet Question

    Quelle est la place du questionnement dans les raisonnements que nous tenons ? À quel moment viennent les questions ? Et de quelle manière ? Quel rôle jouent-elles dans le rapport au savoir, à sa quête, à sa remise en cause ? Se souvient-on toujours que « la réponse est un moyen que la question a inventé pour se reproduire » (Daniel Beresniak) ?  S’est-on penché avec les adeptes du zen (le vrai) sur ces questions apparemment idiotes qui unissent maîtres et élèves dans le même désir de progrès : « Quel bruit fait le claquement d’une seule main ? » « Vois-tu la jeune fille sur le trottoir d’en face ? est-elle l’aînée ou la cadette ? » (koâns japonais) A-t-on partagé avec Socrate les joies de l’accouchement des esprits, favorisé par le questionnement ? Assurément, ne devrait-on pas rappeler constamment ce que les questions nous permettent d’éclairer ou au contraire de laisser filer ? L’effet question gagnerait-il alors à se généraliser ?


  • Les Mots De :

  • découvrir

    « L’informatique doit aider non pas à résoudre un problème mais à poser la bonne question. Pour l’illustrer, je vous raconte la redécouverte du Phare d’Alexandrie. Cette histoire me passionne, d’autant plus qu’un de mes étudiants y est impliqué. Imaginez tout d’abord le tremblement de terre qui l’a vu s’effondrer. On récupère bien sûr les petits cailloux et on les réutilise pour construire. Puis un second tremblement de terre, quelques dizaines d’années plus tard. Phénomène de subsidence, le sol s’effondre, la mer recouvre… Plusieurs siècles passent : invasion de la flotte mamelouk. Là on fait l’inverse, on prend des cailloux de la ville qu’on jette dans la rade pour empêcher les bateaux mamelouks d’entrer. Un patatoïde de 3000 blocs se forme ainsi de provenance et de formes diverses, des grands, des gros, des petits…Le génial archéologue et égyptologue, Jean Yves Empereur les cartographie avec des hommes-grenouilles. Alors au 1800° bloc cartographié, un de mes étudiants et un archéologue se mettent devant le système d’information géographique et cherchent la question à poser. Ils cherchent des alignements, ça ne marche pas. Ils cherchent des formes, ça ne marche pas… des volumes, non plus… Et au bout de quelques heures, ils se disent : on a le volume, on a le matériau, donc on a le poids… Et ils se demandent : où sont les blocs de plus de vingt tonnes ? En fait, parfaitement alignés… Et ils trouvent ainsi dans ce patatoïde monstrueux, les éléments clairs issus du phare d’Alexandrie… Ce que je trouve donc très beau dans cette histoire, c’est que l’informatique a aidé à poser la bonne question, et non à résoudre un problème…. »


  • Veillée :

  • Œdipe …

    Laïos, roi de Thèbes, avait poussé le fils de Pélops à se suicider après l’avoir enlevé. Pélops le maudit alors, et lui prédit qu’il serait lui-même assassiné par son propre fils. C’est pourquoi il prit grand soin de ne pas se rapprocher de son épouse Jocaste. Mais une nuit d’ivresse, leur union ne put être évitée et en naquit un fils. Avisé de son funeste sort, Laïos décida de s’en séparer et l’abandonna les pieds attachés au sommet du Cithéron, une montagne proche de Corinthe. On l’y découvrit bientôt et on le nomma « aux pieds enflés », Œdipe, en raison des attaches qui l’avaient blessé. Puis il fut présenté à Polybe, roi de Corinthe, et son épouse lesquels en prirent grand soin. Il grandit à leur côté, entouré de leur amour. Mais parvenu à l’âge adulte, une personne l’informa qu’il n’était en aucune sorte leur fils, le poussant à consulter l’oracle de Delphes. C’est là que la plus énigmatique des réponses lui fut proposée : l’oracle lui annonça en effet qu’il tuerait son père, et épouserait sa mère. Frappé d’effroi, Œdipe décida de fuir loin de Corinthe, et de ses parents supposés et se rendit en Boétie. Sur le chemin, il se prit de querelle avec un cocher et son passager et la dispute s’envenimant, les tua. Puis il gagna Thèbes et alors qu’il s’en approchait, il apprit que la cité était terrorisée par la Sphinge. Se rendant auprès d’elle, sur un tapis d’ossements attestant sa cruauté, il dut répondre à une étrange question : « Quelle est la créature qui a quatre pattes le matin, deux à midi, et trois le soir ? » L’évidence le frappa et, répondant qu’il s’agissait de « l’homme », la Sphinge se précipita dans le vide, libérant la Cité ! Il y entra en héros, et gagna la main de la reine qui venait de perdre son époux. Leur union donna naissance à quatre enfants et vingt ans passèrent. C’est alors qu’une peste terrible frappa la Cité. Œdipe, son roi, mit tout en œuvre pour la combattre et accueillit les dires de l’oracle de Delphes avec soulagement, et colère. Ce dernier était formel : il fallait débarrasser la Cité du meurtrier de Laïos, cause de ce grand malheur qui s’abattait sur la ville. Œdipe convoqua le vieux Tirésias qui en savait bien plus qu’il ne le disait. Sous ses menaces, le vieil homme aveugle lui apprit qu’il n’était autre que le meurtrier et rappela la prédiction de Pelops selon laquelle le père serait tué par son fils. Se refusant à croire à de telles inepties, Œdipe s’emporta contre Tirésias ainsi que Créon, frère de Jocaste. Celle-ci attesta que cela ne pouvait être, car leur fils était mort sur la montagne du Cithéron ! C’est alors que tout devint clair et que le drame épouvantable éclata au grand jour. Le vieil homme qu’il avait tué sur le chemin de Thèbes n’était autre que son père, et la reine Jocaste sa mère. Celle-ci se pendit aussitôt. Quant à Œdipe, fou de douleur, il se perça les yeux avec la fibule de Jocaste. C’est aux bras de sa fille Antigone qu’il quitta la Cité. On dit qu’il trouva refuge grâce à Apollon dans les bois de Colone, près d’Athènes.


  • Twitopique :

  • #koân

    Cette inconnue est-elle la jeune fille aînée ou cadette ? / Quel bruit fait le claquement d’une seule main ? / À la rencontre des #koâns.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #question

    Sollicite précision, avis, décision / Oralement prend une certaine intonation/ Codes sociaux spécifiques : rang, âge… / #Question.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • Unideo :

  • 28 – oui – yes – 是 – ja – sì – sí – はい – да

    Oui ou non ?
    yes no
    oui / non
    Osons le demander
    ask
    demander
    Peut-être nous répondra-t-on
    answer
    répondre
    Ceci
    this
    ceci
    Ou cela
    that
    cela

    Être certain ou pas
    certain
    certain/e
    Choisir
    choose
    choisir
    Décider
    decide
    décider
    Hésiter
    hesitate
    hésiter
    Promettre
    promise
    promettre
    Faire preuve de volonté
    will
    vouloir

    Être d’accord
    agreement
    accord
    Ou ne pas l’être
    disagreement
    désaccord

    Chercher la vérité
    truth
    vérité
    Être dans l’erreur
    error
    erreur
    Se tromper
    mistake
    se tromper

    Chercher le sens*
    meaning
    sens
    Comprendre un signe
    sign
    signe
    Un signal
    signal
    signal
    Un symbole
    symbol
    symbole

    Choisir un mot
    word
    mot
    Choisir un nom
    name
    nom

    Tenter de définir un mot, le monde…
    define
    définir
    Dictionnaires
    dictionary
    dictionnaire