Articles :

  • Mottainai

    Mottainai : un terme japonais.
    Idée d’un malaise dû au gaspillage.

    dissatisfaction * imply3 waste toomuch
    insatisfaction / causée / par / un gaspillage (déchets) / excessif(s)

    Tradition shintoïste
    Selon laquelle tous les objets ont une âme.
    De ce fait, il faut les respecter,
    Et le gaspillage s’oppose à cette idée de respect.
    Tradition bouddhiste
    Où l’état d’esprit doit être empreint d’humilité
    Et de respect à l’égard du monde,
    Ce qui explique le sentiment de regret face au gaspillage.

    Peut se traduire dans des actions concrètes au sein d’une société
    Ici japonaise.
    Organiser les comportements de consommation…
    Optimiser la consommation des ressources…
    Valoriser le tri, l’économie circulaire…

    Wangari Maathai, scientifique et femme politique kenyane,
    Lauréate du prix Nobel de la paix en 2004,
    Découvre le mot « mottainai » en 2005.
    Elle l’utilise pour baptiser une campagne de protection environnementale.


  • Indéfinition :

  • dignité 

    Etat de conscience à travers lequel une personne peut avoir un entier respect d’elle-même et d’autrui □ La dignité relève donc tout à la fois de l’exigence personnelle, interpersonnelle et collective – elle se construit et se défend.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • être humain

    Est humain celui qui, conscient de sa fragilité et des conséquences de ses entreprises, prend à cœur d’en assumer la responsabilité en tentant de se hisser à la hauteur d’un quadruple respect : respect de lui-même, de l’autre, et de l’environnement naturel et culturel auquel il doit d’exister.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • namasté

    Manière de saluer utilisée en Inde et les pays proches culturellement, consistant à joindre les mains devant soi (geste nommé añjali mudrā) et à les lever plus ou moins haut en fonction du contexte : au-dessus de la tête, dans la relation au divin ; devant le visage, en signe de grand respect ; devant la poitrine, envers ses semblables. On peut dire plus respectueusement : Namaskar. Cela signifie : « je m’incline devant toi ».

     

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • professeur

    Personne qualifiée pour enseigner dans un établissement – Appréciée ou non pour le savoir ou/et le questionnement qu’elle transmet et la manière de le faire, s’appuyant variablement sur un rapport d’autorité, de confiance, de respect mutuel…

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • véganisme

    Mouvement qui s’appuie sur une philosophie et une pratique renonçant à l’exploitation, a fortiori à l’alimentation, de tout produit d’origine animale et visant à assurer, par divers moyens, leur défense contre toutes les formes de nuisance qui leur sont causées.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Twitopique :

  • #jaïns

    Un mouchoir sur la bouche / Balaie le sol devant eux / Disciples de Mahāvīra / Respect absolu de la vie / Les #Jaïns.