• Indéfinition principale :

    savoir 

    Acquérir ou posséder un élément ou un ensemble d’éléments portant sur un phénomène, un objet, une personne, censé aider à son identification, ayant fait l’objet par soi-même ou autrui d’une vérification plus ou moins approfondie, susceptible d’être transmis à notre tour.

  • Effets :

  • Effet Expertise

    Si un expert l’avance, c’est assurément qu’il n’y a pas trop à nous y interroger nous-mêmes. « Selon un expert… » « D’après une expertise… » Très proche de l’effet scientifique*, sans pour autant relever d’études mises en avant ou de travaux de laboratoires longs et affinés, cet effet d’expertise possède la faculté de reléguer aux oubliettes de nombreuses questions que son absence d’évocation n’aurait pas manqué de soulever. Dès lors qu’un expert s’y est attardé apportant des conclusions parfois nuancées, souvent sans appel, en quoi le novice que je suis, oserait-il avancer de futiles réflexions introductives ?!


  • Effet Indéfinition

    S’il est bien un concours permanent à notre relation aux actualités, c’est celui de la signification des mots, objets et idées qu’elle véhicule. Le chancelier Francis Bacon, parmi beaucoup d’autres, avait eu beau prévenir : « Tandis qu’il vaudrait mieux, suivant la prudente habitude des mathématiciens, commencer par couper court à toute discussion en définissant rigoureusement les termes », il semblerait que nous ayons fait l’école buissonnière ce jour-là… Le résultat est aussi patent que parfois affligeant débouchant sur une cohorte de disputes, de malentendus, de débats mal aiguillés, de querelles*, comme si la précaution précitée avait échappé aux protagonistes ! La réintroduire tout en admettant que nous puissions ne pas avoir la même idée de la « santé », de la « justice », de « l’amour »… ne serait sans doute pas inutile au grand Débat contemporain. Ainsi en va-t-il de l’effet indéfinition, assuré de la différence de nos pratiques, cultures, savoirs, opinions ainsi que de notre histoire. Bien entendu, la prudence élémentaire voudra qu’aucune indéfinition ne soit close ni universelle, de quoi inquiéter quelques-uns et encourager tous les autres…


  • Indéfinition :

  • apprendre

    Acquérir un savoir dans un contexte dédié ou non avec les effets que cet apport nouveau peut avoir sur le savoir intérieur qu’il étend, complète, éclaire, voire quelquefois remet en question.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • choisir

    Prendre de préférence au regard de ce que l’on sait ou non.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • connaître

    Posséder une notion de quelque chose, par le fait de l’avoir apprise ou expérimentée / Être en mesure de désigner quelqu’un. 

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • culture 

    Ensemble complexe de valeurs, croyances, normes, usages, pratiques, savoirs, techniques, systèmes, référents et repères spatio-temporels, etc., par lesquels un groupe se reconnaît une certaine unité transmissible entre générations. La culture se définit autant en soi (enculturation) que par écart à l’autre. Toute culture grandit dans sa singularité même, et la défense qu’elle peut ou doit en avoir, dans sa relation à l’universalité qui la porte et la traverse.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • e-learning

    Ensemble des méthodes et des moyens qui favorisent toutes formes d’apprentissage en s’appuyant sur les outils numériques, à des fins lucratives ou non – Participe à un changement plus ou moins profond de l’éducation en modifiant le rapport aux savoirs, la relation entre apprenant et enseignant, la temporalité de l’apprentissage, les modes de coopération, les interactions entre disciplines, etc.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • encyclopédie 

    Ensemble de savoirs collectés et présentés par des auteurs plus ou moins qualifiés et coordonnés, dans le but de refléter un état supposé complet des connaissances relatives à un champ ou plus largement à une époque, renvoyant à leur articulation, leur saisie, ou encore leur actualisation – Par sa capacité à soutenir le jugement et l’exercice de la pensée, une encyclopédie est plus ou moins conforme ou rebelle à l’idéologie du moment et à son propre rapport aux savoirs – Enfin, l’encyclopédie n’est pas l’encyclopédisme : la disponibilité d’un savoir, aussi généreux soit-il, ne suffit à en garantir l’usage éclairé.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • encyclopédisme 

    Attitude et aptitude à l’égard de la totalité des savoirs disponibles ou supposés l’être (→ encyclopédie), consistant à en organiser l’acquisition réfléchie (porteuse de questionnement), la mise en correspondances, l’actualisation, et bien entendu l’usage. 

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • enseigner 

    Avoir le recul suffisant pour entreprendre une relation à l’autre qui soit fondée sur un mutuel respect et une volonté de progrès, consistant dans la transmission et la perception d’un savoir de diverse nature susceptible de contribuer à l’épanouissement présent ou futur de l’individu.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • penser 

    Faculté première à former des opinions, des jugements, à mobiliser des savoirs, à produire du sens, qui suppose que l’on ait pris conscience de ses mécanismes et de leurs attributs afin d’en disposer pleinement sans en subir les dysfonctionnements ou les enfermements.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • professeur

    Personne qualifiée pour enseigner dans un établissement – Appréciée ou non pour le savoir ou/et le questionnement qu’elle transmet et la manière de le faire, s’appuyant variablement sur un rapport d’autorité, de confiance, de respect mutuel…

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • savoir-faire

    Ensemble des éléments de savoir liés aux pratiques et usages, ou à la mise en œuvre d’une activité, d’un art, d’un métier, souvent transmis dans le temps long, acquis par l’expérience personnelle, l’apprentissage et/ou l’imitation, permettant dans son exercice de juger de la qualité d’une réalisation matérielle ou immatérielle.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • théorie 

    Développement d’ordre intellectuel prenant forme d’une mise en système susceptible ou non d’être appliquée – Peut être perçue comme abstraite et détachée des réalités, vaine spéculation, ou au contraire, comme l’expression d’un idéal intellectuel destiné à être mis en application ou en pratique.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Les Mots De :

  • partage

    « Partager mon savoir est ma plus belle récompense. C’est un honneur d’être utile et cela apporte une grande satisfaction. Nous avons environ 20 volontaires par an qui viennent partager leur savoir avec les enfants de Zip Zap. Ils viennent d’Europe, du Canada et des USA et paient leurs billets d’avion pour avoir l’opportunité de partager. »


    Les Mots De


    Thème(s) :

    Tags :

  • Citation :

  • étymologie 

    « Etymologie : le casier judiciaire des mots ! » – Roland Topor


  • Veillée :

  • Comme les papillons…

    Autrefois il n’existait aucun papillon. Les couleurs de l’arc-en-ciel ne brillaient pas encore sur leurs ailes. Mais elles recouvraient la peau des serpents. Hélas personne ne leur prêtait attention. Une femme nommée Fleur de printemps faisait exception. Elle était dotée de grands pouvoirs et savait qu’elle les devait à ces créatures que tous dédaignaient. En effet à chaque guérison qu’elle effectuait, elle ne manquait pas de constater que les serpents arc-en-ciel l’assistaient dans son œuvre. Plus encore, l’arc-en-ciel occupait également ses rêves car d’étranges créatures volantes parées de toutes couleurs venaient l’y visiter. Elles lui apprirent le pouvoir de chaque couleur et lui indiquèrent qu’à sa mort, elle continuerait à dispenser son savoir aux hommes. C’est ainsi qu’elle changea de nom et devint « celle qui tisse dans l’air des arcs-en-ciel »… Puis le temps passa. Elle se maria à un voyant, continuant à faire le bien autour d’elle. Deux enfants naquirent de leur union, beaux et forts, et eux aussi furent doués des mêmes pouvoirs. Mais bientôt vint le terme de son existence et, à l’approche de la mort, un serpent arc-en-ciel s’approcha d’elle. Ils avaient été ses plus fidèles compagnons et ils se désolaient de ne plus pouvoir répandre leurs pouvoirs à travers elle. Ils convinrent ensemble de tout faire pour ne pas interrompre cet art de la guérison. Au matin, le mari de « celle qui tisse dans l’air des arcs-en-ciel » fut triste de son départ. Mais dans son rêve, les esprits lui avaient communiqué ce qu’il devait faire à présent. C’est pourquoi le jour de l’enterrement, lorsque tout le monde fut parti, il fit ce que le serpent lui demanda. Il le plaça auprès de son aimée dans la tombe et les recouvrit de terre. Peu de temps après, une créature surgit de cette même terre aux ailes parées de l’arc-en-ciel. Elle voleta jusqu’à son épaule et lui parla. C’était l’esprit de son aimée qui le priait de ne pas être triste et lui apprit que lui aussi se transformerait ainsi à sa mort et qu’ils continueraient tous deux à dispenser leur savoir de guérisseur aux hommes. C’est ainsi que les papillons embellissent depuis cette époque le ciel et le cœur des gens, leur apportant tous leurs bienfaits.


  • Est-ce bien, est-ce mal, qui le sait ?

    Un paysan possédait un exceptionnel cheval blanc. Tous en louaient la beauté et le mérite. Or, à cette même époque, l’Empereur fit diffuser son vœu de trouver une pareille créature. On ne tarda donc pas à demander au paysan de s’en dessaisir. Contre coquette fortune. Mais celui-ci s’y refusa. On augmenta le prix : il ne transigea pas davantage. Alors tout son entourage cria à la folie : comment avait-il pu laisser passer une telle aubaine ?! Ce à quoi notre bonhomme rétorqua placidement : Est-ce bien, est-ce mal, qui le sait ? Le temps passa. Et bientôt le cheval s’enfuit. Aussitôt les voisins accoururent chez lui et lui firent observer à quel point il avait été malavisé de rejeter l’offre de l’Empereur. Il n’avait désormais plus que ses yeux pour pleurer. Toutefois le paysan leur répondit : Est-ce bien, est-ce mal, qui le sait ? Quelques semaines plus tard, le fier cheval tout de blanc vêtu fit réapparition ! Mieux encore, il avait trouvé une splendide compagne et on devinait la promesse de magnifiques poulains et d’une écurie sans précédent ! L’entourage revint de plus belle et l’en félicita. Mais le brave homme répéta : Est-ce bien, est-ce mal, qui le sait ? Et le temps passa. Le fils du paysan souhaita monter le cheval. Mais à peine était-il en selle qu’il en chuta sévèrement et se brisa la jambe. Alors les voisins revinrent sur leur opinion et firent observer que décidément ce cheval était maudit. Mais le paysan continua sa ritournelle : Est-ce bien, est-ce mal, qui le sait ? Puis comme il en va de bien des pays, la guerre ne tarda pas et l’Empire leva une gigantesque armée. Tous les jeunes gens de la région furent enrôlés. Sauf le fils du paysan en raison de sa jambe cassée. Et comme on s’en doute, le concert de louanges recommença, auquel, sans varier, le paysan répondit : Est-ce bien, est-ce mal, qui le sait ?!…


  • Les aveugles et l’éléphant…

    On raconte qu’un seigneur décida un jour de convoquer tous les aveugles et mal-voyants de sa cité. Lorsque ceux-ci furent enfin assemblés, on les conduisit auprès d’un éléphant, afin qu’ils puissent en examiner les formes. L’un entra ainsi en contact avec la queue de l’animal, un second avec la patte antérieure, et cet autre encore avec la trompe. Chacun y procéda avec entrain. Puis le seigneur demanda à l’un d’entre eux d’exprimer à haute voix comment il se représentait désormais un éléphant. Celui qui avait abordé la patte, compara l’éléphant à un pilier massif. Celui qui avait attentivement examiné la queue en conclut impérativement à une liane… Peu à peu tous dirent en la variété de leurs observations ce qu’était désormais pour eux un éléphant: un mortier, un soc de charrue, la paroi d’un édifice, etc.


  • Twitopique :

  • #encyclopédisme

    Parce que l’#encyclopédisme n’est pas l’encyclopédie / Parce que la mise à disposition d’un savoir n’augure pas de la qualité de son usage.


  • #enseigner

    Mutuel respect / Volonté de progrès / Transmission des savoirs (faire/être) / Épanouissement / 5 oct. : journée mondiale des #enseignants.


  • #parler

    → Ceux qui savent ne #parlent pas / Ceux qui parlent ne savent pas – Laozi.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #savoir

    Acquérir un élément ou plusieurs / Portant sur un objet, une personne / Aidant à son identification / Susceptible de transmission / #Savoir.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • Unideo :

  • 27 – intellect – mind – 智力 – Intellekt – intelletto – intelecto – 知力 – интелле́кт

    Mobiliser l’intellect
    mind
    intellect
    Afin de penser le monde, se penser
    think
    penser
    Afin de former des idées
    idea
    idée
    Afin de savoir
    know
    savoir

    Eveil de l’intelligence
    intelligence2
    intelligence
    Eveil de la conscience
    conscience2
    conscience
    Comprendre son environnement
    understand
    comprendre

    Analyser, scruter
    analyse analyse2
    analyser (et simplifié)
    Observer
    observe
    observer
    En appeler aux sciences
    science
    science
    Résoudre les problèmes
    problem
    problème
    Faciles ou difficiles
    easy difficult
    facile / difficile
    Parfois complexes
    complex
    complexe

    Mobiliser la mémoire
    memory
    mémoire
    Pour ne pas oublier
    forget
    oublier

    Apprendre
    learn
    apprendre
    En tout lieu, avec chacun/e
    En marchant, en bavardant, en allant à l’école
    school
    école
    En cherchant un enseignement
    teach
    enseigner
    Et parfois un maître
    master
    maître