• Indéfinition principale :

    signe 

    Elément qui associe forme et sens, et s’inscrit le plus souvent dans un ensemble où il entre en correspondances et opposition ◊ Tout signe invite à sa saisie dans notre propre répertoire.

    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • Articles :

  • 8 septembre : Fardowsa accède à la lettre…

    La lettre, le signe
    Puissance d’une transmission
    Accès au sens, à l’idée, à l’émotion

    8 septembre
    Journée internationale de l’alphabétisation
    Pour lutter contre l’ignorance du signe
    Contre l’obscurité de la lettre
    Contre les interdits qui y sont attachés

    Une journée pour rappeler
    Qu’environ une personne sur 8 dans le monde
    Demeure illettrée
    Dont une majorité de femmes

    Histoire ordinaire de Fardowsa
    Jeune fille somalienne
    Nous rappelant au devoir de justice
    D’équité, d’éducation

    « Je suis très différente
    Depuis que je sais lire et écrire »
    « Malgré plusieurs attaques et attentats
    Perpétrés cette année à proximité de notre centre d’apprentissage communautaire,
    Je continuerai de suivre mon rêve… »


  • Deux Corées, une écriture, la paix…

    Deux enfants.
    Deux enfants ayant grandi de part et d’autre du 38e parallèle.

    Deux enfants dont le cadre politique,
    économique, éducatif,
    Diffère en bien des points.

    Pourtant, alors qu’une feuille blanche est posée devant eux,
    Et qu’ils ont plaisir à y tracer un mot,
    C’est la même écriture qu’ils mobilisent
    L’un et l’autre.

    Ils viennent d’écrire le mot « paix » :
    Pyeonghwa 평화 en coréen.

    En vérité, aussi différents soient leurs univers,
    Ils ont tous deux hérité d’un même patrimoine scriptural,
    Celui d’une écriture mise au point au 15e siècle
    Succédant à l’usage du chinois.
    Et même si son nom diffère de part et d’autre,
    Au sud hangeul (ou hangul) 한글
    Au nord joseongeul (ou chosŏn’gŭl) 조선글,
    Ce sont bien les mêmes signes qui s’y animent.

    Voici soudain que leur rencontre,
    S’élance dans toutes les directions.
    Voici qu’elle invite les enfants du monde
    À s’associer à leur geste,
    À écrire le mot « paix » en coréen.

    Chacun, chacune devenant ainsi ambassadeur des cultures coréennes
    Qui ne sauraient se réduire
    Et encore moins se conclure
    Dans la déflagration la plus insensée qui puisse être.

    Moment de rappeler qu’on fête cette écriture dans le sud en ce 9 octobre !
    Moment de rappeler qu’on la fête dans le nord le 15 janvier !
    Rendez-vous pris.
    Deux dates donc pour découvrir
    Comment un ancien roi nommé Sejong
    Envoya aux générations futures
    Un message de la plus haute importance qui soit,
    Pointant l’effort que requièrent les plus grands défis sur terre,
    À commencer par celui de la concorde et de la Paix…

    평화,
    和平,
    ειρήνη,
    שלום,
    მშვიდობა,
    سلام,
    խաղաղություն,
    शांति,
    สันติภาพ,
    hòa bình,
    ᏙᎯᏱ,
    ᓴᐃᒻᒪᓯᒪᓂᖅ…


  • Indéfinition :

  • écrire

    Mobiliser un support et un instrument afin, par leur rencontre, de représenter la pensée ou/et la parole au travers de signes graphiques organisés au sein d’un système plus ou moins économe, plus ou moins fidèle à la langue lorsqu’il a mission de la noter, et objet d’un apprentissage plus ou moins accessible.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • écrire

    Mobiliser un support et un instrument afin, par leur rencontre, de représenter la pensée ou/et la parole au travers de signes graphiques organisés au sein d’un système plus ou moins économe, plus ou moins fidèle à la langue lorsqu’il a mission de la noter, et objet d’un apprentissage plus ou moins accessible.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • geste

    Mouvement de tout ou partie d’un corps donné, et plus particulièrement de la main, visant ou non à signifier et donnant lieu ou non à interprétation au sein de systèmes plus ou moins connus des protagonistes.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • langue 

    Système composé de signes vocaux qui favorise les échanges au sein d’un espace –temps donné, fait l’objet d’un apprentissage et éventuellement d’une maîtrise, aux fins non seulement de communiquer , représenter et signifier mais d’affirmer son identité, sa singularité.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • symbole

    Signe hautement représentatif d’une société, d’une culture, d’un phénomène donné, et qui en offre une idée abstraite.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • unideo

    Ecriture contemporaine de type idéographique créée à partir de 1988 qui vise à représenter langues, savoirs et cultures, de manière transversale, en prenant soin d’élaborer de nombreuses correspondances et contribuant à une modification des moyens de communication et de signification ◊ UNIDEO se transpose en toutes les langues, selon le choix de ses usagers

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Veillée :

  • Le bonheur renversé…

    Peut-être serez-vous surpris à voir un caractère du bonheur 福 qui se dit fu en chinois, écrit à l’envers et placardé lors du Nouvel An. En vérité comment expliquer une telle chose ? Pour le comprendre il faut savoir que les Chinois aiment jouer sur les homonymies et que倒 dào : « renverser » se prononce comme 到 dào : « arriver ». Soit en quelque sorte, si vous renversez le « bonheur », il ne tarde pas à arriver ! // Mais l’histoire est encore plus jolie, et plus ancienne. Elle raconte que durant la dynastie Ming, un massacre avait été ordonné à l’exception des maisons comportant le caractère « bonheur » affiché sur leur porte. La bienveillante impératrice Ma en ayant été informée, demanda à tous les foyers de procéder à ce placardage. Or certains illettrés l’affichèrent à l’envers. Aussi le lendemain, lorsque les inspecteurs de l’Empereur constatèrent ce spectacle, ils reçurent l’ordre d’arrêter l’une de ces familles afin d’en décapiter les membres. C’est alors que l’impératrice Ma fit observer que la raison devait en être que ces gens attendaient la visite de l’Empereur qui leur apporterait le vrai bonheur. Ce dernier se laissa séduire par cette raison des plus flatteuses et la coutume en fut conservée.


  • Twitopique :

  • #signe

    → Quelque chose tenant lieu de quelque autre chose pour quelqu’un, sous quelque rapport ou à quelque titre : le #signe – C.S. Peirce.