Indéfinition :

  • casser

    Détériorer un objet ou une situation (suite à une chute, un coup, un geste, un mauvais usage… volontaire ou non) notamment en la mettant en morceaux.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • renverser

    Faire tomber dans une intention délibérée ou non / Mettre à l’envers. 

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Veillée :

  • Bellérophon…

    Bellérophon est le fils de Poséidon et de la reine d’Ephyre, elle-même épouse de Glaucos, fils de Sisyphe. Il doit son nom au meurtre du tyran de Corinthe Belléros, soit « meurtrier de Belléros ». C’est pour l’expier qu’il se rendit à la cour de Tyrinthe auprès du roi Proteos. S’il y fut bien accueilli, la femme de ce dernier tenta de gagner ses faveurs. L’ayant repoussée, elle l’accusa faussement de l’avoir séduite. Proteos ne voulant pas briser les lois de l’hospitalité, décida de l’envoyer auprès de son beau-frère, Iobatès, roi de Lycie tout en le mandant de lui remettre un message scellé qui le condamnait à mort. C’est dans ce but qu’il fut prié de combattre Chimère, assuré de son funeste sort. Mais Athéna vint à son secours en lui permettant d’apprivoiser Pégase, auprès de la fontaine de Pirène. Il affronta donc la monstrueuse Chimère en sa compagnie et grâce à un bloc de plomb qu’il plaça dans sa gueule, lui brûla les entrailles. Revenu auprès de Iobatès, celui-ci lui confia à présent d’autres épreuves qu’il surmonta pareillement. Il défit ainsi les terribles Solymes, vainquit les Amazones… Devant tant de bravoure, Iobatès reconnut son erreur, et lui offrit sa fille Philonoé en mariage dont il eut trois enfants, ainsi que la charge de sa succession. Hélas Bellérophon fut gagné par l’orgueil et c’est pourquoi il revint se venger de Sthénébée qu’il entraîna sous un faux prétexte sur le dos de Pégase avant de la précipiter dans les flots. Puis il voulut gagner l’Olympe et vola avec une telle obstination, que Zeus décida de le punir en le faisant chuter sur terre, où il demeura, pauvre et errant, jusqu’à sa mort.


  • Le cadeau d’Héphaistos…

    Mais qui était donc le père d’Héphaistos, dieu grec du feu et du travail des métaux (Vulcain chez les Romains) ? Son nom pourrait signifier « brûler » « allumer ». Les auteurs se disputent à ce sujet. En revanche, sa mère est incontestablement Héra avec laquelle il entretint des rapports tumultueux. A sa naissance, Zeus ne voulut croire qu’il n’était pas le fruit d’une union illégitime. Du reste il avait une si piètre allure qu’Héra le jeta du sommet de l’Olympe. Par chance, il fut recueilli dans la mer par les nymphes Thétis et Eurynomé, et il put grandir à leurs côtés malgré la claudication engendrée par sa chute dans une grotte où se développèrent ses talents de forgeron. Il y excella tant et si bien que plus d’une créature divine bénéficia des bijoux et ornements qu’il façonnait à merveille. Certaines légendes racontent qu’il conçut alors le projet d’envoyer un splendide trône en or à Héra. Celle-ci flatté par ce mystérieux présent s’y installa avec plaisir. Mais à peine y fut-elle assise, qu’un mécanisme l’y emprisonna. Tous les dieux tentèrent de l’en délivrer. Sans succès. L’heure de la revanche et de la reconnaissance avait sonné. Il fallut en effet faire appel aux pouvoirs du forgeron divin, Héphaistos pour que le trône relâche son emprise. Occasion rêvée pour faire reconnaître à tous et à Héra tout particulièrement, sa filiation et demander Aphrodite en mariage. La forge divine fut alors installée sur l’Olympe. Héphaistos fut l’artisan de nombreux objets qui traversent les récits : le trident de Poséidon, le char d’Hélios, la ceinture d’Aphrodite, les chaînes de Prométhée… Une autre légende raconte que son infirmité serait due à une dispute entre Zeus et Héra, dans laquelle il aurait pris le parti de cette dernière, suscitant le courroux du dieu des dieux. Ce dernier l’aurait en effet attrapé par les chevilles et précipité (décidément !) du haut de l’Olympe – Il aurait ainsi chuté une journée entière pour finir sur l’île de Lemnos. Une des versions du mythe de Prométhée le voit dérober le feu à la forge terrestre d’Héphaistos précisément à Lemnos.


  • Unideo :

  • 19 – aller – go – 去 – gehen – andare – ir – 行く – идти́

    Aller, ou ne pas aller
    go
    aller
    Aller et venir
    come
    venir

    Entrer et sortir
    comein goout
    entrer / sortir
    Monter et descendre
    goup godown
    monter / descendre

    Sauter
    jump
    sauter
    Nager
    swim
    nager
    Marcher
    walk
    marcher
    Courir
    run
    courir

    Revenir
    return
    revenir
    Précéder
    precede
    précéder
    Suivre
    follow
    suivre
    Accompagner
    gowith
    accompagner

    Variété de nos déplacements, par-delà les limites
    limit
    limite
    Cycles du tourisme
    tourism
    tourisme
    Idéal du voyage
    travel
    voyage – voyager
    Défis de la migration
    immigrate emigrate
    immigrer / émigrer