• Indéfinition principale :

    vérité 

    Conviction d’être dans le juste, de défendre ce qui correspond à ce qui est, accompagnée de la capacité ou non à admettre qu’autrui ait la sienne et que celle-ci puisse en différer en tout ou partie.

    Indéfinition


    Thème(s) :

    Tags :

  • Effets :

  • Effet Fake news

    Il connaît depuis quelque temps un surcroît d’intérêt tant il a démontré que la vérité* pouvait être en matière de persuasion, hautement malmenée par le vœu affirmé d’en récuser la primauté. L’effet fake news est non seulement le champion de la désinformation, mais aussi un allié inestimable de la propagande*, des hérauts de la manipulation collective et de la puissance démultipliée des canaux numériques. Profitant de l’effet buzz* pour lui donner son envol !


  • Effet Limitation

    On dit qu’un seigneur avait convoqué tous les aveugles et mal-voyants de sa cité afin de leur présenter un éléphant. C’est ainsi que l’un entra en contact avec le flanc de l’animal, l’autre avec la défense, et cet autre encore avec la queue. Puis tous furent invités à exprimer ce qu’était à présent un éléphant pour chacun. Celui qui avait examiné le flanc en conclut que l’animal ressemblait à une paroi. Et celui qui avait saisi la défense parla d’un soc de charrue, pendant que celui en contact avec la queue évoqua plutôt une liane. Le seigneur en conclut que nous étions tous, voyants et non-voyants, à l’image de cette observation, à savoir limités dans sa portée, ne jugeant d’une chose qu’à la mesure de ce qui était tombé sous notre main ou nos yeux. L’effet limitation s’il peut conduire à un effet humilité*, ou suggérer un effet miroir des vérités*, se caractérise plus souvent par l’incapacité à nous rendre compte des conséquences de cette restriction, engendrant entre autres d’inutiles querelles*, ou des commentaires* empressés… Invitation peut-être à prendre le temps de multiplier les points de vue et à les confronter avant de nous faire notre propre opinion.


  • Effet Mémoire

    L’oubli est chose naturelle et la mémoire est fluctuante, variant au gré des individus et des âges. Rien de bien étonnant en somme si l’effet mémoire en pointe les possibles désaccords, les zones de flottement ou de frottement. À moins que l’intention ne soit plus marquée, que la mémoire ait été volontairement altérée, en raison d’un besoin idéologique, d’une vérité* déformée, d’une forme ou d’une autre de négationnisme. Alors l’effet historique* peut être aussitôt convoqué de manière contradictoire et l’effet querelles* n’est plus très loin…


  • Effet Miroir des vérités

    Le grand-père d’Abd-el Kader lui enseigna dans son enfance des principes soufis qui ne devaient jamais le quitter. C’est incontestablement et pour grande part dans cette sagesse que ce personnage, opposant à l’occupation française de l’Algérie, brilla tout au long de sa vie par l’ampleur de sa vision de tolérance et de justice pour chacun, chacune. Parmi ces histoires de l’enfance qui nous construisent tous, son aïeul lui raconta qu’il y avait jadis un miroir de la vérité dans le ciel. Mais un jour celui-ci tomba sur Terre et se brisa en d’innombrables morceaux. Ce fut à partir de ce moment que les humains commencèrent à en récupérer les fragments. Or se miroitant dans l’un ou l’autre d’entre eux, ils prétendirent y voir TOUTE la vérité. Combien serait différente une espèce humaine qui se souviendrait que ces morceaux sont les témoins d’une unité passée… ou qui sait à venir ! L’effet miroir des vérités est une invitation à repenser toute vérité dans un plus large contexte, sans l’amoindrir pour autant, car elle renvoie tout à la fois à l’ensemble de la Vérité et à la nécessité de respecter les autres…


  • Indéfinition :

  • bouddhisme 

    Philosophie et spiritualité attachée à l’enseignement de Siddharta Gautama, prince du Nord-Est de l’Inde – S’appuie sur les Quatre Nobles Vérités. 

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • exact/e

    Qui est conforme à la vérité ou à la réalité.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • yaresanisme

    (ou yârsânisme) Religion fondée en Iran au XIVe siècle par Sultan Sahâk. Ses adeptes font l’objet de fortes persécutions. On les nomme également Ahl-e Haqq, « peuple de la vérité ».

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Les Mots De :

  • contexte

    « La plupart des vérités sont contextuelles. Jamais je ne tuerais qqn. Enfin je le suppose. Mais dans un contexte donné je pourrais bien devenir un assassin… »


    Les Mots De


    Thème(s) :

    Tags :

  • Calendrier :

  • droit

    24 / mars

    Journée internationale pour le droit à la vérité en ce qui concerne les violations flagrantes des droits de l’homme et pour la dignité des victimes


  • Veillée :

  • Aller à cheval et regarder les fleurs…

    … Il était une fois dans le vaste empire chinois, un jeune homme de bonne société qui se nommait Guiliang. Le pauvre garçon avait à déplorer une jambe défectueuse et ne parvenait pas à se marier. Il était également en ce même empire, et dans le voisinage du précédent, une jeune fille de bonne famille qui se nommait Ye Qing. La pauvre enfant avait à supporter un appendice nasal disproportionné, lequel lui causait quelque ennui dans sa recherche de l’âme-sœur. Guiliang profita un jour de la perspicacité de son ami Hua Han pour tenter de résoudre son problème. Les circonstances voulurent qu’à la même époque on fit également appel aux services de ce dernier afin de trouver époux à l’infortunée Ye Qing. Hua Han ayant évalué la difficulté de la tâche organisa son stratagème. Ce fut ainsi par une matinée souriante que le jeune et fringant Guiliang passa à cheval devant la demeure d’une délicieuse jeune fille. Alors que sa monture l’avait conduit au plus proche de la belle enfant, celle-ci plongea son joli minois dans un superbe arrangement floral d’où jaillirent ses yeux langoureux et complices. Le cœur de nos deux protagonistes vibra bien sûr d’un même élan, et le respectable ami Hua Han arrangea bientôt les détails de leur union. Un proverbe chinois en quatre caractères rappelle encore aujourd’hui la légèreté de tels jugements. On pourrait le transposer par « aller à cheval et regarder les fleurs ».


  • Lances et boucliers…

    Cela se passait dans l’État de Chu il y a 2000 ans. Un vendeur ambulant s’était spécialisé dans les lances et les boucliers. Mais comment en vanter les mérites et inciter les passants à les acheter ! C’est alors que notre homme eut l’idée de prétendre que ses boucliers étaient réalisés dans un tel alliage, que rien au monde ne pouvait les transpercer. Un client hésita et vit bientôt une lance qui lui plaisait fort. Alors notre vendeur adapta immédiatement son discours. Il prétendit soudain que ses lances étaient d’une telle qualité, qu’elles avaient le pouvoir de transpercer n’importe quelle matière. Ce à quoi son interlocuteur s’interrogea. Comment pouvait-on simultanément vanter les mérites de boucliers impossibles à transpercer, et de lances pouvant tout transpercer ! Il encouragea donc le vendeur à les tester lui-même sans tarder !


  • Mensonge ou vérité ?

    (d’après un conte de Saadi – Le Jardin des roses) Ceci est l’histoire d’un homme infortuné. Fait prisonnier à la guerre, il se trouvait à présent dans l’antichambre de son exécution. Bientôt le bourreau abattrait sa hache et c’en serait fini de ses jours. Advint le moment fatidique. Il fut traîné sur le lieu de la sentence et amené devant la cour réjouie à cet effroyable spectacle. Mais notre homme ne l’entendait pas ainsi. Non, il ne mourrait point sans inonder son audience de toutes les injures qu’il connaissait dans sa langue. Il fulmina contre son sort, contre la guerre, contre les hommes et leur soif de pouvoir, et plus particulièrement contre le roi, présent, qu’il traita de tous les noms. Avant d’ordonner la mise à mort, le roi qui n’entendait rien à cette langue, demanda à un proche conseiller de lui traduire les paroles du prisonnier. Ce que l’autre fit avec empressement : « Ô Sire, notre homme vous supplie du fond du cœur, vous qui êtes la générosité et la splendeur incarnées, de vous attarder sur son triste sort. Il vous supplie au nom de votre infinie miséricorde, de lui pardonner ses erreurs, et de ne pas lui ôter la vie. » Le Roi en fut fort touché et ordonna aussitôt qu’on suspende la sentence. C’est alors qu’un autre conseiller intervint : « Ô mon roi, vous venez d’être trompé, s’écria-t-il. » Le Roi en fut troublé, quelle était donc la raison de cette duperie ? Le second conseiller poursuivit : « Ce que l’on vient de vous traduire n’est pas exact. Cet infâme prisonnier vous a traité de tous les noms, et insulté au plus haut degré ! Il est insensé que l’un de vos conseillers puisse ainsi vous mentir.» Le Roi s’insurgea contre ce second propos : « de quelle vérité me parles-tu donc ! Ne trouves-tu pas qu’un tel mensonge est humain, et la vérité bien cruelle ? Lorsque le mensonge apporte le bien, n’est-il pas préférable à la vérité qui nuit ? Que dois-je penser d’un de mes proches s’il me donne des conseils qui m’invitent à ne pas être magnanime ! »


  • Twitopique :

  • #croire

    #Croire : tenir qq ch pour vrai / Selon la présentation faite, ou l’expérience que l’on en a eue / Intimité ou prosélytisme.


    Twitopique


    Thème(s) :

    Tags :

  • #souffrir

    Quatre nobles vérités / La vie est #souffrance / Leur source en nos désirs / Éteindre le désir / Le bouddhisme y mène.