• Indéfinition principale :

    violence 

    Comportement excessif faisant appel à une force physique ou psychologique dirigée à l’encontre d’autrui ou de soi-même et suivi d’effets provisoires ou durables (blessures, incapacités, maltraitance…) – Elle peut être préméditée et régulière ou au contraire soudaine, occasionnelle que ce soit dans un cadre politique, militaire, juridique… ou dans un contexte interpersonnel, affectif, passionnel… – Le recours à la violence est fréquemment marqué par une forme d’aveuglement, de brutalité et d’injustice qui masque mal son incapacité à emprunter d’autres voies plus responsables et respectueuses traduisant toute sa faiblesse et appelant à sa condamnation.

  • Indéfinition :

  • harcèlement

    Violence répétée, psychologique, physique ou morale, visant à fragiliser une personne (ou un groupe), renvoyant à la difficulté, et parfois à l’impossibilité de vivre qu’il entraîne, invitant non seulement à mieux ouvrir les yeux sur sa réalité quotidienne, non seulement à le prévenir et le combattre par tous moyens, mais à agir de telle sorte qu’il soit davantage qu’il n’est, en défaut de pouvoir s’exercer.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • terrorisme

    Exercice d’une violence aveugle ou ciblée, perpétrée par une personne ou plus couramment un groupe organisé, s’accomplissant au sein de sociétés qu’on vise ainsi à déstabiliser, pour des motifs politiques, militaires, religieux ou autres, mettant en œuvre des moyens dont le degré de nuisance ou de terreur (renvoyant aux dommages et victimes occasionnés, à sa médiatisation, mais aussi à la mémoire qu’on en garde) constitue pour ses auteurs un indicateur voire un gage de sa performance.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Les Mots De :

  • violence

    « On peut lire ou entendre des gens qui expliquent la violence par le chômage, la pauvreté, l’abus. Il ne faut jamais excuser la violence. Entre le violeur et la victime. Entre le fort et le faible. Entre un pays et les révolutionnaires. Comment échapper à la violence ? L’éducation serait-elle la solution ?… »


    Les Mots De


    Thème(s) :

    Tags :

  • Citation :

  • enfant 

    Article 34 Les États parties s’engagent à protéger l’enfant contre toutes les formes d’exploitation sexuelle et de violence sexuelle… (Convention Internationale des Droits de l’Enfant – ONU – 20 Novembre 1989)


    Citation


    Thème(s) :

    Tags :

  • enfant 

    Article 32 1. Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant d’être protégé contre l’exploitation économique et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social…(Convention Internationale des Droits de l’Enfant – ONU – 20 Novembre 1989)


  • exclusion 

    « Sur des questions aussi sensibles socialement ou politiquement que l’exclusion ou la pauvreté, les chercheurs doivent tout d’abord reconnaître qu’il ne peut exister de définitions absolues. Ce sont des notions relatives, variables selon les époques et les lieux. Il est déraisonnable de prétendre trouver une définition scientifique juste, objective – et distincte du débat social – sans tomber dans le piège de la catégorisation de populations spécifiques dont on sait pertinemment par ailleurs que les frontières qui les distinguent des autres groupes sociaux ne sont jamais claires et valables une fois pour toutes ». Serge Paugam


  • violence 

    « J’appelle ainsi violence l’usage de la force (pas forcément physique) dans une libre relation (entre individus, groupes ou institutions) par un des termes (de cette relation) contre l’autre terme, usage de la force qui contraint une liberté (sans pour autant viser à détruire cette liberté, en particulier cette liberté de résister à la force qu’on lui applique). » F. Nicolas (s. : http://www.entretemps.asso.fr/)


  • violence 

    « Je nomme violence une audace au repos amoureuse des périls. On la distingue dans un regard, une démarche, un sourire, et c’est en vous qu’elle produit des remous. Elle vous démonte. Cette violence est un calme qui vous agite. » – Jean Genet – Journal du voleur


  • Calendrier :

  • droit

    24 / mars

    Journée internationale pour le droit à la vérité en ce qui concerne les violations flagrantes des droits de l’homme et pour la dignité des victimes


  • violence

    19 / juin

    Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit (A/RES/69/293)


  • violence

    25 / novembre

    Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (A/RES/54/134)


    Calendrier


    Thème(s) :

    Tags :

    WIVIWIC :

    42-thing