Le chien de Culann …

Cú Chulainn est un grand héros des cycles épiques de l’Ulster. Il s’appelait tout d’abord Setanta, ce qui signifie « chemin ». Mais lors d’une réception donnée en l’honneur du forgeron Culann, il fut vivement attaqué par le chien monstrueux de ce dernier. De quoi révéler ses talents précoces puisqu’il réussit à venir à bout de l’animal et le tua. Si le roi Conchobar craignit qu’il en fût sévèrement blessé, le forgeron quant à lui demanda réparation et c’est ainsi que Setanta proposa de remplacer son chien de garde le temps qu’il pût en élever un autre. C’est pourquoi il se nomma désormais : Cú Chulainn, le « chien de Culann ». Ses pouvoirs ne sont pas sans lien avec sa naissance aux origines controversées. D’aucuns le disent naître de l’union incestueuse de Conchobar et de sa sœur Dechtine (Deichtire). Il eut également des parents adoptifs. Mais tout le monde sait qu’il doit bien davantage ses qualités exceptionnelles au dieu Lug et à son épouse Eithne, mère des dieux. Cú Chulainn mènera maintes campagnes au nom de l’Ulster contre les Hommes d’Irlande et accomplira bien des exploits pour défendre sa terre et les siens. Il fera face avec courage à la reine Medb, souveraine du Connaught auquel il donnera du fil à retordre, souvent armé de son gae bolga, javelot-foudre insurpassable. Tout cela est retracé dans le fabuleux récit du Táin Bó Cúailnge (« Razzia des Vaches de Cooley »). Une de ces légendes raconte comment il apprivoisa ses deux chevaux sortis des eaux des lacs. Ainsi du « Gris de Macha » et du « Noir de Merveilleuse Vallée » lesquels l’accompagneront jusque dans sa mort héroïque. On dit dur reste qu’il rendit son dernier souffle le jour de Samain (→ Halloween).

Suggestions :