« Il était une fois la girafe, le guépard et le rhinocéros noir… »

Il était une fois la girafe, le guépard et le rhinocéros noir.
Et tout semblait débuter comme un conte d’enfant.
Nos trois protagonistes prêts à l’aventure
Afin d’émerveiller petits et grands.

La girafe s’y serait rappelée
Qu’elle fut nommée « chameau-léopard »,
Toujours présent en langue grecque :
καμηλοπάρδαλη
(kamilopárdhali)

De son exceptionnelle prestance,
Elle nous aurait emmenés
Sur les terres orientales,
À la rencontre du fabuleux qílín
(suite…)


« Une vie tranquille et modeste »… selon Einstein

« Une vie tranquille et modeste
Apporte plus de joie
Que la recherche du succès
Qui implique une agitation permanente… »

life without movement andS glory * compare search for succeed imply2 movement continuous * produce more satisfaction
vie / sans / mouvement / et / gloire * comparer / recherche / pour / réussir / entraîner / mouvement / continu * produire / plus / satisfaction

Telle serait la note laissée par Albert Einstein
À un coursier de l’Imperial Hôtel de Tôkyô
En remerciement de la course effectuée
Dans un pays qui ne pratique pas le pourboire…

La scène se serait produite en 1922
Et ferait partie de deux notes
Refaisant surface 95 ans plus tard…

Alors, une idée à ce sujet ?
Que choisir entre les rêves de gloire, de notoriété,
L’avalanche d’avantages et de privilèges
Qu’ils entraînent,
Et une vie moins exposée,
N’ayant pas accès aux mêmes tables
Ni aux mêmes tribunes
Mais prenant le temps d’apprécier
Les bonheurs simples de la vie ?

Eternel dilemme
Souveraine décision
Mais qui ne dépendent de nous
Qu’en partie…

Quant aux deux notes
Les voici mises aux enchères
Ainsi que la gloire y porte…


La vie… « chandelle dans le vent »

life
vie

La vie.
« Une chandelle dans le vent »…

thing hand matter for burn light * in wind
Une chandelle (objet / maniable / de matière / pour / brûler / (et) éclairer (lumière) ) * dans / le vent

« Un cheval blanc sautant un fossé qui disparaît »…

horse white * jump whatS space depth * after see no
(un) cheval / blanc * saute / (quoi) / un fossé (espace / profond) * puis / (on) ne (le) voit / plus

(suite…)


UNIDEO :

INDEFINITION :

  • naissance 

    Venue au monde, souvent chargée d’émotion, en l’alliance contractée avec le vivant, les autres êtres, proches ou non, et l’environnement qui les contient. Cette alliance peut donner lieu à une forme de promesse, de projection vers le futur. Toute naissance offre un repère dans le temps et l’espace en renvoyant aux conditions dans lesquelles elle s’est accomplie, aux personnes qui y ont été impliquées au premier rang desquels les géniteurs et les accompagnateurs (sage-femme, obstétricien/ne…)  et à la corporéité qui s’y est manifestée.


    Je suis née à quatre heures du matin, le 9 janvier 1908, dans une chambre aux meubles laqués de blanc (…). Mon père avait trente ans, ma mère vingt et un, et j’étais leur premier enfant… – Simone de Beauvoir

     

    Le véritable lieu de naissance est celui où l’on a porté, pour la première fois, un coup d’œil intelligent sur soi-même… – Marguerite Yourcenar (Mémoires d’Hadrien – 1951)

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • samsara

    Dans les spiritualités indiennes, désigne la succession des vies, reliées au karma – Le mot vient du sanskrit et renvoie à « ce qui circule ».

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.

    In Indian spirituality, it refers to the cyclicality of all life, all living beings cyclically going through births and rebirths, related to karma – The word comes from Sanskrit meaning « wandering » with the connotation of a cycle.

    An indefinition is never final - you can modify or supplement it according to your own practices, opinions, knowledge, cultures or history.