UNIDEO :

INDEFINITION :

  • arkan

    Connus sous le nom des cinq piliers de l’Islam, ce sont des fondements de la pratique religieuse pour de nombreux Musulmans (Sunnites, Chiites à l’exception de quelques minorités et selon des adaptations plus ou moins importantes). Ils comprennent : la chahada (l’attestation de foi), les cinq prières quotidiennes (As-salaat), l’aumône aux pauvres (Az-zakaat), le jeûne du mois de ramadan et le pèlerinage à La Mecque (Al hajj). Chaque pilier doit être considéré par rapport à un certain nombre d’obligations relatives à l’existence du croyant.

     

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • Ramadan

    Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman, « mois saint par excellence » durant lequel le Coran aurait commencé à être révélé au prophète Mohammed. C’est le mois du jeûne (ou saoum), un des cinq piliers de l’Islam.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


    Indéfinition


    Thème(s) :

    Langue(s) :

    Écriture(s) :

  • saoum

    Jeûne pratiqué durant le mois de Ramadan qui inclut le fait de ne pas manger, boire, ni avoir de relation sexuelle, du lever au coucher du soleil. D’autres interdits (furmer, se parfumer, etc.) peuvent être prescrits selon les courants religieux. C’est un des 5 piliers de l’Islam (arkan). Il se conclut au 1er du mois suivant, par l’Aïd el-Fitr, fête de rupture du jeûne. Par ailleurs, c’est le moment pour le croyant de s’acquitter d’une aumône particulière, la zakât al-Fitr.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.


  • zakât

    Aumône légale constituant le 3ème pilier de l’Islam (arkan). C’est un devoir annuel pour le croyant que de consacrer une partie de ses possessions aux personnes dans le besoin. On distingue la zakât al-mâl qui est la base même de cette aumône calculée précisément sur les revenus et l’épargne, et zakât al-Fitr,  à la fin du mois de Ramadan.

    Une indéfinition n'est jamais définitive - Vous pouvez la modifier ou la compléter selon vos propres pratiques, opinions, savoirs, cultures, histoire.