Inuits : Un défi de notre temps…

Il était une fois les Inuits…

Un peuple admirable, façonné par la force de la nature et une âme exceptionnelle…

Un peuple de chamans, intercédant auprès des esprits, empruntant le vol de l’aigle et la puissance de l’ours…

Un peuple de légendes, de jovialité, d’exigence, d’expérience.

Un peuple doté de langues agglutinantes d’une grande force d’expression…

Ici sur la banquise, les règles de la vie peuvent être brutalement confinées à celles de la survie. Ce qui expliquerait sans doute à quel point l’existence y est précieuse.

Ici sur la banquise, peut-être plus qu’en d’autres endroits, s’affirment les traces d’un bouleversement climatique qui en appelle à une urgente conscience de toutes les autres composantes de l’humanité…

Sommes-nous au rendez-vous ? Comment l’être ?


Pour mimer un récit : l’ajagaq

L’ajagaq ᐊᔭᒐᖅ est un jeu inuit
Qui se pratique avec un stylet pointu
Uni par un lien à un corps percé de petits orifices,
Sorte de bilboquet

Robert Gessain qui y a consacré une étude typologique
Les classe de la manière suivante :
T(Type) 1 – humérus de phoque…
T2 – omoplate…
T5 – fémur de chien…
T10 – sections d’os long d’oiseau…
T16 – ours…
(s. : Journal de la société des américanistes – 1952 – vol. 41)

L’on s’en sert notamment pour mimer un récit et
Chaque fois qu’on lance
Ou que l’on rattrape le bilboquet,
On évoque un événement,
Comme une rencontre effectuée par le chasseur
Ou la perte de son couteau…

Récits


Thème(s) :

Tags :

Zone(s) :

Langue(s) :

Écriture(s) :

Question(s) :