May 21 – A day for the world

Comoros – Etymology

Comoros – Etymology

“Comoros, such an appropriate named archipelago…
Taking its name from the Arabic “Djazaïr Al Qamar”
“The Archipelago of the Moon Islands” And over time, “Al Qamar” became “Comoros”
Many legends say there is a link with a celestial object
Coming from a crescent formed by the various islets
Others assure that the Arab navigators Were guided by the moon to find their way at sea
How beautiful are the lunar landscapes of this archipelago
As described in the Thousand and One Nights tales!”


« Comores, l’archipel bien nommé…
Tenant son nom de l’arabe « Djazaïr Al Qamar »
« L’Archipel des Îles de la Lune »
Au fil du temps, « Al Qamar » devenant « Comores »

Nombreuses sont les légendes pour expliquer le lien avec cet objet céleste
En particulier celle d’un croissant formé par les différents îlots

D’autres assurent que les navigateurs arabes
Furent guidés par la lune pour trouver leur cap en mer

Et que dire des paysages lunaires de cet archipel
Décrits dans les contes des Mille et Une Nuits ! »

Proposed by

[50 morning thoughts… 50/50]

[50 morning thoughts… 50/50]

[50 morning thoughts… 50/50] – “At the end of life, which can happen at any moment, may you have thought of putting things in peace.”


[50 pensées matinales… 50/50]

[50 pensées matinales... 50/50] – « Au terme de la vie, qui peut survenir à tout instant, puisses-tu avoir songé à mettre les choses en paix.... »

Cuba

Cuba

Cuba is a country in America. Its capital is: Havana. Its official language is: Spanish . Its currency is: Cuban Peso.

Code: CU | CUB
FR: Cuba
DE: Kuba
IT: Cuba
ES: Cuba
ZH: 古巴
PI: gǔbā
JA: キューバ
RO: Kyūba
Capital: Havana
Kombolói

Kombolói

“Worry beads or kombolói κομπολόι
A common object,
Which can be found in Greece in newsstands

Balls strung on a rosary...
Slipping one by one into the hand
From the Greek kómbos (κόμπος) meaning “knot”.
And -loï (λόι) “together”

A reminder of many other practices
Whether they're Chinese, Buddhist or Muslim...
General idea to relax
And blend into the history of a universal movement...”


« Komboloi κομπολόι
Un objet usuel,
Que l’on trouve en Grèce dans les kiosques

Des boules enfilées sur un chapelet
Qui glissent une à une dans la main
Du grec kómbos (κόμπος) signifiant « nœud »
Et -loï (λόι) « regrouper ensemble »

De quoi rappeler bien d’autres pratiques
Qu’elles soient chinoises, bouddhistes ou musulmanes
Idée générale de se relaxer
Et se fondre dans l’histoire d’un mouvement universel… »

Kanji: 煙. Radical: 火. Number of strokes: 13. Meaning: “ smoke”. Pronunciation: エン、けむ-る、けむり、けむ-いen, kemu-ru, kemuri, kemu-i.

Marshallese lg

(or Ebon) A Micronesian language, the principal language spoken in the Marshall Islands.

ISO 639-2 Code: mah

Family: Austronesian lgs / Malayo-Polynesian lgs / Oceanic lgs / Micronesian lgs
Interdependence (3) – Wages & anticipation …

L’interdépendance (3) – Salaires & anticipation...

25. 25 dimensions correspondant à 25 thèmes majeurs, à savoir : univers, terre, matière, vie, animal, plante, humain, mouvement, temps, corps, manger, communiquer, édifice, activité, pouvoir, commerce, société, famille, intellect, techniques, nombres, spiritualité, sentiments, objet et art. Telle est la première des trois grilles que nous proposerons pour tenter d’approcher l’interdépendance du monde. D’autres viendront. Les quelques éléments cités jusqu’ici, « pangolin », « puma », « cessez-le-feu »... ont déjà commencé à les animer. Poursuivons avec ceux de « salaire » et « d’anticipation »...

L'Allemagne aurait décidé en cette période de hautes turbulences de demander aux dirigeants et membres du conseil d'administration d’entreprises qui bénéficieront d’une aide de l’État, de procéder à une diminution de leurs salaires. Chacun jugera tant de l’opportunité de la chose, de son effet réel ou d’annonce, que de ses équivalents sur d’autres terres... Quant à nous, nous ne manquerons pas de saisir le terme de « salaire » dans le filet de nos indéfinitions, tout en le plaçant bien entendu en haute correspondance avec bien d’autres notions...

« Salaire : Rétribution d’un travail effectué sur une période donnée, établissant un rapport de dépendance plus ou moins protégée et diversement contraignant entre un donneur d’ordres et celui qui les exécute - Va permettre à un individu et souvent à ses proches, mais aussi à la société, de poursuivre leur existence au gré d’implications, de conforts et d’équilibres variables... Sa mise en cause, attendue ou brutale, peut occasionner une série de ruptures majeures affectant les dits équilibres, qu’ils soient individuels ou collectifs – Les écarts de salaire qu’ils soient liés à la position occupée, à l’ancienneté, au genre, reflètent peu ou prou l’idée que nous nous faisons de l’équité sociale et de ses évolutions. » (l’on se rappellera au passage que le français « salaire » renvoie à la « ration de sel »...) (quelques dimensions concernées : humain, activité, commerce, pouvoir, société, famille, techniques, intellect, édifice, sentiments...)

Sur un second registre, certains parmi nous ont abondamment relayé la vidéo TED datée de 2015, enregistrée à l’heure de la lutte contre Ebola et titrée /We’re not ready/ (https://cutt.ly/CtRVpKU). Vidéo durant laquelle Bill Gates nous mettait en garde contre la prochaine pandémie qui serait disait-il bien plus dévastatrice... à moins que l’on ne s’y préparât (sic)... Profitons-en pour nous interroger sur ce que nous entendons par « anticiper »... Essai...

« Anticiper – Capacité à se projeter dans un avenir plus ou moins lointain en prenant les décisions adaptées à ce que nous pensons qu’il en sera, tant sur le plan des facilitations susceptibles de voir le jour, que des possibles ou probables dangers qui nous y guettent – Nœud de décision et souvent de pérennité de toute structure ou organisation (ménage, entreprise, nation, monde), ayant de nombreuses incidences en matière sociale, économique, politique, la mauvaise anticipation en marque aussi quelquefois la dégradation voire la mise en péril par inadéquation aux réalités qui surviennent. Anime dès lors un cortège de commentateur.rices jugeant – a posteriori, et à juste titre, ou pas – de la valeur des décisions qui furent prises et de celles qui ne le furent pas. Processus itératif qui s’appuie quelquefois, pas toujours, sur les enseignements qu’il doit ou devrait tirer de ses carences passées. » (quelques dimensions concernées : temps, intellect, pouvoir, société, communiquer...)

(Une indéfinition n’est jamais définitive – Vous pouvez la modifier, la prolonger...)

(Illustration - UNIDEO (du bas vers le haut) - anticiper : décider / avant / (de) se produire)

Schemenlaufen

Schemenlaufen

Schemenlaufen, the carnival of Imst - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2010 "...a procession of masked, costumed dancers - Fasnacht carnival on the Sunday before the Christian season of Lent".


Schemenlaufen, le carnaval d'Imst - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2010 "... Tous les quatre ans la ville d’Imst, en Autriche, célèbre son carnaval du Fasnacht le dimanche avant le début du Carême chrétien. Au centre de la fête il y a le Schemenlaufen, défilé de danseurs masqués et costumés.".

見せてあげます。

Miseteagemasu.

: 見せてあげます。

Miseteagemasu.

: Je te montrerai.

: 我会给你看。

Wǒ huì gěi nǐ kàn.

: Ich zeig’s dir.

: I’ll show you.

: Te mostraré.

: Ti mostrerò.

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...
Maya Strabismus

Maya Strabismus

Maya Strabismus - Kinich Ahau was the cross-eyed Maya Sun god – In order to gain his favor, people esp. of noble rank having crossed eyes were considered very handsome and god-like. An object was hung between their eyes as they were infants to get such characteristics.


Strabisme chez les Mayas - Kinich Ahau était le dieu maya du Soleil dont une caractéristique était de loucher - Pour gagner sa faveur, les gens en particulier ceux de rang noble qui présentaient un strabisme étaient considérés comme beaux et semblables à Dieu. Un objet était même suspendu devant leurs yeux lorsqu'ils étaient bébés afin d’obtenir de telles caractéristiques.

Sharing the three ryōs …

 


Le partage des trois ryōs…

Une personne marchait lorsque par mégarde une bourse tomba de sa ceinture. Vint une seconde personne qui la trouva sur son chemin. Selon les codes d’honnêteté en usage, cette dernière s’empressa de rejoindre l’infortunée qui l’avait perdue et l’enjoignit de reprendre son bien. Ce à quoi l’autre, selon les mêmes codes, assura qu’elle n’en ferait rien car un bien perdu doit appartenir à celui qui le trouve. Ne pouvant trancher, les deux compères décidèrent de se rendre devant le juge. Celui-ci écouta attentivement leur requête et décida la chose suivante. Il compta tout d’abord les ryōs contenus dans la bourse : il y en avait trois ! Puis il ajouta une quatrième pièce de sa poche, et en donna deux à chacun. Après cela, il encouragea à observer que le possesseur de la bourse aurait dû avoir trois pièces, or il n’en avait désormais plus que deux. Le second aurait pu en gagner trois, mais il n’en avait également que deux. Quant à lui, juge, il en avait perdu une. Ainsi donc tous trois étaient-ils à présent au même point. Chacun avait perdu une pièce, ce qui était en soi équitable.

Family - Laurence Estève

Le cirque est une grande famille. L'Afrique est une grande famille. Comme dans l'ancien temps en Europe, les familles africaines sont très étendues : les tantes gardent tes enfants, les grands-parents disciplinent tous les petits. Il faut un village pour élever un enfant. Un village en Afrique c'est une grande famille. On pense la même chose à Zip Zap.

Back to Top