Travel – To meet those who know how to live in peace…

Travel – To meet those who know how to live in peace…

On May 21, we will travel on the CrossCultur'Roads
To pay tribute to the power of the travel itself

We will then remember the countless profiles
Who preceded us there
We will remember their preparations,
Their routes, their discoveries, their misunderstandings...

We will remember Xuanzang 玄奘 (v. 602 - 664)
Buddhist monk and Chinese scholar
Looking for Indian knowledge
Throughout its seventeen years
Inspiring Wu Cheng'en's 'Peregrination to the West' (c. 1500 - 1582)

We will remember the epic of a Venetian merchant
Sharing in a Genoese jail the story of the "Book of Wonders of the World"
Incomparable Marco Polo (1254 - 1324)!

Will we also meet the "traveller of Islam"
The prestigious Ibn Battûta (1304 - 1368/1369) ابن بطّوطة / ⵎⵉⵙ ⵡⵓⴱⵟⵟⵓⵟ ?
It is said that he led his steps from Mali to Sumatra
Sailing in the Indian Ocean and the Persian Gulf
Tireless surveyor of Asia Minor as well as of India

Will we follow the path of Ella Maillart (1903 - 1997)?
Swiss adventurer, author and photographer?
When asked why she was traveling, she usually answered
"To find those who still know how to live in peace"
Wanting to "forget that the return is inevitable"

And in the movement of the world,
Will we give to the travel all the part of accomplishment that it offers us?
Will we allow ourselves to be overwhelmed by this feeling of loss of reference points
Which generally prelude the best ways to find ourselves?...

On May 21, let's share the meaning of traveling
And the paths that lead to its nobility of heart and soul,
Sovereignly respectful of places and beings...


Le voyage - Pour rencontrer ceux qui savent vivre en paix...

Le 21 mai, nous voyagerons sur les Routes interculturelles
Pour rendre hommage à la puissance du voyage lui-même

Nous souviendrons-nous alors des innombrables profils
Qui nous y ont précédé.es
Nous souviendrons-nous de leurs préparatifs,
De leurs tracés, de leurs découvertes, de leurs égarements…

Nous souviendrons-nous de Xuanzang 玄奘 (v. 602 - 664)
Moine bouddhiste et érudit chinois
Partant à la rencontre des savoirs indiens
Tout au long de ses dix-sept années
Inspirant un jour ‘La Pérégrination vers l'Ouest’ de Wu Cheng'en (v. 1500 - 1582)

Nous souviendrons-nous de l’épopée d’un marchand vénitien
Laissant dans une geôle génoise le récit du « Livre des merveilles du monde »
Incomparable Marco Polo (1254 – 1324) !

Retrouverons-nous celui que d’aucuns surnomment le « voyageur de l'Islam »
Le prestigieux Ibn Battûta (1304 – 1368/1369) ابن بطّوطة / ⵎⵉⵙ ⵏ ⵡⵓⴱⵟⵟⵓⵟ
Dont on dit qu’il aurait mené ses pas de Mali à Sumatra
Voguant dans l'océan Indien et le golfe Persique
Infatigable arpenteur de l'Asie mineure comme de l'Inde

Emprunterons-nous le sillon d’Ella Maillart (1903 - 1997)
Aventurière, auteure et photographe suisse
Qui à la question du pourquoi de ses voyages, répondait
« Pour trouver ceux qui savent encore vivre en paix »
Elle qui voulait « oublier que le retour est inévitable »

Et dans le mouvement du monde,
Dans l’appel au sens qu’il nous lance de toutes parts,
Accorderons-nous au voyage toute la part d’accomplissement qu’il nous offre
Pour qui sait ne pas l’enfermer dans un format réducteur

Nous laisserons-nous envahir de ce sentiment de perte des repères
Qui prélude généralement aux meilleures façons de nous retrouver

Et quand bien même nous nous y égarerions davantage
Quelle magnifique leçon pour revisiter nos certitudes
Et quelque part approcher l’idée complexe du monde
Dans l’infini tourbillon de ses incarnations…
Le 21 mai, partageons le sens du Voyage
Et les voies qui mènent à sa noblesse d’âme et de cœur,
Souverainement respectueuse des lieux et des êtres…

Trees – From Yggdrasil to the Internet of Trees…

Trees – From Yggdrasil to the Internet of Trees…

Will we have the idea on May 21st to stop by the trees
In order to capture their universal message...

Stopping in Scandinavian cultures
Meeting Yggdrasil,
The Big Ash Tree
The Tree of Nine Worlds...

Asking ourselves about contemporary reasons
For which so many thousand year old baobabs on African soil
Are presently moving towards an announced end...

Gaining the Amazonian spaces
To assist the hundreds of billions of trees
Which are dying in the face of our global denial...

Finding the Yakushima Forest 屋久島
And the inspiration it brought to Hayao Miyazaki...

Discovering the mangrove
And understanding the struggle it leads in our own defense...

Diving into the symbolism of the Lebanese cedar
And the message of longevity it sends to the generations...

Participating in the Singmogil (or Sikmogil) 식목일, "day of the trees".
A South Korea's national holiday, April 5.
A decision taken after the Korean War
And aiming to support the reforestation of the country...

Discovering how the IoT supposed to be the Internet of Things
Once became the Internet of Trees in Melbourne...

Through all these examples and many more
Let's question ourselves on what can mean
A more "intelligent" relationship to trees

On May 21, let's pay tribute to trees
And let's learn to revisit the fundamental relationship that binds us...


Les arbres - D'Yggdrasil à l'Internet...

Aurons-nous le 21 mai l’idée de nous arrêter auprès des arbres
Afin d’en saisir le message universel

Nous arrêter dans les cultures scandinaves
À la rencontre d’Yggdrasil,
Le Grand frêne
L’arbre aux Neuf mondes…

Nous interroger sur les raisons contemporaines
Pour lesquelles tant de baobabs millénaires
S’acheminent sur le sol africain
Vers une fin annoncée…

Gagner les espaces amazoniens
Aux centaines de milliards d’arbres
Pliant face à l’aveuglement de certains…

Trouver la forêt de Yakushima 屋久島
Et l’inspiration qu’elle apporta à Hayao Miyazaki…

Parcourir la mangrove
Et comprendre la lutte qu’elle livre pour notre propre défense…

Plonger dans la symbolique du cèdre libanais
Et du message de longévité qu’il adresse aux générations…

Participer au Singmogil (ou Sikmogil) 식목일, “jour des arbres”
Fête nationale en Corée du Sud, ayant lieu le 5 avril
Une décision faisant suite à la Guerre de Corée
Et visant à soutenir la reforestation du pays…

Découvrir comment l’IoT supposé être l’Internet of Things
Est un temps devenu l’Internet of Trees à Melbourne…

Nous questionner sur ce que peut bien signifier
Une relation plus ‘intelligente’ à une telle richesse
En cessant de leur nier le statut d’être vivant
Et en se rappelant tout ce que nous devons aux arbres

Le 21 mai, rendons hommage aux arbres
Et apprenons à revisiter le rapport fondamental qui nous lie…

Theatre – On the stages…

Theatre – On the stages…

On May 21st we will set off on the CrossCultur'Roads of theatre

We will then mingle with the playing techniques of the Indian abhinaya (அபிநயம் / അഭിനയ...),
Combining gestures, voice, make-up...

We will slide behind the scenes of the Ghanaian performance,
While the Akan oral tradition will make us discover the adventures of Anansi...

We will go to Japan in the prefecture of Hyōgo
On the stages of the Takarazuka 宝塚,
Exclusively composed of women...

And since we will be on the archipelago,
We will take advantage of this opportunity to decline the forms of nô 能, kabuki 歌舞伎,
Or from butō 舞踏, with a grimacing face and a naked body covered in white, born of nuclear hell...

By the magic that the theater allows,
We will attend the parallel creations of Lope de Vega (1562-1635) and William Shakespeare (1564-1616) ...
We will marvel at the prowess of the Múa rối nước,
Vietnamese tradition of puppets on water,
We will witness the "catastrophe" καταστροφή of the Greek theatre,
Ultimate part of the tragedy which constitutes its final "outcome"...

And we will remember that another pays hommage to theatre
Set each year on March 27th since 1961, on the initiative of Arvi Kivimaa

Splendid invitation to support the efforts of those who, in our proximity, have been making it happen for a long time.
And which, through all its forms, perpetuate one of the richest and most lively questions of our societies...

Elements to share about the theatre, its forms, its stakes?
Welcome to the CrossCultur'Roads of May 21...


Théâtre - Sur les planches...

Le 21 mai nous nous élancerons sur les Routes interculturelles du théâtre…

Nous nous mêlerons alors aux techniques de jeu de l’abhinaya indien (அபிநயம் / അഭിനയ…),
Associant gestuelle, voix, maquillage…

Nous glisserons dans les coulisses de la représentation ghanéenne,
Tandis que la tradition orale akan nous fera découvrir les péripéties d’Anansi…

Nous irons au Japon dans la préfecture de Hyōgo
Sur les planches du Takarazuka 宝塚,
Exclusivement composé de femmes…

Et puisque nous nous trouverons sur l’archipel,
Nous en profiterons pour décliner les formes du nô 能, du kabuki 歌舞伎,
Ou encore du butō 舞踏, au visage grimaçant et au corps nu de blanc couvert, né de l’enfer nucléaire…

Par la magie que permet le théâtre,
Nous assisterons aux créations parallèles de Lope de Vega (1562-1635) et de William Shakespeare (1564-1616) …
Nous nous émerveillerons devant les prouesses du Múa rối nước,
Tradition vietnamienne de marionnettes sur eau,
Nous assisterons à la « catastrophe » καταστροφή du théâtre grec,
Ultime partie de la tragédie qui en constitue le « dénouement »…

Et nous nous rappellerons au passage qu’une autre journée lui rend grâce
Qui vit le jour en 1961, à l’initiative de Arvi Kivimaa
Se fixant chaque année le 27 mars…
De quoi nous inviter à soutenir l’effort de celles et ceux qui, en notre proximité, le font vivre de longue date
Et qui, à travers toutes ses formes, perpétuent l’un des plus riches et des plus vivants questionnements de nos sociétés…

Des éléments à partager sur le théâtre, ses formes, ses enjeux ?
Bienvenue sur les Routes interculturelles du 21 mai…

Slovenia – In the streets of Ljubljana…

Slovenia – In the streets of Ljubljana…

We will go on the 21st of May on the CrossCultur'Roads of Slovenia

We will climb at the top of the Triglav ("three heads")
Place of legends
Place of Zlatorog, the white chamois with golden horns
Watching over the treasure of Bogotá
Present on the flag

We will walk forward with wonder
In the caves of Postojna (Postojnska jama)
Karst network dug by the Pivka River
For millions of years
Acknowledging the presence of the proteus,
Largest troglodytic amphibian in the world

We will remember Anton Janša (1734 - 1773)
Slovenian painter and beekeeper, pioneer of modern beekeeping
Whose date of birth, May 20, today celebrates World Bee Day (čebela)

We will celebrate the Slovenian language
Among the South Slavic languages
Paying homage on February 8 to the great poet France Prešeren (1800-1849)
Or sharing a cup of coffee with Ivan Cankar (1876 - 1918)

And what about getting lost in the streets of Ljubljana?
Whose symbolic dragon recalls the adventure of Jason and the Argonauts

From the Julian or Carnic Alps to the Adriatic Coast
From the Pannonian Plain to the Balkans
On May 21, let us entrust our Slovenian friends with the task of telling us about the contribution of their culture to the universal dialogue...


La Slovénie - Dans les rues de Ljubljana...

Nous irons le 21 Mai sur les Routes interculturelles de Slovénie (Slovenija)

Nous nous percherons au sommet du Triglav (« trois têtes »)
Lieu de légendes
Lieu de Zlatorog, le chamois blanc aux cornes d’or
Veillant sur le trésor de Bogatin
Présent sur le drapeau

Nous nous avancerons avec émerveillement
Dans les grottes de Postojna (Postojnska jama)
Réseau karstique creusé par la rivière Pivka
Pendant des millions d'années
Attestant la présence du protée,
Plus grand amphibien troglodytique au monde

Nous nous souviendrons d’Anton Janša (1734 - 1773)
Peintre et apiculteur slovène, pionnier de l'apiculture moderne
Dont la date de naissance, le 20 mai, célèbre aujourd’hui la journée mondiale de l’abeille (čebela)

Nous fêterons la langue slovène
Parmi les langues slaves méridionales
Rendant hommage le 8 février au grand poète France Prešeren (1800-1849)
Ou partageant une tasse de café avec Ivan Cankar (1876 – 1918)

Et que dirions-nous de nous perdre dans les rues de Ljubljana
Dont le dragon symbolique rappelle l’aventure de Jason et des Argonautes

Des Alpes Juliennes ou Carniques à la Côte Adriatique
De la plaine de Pannonie aux Balkans
Le 21 mai confions à nos ami.es slovènes le soin de nous dire la contribution de leur culture au dialogue universel…

Rapa Nui – At the navel of the world…

Rapa Nui – At the navel of the world…

We will make a stop on May 21st on the lands of Rapa Nui
Thousands of kilometers from the Chilean coast
In contact with a Polynesian people
Whose arrival date is the subject of rich debate

Who were they?
Who are they?
What were their projects, their customs, their constraints, their hopes?
Why did they erect hundreds of moaïs,
Aligned with the ahu, the ceremonial platforms?

What can we learn from their history, from their struggles?
What to remember about the arrival of the settlers
Starting with Jakob Roggeveen
Who in 1722 named this place "Easter Island"
Because of the day he accosted here?

Will we remember
What Thor Heyerdahl's expedition carried out?
And more specifically the anthropologist William Mulloy
Member of his team and soon mentor of Sergio Rapu,
Who was to become governor of Rapa Nui

And while tourism has taken over from these times
What are Rapa Nui's current challenges
Whether they are socio-political, economic, ethical, and of course environmental?

Will we look for the answer at the "navel of the world", Te Pito O Te Henua
With the chiefs of the 9 ancestral tribes?

Will we find it at the bend of a future deciphering
Of the enigmatic tablets written in rongorongo?


Rapa Nui - Au nombril du monde...

Nous ferons halte le 21 Mai sur les terres de Rapa Nui
À des milliers de kilomètres des côtes chiliennes
Au contact d’un peuple polynésien
Dont la date d’arrivée fait l’objet de riches débats

Qui furent-ils
Qui sont-ils
Quels furent leurs projets, leurs coutumes, leurs contraintes, leurs espérances
Pourquoi érigèrent-ils des centaines de moaïs,
Alignés sur les ahu, plateformes cérémonielles

Que retenir de leur histoire, de leurs combats
Que retenir de l’arrivée des colons
À commencer par Jakob Roggeveen
Qui en 1722 nomma « l’Île de Pâques »
En raison du jour où il l’accosta

Se souviendra-t-on de l’éclairage
Que porta l’expédition de Thor Heyerdahl
Et plus particulièrement de l’anthropologue William Mulloy
Membre de son équipe et bientôt mentor de Sergio Rapu,
Lequel deviendra gouverneur de Rapa Nui

Et tandis que le tourisme a succédé à ces temps
Quels sont les défis présents de Rapa Nui
Qu’ils soient socio-politiques, économiques, éthiques, et bien sûr environnementaux

Irons-nous chercher la réponse au « nombril du monde », Te Pito O Te Henua
Auprès des chefs des 9 tribus ancestrales

La trouvera-t-on au détour d’un futur déchiffrement
Des énigmatiques tablettes écrites en rongorongo

Rain – Make it soft as salt…

Rain – Make it soft as salt…

On May 21 we will pay tribute to the rain and its relationship with the cultures of the world

We will then understand how beneficial rain can be,
As Botswana's motto states, "Pula!"
Which, by the way, also refers to its currency...

We will share Danae's story
Receiving Zeus in the form of a golden shower
That is soon to give birth to the hero Perseus...

Following the example of Mapuche's knowledge,
Sharing the life of the shepherds during transhumance
We will make a rain stick, palo de agua...

Together with the Dogons, we will formulate a prayer to the creator god Amma...
"Make the rain soft as salt,
Gives millet, women, unborn children..."

And while in other circumstances,
We'll be in Japan looking for good weather,
We will ask a small traditional doll
Teru teru bôzu てるてる坊主
(lit. "Shine, shine, monk")
To offer us a sunny day...

And who knows, in the meantime through Iris,
Messenger of the gods,
Or following the oscillations of Wagyl,
Within the Aboriginal Dream,
We will let ourselves be amazed
By the eternal beauty of the rainbow...

... But of course let us never forget
That if rain can be rare and precious
His outburst also brings anger and desolation...
... As tell us the traditions of the Flood
Whether they come from the Chinese, Aztec or Mesopotamian worlds,
Egyptian or biblical beliefs...

So on May 21, let's take the CrossCultur'Roads of rain
In order to pay tribute to all these facets and the meaning they give to Life...


La pluie - Douce comme du sel...

Le 21 mai nous rendrons hommage à la pluie et à la relation qu’elle entretient avec les cultures du monde

Nous comprendrons alors combien la pluie peut être salutaire,
Ainsi que le déclare la devise du Botswana : « Pula ! »
Qui, au passage, désigne également sa monnaie…

Nous partagerons l’histoire de Danae
Recevant Zeus sous la forme d'une pluie d'or
Qui bientôt donnera naissance au héros Persée…

À l’instar du savoir mapuche,
Partageant la vie des bergers pendant les transhumances.
Nous fabriquerons un bâton de pluie, palo de agua…

Nous formulerons avec les Dogons une prière au dieu créateur Amma…
« Donne la pluie douce comme le sel,
Donne du mil, des femmes, des enfants à naître... »

Et tandis qu’en d’autres circonstances,
Nous quêterons au Japon la venue du beau temps,
Nous demanderons à une petite poupée traditionnelle
Dite Teru teru bôzu てるてる坊主
(littér. « Brille, brille, moine »)
De nous accorder une journée ensoleillée…

Et qui sait, entre-temps par l’intermédiaire d’Iris,
Messagère des dieux,
Ou suivant les oscillations de Wagyl,
au rendez-vous du Rêve aborigène,
Nous laisserons-nous émerveiller
Par la beauté éternelle de l’arc-en-ciel...

... Mais bien entendu n’oublions jamais
Que si la pluie peut être rare et précieuse
Son déferlement porte également la colère et la désolation…
… Ce ne sont pas les traditions du déluge
Qui le démentiront…
Qu’elles proviennent des mondes chinois, aztèque ou mésopotamien,
Des croyances égyptienne ou biblique…

Alors le 21 mai, empruntons les routes interculturelles de la pluie
Afin de rendre hommage à toutes ces facettes et à la signification qu’elles donnent à la Vie…

Power – Skills to acquire power, skills to practice…

Power – Skills to acquire power, skills to practice…

On May 21st we will go on the CrossCultur'Roads of power
And we will question throughout history and human societies
The diversity of its implementations
Of their installation, their acceptance, their contestation...

From gerontocracy (gr. gérôn: "old man") to despotism (gr. despótês: "master of the house")
From oligarchy (gr. olígos: "few") to democracy
From ochlocracy (gr. okhlos: "crowd") to plutocracy (gr. ploutos: "god of wealth")
From anarchy to nepotism (ital. nepote: "nephew")
From meritocracy to theocracy
From monarchy to epistocracy (from gr. epístamai: "to know")
How many forms and systems have we experimented with?
What conclusions can we draw from them?
With regard to what criteria?
For the benefit of whom? of what?
By virtue of which evolutions?

What does it mean to "acquire" power?
What skills or conditions are needed to achieve it?
What does it mean to "exercise" power?
Are these the same skills?
What does it mean to "transmit" power?
Under what circumstances should it be done, or should it be prohibited?

Where is the human species heading in this important area?
How do and will digital technologies contribute to it?
How are the notions of identity, citizenship, freedom, opinion, peace... but also corruption, influence... gradually changing?
And among all the possibilities, who said robocracy?

On May 21 will be an opportunity to ask cultures to recall
From one word to another
From one profile to another
From one progress to another
The nature and extent of our relationship to power...


Le pouvoir - Des compétences pour l'acquérir, des compétences pour l'exercer...

Le 21 Mai nous irons sur les Routes interculturelles du pouvoir
Et nous questionnerons au fil de l’histoire et des sociétés humaines
La diversité de ses mises en œuvre
De leur installation, de leur acceptation, de leur contestation…

De la gérontocratie (gr. gérôn : « vieillard ») au despotisme (gr. despótês : « maître de maison »)
De l’oligarchie (gr. olígos :« peu nombreux ») à la démocratie
De l’ochlocratie (gr. okhlos : « foule ») à la ploutocratie (gr. ploutos : « dieu de la richesse »)
De l’anarchie au népotisme (ital. nepote : « neveu »)
De la méritocratie à la théocratie
De la monarchie à l’épistocratie (du gr. epístamai : « savoir, connaitre »)…

Combien de formes et de systèmes avons-nous expérimentés ?
Quel bilan en tirer ?
Au regard de quels critères ?
Au bénéfice de qui ? de quoi ?
En vertu de quelles évolutions ?

Que signifie « acquérir » le pouvoir ?
Quelles compétences ou conditions faut-il réunir pour y parvenir ?
Que signifie « exercer » le pouvoir ?
Sont-ce les mêmes compétences requises ?
Que signifie « transmettre » le pouvoir ?
Dans quelles circonstances y procéder, ou l’interdire ?

Où se dirige l’espèce humaine en ce capital domaine ?
En quoi les techniques numériques y contribuent et y contribueront ?
Comment s’y transforment progressivement les notions d’identité, de citoyenneté, de liberté, d’opinion, de paix… mais aussi de corruption, de trafic d’influence… ?
Et parmi tous les possibles, qui a dit robocratie ?

Le 21 mai, une occasion pour demander aux cultures de rappeler
D’un mot à l’autre
D’un profil à l’autre
D’un progrès à l’autre
La nature et l’étendue de notre relation au(x) pouvoir(s)…

Mauritius – And its numerous wonders…

Mauritius – And its numerous wonders…

On the 21st of May we will set off on the CrossCultur'Roads of Mauritius
Getting in the footsteps of many of the navigators who have told the world its numerous wonders
Whether they are Phoenicians or Arabs,
From Africa, India or Europe...

We will recall that its current name refers to Prince Maurits van Nassau (1567 - 1625).
Opportunity to dive into the power struggles of the Portuguese and the Dutch,
Then the French and the British facing each other...

We won't miss to visit Rodrigues
As well as the archipelagos of Cargados Carajos and Agalega...

We will remember that slavery was abolished in 1835
Going to Le Morne Brabant in the south-west of the island - UNESCO World Heritage since 2008
Which was a sanctuary for the Maroons...

We will attend the constitution of the Aapravasi Ghat आप्रवासी घाट - another World Heritage (2006)
Located on the road to Trou Fanfaron
Intended to make up for the lack of manpower...

We will remember the independence obtained on March 12, 1968.
Becoming a republic that same March 12... 1992

According to its 10 districts, its tropical climate, and its two seasons
We will discover its natural resources
The highest point of which is the Piton de la Petite Rivière Noire, culminating at 828 m...

Except English and French
We will be introduced to its linguistic diversity
Starting with Mauritian Creole
Without forgetting all the languages reflecting the diversity of its population
Whether they are Bhojpuri, Urdu, Tamil, Telugu, Gujarati, Marathi, Mandarin, Cantonese, Hakka and others...

We will be equally seduced by its culinary delights
Reflecting to perfection the eclecticism of their provenance
And their incredible marriage...

In the evening, we will melt into the rhythm of sega
Claming the deep voices of the children of the Earth,
Of their suffering, their sensuality, their strength to live...

And if among the thousand and one other reasons to carry our steps there
A final testimony was needed to testify its exception
We will entrust it to the incomparable Mark Twain declaring
"God created Mauritius first
Then was inspired by it to make his earthly paradise..."

Welcome on May 21st on the CrossCultur'Roads of Mauritius...


L'île Maurice - Et ses nombreuses merveilles...

Le 21 Mai nous partirons sur les routes interculturelles de l’île Maurice
Y empruntant le sillon de nombre des navigateurs qui en dirent les merveilles au monde
Qu’ils soient phéniciens ou arabes,
D’Afrique, d’Inde ou d’Europe…

Nous y rappellerons que son nom actuel réfère au prince Maurits van Nassau (1567 – 1625)
Occasion de plonger dans les luttes de pouvoir qui après Portugais et Néerlandais,
Virent Français et Britanniques s’y affronter…

Nous ne manquerons pas de visiter Rodrigues
Ainsi que les archipels de Cargados Carajos et d'Agaléga…

Nous nous souviendrons que l'esclavage y fut aboli en 1835
Nous rendant au Morne Brabant au sud-ouest de l’île
Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008
Lequel fut un sanctuaire pour les esclaves marrons…

Nous assisterons à la constitution de l’Aapravasi Ghat आप्रवासी घाट
Autre patrimoine mondial (2006)
Situé sur la route de Trou Fanfaron
Destiné à suppléer au manque de main d’œuvre…

Nous nous souviendrons de l'indépendance obtenue le 12 mars 1968
Devenant une république ce même 12 mars… 1992

Au gré de ses 10 districts, de son climat tropical, et de ses deux saisons
Nous en découvrirons les ressources naturelles
Dont le dont le point le plus élevé, le Piton de la Petite Rivière Noire, culminant à 828 m…

Hormis l’anglais et le français
Nous nous laisserons gagner par sa diversité linguistique
À commencer par le créole mauricien
Sans oublier toutes les langues reflétant la diversité de sa population
Qu’elles soient bhojpuri, ourdou, tamoul, télougou, gujarati, marathi, mandarin, cantonais, hakka et d’autres…

Nous nous laisserons pareillement séduire par les délices culinaires
Reflétant à la perfection l’éclectisme de leur provenance
Et leur incroyable mariage…

Nous nous fondrons le soir dans le rythme du séga
Clamant les voix profondes des enfants de la Terre,
De leur souffrance, de leur sensualité, de leur force de vivre…

Et si parmi les mille et une autre raisons d’y porter nos pas
Il fallait un ultime témoignage pour en dire l’exception
Nous le confierons volontiers à l’incomparable Mark Twain déclarant
« Dieu créa d'abord l'île Maurice
Puis s'en inspira pour faire son paradis terrestre… »

Bienvenue le 21 Mai sur les routes interculturelles de l’île Maurice….
Et merci à Indira, Robin ainsi qu'à vous-même pour les prolongements que vous leur accorderez…

Kyrgyzstan – To discover from the top of Ala-Too…

Kyrgyzstan – To discover from the top of Ala-Too…

We will ride on May 21 on the CrossCultur'Roads of Kyrgyzstan

Would you like to share a tea with fried boortsogs
Assorted with honey or a little homemade jam...

Here we are delicately installed.
While a manaschi sits down
Topped with its four-sided ak-kalpak...

With a powerful voice, taking his breath,
He starts to tell us
One of the longest human epics
That of the great hero Manas
Whose majestic statue is enthroned in Bishkek...

"In my dream last night,
I moved to the top of Ala-Too
And there I caught a young baarchin eagle.
When I took him hunting,
The sound of his flapping wings was immediately heard,
Impossible to resist his anger... "

It is said that among its possible explanations
The word "Kyrgyz" means: "we are forty",
In reference to the forty clans of Manas?
This indication also appears on the flag of Kyrgyzstan.
With a sun with 40 rays...

Elements to share about the people, knowledge, gastronomy, traditions, customs ... Kyrgyz ?
Welcome to the CrossCultur'Roads of Kyrgyzstan on May 21...

"Peace" is Тынчтык (tınçtık) in Kyrgyz...


Kirghizistan - A découvrir du sommet de l'Ala-Too...

Nous partirons le 21 mai sur les routes interculturelles kirghizes…

Vous plairait-il de partager un thé accompagné de quelques boortsog frits
Assortis de miel ou d’un peu de confiture maison…
Nous voilà délicatement installé.es
Tandis que s’assoit un manaschi
Coiffé de son ak-kalpak à quatre faces…

D’une voix puissante, prenant son souffle,
Celui-ci commence à nous conter
L’une des plus longues épopées humaines
Celle du grand héros Manas
Dont la statue majestueuse trône à Bichkek…

« Dans mon rêve de la nuit dernière,
Je me suis installé au sommet d’Ala-Too
Et j’y ai attrapé un jeune aigle baarchin.
Quand je l’ai emmené à la chasse,
Le bruit de ses ailes battantes s’est aussitôt fait entendre,
Impossible de résister à sa colère… »

On dit que parmi ses possibles explications
Le mot « kirghize » signifierait : « nous sommes quarante »,
En référence aux quarante clans de Manas ?
Cette indication apparaît également sur le drapeau du Kirghizistan
Avec un soleil à 40 rayons…

Des éléments à partager sur le peuple, les savoirs, la gastronomie, les traditions, les coutumes… kirghizes ?
Bienvenue sur les Routes interculturelles du 21 mai…

La « paix » se dit Тынчтык (tınçtık) en kirghize…

Knots – To make a loop or to tie up

Knots – To make a loop or to tie up

Whether they are nautical or Buddhist, Celtic or Christian,
We will meet on May 21 on the CrossCultur’Roads of knots...

We will accompany Alexander the Great
To the encounter of the enigmatic Gordian knot...
That he cuts with a gesture,
Ensuring his control of Asia...

We will learn about Celtic knots,
Testifying the interdependence of the universe
The connection to higher forces...

We will observe the Buddhist knots
And especially the endless knot
Among eight auspicious symbols, the Ashtamangala ...

Redoubling our attention we will learn
To produce a figure-eight knot, a bowline or a clove hitch
To finish a rope, to make a loop or to tie up...

We will find out how knots have served other purposes
Like helping to count in China
And what about this form of communication and accounting
That allowed the Inca quipus
Discipline in which the quipucamayocs excelled...

Unfinished history of all the techniques and know-how
That have favored the most varied uses
From macramé to mizuhiki, from friendship knot to scoubidou...

Of course we will also pay attention to the great variety of materials
Which, from all times, have allowed this renewal
Whether they are made of skins, roots, lianas, textiles, metal or plastic...

On May 21, let's head for the CrossCultur’Roads of knots
In a symbolic and practical way...


Nœuds - Pour faire une boucle ou s'amarrer...

Qu’ils soient marins ou bouddhiques, celtiques ou chrétiens,
Nous nous retrouverons le 21 mai sur la route interculturelle des nœuds…

Nous y accompagnerons Alexandre le grand
À la rencontre de l’énigmatique nœud gordien…
Qu’il tranche d’un geste,
S’assurant le contrôle de l’Asie…

Nous nous initierons aux nœuds celtes,
Traduisant l’interdépendance de l’univers
La connexion aux forces supérieures…

Nous observerons les nœuds bouddhistes
Et tout particulièrement le nœud sans fin
Figurant parmi huit symboles de bon augure, les Ashtamangala …

Nous apprendrons non sans redoubler d’attention
À produire un nœud en huit, de chaise ou de cabestan
Propres à terminer un cordage, réaliser une boucle ou à s’amarrer…

Nous irons trouver comment les nœuds ont pu servir d’autres finalités
Comme d’aider à compter en Chine
Et que dire de cette forme de communication et de comptabilité
Que permettaient les quipus incas
Discipline dans laquelle excellaient les quipucamayocs…

Histoire inachevée de toutes les techniques et savoir-faire
Qui en ont favorisé les usages les plus variés
Du macramé au mizuhiki, du nœud carré au scoubidou…

De quoi bien entendu nous intéresser de plus près
À la grande variété des matières qui, de toutes époques, en ont autorisé le renouvellement
Qu’elles soient de peaux, de racines, de lianes, de textiles, de métal, de plastique…

Le 21 mai, dirigeons-nous sur la route interculturelle des nœuds
De manière tout à la fois symbolique et pratique…

Japan – From wabi-sabi to Geminoids…

Japan – From wabi-sabi to Geminoids…

On May 21, let’s take the Japanese CrossCultur’Roads
Through its 47 prefectures all along Honshu, Kyushu, Shikoku and Hokkaidô

And let’s discover a country where natural phenomena are so unpredictable,
A country that has brought certain arts to a level of unparalleled perfection,
Whether they are made of lacquer (urushi 漆), or folded paper (origami 折り紙)
A country that has experienced a "way of warriors" (bushidō 武士道) and a period of isolationism of more than two centuries

No doubt that many terms have the power to claim it,
As for wabi-sabi 侘寂, the acceptance of transience and imperfection,
Or hanami 花見, the custom of enjoying the transient beauty of flowers

As the new imperial era named Reiwa 令和 started in 2019,
Who are Japanese people in this 21st century?
Whether they are attached to the oldest traditions, or to an extreme future,
Whether based on the texts of Izanami and Izanagi's world,
Or initiated by the humanoid robots of Professor Hiroshi Ishiguro,

On May 21, with a script based upon four different systems
With a language based upon the existence of many levels of politeness
Let’s take the Japanese CrossCultur’Roads


Le Japon - Du wabi-sabi au géminoïde...

Le 21 mai, empruntons les Routes interculturelles du Japon
Au gré de ses 47 préfectures tout au long de Honshu, Kyushu, Shikoku et Hokkaidô

Découvrons-y un pays où les phénomènes naturels sont si imprévisibles,
Un pays qui a amené certains arts à un niveau de perfection inégalé,
Qu'ils soient en laque (urushi 漆), ou en papier plié (origami 折り紙)
Un pays qui a connu une « voies de guerriers » (bushidō 武士道)
Et une période d'isolationnisme de plus de deux siècles

Il ne fait aucun doute que de nombreux termes ont le pouvoir d’en témoigner,
Que ce soit celui de wabi-sabi 侘寂, acceptation de l’impermanence et de l'imperfection,
Ou de hanami 花見, coutume liée à la floraison saisonnière

Tandis que la nouvelle ère impériale nommée Reiwa 令和 a commencé en 2019,
Qui sont les Japonais en ce XXIe siècle,
Qu'ils soient attachés aux traditions les plus anciennes ou à l’avenir le plus incroyable
Qu'ils soient fondés sur les légendes d'Izanami et l d'Izanagi,
Ou initiés par les robots humanoïdes du professeur Hiroshi Ishiguro ?

Le 21 mai, au moyen d’une écriture s’appuyant sur quatre systèmes différents
Et avec une langue disposant de nombreux niveaux de politesse
Prenons les Routes interculturelles du Japon

Incas – In the name of Inti…

Incas – In the name of Inti…

On May 21st, we will go on the CrossCultur'Roads of the Incas

We will then walk to the Qhapaq Ñan (UNESCO).
With the liking of the ways of the Incas
Totaling more than 20,000 km
Extending over a space encompassing in whole or in part,
Peru, Bolivia, Ecuador, Colombia, Argentina and Chile
And whose center of gravity was Cuzco,
Clearly referred to as the "middle of the country"

We will be involved in agricultural practices
Rich in peanuts, beans, chili peppers, pineapples...
Using irrigation systems and silos to store them

We will be introduced to the knowledge of the chasquis
Carrying knotted cords, quipus, across the empire
That quipucamayocs were the only ones to decode

We will remember that the term 'Inca' refers to the Emperor himself
While many peoples were under his guidance
Distributed among the four regions
Chinchasuyu (located in the northwest), Antisuyu (east), Kuntisuyu (southwest), and Qulla Suyu (south)
The Empire being itself named Tawantin Suyu
Which in Quechua means "four in one" or "all four parts"

We will adapt our listening skills to the languages spoken
Whether they are mainly Quechua, Aymara, or others

We will understand how age groups can structure the lives of individuals, men or women,
Between household chores, founding the home, military service or participation in mit'a (chores)

We will wear a cotton or woollen loincloth tied with a colorful belt
And in winter we will use a cape, the yacolla
Taking advantage of llama or alpaca weaving

Then one evening, on Machu Picchu (UNESCO)
While all there the steps of the Conquistador will begin to be heard,
As the final days of Emperor Atahualpa (1500 - 1533) draw nearer
We will let ourselves be told how Inti, the solar star, son of Viracocha,
Travels the sky every day
While feeling the thrill of not reappearing the next day...

On May 21st, let us pay homage to the culture of the Incas and the roads which make it possible to reach it...


Les Incas - Au nom d'Inti...

Le 21 Mai, nous irons sur les Routes interculturelles à la rencontre des Incas

Nous emprunterons alors, à pied, le Qhapaq Ñan (UNESCO)
Au gré des chemins des Incas
Totalisant plus de 20,000 km
S’étendant sur un espace englobant en tout ou partie,
Pérou, Bolivie, Équateur, Colombie, Argentine et Chili
Et dont le centre de gravité était Cuzco,
Clairement désigné comme le « milieu du pays »

Nous nous mêlerons aux pratiques agricoles
Riches des cultures des arachides, des haricots, des piments, des ananas…
Utilisant systèmes d’irrigation et silos pour les stocker

Nous nous initierons aux savoirs des chasquis
Portant les cordelettes à nœuds, les quipus, à travers l’empire
Que seuls savaient décoder les quipucamayocs

Nous nous rappellerons que le terme ‘Inca’ renvoie à l’Empereur lui-même
Alors que de nombreux peuples se trouvaient sous sa conduite
Répartis entre les quatre régions :
Chinchasuyu (située au nord-ouest), Antisuyu (est), Kuntisuyu (sud-ouest), et Qulla Suyu (sud)
L’Empire étant lui-même nommé Tawantin Suyu
Ce qui, en quechua, désigne « quatre en un » ou « le tout des quatre parts »

Nous adapterons notre écoute aux langues pratiquées
Qu’elles soient principalement quechua, aymara, ou autres

Nous comprendrons comment les classes d’âge peuvent structurer la vie des individus, hommes ou femmes,
Entre tâches ménagères, fondation du foyer, service militaire ou participation à la mit’a (corvée)

Nous nous vêtirons d’un pagne de coton ou de laine attachée par une ceinture colorée
Et en hiver aurons recours à une cape, la yacolla
Profitant du tissage de lama ou d’alpaga

Puis un soir, sur le Machu Picchu (UNESCO)
Alors que tout là-bas les pas du Conquistador commenceront à se faire entendre,
Alors que se rapprocheront les ultimes jours de l’empereur Atahualpa (1500 – 1533)
Nous nous laisserons conter comment Inti, astre solaire, fils de Viracocha,
Parcourt chaque jour le ciel
Tout en ressentant le frisson de ne pas réapparaître le lendemain…

Le 21 Mai, rendons hommage à la culture des Incas et aux routes qui permettent d’y accéder…

Imazighen – From Morocco to Egypt, a dazzling diversity…

Imazighen – From Morocco to Egypt, a dazzling diversity…

On May 21st, we will glide through the vast areas of North Africa
In order to meet the Imazighen ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⵏ...

From Morocco to Egypt, but also in migrant communities on all continents
We will discover their dazzling diversity:
Kabyle - Iqbayliyen or Izwawen ⵉⵣⵡⴰⵡⵏ, Chleuhs ⵉⵛⵍⵃⵉⵢⵏ , Riffians ⵉⵔⵉⴼⵉⵢⵏ, Touaregs ⴾⵍⵜⵎⴰⵣⵗⵜ, Zayanes - Izayen ⵉⵥⴰⵢⵢⴰⵏ, etc...

Then relying on the texts or on genetic research.
We will question their origins, the source of unfinished investigations
Mentioning their millenary presence, their incessant movements,
Are they not the "free men"?

We will take a great interest in their languages, belonging to the Afroasiatic family
As well as to the path of an unequalled script, named tifinagh ⵜⵉⴼⵉⵏⴰⵖ

We will let ourselves be carried along their myths and legends
Their ancient beliefs and deities as well as their later attachments
We will listen to the story of Imilchil's fiancés
Having given birth to the twin lakes of Isli and Tislit

We will marvel at their silver jewelry arts,
As well as the making of carpets, blankets or tents with such singular patterns...

On May 21st, let's take the roads of the igoudar (sing. agadir ⴰⴳⴰⴷⵉⵔ), exceptional community granaries,
In order to meet the Imazighen ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⵏ...


Les Imazighen - Du Maroc à l'Égypte, une éclatante diversité...

Le 21 Mai, nous glisserons dans les vastes étendues d’Afrique du Nord
À la rencontre des Imazighen ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⵏ…

Du Maroc à l'Égypte, mais aussi dans les communautés migrantes
Sur l’ensemble des continents
Nous découvrirons leur éclatante diversité :
Kabyles - Iqbayliyen or Izwawen ⵉⵣⵡⴰⵡⵏ, Chleuhs ⵉⵛⵍⵃⵉⵢⵏ , Rifains ⵉⵔⵉⴼⵉⵢⵏ, Touaregs ⴾⵍⵜⵎⴰⵣⵗⵜ, Zayanes - Zayanes - Izayen ⵉⵥⴰⵢⵢⴰⵏ, etc.

Puis nous appuyant sur les textes ou sur les recherches génétiques
Nous questionnerons leurs origines, à la source d’enquêtes inachevées
Clamant leur présence millénaire, leurs mouvements incessants,
Ne sont-ils pas les « hommes libres » ?

Nous prêterons grand intérêt à leurs langues, appartenant à la famille afro-asiatique
Ainsi qu’au cheminement d’une écriture inégalée, le tifinagh ⵜⵉⴼⵉⵏⴰⵖ

Nous nous laisserons porter sur les chemins de leurs mythes et légendes
De leurs croyances et divinités anciennes comme de leurs attachements ultérieurs
Nous écouterons l’histoire des fiancés d’Imilchil
Ayant donné naissance aux lacs jumeaux d’Isli et Tislit

Nous nous émerveillerons de leurs arts de bijoux d’argent, de poteries de cruches ou de jarres,
de tapis, couvertures ou tentes aux motifs si singuliers…

Le 21 Mai, empruntons la route des igoudar (sing. agadir ⴰⴳⴰⴷⵉⵔ), greniers communautaires exceptionnels,
Afin de partir à la rencontre des Imazighen ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⵏ…

Health – A halo which only the patient see…

Health – A halo which only the patient see…

On May 21st, we will go on the CrossCultur'Roads of health
Remembering with this Arabic proverb that
"Health is a halo
On the head of the carrier
Which only the patient see"

We will then wonder about the nature of this halo
About the ways to maintain it
Even if only temporarily

What a dedicated moment to meet the medical men & women
Shamans, healers, sangoma, tahu'a...
And to melt into the footsteps of the tireless Li Shizhen 李时珍 (1518 - 1593)
Doctor, pharmacologist and herbalist,
Known for its běncǎo gāngmù 本草纲目
Encyclopedia of Chinese Pharmacopoeia

Time to meet Hippocrates Ἱπποκράτης (v. 460 - 377)
And the oath that is attached to it...
"I swear by Apollo the physician, and Asclepius, and Hygieia and Panacea and all the gods and goddesses as my witnesses, that, according to my ability and judgement, I will keep this Oath and this contract... "

Time to meet Ibn Sina ابن سینا or Avicenna (v. 980 - 1037)
Persian scholar, physician and astronomer
Often considered the father of modern medicine

And each stopover, each discovery of the milestones of the medical epic
Will help us to question its purpose.
Maintenance of health? Effectiveness of healing?
Holistic consideration of the body?
Intervention of the most innovative sciences?

How from Indian Ayurveda आयुर्वॆद
And its eight core disciplines
To digital therapies and advances in biomedicine
Considering our own health?

On May 21, let's convene Health on CrossCultur'Roads
Reminding us that a world day is dedicated to him every April 7th...


La santé - Une auréole que seul voit le malade...

Le 21 Mai, nous irons sur les Routes interculturelles de la santé
En nous rappelant avec ce proverbe arabe que
« La santé est une auréole
Sur la tête du bien-portant
Que seul voit le malade »

Nous nous interrogerons alors sur la nature de cette auréole
Sur les manières de la maintenir ou les possibilités de la voir s’affaiblir
Fût-ce provisoirement

Moment tout dédié afin de partir à la rencontre des hommes-médecine
Des chamans, des guérisseurs, des sangoma, des tahu’a…
Moment de nous fondre dans les traces de l’infatigable Li Shizhen李时珍 (1518 - 1593)
Médecin, pharmacologue et herboriste,
Connu pour son běncǎo gāngmù 本草纲目
Encyclopédie de la pharmacopée chinoise

Moment de retrouver Hippocrate Ἱπποκράτης (v. 460 – 377)
Et le serment qu’on lui attache…
« Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l'engagement suivants… »

Moment de rencontrer Ibn Sina ابن سینا ou Avicenne (v. 980 - 1037)
Érudit persan, médecin et astronome
Souvent considéré comme le père de la médecine moderne

Comment de l’ayurveda indien आयुर्वॆद
Et de ses huit disciplines fondamentales
Aux thérapies numériques et aux progrès de la biomédecine
Considérer notre propre santé ?
Et chaque halte, chaque découverte des jalons de l’épopée médicale
Nous permettra de mieux en questionner l’objet
Qu’y visons-nous précisément ?
Le maintien de la santé ? L’efficacité de la guérison ?
Comment y parvenir ?
En ayant une considération holistique ?
En appelant à l’intervention des sciences les plus innovantes ?

Le 21 mai, convoquons la santé sur les routes interculturelles
Afin de poser ou reposer les bases de ce questionnement…
Tout en nous rappelant qu’une journée mondiale lui est consacrée chaque 7 avril…

Greetings – A promising moment in the human relationship…

Greetings – A promising moment in the human relationship…

On May 21, we will take the CrossCultur'Roads of greetings

Will we then practice the hongi
While being welcomed in the Maori community
Moving from the status of manuhiri (visitor)
To that of tangata wenhua (people of the earth)?

Will we learn the rules inherent to the Indian namaste नमस्ते
And to all that it entails as spiritual power
As an energy relay?

Shall we proceed with the Filipino mano
Addressing our respect to the elderly?
Or with the Mongolian zolgolt Золгох
On the occasion of the New Year for example
Visiting seniors?

Will we be led to discover the so particular aspects of Japanese greetings, o-jigi お辞儀, dogeza 土下座
And the codes and labels that authorized their transmission
Like that of the Ogasawara School during the Kamakura Era (1185-1333)?

How much more beautiful this world would be
If every greeting, every statement of a hello
was an occasion to grant it for what it is
A promising moment in the human relationship

On May 21st, let's go the different ways of greetings
And make sure that we enjoy extending their universal message of peace...


Les salutations - Un moment prometteur dans la relation humaine...

Le 21 mai, nous prendrons les Routes interculturelles des salutations
Pratiquerons-nous alors le hongi
Tandis que nous serons accueilli.es dans la communauté maorie
Passant du statut de manuhiri (visiteur)
À celui de tangata wenhua (peuple de la terre) ?

Prendrons-nous connaissance des règles inhérentes au namaste नमस्ते indien
Et à tout ce qu’il comporte comme puissance spirituelle
Comme relais d’énergie ?

Procèderons-nous au mano philippin
Adressant notre respect aux plus âgé.es ?
Ou au zolgolt Золгох mongol
À l’occasion par exemple du nouvel An
Et de la visite aux aîné.es ?

Serons-nous amené.es à découvrir les formes si particulières
Des salutations japonaises, o-jigi お辞儀, dogeza 土下座
Et des codes et étiquettes qui en ont autorisé la transmission
Comme celui de l’École d’Ogasawara du temps de l’ère de Kamakura (1185-1333) ?

Et si d’aventure, au hasard de ces routes,
Le temps nous est accordé de nous y interroger
Nous viendra-t-il à l’idée que ce moment de rencontre
Ce moment qu’on pût croire hâtivement anodin ou convenu
Constitue sans doute la plus belle invitation
À témoigner à l’autre combien nous attachons d’importance
À ce moment prometteur de la relation humaine

Combien serait plus beau ce monde
Si chaque salutation, chaque énoncé d’un bonjour
Venait à se le rappeler…
Le 21 Mai, en nous ouvrant aux différentes manières de saluer
Faisons en sorte que nous prenions plaisir à en étendre le message universel de paix…

Education – The universal stake…

Education – The universal stake…

On May 21st we will set off on the CrossCultur'Roads of education

In order to proclaim its universal message
Facing all forms of negation, rejection, violence, obscurantism,
Calling for an enlightened awakening of minds and hearts

In order to pursue a work forever unfinished
Renewing itself from one age to another
While the challenges themselves are changing

In order to accompany the blossoming of each generation
Getting ready to reinvent the world
By feeding on a just and dignified education

In order to make and remake this world
And sometimes to prevent it from unraveling

In order to pay tribute to those who humbly and faithfully assume the daily task of teaching
At the price of many commitments and duties,
And to the meeting of the greatest satisfactions

On May 21, we will then question the educational systems.
To understand its historical diversity, its progress,
The mutual respect to which all those who contribute to it are entitled.
They must access in peace and perpetual dialogue...

We will follow in the footsteps of Kong Fu Zi - Confucius 孔夫子 (551-479 B.C.)
And we will learn not only the knowledge of the classics
But music, chariot driving, archery

We will discover Nikolaj Frederik Severin Grundtvig (1783 - 1872).
And its concept of Folkehøjskole (Folkehøjskole)

We will go to the Japanese 寺子屋 terakoya
Educational institutions present in Buddhist temples
Developing during the Edo period

We will meet John Amos Comenius (1592-1670)
Often regarded as the father of modern education
Maria Montessori (1870 -1952)
Italian doctor and educator, known for her philosophy of education
Or Averroes ابن رشد - Ibn Rushd (1126 - 1198)
Source of lasting inspiration

On May 21st, we will invite the educational community to project itself
And to say how much changes are needed
Whether they are cognitive, ethical, social, environmental
Addressing the immense challenges of our time


L'éducation - L'enjeu universel

Nous nous élancerons le 21 Mai sur les routes interculturelles de l’éducation,
Afin d’en clamer haut et fort le message universel
Celui de faire face à toutes les formes de négation, de rejet, de violence, d’obscurantisme
Celui d’en appeler à un éveil éclairé des esprits et des cœurs

Afin de poursuivre une œuvre à tout jamais inachevée
Se renouvelant d’un âge à l’autre
Tandis que les défis eux-mêmes se transforment

Afin d’accompagner l’épanouissement de chaque génération, de chaque pousse
S’apprêtant à réinventer le monde
En se nourrissant d’une instruction juste et digne
Et en la dépassant

Afin de faire et refaire ce monde
Et parfois d’éviter qu’il ne se défasse

Afin de rendre hommage à celles et ceux qui en assument humblement et fidèlement la tâche quotidienne
Au prix de nombreux engagements et devoirs,
Et à la rencontre des plus grandes satisfactions

Le 21 mai, nous questionnerons alors les systèmes éducatifs
Pour en comprendre la diversité historique, l’évolution
Le devoir de progrès,
Le respect mutuel auquel tous ceux et celles qui y contribuent
Se doivent d’accéder en paix et perpétuel dialogue…

Nous irons sur les pas de Kong Fu Zi – Confucius 孔夫子 (551–479 av. J.-C.)
Et nous nous initierons non seulement à la connaissance des classiques
Mais de la musique, de la conduite de char, du tir à l’arc

Nous irons trouver Nikolaj Frederik Severin Grundtvig (1783 - 1872)
Et son concept d'école supérieure populaire (Folkehøjskole)

Nous irons dans les terakoya 寺子屋 japonaises
Institutions scolaires présentes dans les temples bouddhistes
Se développant durant la période Edo

Nous irons chez John Amos Comenius (1592-1670)
Souvent considéré comme le père de l'éducation moderne
Chez Maria Montessori (1870 –1952)
Médecin et éducatrice italienne, connue pour sa philosophie de l'éducation
Ou encore chez Averroes ابن رشد - Ibn Rushd (1126 - 1198)
Source d’une durable inspiration

Le 21 Mai, nous inviterons la communauté éducative à se projeter
Et à dire l'ampleur des changements nécessaires
Qu'ils soient cognitifs, éthiques, sociaux, environnementaux…
À la hauteur des immenses enjeux de notre temps

Calendars – Be they Assyrian, Republican, Iranian, Hindu or Aztec…

Calendars – Be they Assyrian, Republican, Iranian, Hindu or Aztec…

On May 21st, we will focus on the Calendars' CrossCultur'Roads

We will then be introduced to the Egyptian year
Following the fluctuations of the Nile
Aiming at the regulation of agricultural works
A year divided into 12 months,
Each month made up of 3 decades of 10 days each
Without forgetting the five epagomenal days
Days considered harmful, birthdays of Osiris, Set, Isis, Nephthys and Horus

We'll discover Mayan calendars
The sacred Tzolk'in in his 260 days
The solar Haab,
Composed of 360 days and 5 additional days, known as wayeb
Without forgetting the long count, which links both

We will meet the Yellow Emperor 黄帝 Huáng Dì
At the origin of the Chinese calendar
Which, in 2021, will have turned to the year 4718

We will move closer to the Hebrew lunar-solar calendar
Which, during 2021, will have entered the year 5782
Its solar years, of its lunar months,
And we will familiarize with the rules of the weekly Shabbat

We will use the Buddhist calendar
Beginning with the parinirvana of the Buddha, in 543 BC
Which, in April 2021, will have begun the year 2564

We will remember how the year 1582
Saw the advent of the Gregorian calendar
While the Julian calendar
Introduced by Julius Caesar in 46 BC
Would follow its own course

We will remember that the Hegira in 622 began the Muslim calendar
Which in August 2021 will have gone from 1442 to 1443

We will also pay much attention
To many other accounts of time
Whether they are Assyrian, Republican, Iranian, Hindu, Aztec...
All these variations helping us to approach one facet of our diversity of histories and chronicles
And instruments to report on them...

On May 21st, with your help, we will focus on the Calendar CrossCultur'Roads...


Les calendriers - Qu'ils soient assyrien, républicain, iranien, hindou ou aztèque...

Le 21 Mai, nous nous porterons sur les Routes interculturelles calendaires

Nous nous initierons alors à l'année égyptienne
Suivant les fluctuations du Nil
Visant à la régulation des travaux agricoles
Une année divisée en 12 mois,
Chaque mois constitué de 3 décades de 10 jours
Sans oublier les cinq jours épagomènes
Jours réputés néfastes, considérés comme les anniversaires d'Osiris, de Seth, d'Isis, de Nephtys et d'Horus

Nous nous mêlerons aux calendriers mayas
L’un sacré dit Tzolk'in au gré de ses 260 jours
L’autre solaire, dit Haab,
Composé de 360 jours et de 5 jours additionnels, dits uayeb
Sans oublier le compte long, faisant le lien entre les deux

Nous retrouverons l’Empereur Jaune 黄帝 Huáng Dì
À l’origine du calendrier chinois
Qui, en 2021, aura consacré l’année 4718

Nous nous rapprocherons du calendrier luni-solaire hébreu
Qui, au cours de 2021, sera entré dans l’année 5782
De ses années solaires, de ses mois lunaires,
Et nous nous familiariserons avec les règles du chabbat hebdomadaire

Nous prendrons connaissance du calendrier bouddhiste
Débutant avec le parinirvâna du Bouddha, en 543 av. J.-C.
Lequel, en avril 2021, aura ainsi débuté l’année 2564

Nous nous souviendrons comment l’année 1582
Vit l’avènement du calendrier grégorien
Prêt à se planétariser
Tandis que le calendrier julien
Introduit par Jules César en 46 av. J.-C.
Suivrait lui-même sa course

Nous nous rappellerons qu’avec l’Hégire en 622
Débuta le calendrier musulman
Qui en août 2021 sera passé de 1442 à 1443

Et comment ne pas prêter pareille attention
À tant d’autres comptes du temps des humanités
Qu’ils soient assyrien, républicain, iranien, hindou, aztèque…
Autant de variations qui nous aideront peut-être à approcher une facette de notre diversité de récits et de chroniques
Une facette de notre richesse historique
Et des instruments pour en rendre compte…

Le 21 Mai, avec votre concours et vos éclairages, nous nous porterons sur les Routes interculturelles calendaires…

Calligraphy – In the move of the hand…

Calligraphy – In the move of the hand…

On May 21, we will follow the CrossCultur'Roads of calligraphy

Then in a fairy tale of intertwined forms and meanings
We will familiarize with the most majestic gestures
Carried away by the power and the delicacy of an accomplished art

We will make a great case of Arabic calligraphy
Through miscellaneous styles whose classification was introduced
By Abu Ali Muhammad ibn Ali ibn Muqla (885 - 940) at the Abbasid court

With the naskh, readable, balanced, of the most widespread
The muhaqqaq, which is highly appreciated in the copy of the Koran,
The Thuluth, with rounded, supple and rhythmic forms,
The Rayhani with fine lines,
Or Riqa' and Tawqi', which are very popular in administrative documents

We will be fascinated by the combination of Chinese calligraphy
Associating the "Four Treasures of the Study" 文房四宝
Marrying brush, ink, ink stone and rice paper

We will go to the medieval scriptoria in the company of the copyist monks
And will be attentive to their boundless devotion
In the volutes of exceptional illuminations
Sources of much individual suffering
And of eternal beauty

We will certainly not fail to be interested in
To the digital revival and what it heralds
The continuation and evolution of graphic arts

Then, from the Mayans to the Egyptians, from the Tibetans to the Imazighen,
We will imagine how calligraphy can contribute directly
To magnify not only the letter but the diversity of our knowledge
And the infinite pleasure of accessing it

On May 21, let us summon the power of calligraphy
Getting close to those who throughout the world of signs
Give it the face of so many living realities


La calligraphie - Dans le mouvement de la main...

Le 21 mai, nous nous émerveillerons sur les Routes interculturelles de la calligraphie

Alors dans une féerie de formes et de significations enchevêtrées
Nous familiariserons notre œil aux gestes les plus majestueux
Emportés par la puissance et la délicatesse d’un art accompli

Nous y ferons grand cas de la calligraphie arabe
Et par exemple des styles dont la classification fut introduite
Par Abu Ali Muhammad ibn Ali ibn Muqla (885 – 940) à la cour abbasside

Ainsi du naskh, lisible, équilibré, des plus répandus
Du muhaqqaq, très apprécié dans la copie du Coran,
Du thuluth, aux formes arrondies, souples et rythmées,
Du rayhani aux traits fins,
Ou encore du riqa’ et du tawqi’ très prisés dans les documents administratifs

Nous nous laisserons pareillement gagner par la fascinante combinaison de la calligraphie chinoise
Associant les « Quatre Trésors du lettré » 文房四宝
Mariant pinceau, encre, pierre à encre et papier de riz

Nous irons dans les scriptoria médiévaux en compagnie des moines copistes
Et serons attentifs à leur dévouement sans limite
Dans les volutes d’exceptionnelles enluminures
Sources de bien des souffrances individuelles
Et de beauté éternelle

Nous ne manquerons certes pas de nous intéresser
Au renouveau numérique et à ce qu’il annonce
De la poursuite comme de l’évolution des arts graphiques
Puis, des Mayas aux Égyptiens, des Tibétains aux Imazighen,
Nous imaginerons comment la calligraphie peut contribuer directement
À magnifier non seulement la lettre mais la diversité de nos savoirs
Et l’infini plaisir d’y accéder

Le 21 mai, convoquons la puissance de la calligraphie
Et de ceux et celles qui à travers le monde des signes
Lui donnent le visage de tant de réalités vivantes

Bread – In the morning scents emanating from the oven…

Bread – In the morning scents emanating from the oven…

May 21 will be a appropriate day to the CrossCultur'Roads of bread

Thus, in the early morning
We will let ourselves be drowned over by the infinite pleasure of joining men and women who make us smell its daily delight

We will thus approach a traditional Armenian tonir
As լավաշ lavashes are getting ready for it
Heirs of a tradition that goes back thousands of years
Mixing flour, salt, water and yeast
And shared in many other parts of the region under various names

We will make a stop in India
Enjoying the papad पापड, thin pancakes
Made from urd bean flour,
We will taste chapatis चपाती
Traditionally made without yeast
We will bake naan नान on the walls of the oven

And in this endless farandole
We will enjoy the Swedish knäckebrod or crispy bread
The German pumpernickel made from rye
And whose first mention would go back to the 15th century
Or the 'hallah חלה consumed on the Shabbat and Jewish holidays
And tortillas made from corn kernels
Which the Aztecs called tlaxcalli

Wherever our steps will take us
In the variety of flours and their obtention
With or without the use of yeast, salt or other ingredients
In the gestures of kneading
As in the forms and the cooking time
In the morning scents that emanate from the ovens
We will pay a brilliant tribute to human inventiveness

Without forgetting the importance of the bread's words in various languages
Likely to say its central character and the closeness we owe to it

On May 21st, let's share the bread of the world by taking their CrossCultur'Roads...


Le pain - Dans les senteurs matinales qui sortent du four...

Le 21 mai sera un jour tout dédié afin d’emprunter les routes interculturelles du pain

C’est ainsi qu’au petit matin
Nous nous laisserons gagner par l’infini plaisir de rejoindre
Hommes et femmes qui nous en font humer le quotidien délice

Nous nous approcherons ainsi d’un tonir traditionnel arménien
Alors que des lavash լավաշ s’y préparent
Héritiers d’une tradition plurimillénaire
Mêlant farine, de sel, d'eau et de levure
Et partagés dans bien d’autres parties de la région sous diverses appellations

Faisant halte en Inde
Nous nous y régalerons de papads पापड, galettes fines
Réalisées à partir de farine de haricots urd,
Nous dégusterons des chapatis चपाती
Traditionnellement élaborés sans levain
Nous ferons cuire des naan नान à même les parois du four

Et dans cette farandole sans fin
Nous savourerons le knäckebrod ou pain craquant suédois
Le pumpernickel allemand fait à partir de seigle
Et dont la première mention remonterait au 15e siècle
La 'hallah חלה consommée lors du chabbat et des fêtes juives
Ou encore les tortillas à base de grains de maïs
Que les Aztèques nommaient tlaxcalli

Partout où nos pas nous mèneront
Dans la variété des farines et de leur obtention
Dans l’usage ou non de la levure, du sel ou d’autres ingrédients
Dans les gestes du pétrissage
Comme dans les formes et le temps de la cuisson
Dans les senteurs matinales qui se dégagent des fours
Nous rendrons un éclatant hommage à l’inventivité humaine
Et aux manières plus ou moins ordinaires de la mettre en œuvre

Sans oublier certes la place que prennent les mots du pain
Dans nos langues et langages
Susceptibles d’en dire le caractère central et la proximité que nous lui devons

Le 21 mai, savourons les pains du monde en empruntant leurs routes interculturelles…

Back to Top