The snake for the Incas

The serpent represented the infinite for the Incas. The serpent symbolizes the world below or the world of the dead (the Ukhu Pacha). When people left the earthly world they joined this other dimension represented by the serpent. For the Incas the serpent also represented wisdom. On the walls of the ‘Yachaywasi‘ (Casas del saber Incas), there were representations of snakes. One of the most important temples of the Inca City of Machu Picchu is dedicated to the condor. This building is carved in 3 dimensions: his body is carved standing while his head is like an altar on the floor. The snake (‘Amaru‘ in Quechua language) is currently a symbol of bad luck for people. It is believed that the sudden appearance of these animals symbolize death or problems in agriculture.


Le serpent représentait l’infini pour les Incas. Le serpent symbolise le monde d’en bas ou le monde des morts (le Ukhu Pacha ). Quand les gens ont quitté le monde souterrain, ils ont rejoint cette autre dimension représentée par le serpent. Pour les Incas, le serpent représentait également la sagesse. Sur les murs du « Yachaywasi » (savoir des Maisons de l’Inca), il y avait des représentations de serpents. L’un des temples les plus importants de la ville inca de Machu Picchu est dédié au condor. Ce bâtiment est sculpté en 3 dimensions: son corps est sculpté debout tandis que sa tête est en autel sur le sol. Le serpent (‘ Amaru ‘ en langue quechua) est actuellement un symbole de malchance pour les gens. On pense que l’apparition soudaine de ces animaux symbolise la mort ou des problèmes en agriculture.

The condor for the Incas

The condor was a bird sacred to the Incas who believed that it communicated the upper world (Hanan Pacha) with the earthly world (Kay Pacha). The condor (Kuntur in Quechua) is a large black bird that lives mainly in the Andes Mountains of South America. Due to its ability to fly over heights of 5 thousand meters above sea level (16,404 feet); for the Inca worldview it was the only animal that could communicate with the world of gods and stars. Currently, the condor is still a sacred bird for the men of the Andes. In some towns of Peru the Andean ritual known as ‘Yawar Fiesta‘ (Blood Festival) is still celebrated, which has the condor as the main protagonist.


Le condor était un oiseau sacré pour les Incas qui croyaient qu’il communiquait avec le monde supérieur (Hanan Pacha) et le monde souterrain (Kay Pacha). Le condor (Kuntur en quechua) est un grand oiseau noir qui habite principalement les Andes d’Amérique du Sud. En raison de sa capacité à survoler des hauteurs de 5 000 mètres d’altitude (16 404 pieds); pour la vision du monde inca, il était le seul animal capable de communiquer avec le monde des dieux et des étoiles. Actuellement, le condor reste un oiseau sacré pour les hommes des Andes. Dans certaines villes du Pérou, le rituel andin appelé « Yawar Fiesta » (fête du sang) est toujours célébré et le condor en est le protagoniste principal.

We have to live with the dead

We can find our hidden reality, as if we were living our life and our death at the same time (…) We have to live with the dead, invite them close to our bodies.


Nous pouvons trouver notre réalité cachée, comme si nous vivions notre vie et notre mort au même moment (…) Il faut vivre avec les morts, les inviter tout près de nos corps.

Swan song

The expression "The swan song" borrowed from the ancient Greek κύκνειον ᾆσμα (kúkneion âisma), refers to something admirable done by someone before he/she died, especially an artist. It is said to come from the fact that swans were thought to sing their most beautiful song in the twilight of their lives.


L’expression « Le chant du cygne » empruntée au grec ancien κύκνειον ᾆσμα (kúkneion âisma) désigne une chose admirable réalisée par quelqu'un avant de mourir, un artiste particulièrement. Elle proviendrait du fait qu’on pensait alors que tel était le cas des cygnes lançant leur plus beau chant au crépuscule de leur existence.

twimmolation (néol.)

Faculté à utiliser Twitter (ou un autre réseau social) pour laisser entendre par un message volontairement choquant et/ou déplacé (ou supposé l’être), que l’on prend le risque extrême de se voir immoler par la communauté des bien(mieux ?)-pensant/es – Immolation dont le caractère transitoire, réversible, voire répété, atteste de la nature et de la portée, surtout si on la compare à d’autres moyens plus radicaux d’y procéder (par le feu par ex.).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Mahatma Gandhi’s death

The Mahatma ("great soul") Gandhi, after a life devoted to the philosophy of non-violence, and being the main architect of India's independence, was assassinated on January 30, 1948 by Hindu ultra-nationalists.


Le Mahatma (« grande âme ») Gandhi, après une vie consacrée à la philosophie de la non violence, et avoir été le principal artisan de l’indépendance de l’Inde, est assassiné le 30 janvier 1948 par des ultra-nationalistes hindous.

The Inca trilogy

The Incas defended the idea of a trilogy between the worlds of the gods, the living and the dead. Three animals symbolized their presence: the condor (gods), the puma (living) and the snake (dead).


Les Incas défendaient l’idée d’une trilogie entre le monde des dieux, des vivants et des morts. Trois animaux en symbolisaient la présence : le condor (dieux), the puma (vivants) et le serpent (morts).

Kofun

Kofun

Kofun 古墳 “ancient grave”
Megalithic tombs in Japan
From 3rd to 7th century CE
Many of them have distinctive keyhole-shaped mounds

Mozu Tombs 百舌鳥古墳群
UNESCO World Heritage Site
a group of megalithic tombs in Sakai
Among which Daisenryo Kofun大仙陵古墳,
The largest kofun in Japan

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Otzi

Otzi

Ötzi or the Iceman, the Similaun Man, the Man from Hauslabjoch, the Tyrolean Iceman, and the Hauslabjoch mummy – A natural mummy of a man who lived between 3400 and 3100 BCE - Found in 1991 in the Ötztal Alps - Body and belongings displayed in the South Tyrol Museum of Archaeology in Bolzano.


Ötzi ou « l'homme des glaces », l'homme de Similaun, l'homme de Hauslabjoch, l'homme des glaces tyrolien ou encore la momie de Hauslabjoch - Une momie naturelle d'un homme ayant vécu entre 3400 et 3100 avant notre ère - Trouvée en 1991 dans les Alpes de l'Ötztal – Son corps et ses affaires sont exposés au musée d'archéologie du Sud Tyrol à Bolzano.

Alasitas… and the ‘god of bounty’

- Festival for the indigenous 'god of bounty'...

 


Bien avant l’arrivée des Conquistadores, et même celle des Incas, existait sur l’Altiplano un homme de grande bonté qui se nommait Iqiqu. Petit et humble, il n’en dispensait pas moins une intarissable abondance de bienfaits à quiconque venait à le croiser. Il facilitait la rencontre des amoureux, donnait les conseils les plus avisés, et sa présence en un lieu suffisait à rendre chacun heureux. C’est pourquoi la grâce divine lui accorda des pouvoirs plus grands encore, comme celui de contrôler les rivières, les roches et les montagnes. Nul doute qu’il en disposerait avec modération et justice. Hélas, en cette même époque, le mauvais Awqa fit irruption dans la région, accompagné de son armée et de son lot de désolation. Il ne tarda pas à s’apercevoir qu’un vent de bonté soufflait en ces lieux et mit toute sa rage à le détruire. Il s’acharna sur ceux qui vouaient une estime à Iqiqu et celui-ci fut bientôt obligé de se cacher. Jusqu’au jour où il fut surpris auprès d’agriculteurs qui tentaient de constituer un système d’entraide. Au lieu de s’enfuir, Iqiqu décida de se rendre. Alors Awqa put libérer sa rancœur et sa haine et fit tout son possible pour effacer toute trace de ce protecteur. Après l’avoir écartelé et démembré, il fit enterrer les parties de son corps dans les endroits les plus reculés afin que jamais ils ne puissent à nouveau se réunir. Mais certains assurent que ce moment un jour viendra. Alors les peuples indigènes de l’Altiplano retrouveront leur liberté. Pour lui rendre hommage, un petit personnage nommé Ekeko symbolise depuis lors ce souvenir de l’abondance. Au Pérou, mais aussi en Bolivie, il se voit paré de toutes choses en miniature dans l’espoir que les demandes les plus sincères soient exaucées, en grandeur réelle. En Bolivie, le 24 janvier, des objets divers nommés alasitas (« achète-moi ») représentant tout ce que l’on peut souhaiter (véhicules, maisons, magasins, fortune…) sont mis en vente afin de perpétuer cette croyance, confiants dans le fait que leur possession en miniature est un sérieux préalable à leur prochaine obtention.

Los dos príncipes (The Two Princes)

Los dos príncipes (The Two Princes)

The palace is in mourning,
The king cries on his throne;
The queen is also crying,
She's crying all alone.
In handkerchiefs of pure lace
They cry in disbelief,
The nobles of the palace,
Beside themselves with grief.
The royal horses, once so bright,
Are now in black-array:
The horses did not eat last night —
Nor wanted food today.
The courtyard's stately laurel tree
Is stripped of all its leaves:
The people of the country
All carry laurel wreaths.
The king's son has died today:
The king's heir has passed away.

Upon the hill, the shepherd
Has built his simple home:
The shepherdess to ask is heard:
'Why does the sun still come?'
With lowered heads, the sheep
Approach the shepherd's door:
A box he's lining, long and deep,
Upon the cottage floor.
A sad dog keeps watch there;
From the hut is heard a moan:
'Little bird, take me where
My precious one has flown.'
The weeping shepherd takes the spade,
And sinks it in the bower,
And in the hole that he has made
The shepherd lays his flower.
The shepherd's son has died today,
The shepherd's heir has passed away.


El palacio está de luto
Y en el trono llora el rey,
Y la reina está llorando
Donde no la pueden ver:
En pañuelos de holán fino
Lloran la reina y el rey:
Los señores del palacio
Están llorando también.
Los caballos llevan negro
El penacho y el arnés:
Los caballos no han comido,
Porque no quieren comer:
El laurel del patio grande
Quedó sin hoja esta vez:
Todo el mundo fue al entierro
Con coronas de laurel:
–¡El hijo del rey se ha muerto!
¡Se le ha muerto el hijo al rey!

En los álamos del monte
Tiene su casa el pastor:
La pastora está diciendo
¿Por que‚ tiene luz el sol?
Las ovejas, cabizbajas,
Vienen todas al portón:
¡Una caja larga y honda
Está forrando el pastor!
Entra y sale un perro triste:
Canta allá adentro una voz–
Pajarito, yo estoy loca,
Llévame donde él voló!:
El pastor coge llorando
La pala y el azadón:
Abre en la tierra una fosa:
Echa en la fosa una flor:
–¡Se quedó el pastor sin hijo!
¡Murió el hijo del pastor!

Taj Mahal

Taj Mahal

The Taj Mahal ताज महल ("Crown of the Palaces") - An ivory-white marble mausoleum in Agra, commissioned in 1632 by the Mughal emperor, Shah Jahan for the tomb of his favourite wife, Mumtaz Mahal.


Le Taj Mahal ताज महल ("la couronne des palais") - Un mausolée de marbre blanc ivoire à Agra, commandé en 1632 par l'empereur moghol Shah Jahan pour le tombeau de sa femme préférée, Mumtaz Mahal.

Antisuyu

Antisuyu

Antisuyu was the eastern quarter (suyu) of Inca Empire (Tawantin Suyu), part of the Hanan Suyukuna, or “Upper Quarters”. The word Antis designates the ethnic groups living in this suyu and the cardinal point east.


Antisuyu

Antisuyu était le quartier oriental (suyu) de l'Empire Inca (Tawantin Suyu), faisant partie des « Quartiers supérieurs ». Le mot ‘Antis’ désigne les groupes ethniques vivant dans ce suyu et l’est.

Kanji: 蛇. Radical: 虫. Number of strokes: 11. Meaning: “ snake”. Pronunciation: ジャ、ダ、へびja, da, hebi.

génocide

Meurtre d’une personne, puis d’une autre, puis d’une autre encore, jusqu’à l’extinction totale du groupe ethnique, religieux, politique, social, culturel… auquel elles sont attachées, quels que soient leur âge, leur sexe, supposant une effroyable chaîne d’exécuteurs de la décision prise par les instances en ayant commandité et justifié le crime au nom des abjections les plus représentatives de la faculté de l’être humain à anéantir son semblable – Les chiffres monstrueux qui en amoncellent les victimes, ne doivent jamais faire oublier qu’ils ne sont pas seulement le résultat d’un processus mécanique et aveugle, mais d’une multiplicité de situations interpersonnelles où des individus, eux-mêmes enfants ou parents attachés à leur propre vie et à sa sauvegarde, ont accepté d’en être les instruments, manipulés par des idéologies avilissantes tout en abdiquant leur devoir de conscience et d’humanité - Les moyens et les méthodes employés, la programmation mise en place, pour parvenir à de telles fins varient d’une situation à l’autre, mais la volonté de les masquer et souvent les nier aux yeux de l’histoire et de soi-même, semblent quant à elles presque universelles.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

albinism

A congenital absence of pigment in the skin and hair (which are white) and the eyes (which are usually pink). Subject to beliefs and superstitions, which can lead to all kinds of prejudice, discrimination and even threats to life.


albinisme

Absence congénitale de pigment dans la peau et les cheveux (qui sont blancs) et dans les yeux (qui sont généralement roses). Faisant l'objet de croyances et superstitions, pouvant conduire à toutes sortes de préjugés et discriminations voir à des menaces sur la vie.

Albinism Pantopic Scheme

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Cimitirul Vesel

Cimitirul Vesel

The Merry Cemetery (Cimitirul Vesel) – A cemetery in Romania, famous for its colorful tombstones with naïve paintings – Each stone describes the life of the person who is buried there in a poetic manner - Started in 1935 with a local craftsman, Stan Ioan Pătraş (1908-1977).


(source: touchons-du-bois.com/) "We met Dumitru Pop Tincu, woodcarver and painter of gravestones in the Merry cemetery"
(Rencontre avec Dumitru Pop Tincu, sculpteur et peintre des stèles du Cimetière joyeux)
Săpânța - Maramureș region - Romania


Le Cimetière Joyeux de Săpânța (Cimitirul Vesel din Săpânța) - Un cimetière roumain célèbre pour ses pierres tombales colorées et ses peintures naïves - Chaque pierre décrit la vie de la personne qui y est enterrée de manière poétique – A débuté en 1935 avec un artisan local, Stan Ioan Pătraş (1908-1977).

seppuku

seppuku

Seppuku 切腹... "cutting [the] belly"... Japanese ritual suicide.


seppuku

Suicide traditionnel au Japon en usage chez les samouraïs, procédant par éventration à l’aide d’un long couteau ou d’un sabre court, et dont on situe l’apparition au 12e siècle. Il fut officiellement interdit en 1868 avec l’ère Meiji – L’objet en était de libérer l’âme et s’exécutait afin de préserver son honneur ou laver sa honte. Une version plus douloureuse consistait à remonter verticalement. Le terme hara-kiri 腹切り (composé des mêmes kanjis) est moins officiel – Le mot seppuku est constitué de « couper » 切 et « ventre » 腹.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

The cougar for the Incas

The puma is a symbol of strength, wisdom and intelligence. It represents the ‘Kay Pacha’, Quechua word that means ‘the world of the living’. Its characteristics are patience and strength. The Andean puma is the subspecies of the puma that inhabits the territories of South America. The puma adapted to the tropical areas as well as to the rugged terrains of the Ande. It is characterized by its strength and agility. For the Incas it was a divine animal that represented the power of the world. It is believed that Cusco, the capital of the empire of the Incas, has the shape of a puma. The head of this animal is found in the fabulous fortress of Sacsayhuaman. The line is in the temple of Coricancha.


Le couguar est un symbole de force, de sagesse et d’intelligence. Il représente le « Kay Pacha », un mot quechua qui signifie « le monde des vivants ». Ses caractéristiques sont la patience et la force. Le puma andin est la sous-espèce du puma qui habite les territoires de l’Amérique du Sud. Le puma s’est adapté aux zones tropicales comme sur le terrain accidenté des Andes. Il se caractérise par sa force et son agilité. Pour les Incas, c’était un animal divin qui représentait la puissance du monde. On pense que Cusco, la capitale de l’empire Inca, a la forme d’un couguar. La tête de cet animal se trouve dans la fabuleuse forteresse de Sacsayhuaman. La queue est dans le temple de Coricancha.

terrorisme

Exercice d’une violence aveugle ou ciblée, perpétrée par une personne ou plus couramment un groupe organisé, s’accomplissant au sein de sociétés qu’on vise ainsi à déstabiliser, pour des motifs politiques, militaires, religieux ou autres, mettant en œuvre des moyens dont le degré de nuisance ou de terreur (renvoyant aux dommages et victimes occasionnés, à sa médiatisation, mais aussi à la mémoire qu’on en garde) constitue pour ses auteurs un indicateur voire un gage de sa performance.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Thoth

Thoth

Thoth – Prominent God of ancient Egypt often depicted as a man with the head of an ibis or a baboon – Associated with the arts of magic, the system of writing, or the judgment of the dead.


Thot – Importante divinité de l'Égypte ancienne, souvent représentée comme un homme à tête d'ibis ou de babouin - Associé aux arts de la magie, au système d'écriture ou au jugement des morts.

famadihana

famadihana

Famadihana - A funerary tradition from the 17th century held in Madagascar once every seven years, said as the turning of the bones. By this tradition, the family members bring forth the corpses of their ancestors from the tombs, wrap them in fresh cloth and start dancing around before to the crypts.


famadihana

Famadihana - Une tradition funéraire du XVIIe siècle, célébrée à Madagascar tous les sept ans, connue comme "le retournement des morts". Selon cette tradition, les membres de la famille sortent les cadavres de leurs ancêtres des tombes, les enveloppent dans un tissu propre et commencent à danser avant de les redéposer dans les cryptes.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

tuer

Agir volontairement ou non, parfois avec violence, de telle sorte que la vie d’autrui ou parfois de soi-même cesse et cela pour des motifs très variés : alimentaires, psychologiques, politiques, militaires, etc. □ Le résultat quant à lui est toujours le même : celui de mettre un terme au plus grand des mystères, la vie.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Tawantin Suyu – Inca empire

The Inca empire was divided into four regions: Chinchasuyu (located northwest), Antisuyu (east), Kuntisuyu (southwest), and Qullasuyu (south). The Inca Empire as a whole was named ‘Tawantin Suyu’ in Quechua, precisely designating "the Four Regions".


Tawantin Suyu - Empire inca

L'empire inca était divisé en quatre régions : Chinchasuyu (située au nord-ouest), Antisuyu (est), Kuntisuyu (sud-ouest), et Qullasuyu (sud). L’Empire inca dans son ensemble était nommé Tawantin Suyu en quechua, désignant « quatre en un » ou « le tout des quatre parts ».

Qullasuyu

Qullasuyu

Qullasuyu was the southern quarter (suyu) of Inca Empire (Tawantin Suyu), part of the Urin Suyukuna or "Lower Quarters", the region of the Qulla people.


Qullasuyu

Qullasuyu était un quartier (suyu) au sud de l'empire inca (Tawantin Suyu), le plus petit des quatre, faisant partie des « Quartiers inférieurs », région du peuple Qulla.

coffin

A long box in which a corpse is buried or cremated – Its rendition depends on the means allocated, its possible luxury and, in some cases, its artistic forms (Egyptian sarcophagi, Fantasy coffins in Ghana, etc.) - “Another nail in the coffin” designates another negative event or action that contributes to one's downfall or to something's failure.


cercueil

Longue caisse dans laquelle on enferme le corps d'un mort avant l'inhumation ou la crémation – Fait l’objet d’une finition plus ou moins élaborée selon les moyens qu’on y alloue, le luxe qu’on y met, pouvant même en certains cas prendre une forme artistique (sarcophages égyptiens, cercueils Ga au Ghana, etc.) – Certaines expressions identifient le cercueil à la mort et au chemin qui nous y conduit, ainsi par ex. de « another nail in the coffin » désignant un nouvel événement négatif ou une action qui contribue à la chute d'une personne ou à l'échec de quelque chose.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

snake

Any of numerous scaly, legless, sometimes venomous reptiles which also include lizards, crocodilians, and turtles.

One of the numerous scaly, legless, sometimes venomous, vertebrate animals belonging to reptiles which also include lizards, crocodiles and turtles. Object of many representations, snakes, like all reptiles have long inspired the imagination of human societies.


serpent

L'un des nombreux animaux vertébrés écailleux, sans pattes, parfois venimeux, appartenant aux reptiles qui comprennent également les lézards, crocodiles et tortues. Objet de nombreuses représentations, les serpents, comme l’ensemble des reptiles inspirent depuis longtemps l’imaginaire des sociétés humaines.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…