Semiovalley – Digital Chronicles  / 6: … The algorithms’ time?…

Semiovalley – Digital Chronicles / 6: … The algorithms’ time?…

Al-Khwârizmî, né dans la région du Khwarezm (act. Ouzbékistan), fut un prestigieux polymathe tout à la fois géographe, astronome et bien entendu mathématicien. Il exerça les plus hautes fonctions à la Maison de la Sagesse de Bagdad (bayt al-ḥikma). Se doutait-il toutefois de la fortune qui lui serait réservée ? N’est-il pas en effet à l’origine de l’emploi mathématique du mot « algèbre » dont il posa les fondations dans son ‘Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison’. N’a-t-il pas plus que d’autres œuvré à la diffusion des chiffres arabes tout en rendant hommage à leur source indienne au travers du ‘Traité du système de numération des Indiens’. C’est toutefois un autre terme, qui lui doit également tant, sur lequel ces chroniques feront halte : celui « d’algorithme ». Bien que le savoir algorithmique l’ait certes précédé (on se souviendra, entre autres, de l’algorithme d’Euclide), et même si le terme ne sera retenu qu’au 18e siècle, c’est bien un hommage durable dont il fut gratifié lorsque son nom, quelque peu européanisé, s’y accola définitivement. Avec le temps, le mot « algorithme » se mit ainsi à définir un ensemble d’opérations ordonné et fini visant à résoudre un problème ou accomplir une tâche. Et c’est bien dans ce sillon prometteur que l’ère numérique s’en est amplement emparée... L’actualité et l’emploi exponentiel du terme en témoignent aisément... « À l’ère du Big Data, du Machine Learning et de l’intelligence artificielle, les algorithmes sont devenus omniprésents dans nos vies... » « Les algorithmes sont-ils les maîtres de notre futur ? » « La justice à l'heure des algorithmes... » « Les commerçants rêvent de trouver l’algorithme qui saura proposer les produits auxquels leurs clients n’ont pas encore pensé, mais qu’ils vont adorer... » (on n’en doute pas !)...

Al-Khwârizmî aurait-il imaginé cela ? Tandis que s’entrecroisaient les savoirs et les arts dans les couloirs de la Maison de la sagesse, pensait-il que son nom serait un jour associé à une telle déferlante et aux conséquences prévisibles ou non qu’elle ne manquera pas de générer ? Car si certains se félicitent des prouesses réalisées et des profits occasionnés, qu’ils soient pécuniaires ou politiques, d’autres mettent en garde depuis longtemps déjà contre la dérive qui les accompagne ou les devance. Ainsi parmi tant d’alarmes pointant l’exploitation des données individuelles, que dire du repenti de cet ancien « faiseur d’algorithmes » mentionnant les « cercles d'enfermement algorithmique » dans la prison desquels chacun se voit offrir les contenus qu'il désire précisément voir. Que dire de « l’incitation à la surenchère » aussi délétère soit le crédit qu’on puisse lui accorder et dont les théories du complot offrent un éloquent exemple ! Alors, faut-il aujourd’hui repenser les algorithmes à la lumière de leurs, de nos contradictions ? Ou plutôt que nous coûterait-il de ne pas le faire ? Essai d’indéfinition... « Algorithme - Ensemble de règles opératoires, d’instructions de calcul dont l’objectif est de permettre de résoudre un problème ou d'obtenir un résultat – Si le terme renvoie à l’illustre mathématicien Al-Khwârizmî, il a toutefois pris une dimension toute particulière avec l’avènement de l’ordinateur et le développement du monde numérique – L’aide à la décision qu’il semblerait apporter ne manque pas de satisfaire voire de fasciner tous ceux et celles qui y voient un précieux compagnon dans leurs activités marchandes, industrielles, socio-politiques, juridiques, amoureuses… Autant de domaines où les algorithmes deviennent de plus en plus présents facilitant une forme donnée de prise de décision, de pouvoir ou de contrôle, tout en se substituant peu ou prou aux formes et mécanismes décisionnels qui les précédaient et n’en sont pas révolus pour autant. Un vif débat s’y manifeste donc entre aficionados emportés par l’efficacité et/ou la pertinence de cet apport, et leurs détracteurs sceptiques voire effrayés des conséquences inhérentes à cette perte plus ou moins complète et/ou réversible de contrôle. »

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Back to Top