Semiovalley – Digital Chronicles  / 7: … A friend more or less?

Semiovalley – Digital Chronicles / 7: … A friend more or less?

Semiovalley - Chroniques numériques / 7 : ... Un/e ami/e de plus ou de moins ?

… « Il y a de cela une éternité, un an peut-être, j’ai reçu un message : « Lisa vous a ajoutée à ses amis » (en anglais sur mon Mac). Lisa est dingue, me suis-je dit, qu’est-ce qui lui prend de rejouer à « Dis, tu veux bien être ma copine ? » Cela fait quinze ans que l’on se connaît ! J’ai mis l’e-mail à la corbeille, sans même y répondre. » (Blandine Grosjean – psychologies.com - 2008)

Friend / ami,e / Freund,in / amico,a / amigo,a / 朋友 (péngyou) / 友達朋 (tomodachi) / друг / صديق... On croyait savoir de longue date ce qu’était un/e « ami/e ». Et des contributions aussi exigeantes que celles de Ramon Llull et son Livre de l'ami et de l'aimé, ou de Fred Uhlman avec L’ami retrouvé, nous en avaient instruit/es, croyions-nous tout du moins. Or, voici que le mot a muté et pas de peu ! Les réseaux sociaux s’en sont emparés avec délectation et celles et ceux qui auront vaguement gardé à l’idée qu’une amitié se gagnait jadis (naguère ?) sur le temps long, ou qu’elle nécessitait une forme accentuée de présence (physique, affective, morale...) à l’autre, pourront revoir leur copie. Du reste, le champ sémantique qui accompagne ce mouvement n’a cessé de s’étendre. C’est ainsi qu’à la fulgurance des amitiés numériques s’est aussitôt associée celle de leur rupture à laquelle les termes (anglais) « unfriend » ou « defriend » ont apporté leur utile concours. Et comment qualifier la remise en cause de cette rupture tout aussi impulsive ou parfois plus réfléchie, sinon qu’en convoquant le mot « refriend ». Rien ne garantissant bien entendu que l’ami/e en question ne fera pas l’objet d’un nouveau et prochain « unfriending » (peut-être qualifié de « unrefriend » ?)... De quoi nous renvoyer au point de départ, au gré d’une indéfinition : « Ami/e d’un réseau social - Personne que l’on sollicite ou au contraire qui nous sollicite puis que l’on compte parmi ses contacts sur un réseau social, avec laquelle on entretient des relations quelquefois complices (partage d’actualités, de points de vue, etc.), mais qui (dépassé un certain nombre) deviennent le plus souvent distantes voire inexistantes – Représente dès lors une unité d’un comptage dont la somme peut être valorisée dans certains milieux, attestant sa notoriété virtuelle ou/et l’intérêt matériel ou immatériel à la maintenir ou l’accroître – La possibilité de jouer des paramètres définissant la relation ainsi consentie, mais aussi la possibilité d’y mettre un terme, voire de la réactiver, en disent long sur la singularité de cette forme « d’amitié » au regard de ses qualifications pré-numériques. » Appelant dès lors deux autres indéfinitions : « Defriend ou Unfriend - Le fait de retirer qqn de sa liste « d’ami/es » sur un réseau social – Renvoyant à diverses raisons d’y procéder : erreur d’inscription initiale, en vérité parfait/e inconnu/e, représailles à un échange houleux ou déplaisant, à un désaccord, etc. – Peut susciter un certain jugement quant à sa procédure. » « Refriend - Le fait de revenir sur la décision prise de retirer qqn de sa liste « d’ami/es » sur un réseau social, en lui accordant de nouveau son amitié (après réflexion, pardon, échange avec la personne concernée…). »
Décryptage du pantopic (de G à D) : sentiment / amitié / internet / début / fin

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Back to Top