Sikmogil


Sikmogil

Sikmogil 식목일 - A celebration in South Korea, April 5, when public take part in tree-planting activities following the Korean War. Singmogil or "Tree Day" is a national holiday in South Korea, encouraging the planting of trees to counter the natural damage caused during this period.


Singmogil 식목일 “jour des arbres” - Fête nationale en Corée du Sud, 5 avril – Fait suite à la Guerre de Corée, lorsque le gouvernement sud-coréen a souhaité procéder à la reforestation du pays.

Security Prison 21

Security Prison 21 (or S-21) – A former secondary school in Phnom Penh which was used as a prison by the Khmer Rouge regime, among 150 to 200 torture and execution centers. It was placed under the criminal authority of Kang Kek Iew កាំង ហ្គេកអ៊ាវ alias Comrade Duch (1942-2020). It became the Tuol Sleng Genocide Museum. Etym. Tuol Sleng ទួលស្លែង means "Hill of the Poisonous Trees".

The concept factory … 11 November 2019: / sylvodidactique / … or the wisdom of trees

La fabrique à concepts... 11 Novembre 2019 : /sylvodidactique/... ou la sagesse des arbres

L’idée n’est pas nouvelle, les arbres nous font ordinairement du bien. Entendons qu’ils participent – lorsqu’on les y autorise – à l’équilibre du vivant. Ce ne sont pas les situations quotidiennes qui nous en détrompent même si hélas cet ordinaire s’accompagne souvent d’une forme de négligence coupable voire de comportements morbides. C’est dans cette reconnaissance et les inspirations qu’elle peut susciter que se succèdent bien de nouveaux concepts et termes visant à leur rendre hommage... Comme par exemple la /sylvothérapie/ entendons certains modes de soin fondés sur une relation aux arbres et plus largement à la forêt... D’ailleurs, c’est bien là l’idée qu’exprime le terme initial en japonais /shinrin-yoku 森林浴/, soit littéralement « bain de forêt ». De quoi faire sauter de leur chaise bien des lanceurs d’alerte qui assureront qu’enlancer un arbre, aussi poétique cela puisse-t-il paraître, n’est pas sans danger. Ils en donneront pour preuve, les innombrables (et malencontreuses) découvertes que l’on peut y faire si l’on ne prend garde à toute une liste de substances allergènes qu’elles soient issues des bryophytes (mousses), des lichens, ou de ces chères chenilles processionnaires ! C’est également dans ce registre poétique que des amoureux comme José le Piez ont offert de traduire la musicalité des arbres. D’une caresse à un simple toucher, ses /arbrassons/ en sont les magnifiques ambassadeurs aux surprenantes sonorités... À la suite de maintes pédagogies investissant le cadre forestier (on pensera par ex. aux antiques Aranyaka आरण्यक, les « traités forestiers »), nous évoquerons tout aussi volontiers une forme de /sylvodidactique/. Celle-ci pourrait désigner « l’enseignement que la sagesse des arbres met à notre disposition et que nous passons notre temps à décliner inconscients de l’équilibre que nous leur devons. » Tandis que l’exploitation éhontée des forêts en témoigne constamment, tandis que galope leur destruction massive poussée par la recherche de profits désespérément aveugles et les conséquences dramatiques du réchauffement climatique, saurons-nous réactiver d’urgence cet enseignement ? À défaut de le faire, nous pourrions bien comprendre qu’à force d’oubli, les arbres, s’il en reste, finiront par se lasser de nous proposer de l’apprendre... De nouveaux mots pour le dire ne changeront pas complètement la donne, mais pourraient peut-être aider à en reposer les enjeux...

Anansi and the wisdom pot

 


Anansi et les sagesses
Le fier Anansi, araignée de son état, manquait de sagesse. Par chance il s’en rendit compte lui-même. Il parcourut donc la forêt et demanda à chaque animal de lui céder une petite part de sa sagesse. Le singe, l’éléphant, la panthère, tous les animaux y consentirent volontiers, et c’est ainsi qu’Anansi remplit une grande calebasse de toutes les sagesses de la terre. Toutefois, lorsque sa calebasse fut pleine, Anansi commença à s’inquiéter. Et si on venait à lui voler ce trésor ? Il décida donc de le hisser tout en haut d’un arbre. Restait à résoudre un problème : comment s’y prendre ? La calebasse était si lourde et l’arbre si haut. À cet instant passa son fils, qui ne manqua pas de s’informer de ce qui le troublait ainsi. Après lui avoir expliqué la situation, Anansi vit que son fils souriait avec une pointe de moquerie. Il lui suffisait, dit en effet ce dernier, d’accrocher la calebasse dans son dos, et le tour serait joué. C’est bien ce que fit Anansi, et il parvint ainsi à porter sa précieuse calebasse tout en haut de l’arbre. Cependant, parvenu au sommet, Anansi se mit à songer à une chose bien étrange. Malgré toutes les sagesses collectées dans la forêt, c’était celle de son fils qui lui avait permis de résoudre son problème. C’est pourquoi Anansi décida de déverser la calebasse et d’éparpiller ses sagesses à travers le monde.

medicine (2) - Ivy Daure

La transmission autour des médicaments naturels que nous avons ici pris la liberté de nommer médicaments de la forêt , est très souvent orale, une transmission de l’intime plutôt intergénérationnelle et intrafamiliale, même si elle n’est pas secrète et peut facilement se dire à l’autre en dehors de la famille avec toujours l’objectif d’aider, de soigner et de guérir la souffrance physique et morale. Dans ce Brésil, que j’incarne mais que je ne peux généraliser, rendre absolu, autrement dit, tel que je le vois, tel que je le vis, donner des recettes de médicaments, composés avec plusieurs herbes, plantes, racines ce n’est pas le fruit d’un quelconque chamanisme, c’est tout simplement une ressource, une alternative économique et facilement disponible dans l’environnement pour prendre soin de ces maux. [Au Brésil le terme utilisé est « Remédios Naturais » Médicaments naturels ou « Médecina Popular » Médecine populaire]

Ivy Daure

SORRY: Prince Ea

Dear Future Generations,
I think I speak for the rest of us when I say
Sorry, sorry we left you with our mess of a planet
Sorry that we were too caught up in our own doings to do something
Sorry we listened to people who made excuses
To do nothing
I hope you forgive us
We just didn't realize how special the earth was
Like a marriage going wrong
We didn't know what we had until it was gone...

taïga

Forêt caractéristique des régions septentrionales de l’hémisphère nord mêlant conifères et un mélange de feuillus – Constitue un des grands biotopes de la Terre, diversement exploité par les êtres humains, et fournit un indicateur des évolutions climatiques.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

390 billion trees

The Amazon rainforest is estimated to 390 billion individual trees divided into 16,000 species.


La forêt amazonienne est estimée à 390 milliards d'arbres individuels répartis en 16 000 espèces.

Kanji: 森. Radical: 木. Number of strokes: 12. Meaning: “ forest”. Pronunciation: シン、もりshin, mori.

A 2,624-Year-Old Tree

A 2,624-Year-Old Tree Has Just Been Found Growing in a Swamp in America - Along the Black River in North Carolina, bald cypress trees have been quietly growing for millennia. Quite literally so: Scientists recently found trees over 2,000 years old - including one that is at least 2,624 years old.

Planting a tree: an act of symbolism and deep meaning

Planting a tree is an act whose symbolism and deep meaning transcends all cultures and societies in the world. It’s a way for men, women and children to individually contribute to solving the environmental crisis…


Planter un arbre est un acte dont le symbolisme et la signification profonde transcendent toutes les cultures et sociétés du monde. C’est un moyen pour les hommes, les femmes et les enfants de contribuer à titre individuel à la résolution de la crise environnementale…

tree

By its nature and the place it takes in the chain of the living, by its longevity, by the respect that one grants or not to it, a tree is more than a plant of consequent dimensions, it is a multiple indicator of the environment where it gets (or not) respect and care.


arbre

Par sa nature et la place qu’il occupe dans la chaîne du vivant, par sa longévité, par le respect qu’on lui accorde ou non, un arbre est plus qu’une plante de dimensions conséquentes, il est un indicateur multiple de l’environnement où il s’inscrit, du respect et du soin qu’on y apporte. Notre relation non pas à une abstraction des arbres, mais à la réalité de tout arbre avec lequel nous entrons en relation, gagnerait à promouvoir ce respect de l'être vivant et la conscience de sa contribution déterminante aux équilibres écologiques. La destruction aveugle de tout arbre, a fortiori de nombre d'entre eux sans une gestion raisonnée de leur exploitation, prendra-t-elle la mesure du crime qu'elle constitue au regard des générations présentes et futures ?

Tree Pantopic Scheme

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

bonsai

Art of growing dwarfed, ornamentally shaped trees or shrubs in small shallow pots or trays and the product itself, sharing the attention of those who patiently take car of their growth.


bonsaï

Art de faire pousser des arbres ou des arbustes nains de forme ornementale dans de petits pots ou plateaux peu profonds et le produit lui-même, en partageant l'attention de ceux qui prennent patiemment soin de leur croissance.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

bois

Matière fibreuse formant la racine, le tronc et les branches d'un arbre, relevant d'essences diverses, et dont l'exploitation participe à la production de nombreuses réalisations (habitat, objets, outils, armes...) - Sa possible cherté est susceptible d’éveiller un appétit morbide chez ceux qui sont en mesure d’en extraire les richesses en dépit de tout autre considération.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Yggdrasil

Yggdrasil

Yggdrasil – A cosmic mythical ash tree in Norse cosmology, connecting the Nine Worlds (with different possible classifications) and supported by three roots. Attested in the Poetic Edda and the Prose Edda.


Yggdrasil - Un frêne cosmique de la mythologie nordique, reliant les Neuf Mondes (différentes classifications possibles) et maintenu par trois racines géantes. Attesté dans l'Edda poétique et l'Edda de Snorri.

Kanji: 木. Radical: 木. Number of strokes: 4. Meaning: “ tree”. Pronunciation: ボク、モク、き、(こ)boku, moku, ki, (ko).

Paulinho Paiakan: Amazon indigenous chief dies with coronavirus’

Paulinho Paiakan: Amazon indigenous chief dies with coronavirus’

“One of the best-known indigenous defenders of the Amazon rainforest has died with coronavirus in Brazil, where the disease continues its rapid spread (...) Paulinho Paiakan, chief of the Kayapó people, came to international attention in the 1980s in the fight against Belo Monte, one of the world's largest dams.He was around 65. Paiakan was one of the most important indigenous voices during Brazil's return to democracy in the 1980s, and helped lead the campaign for the creation of large indigenous reserves in the Amazon.He also fought to expel illegal miners and loggers from indigenous areas. But his image was stained in 1992, after a student accused him of rape, a case that had worldwide repercussions. His allies argued the claim was fabricated to tarnish Paiakan's reputation and to silence him. Reacting to his death on Wednesday at a hospital in Pará, the Brazilian Indigenous Peoples' Association (Apib) described Paiakan as a "father, leader and warrior" for indigenous peoples and the environment. Gert-Peter Bruch, founder of environmental group Planet Amazon, told AFP news agency: "He worked all his life to build worldwide alliances around indigenous peoples to save the Amazon. He was far ahead of his time. We've lost an extremely valuable guide.” (bbc.com / 2020-08)

tree

024/200tree

The famous tree, the sequoia, was named after Sequoyah (ᏍᏏᏉᏯ Ssiquoya), founder of the Cherokee syllabary. (Cherokee lg, Cherokee wr)


Le célèbre arbre, le séquoia, a été nommé d'après Sequoyah (ᏍᏏᏉᏯ Ssiquoya), fondateur du syllabaire Cherokee.

What is a tree? How to define it? From the Scandinavian Yggdrasil to the hundreds of billions of beings composing the Amazonian forest, from the bonsais and their care to the sequoia whose name pays homage to a glorious creator of writing, what values and symbols have we attributed to them? What is their place in cultures? How have we exploited them and for what purposes? In what way do trees (and forests) have a central place in environmental equilibrium? (to be completed)

Qu’est-ce qu’un arbre ? Comment le définir ? De l’Yggdrasil scandinave aux centaines de milliards d’êtres composant la forêt amazonienne, des bonsais et de leur entretien au séquoia dont le nom rend hommage à un glorieux créateur d’écriture, quelles valeurs et symboles leur avons-nous attribués ? Quelle est leur place dans les cultures ? Comment les avons-nous exploités et à quelles fins ? En quoi les arbres (et les forêts) ont-ils une place centrale dans les équilibres environnementaux ?... (à compléter)

Original forests have already disappeared

Located mainly in Russia, Canada and the Amazon (70%), there are only scraps left in Africa and Southeast Asia. Most of the biodiversity of land areas is concentrated there. 80% of these original forests have already disappeared (at the rate of 6 million hectares per year), mainly due to logging, far ahead of agriculture and livestock. (…).


Situées majoritairement en Russie, au Canada et en Amazonie (70 %), il n’en reste que des lambeaux en Afrique et en Asie du Sud-Est. L’essentiel de la biodiversité des terres émergées s’y concentre. 80% de ces forêts originelles ont déjà disparu (au rythme de 6 millions d’hectares par an), principalement à cause de l’exploitation forestière, loin devant l’agriculture et l’élevage. (…).

Sequoyah

Sequoyah

Sequoyah ᏍᏏᏉᏯ (Ssiquoya) (1770—1843) - George Gist or George Guess - Creator of a Cherokee syllabary.


Sequoyah ᏍᏏᏉᏯ (Ssiquoya) (1770-1843) - George Gist ou George Guess - Créateur d'un syllabaire en cherokee.

forêt

Vaste étendue couverte d'arbres... à laquelle nous devons une grande part de nos équilibres naturels et dont la mise en péril pèse sur le destin même des espèces.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

experience - Ivy Daure

Pour ma part, la majorité des plantes, herbes, arbres, noix, ici cités me sont familiers, mais je ne les ai pas forcément utilisés - j’en ai entendu parler très tôt dans mon enfance. Il n’était pas rare d’avoir une infusion dans le frigo ou bien en cas de maladie que mes parents fassent appel aux médicaments de la forêt pour nous soigner moi et mon frère. Andiroba et copaíba directement dans la gorge, une expérience terrible sur le plan gustatif mais efficace pour les inflammations de la gorge. L’infusion d’ail avec citron, miel et « cachaça » rhum, très performante contre les rhumes et la fièvre.

Ivy Daure
Amazon rainforest

Amazon rainforest

The Amazon rainforest or Amazonia or the Amazon Jungle – A tropical rainforest in the Amazon biome covering 5,500,000 km2 in the basin with an estimated 390 billion individual trees. Nine nations share it: Brazil (60%), Peru, Colombia, Venezuela, Ecuador, Bolivia, Guyana, Suriname, French Guiana.


Forêt amazonienne

La forêt amazonienne ou Amazonie ou Jungle amazonienne - Forêt tropicale humide située dans le biome de l’Amazone couvrant 5 500 000 km2 de son bassin, avec une population estimée à 390 milliards d’arbres. Elle concerne neuf nations : le Brésil (60%), le Pérou, la Colombie, le Venezuela, l'Équateur, la Bolivie, la Guyana, le Suriname et la Guyane française.

Cedrus libani

Cedrus libani

The cedar of Lebanon
A large evergreen conifer
Gilgamesh traveling to the Cedar Forest
Solomon providing cedar timber to build the Temple

National emblem of Lebanon,
Displayed on the flag and coat of arms

“Peace is a long tree to grow.
Like the cedar, we need
To suck up much more rock
To establish its unity.”
Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)


cèdre du Liban

Le cèdre du Liban
Grand conifère à feuilles persistantes

Gilgamesh se rend dans la forêt de cèdres
Salomon fournit du bois de cèdre pour la construction du temple

Emblème national du Liban,
Sur le drapeau et les armoiries

« La paix est un arbre long à grandir.
Il nous faut, de même que le cèdre,
Aspirer encore beaucoup de rocaille
Pour lui fonder son unité ».
Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

The wood in Burkina Faso

Au Burkina Faso, les ressources sont rares. Parmi elles, figure le bois. Un matériau surexploité, pour les besoins du bâtiment et surtout pour la cuisson des aliments. Conséquence : chaque année la surface boisée diminue et les terres s’appauvrissent, perdant leurs derniers remparts face à l’avancée du désert. Réduisant ainsi les richesses naturelles. Parallèlement, l’achat du bois, cher pour un Burkinabé, grève les finances des habitants.

Jadev Payeng

Jadev Payeng

Jadev Payeng যাদৱ পায়েং (1963-) - The "forestman" who planted a forest on a sandbar of the river Brahmaputra on several decades


Jadev Payeng যাদৱ পায়েং (1963-) - "L'homme-forêt" qui a planté toute une forêt sur une île fluviale du Brahmapoutre, pendant plusieurs décennies.

family - Ivy Daure

Quand j’ai questionné individuellement Julia et Maria sur leurs utilisations des médicaments de la forêt lorsqu’elles vivaient au Brésil [les deux ont vécu de leurs enfance jusqu’à l’âge adulte au Brasil, une dans une ville du Sud et l’autre dans une ville du Nordeste], elles expliquent avoir très peu fait appel à ce type de traitement, seulement les moins élaborés autour du miel, citron, alcool, ail dans les cas de rhume ou angines. Depuis leurs venues en France, elles utilisent encore moins ces ressources dans le quotidien ou dans le traitement des petites affections pour elle ou leurs enfants. Ces constats nous amènent à l’hypothèse, déjà évoqué dans ce texte, que la médecine naturelle est avant tout basée sur une médecine familiale plus que familière, elle est soutenue par les transmissions orales, portées par le groupe social et culturel et encore plus spécifiquement par la famille. Loin du contexte familial l’exploration de cette ressource reste peu exploitée pour des raisons pratiques, difficulté à trouver les médicaments aisément, mais aussi pour des questions de soutient familio-culturel.

Ivy Daure

Forest - Libère Tumba

Si on exploite la forêt, il faut alors la remplacer. Comme on ne peut pas replanter les mêmes arbres, à la place, on choisit de reconstituer la forêt autrement, en plantant par exemple des arbres fruitiers. Quand on fait cela, la forêt nous le rend ! Actuellement, on nous réclame du bois de partout. Que faire ? Nous ne pouvons pas refuser parce qu’on nous fait miroiter beaucoup de choses. Du coup, nous concédons, et nous en pâtissons. S’ensuivent parfois des sécheresses dont nous n’expliquons pas la provenance…. Dans les sociétés congolaises, le chef du village se met à la lisière de la forêt, car il constitue le trait d’union entre la cité et la forêt. Quand il y avait des problèmes dans la cité, on venait le consulter, et quand il était très difficile de trouver une solution, il demandait du temps afin de rentrer dans la forêt, et quand il ressortait il avait la solution… Sinon, il demande du temps pour parler avec la rivière. On pense alors que des esprits habitent la rivière. Les morts ne sont pas morts, ils sont parmi nous», ce vieil adage reflète bien la philosophie du pays. Les endroits où l’on peut parler avec les morts, sont soit dans l’eau, soit dans la forêt, soit sur la montagne.

Libère Tumba
Mastiha on the island of Chios

Mastiha on the island of Chios

Mastiha (mastic) Μαστίχα and its cultivating know-how on the island of Chios (Greece – “the tears of Chios”) - UNESCO World Heritage 2014 "... long been renowned for its numerous properties and its culture as a family occupation".


Mastiha (mastic) Μαστίχα et son savoir-faire cultivateur sur l'île de Chios (Grèce - « Les larmes de Chios ») - Patrimoine mondial de l'UNESCO 2014 "... est réputée depuis longtemps pour ses nombreuses propriétés et sa culture en tant qu'occupation familiale" .

Back to Top