Effet Numérique

Certains en sont béats, frappés d’un effet d’émerveillement* quasi permanent. D’autres en sont effrayés, voyant monter une menace digne du plus puissant effet apocalypse* dit Big Brother*. La plupart se contentent de l’exploiter, entre engagement* et neutralité*, entre consommation farouche et ennui… Le numérique, puisque c’est de lui dont il s’agit, a mis en définitive fort peu de temps pour imposer sa marque en matière non seulement de communication, mais de langage, d’éthique, de culture, de communauté, de mouvement, de temps, d’espace, de commerce, de savoirs, de techniques, de mémoire ! Entre quelques autres… Tous les secteurs de l’activité humaine sont concernés, et il est peu vraisemblable que l’espèce humaine puisse échapper au rendez-vous que le numérique lui fixe quant à sa conduite et son destin même. L’effet numérique, cahin-caha, peut emprunter à tout cela et plus encore… Il a incontestablement les plus beaux jours devant lui, reste à savoir à qui cette beauté sera profitable…

Effet Vulgarisation

Fréquent corollaire de l’effet scientifique*, l’effet vulgarisation prend deux faces qui ne sont pas forcément opposées. La première vient du monde scientifique lui-même. Conscient de son écart sinon de faculté, assurément de connaissances, avec son audience, la science peut occasionnellement se livrer à rendre son propos plus accessible. En le tronquant d’une partie de sa raison d’être ? Oui et non, disons que cela dépend de qui s’y livre. L’autre versant de l’effet vulgarisation relève davantage du monde non scientifique tentant avec un succès méritoire, même s’il est souvent relatif, d’accéder par lui-même à la dite science. Ce second volet peut occasionnellement (fréquemment ?) faire l’objet d’un éloignement plus ou moins ostentatoire de la part de certains scientifiques qui ne s’y reconnaissent absolument pas – erreurs ou approximations obligent… ou qui le prétendent.

polymath

Polymath (from Greek: πολυμαθής, polymathēs, "having learned much") – A person whose knowledge spans a significant number of subjects. / In Latin: homo universalis, "universal man".


Polymathe (du grec πολυμαθής, polymathēs « qui a beaucoup étudié ») – Une personne ayant de très larges connaissances dans des domaines nombreux et variés.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Effet Indéfinition

S’il est bien un concours permanent à notre relation aux actualités, c’est celui de la signification des mots, objets et idées qu’elle véhicule. Le chancelier Francis Bacon, parmi beaucoup d’autres, avait eu beau prévenir : « Tandis qu’il vaudrait mieux, suivant la prudente habitude des mathématiciens, commencer par couper court à toute discussion en définissant rigoureusement les termes », il semblerait que nous ayons fait l’école buissonnière ce jour-là… Le résultat est aussi patent que parfois affligeant débouchant sur une cohorte de disputes, de malentendus, de débats mal aiguillés, comme si la précaution précitée avait échappé aux protagonistes ! La réintroduire tout en admettant que nous puissions ne pas avoir la même idée de la « santé », de la « justice », de « l’amour »… ne serait sans doute pas inutile au grand Débat contemporain. Ainsi en va-t-il de l’effet indéfinition, assuré de la différence de nos pratiques, cultures, savoirs, opinions ainsi que de notre histoire. Bien entendu, la prudence élémentaire voudra qu’aucune indéfinition ne soit close ni universelle, de quoi inquiéter quelques-uns et encourager tous les autres…

Back to Top