Ocean - Pascal Medan

Je voulais être marin, en même temps que l’aïkidô, peut-être un petit peu avant. Ca ne s’est pas fait mais pour moi, l’océan ça rejoint le livre, ce sont des moments d’apaisement. Quand il y avait des tensions chez moi, je prenais la voiture et j’allais à l’océan. Je restais des heures devant les vagues, à les regarder et à me dire : Tiens ça c’est une droite, ça c’est une gauche. Même encore je suis capable de rester assis, de les compter … Pour moi c’était un moment qui me permettait de retrouver le calme. Le top du top c’est être devant la mer, avec un livre !

Pascal Medan

Plastic fragments in the deepest ocean

"Animals living in the deepest ocean trenches have been found with plastic fragments in their gut, according to new research published Wednesday showing how manmade pollution reaches into the bowels of the planet." - Patrick Galey (phys.org - Feb. 2019)


"Des animaux vivant dans les faillesles plus profondes de l'océan ont été retrouvés avec des fragments de plastique dans leur intestin, selon une nouvelle étude publiée mercredi qui montre comment la pollution anthropique atteint les entrailles de la planète." - Patrick Galey (phys.org - février 2019)
"Ces particules pourraient bien passer directement à travers l'animal, mais chez les animaux que nous avons examinés, elles doivent les bloquer. Cela reviendrait à avaler un câble de 2 mètres en polypropylène et à ne pas nuire à votre santé. ", a déclaré Jamieson. - Patrick Galey (phys.org - février 2019)

Kanji: 洋. Radical: 水. Number of strokes: 9. Meaning: “ ocean”. Pronunciation: ヨウyō.

methane

"Methane (R50) is an alkane hydrocarbon [of the formula CH4]. Methane is the main component of natural gas. It is the main component of biogas produced from the fermentation of organic animal or plant matter in the absence of oxygen. It is produced by methanogenic bacteria that live in anaerobic environments, i.e. without oxygen. (...) Methane is naturally released from wetlands with little oxygen such as marshes and flooded land. (...) Large amounts of methane are trapped in the form of methane hydrates on the ocean floor. But ... the carbon in this fossil methane is no longer carbon 14 (due to isotopic decay over tens of thousands of years) but its isotope carbon 12. In the event of significant global warming, this carbon 12 could be largely released, which would not be without causing many additional ecological problems." (from: techno-science.net)


methane

« Le méthane (R50) est un hydrocarbure de la famille des alcanes [de formule CH4]. Le méthane est le composant principal du gaz naturel. C'est le principal constituant du biogaz issu de la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène. Il est fabriqué par des bactéries méthanogènes qui vivent dans des milieux anaérobiques c'est-à-dire sans oxygène. (…) Le méthane se dégage naturellement des zones humides peu oxygénées comme les marais et les terres inondées. (…) Des quantités importantes de méthane sont piégées sous forme d'hydrates de méthane au fond des océans. Mais … le carbone de ce méthane fossile n'est plus (du fait de la désintégration isotopique survenue sur des dizaines de milliers d'années), le plus souvent, du carbone 14 mais son isotope : le carbone 12. En cas de réchauffement climatique important, ce carbone 12 pourrait être largement relargué, ce qui ne serait pas sans poser de nombreux problèmes écologiques supplémentaires. » (source : techno-science.net)

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Microplastic in deepest oceans

Microplastic in deepest oceans

Microplastic found in deepest ocean animals - "We are piling all our crap into the place we know least about." - Alan Jamieson from Newcastle University's School of Natural and Environmental Sciences (source: Royal Society Open Science) - The team confirmed how widespread and consequent the plastic contamination proved to be.


Des micro-plastiques trouvés chez les animaux vivant au plus profond des océans – « Nous accumulons tous nos rebuts dans l'endroit sur lequel nous en savons le moins. » - Alan Jamieson de Newcastle University's School of Natural and Environmental Sciences (source : Royal Society Open Science) - L’équipe a confirmé à quel point la contamination plastique était généralisée et conséquente.

océan

Vaste espace d’eau salée partiellement connu auquel nous devons des richesses fondamentales à la survie des espèces et en particulier la nôtre, et dont une mauvaise gestion (surpêche, déchets, pollution...) met en danger les équilibres fondamentaux directement ou indirectement.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Plastic particles through animals

"These particles could just pass straight through the animal, but in the animals we looked at they must be blocking them. The equivalent would be for you to swallow a 2-metre polypropylene rope and expect that not to have an adverse affect on your health," said Jamieson. - Patrick Galey (phys.org - Feb. 2019)

27. Feet in the water?

27. Feet in the water?

Would we have thought that the oceans would remain an inexhaustible resource, independent of our lifestyles and our negligence? How should the observation of their fragility lead us to reset our mind? What needs to urgently change in our relationship with the richness of the oceans and their endangerment?


27. Les pieds dans l’eau ?

Aurait-on pensé que les océans demeureraient une ressource inépuisable, indépendante de nos modes de vie, de nos négligences ? Comment le constat de leur fragilité doit-il nous conduire à modifier nos comportements ? Que faut-il changer dans notre relation à la richesse des océans et à leur mise en danger ?

Sedna, goddess of the oceans

(Inuit tale) The sea is an inexhaustible source in the history of the Inuit. It provides them with a large part of their basic needs for food thanks to all its living creatures, but also thanks to the materials that Inuit use for clothing, lighting, hunting, etc. Sedna is the spirit of this story, both feared and admired. The angakkuit convey different stories about her. One of them tells us that as she refused to get married her father forced her to marry one of her suitors. So she left her parental home, reluctantly accompanying this new husband. Alas, he turned out to be a dog disguised as a man! Realizing his consequent mistake, the father decided to get her daughter back home. He finally found her with a kayak. However her husband-dog, who was endowed with great powers, suddenly reappeared. Seeing that Sedna was running away on the water with her father, he unleashed a terrible storm. The kayak capsized and Sedna went overboard. As she clutched desperately, her fingers were injured on the sharp edges and she eventually cut her first phalanxes. But as soon as they fell into the water, the finger fragments turned into seals. Then the second phalanxes gave way, and on contact with the water, they turned into walruses. Ready to let go, Sedna cut off her third phalanxes, which in turn became whales. Then she sank into the depths of the ocean. It is still there that she remains, mother of all the marine creatures. It is said that when the sea is unleashed, it is because Sedna tries to untangle her hair but, having no hands, has the greatest pain to do so! It is then with the shamans to help her to comb her hair!

 


(légende inuite) La mer est une source inépuisable dans l’histoire des Inuit. Elle leur apporte une grande partie de leur subsistance grâce à toute la vie qui l’anime, mais aussi grâce aux matières que les Inuit en extraient pour se vêtir, s’éclairer, chasser, etc. Sedna en est l’esprit, tout à la fois crainte et admirée. Les angakkuit racontent différentes histoires à son sujet. L’une d’elles nous dit que refusant de se marier, son père la contraignit à épouser un de ses prétendants. C’est ainsi qu’elle quitta son foyer parental, pour accompagner ce nouvel époux à contrecoeur. Hélas, celui-ci se révéla être un chien déguisé en homme ! Réalisant son erreur, le père décida d’aller chercher sa fille. La retrouvant enfin, il décida de la ramener à bord d’un kayak. Mais l’époux qui était lui-même doté de grands pouvoirs, réapparut. Voyant que Sedna s’enfuyait sur les eaux avec son père, il déclencha une épouvantable tempête. L’embarcation chavira et Sedna passa par-dessus bord. Alors qu’elle s’agrippait désespérément, ses doigts se blessèrent aux rebords acérés et elle finit par se couper les premières phalanges. Or, à peine tombés à l’eau, les fragments de doigts se transformèrent en phoques. Puis les deuxièmes phalanges à leur tour cédèrent, et au contact de l’eau se métamorphosèrent en morses. Prête à lâcher, Sedna se coupa les troisièmes phalanges qui à leur tour devinrent baleines. Alors elle lâcha prise et s’enfonça dans les profondeurs de l’océan. C’est toujours là qu’elle demeure, mère de toutes les créatures qui y résident. On prétend aujourd’hui que quand la mer est déchaînée, c’est parce que Sedna essaie de démêler ses cheveux mais, n’ayant plus de mains, en a le plus grand mal ! C’est alors aux chamans d’aller la peigner !

Back to Top