phonétique

Ensemble des éléments se rapportant aux sons d’une langue, susceptibles de nous éclairer sur son caractère mélodique, ses variations tonales, ou encore sur les interactions entre individus (intonation, etc.)…

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

raconter

Faire le récit d’une histoire, d’une aventure avec plus ou moins de talent.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

World Theatre Days – Jean Cocteau

"Many discords, says the poet, are born from the distance between minds and the wall of languages that the vast theatrical apparatus proposes to cross. Thanks to the World Theatre Days, peoples will at last become aware of their respective wealth and will collaborate in a large commitment with peace. "Nietzsche said: "Ideas that change the face of the world come on doves' feet. "Perhaps it is by a means that was too often limited to the simple pretext of pleasing that the youth will benefit from a brilliant and lively Sorbonne, from real dialogues, while the fatigue of study made the masterpieces lose their original violence and weaken them. I would add: the machine is said to have dealt the final blow to the Theatre. I don't believe this, and since the International Theatre Institute has asked me to speak on its behalf, I declare, as was once declared for our kings (varying the formula a little): If the Theatre is dead, long live the Theatre! »


« Bien des discordes, déclare le poète, naissent de l'éloignement des esprits et du mur des langues que le vaste appareil théâtral se propose de traverser. Les peuples, grâce aux Journées mondiales du théâtre, prendront enfin conscience de leurs richesses respectives et collaboreront à une haute entreprise de paix.
« Nietzsche disait : « Les idées qui changent la face du monde viennent sur des pattes de colombes. » Peut-être est-ce par un moyen qui fut trop souvent limité au simple prétexte de plaire que la jeunesse bénéficiera d'une Sorbonne brillante et vivante, de dialogues en chair et en os, alors que les fatigues de l'étude faisaient perdre aux chefs-d'œuvre leur violence d'origine et les affaiblissaient.
J'ajoute : la machine aurait, paraît-il, porté le coup de grâce au Théâtre. Je n'en crois rien, et puisque l'Institut international du théâtre me charge de prendre la parole en son nom, je déclare, comme on le déclarait jadis pour nos rois (en variant un peu la formule) : Si le Théâtre est mort, vive le Théâtre ! »

Language - Jean Suhas

… Ma grand-mère exigeait qu’on parlât français à la maison et non basque. Parce que, disait-elle, basque vous parlerez toujours, dehors, pour vous amuser, entre vous, au village, mais … français c’est autre chose. Vous aurez besoin de parler français, vous devrez parler français. …

Jean Suhas

language

System composed of vocal signs which promotes exchanges within a given space-time - Is the subject of a learning and possibly a mastery, for the purposes not only of communicating, representing and meaning but also of asserting one's identity and singularity. Refers to societies and cultures in which it takes a prior importance from the earliest age.


langage

Système composé de signes vocaux qui favorise les échanges au sein d’un espace–temps donné - Fait l’objet d’un apprentissage et éventuellement d’une maîtrise, aux fins non seulement de communiquer , représenter et signifier mais d’affirmer son identité, sa singularité. Renvoie aux sociétés et cultures dans lesquelles il prend une importance prioritaire dès le plus jeune âge.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Sutor, ne supra crepidam

Pliny the Elder reported in his Naturalis Historia [XXXV] that a shoemaker allegedly pointed out to Apelle de Cos, a Greek painter, a defect in his representation of a sandal. It is said that Appelle would have rectified it according to this wise opinion. However the shoemaker decided to go on and expressed an opinion on many other aspects of the picture. To which Appelle would have replied “sutor, ne supra crepidam” ("shoemaker, not beyond the sandal"). We do hope this doesn’t mean that he ignored the intrinsic quality of a good shoemaker by virtue of his ability to deduce many things from the way we treat our shoes. But this is of course another story ...


Pline l’Ancien rapporta dans son Naturalis Historia [XXXV] qu’un cordonnier aurait fait observer à Apelle de Cos, peintre grec, un défaut dans sa représentation d’une sandale. Celui-ci l’aurait dit-on rectifié en fonction de ce sage avis. Or, ne voilà-t-il pas que le cordonnier s’enquit de poursuivre et émettre un avis sur bien d’autres aspects du tableau. Ce à quoi Appelle lui aurait répondu « sutor, ne supra crepidam » (« cordonnier, pas au-delà de la sandale »). L’on espérera que cela signifiait en rien qu’il ignorait la qualité intrinsèque à un bon artisan cordonnier en vertu de sa capacité à déduire bien des choses de la manière dont nous traitons les chaussures. Mais c’est bien entendu là une autre histoire...

Effet Logorrhée

En diversifiant les flots de paroles, en les reproduisant plus ou moins à l’identique (souvent amputées de leur signature*), l’ère de l’information nous a inondés des énoncés de toutes natures. Certains y ont dénoncé de longue date une forme d’opulence communicationnelle (A. Moles). D’autres parlent d’infobésité. Et beaucoup s’y noient avec une relative insouciance. Cet effet logorrhée serait-il plutôt une invitation à apprendre à y reconnaître l’essentiel et l’accessoire ? De nouvelles aptitudes langagières y auraient-elles par exemple toute leur place ?

communication

096/200communication

For communicating in the United Arab Emirates, different languages are required depending on the context and people: Arabic or Gulf dialect, English, but also Hindi, Urdu or Persian… (Arabic lg, Gulf Arabic lg, English lg, Hindi lg, Urdu lg, Persian lg)


Pour communiquer aux Emirats Arabes Unis, différentes langues sont possibles selon le contexte et les personnes: arabe ou dialecte du Golfe, anglais, mais aussi hindi, ourdou ou persan…

What is communication? How to define it? How long have we been communicating? What have been the codes and rules of communication - exchange - expression? Carrier pigeons or Kogi's poporo, Chappe's semaphore or animal sound waves, what place does communication take in the world's current fabric, human or non-human? On what do we communicate mainly? individually? collectively? In what way? Are (new) communication tools changing the object of communication? What forms of communication does the digital world favour?... (to be completed)

Qu’est-ce que la communication ? Comment la définir ? Depuis quand communique–t–on ? Quels ont été les codes et règles de communication – d’échange –d’expression ? Pigeons voyageurs ou poporo des Kogis, sémaphore de Chappe ou ondes sonores animales, quelle place prend la communication dans la fabrique actuelle du monde, humaine ou non humaine ? Sur quoi communique–t–on principalement ? individuellement ? collectivement ? De quelle manière ? Les (nouveaux) outils de communication en font–ils évoluer l'objet ? Quelles formes de communication le numérique privilégie–t–il ?... (à compléter)

Song and Dance

Song and Dance

Why Sing? Why Dance?
It has been said that we sing when we can no longer speak.
When we can no longer sing, then we have the need to dance.
Throughout time, space, and culture and belief, the shared experience of song and dance has an important resonance. We share the universal language of music and movement.
We communicate through sound, tempo and melody, as well as body extension, elevation, swirling, soaring and stillness. We understand great joy and deep despair without words or language to misunderstand or misinterpret.

The gentle and subtle wave of a Japanese dancer’s hand movement
The pounding rhythm and metallic speed of a Flamenco dancer’s shoe hitting the stage.
The steady earthbound beat of an East Indian barefoot stomp and symbolic Patakas (hand gestures) speaking clearly.
The joy filled prance of Peruvian color clad villagers winding in circles and patterns.
The most highly skilled and perfect ballet artists turning, leaping and finding the suspended balance that we seek in all our lives.

Why Sing? Why Dance?
As a child, I loved a little poem: “A bird doesn’t sing because he has an answer, he sings because he has a song.”


Pourquoi chanter ? Pourquoi danser ?
On dit que l'on chante quand on ne peut plus parler.
Lorsque nous ne pouvons plus chanter, nous avons alors besoin de danser.
À travers le temps, l'espace, la culture et les croyances, l'expérience partagée du chant et de la danse a une résonance importante. Nous partageons le langage universel de la musique et du mouvement.
Nous communiquons par le son, le tempo et la mélodie, ainsi que par l'extension du corps, l'élévation, le tourbillon, l'envol et l'immobilité. Nous percevons la joie et le désespoir sans mots ni langage susceptibles d’être mal compris ou mal interprétés.

La vague douce et subtile du mouvement de la main d'un danseur japonais.
Le rythme martelant et la vitesse métallique d'une chaussure de danseur de Flamenco qui monte sur scène.
Le rythme soutenu d'un pied nu indien et le symbolique Patakas (gestes de la main) qui nous parle avec clarté.
La joie des villageois vêtus de couleurs péruviennes qui se baladent en cercles et en motifs.
Les artistes de ballet les plus compétents et les plus parfaits qui tournent, sautent et trouvent l'équilibre suspendu que nous recherchons dans toute notre vie.

Pourquoi chanter ? Pourquoi danser ?
Enfant, j'adorais un petit poème : « Un oiseau ne chante pas parce qu'il a une réponse, il chante parce qu'il a une chanson. »

Proposed by

voix

Son émis par l’homme en parlant ou chantant, souvent relié à sa personnalité et dont il se sert de manière plus ou moins spontanée – Peut faire l’objet d’une maîtrise voire d’un perfectionnement.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
40 Objective: languages ?

40 Objective: languages ?

The plurality of languages is a universal heritage, much more alive than we sometimes seem to think. Its safeguarding, and even more so its better animation illustrate the awareness we can have of the importance of their diversity and their role in the defense and dialogue of our identities. What if we participated more actively?


40. Objectif : langues ?

La pluralité des langues est un patrimoine universel, bien plus vivant qu’on ne semblerait parfois le croire. Sa sauvegarde, et plus encore sa meilleure animation illustrent bien la conscience que nous pouvons avoir de l’importance de leur diversité et de leur rôle dans la défense et le dialogue de nos identités. Et si nous y participions plus activement ?

dire

Formuler verbalement - Mobiliser les ressources de la langue, c’est-à-dire de notre humanité, afin de formuler ce que l’on a pris la décision d’exprimer, en y ayant plus ou moins réfléchi, incluant ou non l’anticipation de ses effets.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Kanji: 語. Radical: 言. Number of strokes: 14. Meaning: “ language”. Pronunciation: ゴ、かた-る、かた-らうgo, kata-ru, kata-rau.

Language - Indira Bucha

Les langues étaient différentes à la maison. Ma mère, je lui ai toujours parlé en une langue indienne, le bhojpuri…. (langue du Bihar). Avec mon père, je parlais le créole. Mes parents entre eux parlaient en bhojpuri. Avec ma sœur aînée, qui a une vingtaine d’années de plus que moi et qui était déjà mariée à ma naissance, je parle également en bhojpuri. Certes, on met quelques mots créoles. Quant à mes frères et les autres sœurs, toujours en créole.

Indira Bucha

« Ceux qui savent ne parlent pas / Ceux qui parlent ne savent pas. » – Laozi 老子

Parler.
Ne pas parler.
Parler à voix basse, ou à haute voix.
Parler pour ne rien dire.
Parler au nom des autres.
Parler avec aisance.
Diction – éloquence.
Hésiter à parler.

Murmurer – Confier – Clamer – Crier.
Baragouiner.
Monter en chaire
S'installer au pupitre
Pour livrer un message ou un discours.

Sortir sur le perron
Pour alimenter les potins du jour.
Donner sa parole
La reprendre.

Parler une langue ou plusieurs.
Parler, un acte d’humanité,
Dans toute sa beauté, sa fragilité
Et ses contradictions.

Proposition d’indéfinition :
"Parler - Extérioriser sa pensée, sa connaissance d’un sujet ou encore son émotion au moyen d’une ou plusieurs langues diversement maîtrisée/s, d’une certaine diction voire d’une éloquence, en prenant ainsi le plaisir ou la responsabilité de la communiquer, avec tout l’impact heureux ou moins heureux, et les diverses conséquences qui peuvent en dépendre."

01. A lexicon for thinking the world together

01. A lexicon for thinking the world together

What if we were to compile together a lexicon of the humanities? A lexicon open to our plurality of knowledge, languages, cultures, ideas? A lexicon for a universal dialogue.


1. Un lexique pour la planète

Et si nous compilions ensemble un lexique des humanités ? Un lexique ouvert à notre pluralité de savoirs, de langues, de cultures, d'idées ? Un lexique en faveur d'un dialogue universel.

Effet Numérique

Certains en sont béats, frappés d’un effet d’émerveillement* quasi permanent. D’autres en sont effrayés, voyant monter une menace digne du plus puissant effet apocalypse* dit Big Brother*. La plupart se contentent de l’exploiter, entre engagement* et neutralité*, entre consommation farouche et ennui… Le numérique, puisque c’est de lui dont il s’agit, a mis en définitive fort peu de temps pour imposer sa marque en matière non seulement de communication, mais de langage, d’éthique, de culture, de communauté, de mouvement, de temps, d’espace, de commerce, de savoirs, de techniques, de mémoire ! Entre quelques autres… Tous les secteurs de l’activité humaine sont concernés, et il est peu vraisemblable que l’espèce humaine puisse échapper au rendez-vous que le numérique lui fixe quant à sa conduite et son destin même. L’effet numérique, cahin-caha, peut emprunter à tout cela et plus encore… Il a incontestablement les plus beaux jours devant lui, reste à savoir à qui cette beauté sera profitable…

punctuation

A system of linguistic marks present in a text that helps to understand its construction, sequence, rhythm, and often even its meaning according to a given system.


ponctuation

Système de marques linguistiques présentes dans un texte qui permet d’en comprendre la construction, l’enchaînement, le rythme, voire souvent le sens.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Homo sapiens

Homo sapiens appears according to theories 200,000 years ago (or more recently) characterized by the development of the skull, the reduction of the canines, the occurrence of language and bipedal locomotion. Some support his appearance in several simultaneous locations of the planet (multi-centered hypothesis). Others see it as an evolution from Africa exclusively (monocentric assumption known as "Out of Africa").


L’homo sapiens apparaît selon les théories il y a 200000 ans (ou plus récemment) se caractérisant par le développement du crâne, la diminution des canines, la survenance du langage et une locomotion bipède. Certains penchent pour une apparition en plusieurs endroits simultanés de la planète (hypothèse pluricentrée). D’autres y voient plutôt une évolution depuis l’Afrique exclusivement (hypothèse monocentrée dite Out of Africa).

autonym

(or endonym) – An internal name for a place, people, person, language, used as a self-designation (vs exonym). Ex. Deutschland for Germany. (Greek αὐτός, autos: “oneself”, and ὄνυμα, ónuma: “name”)

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

World Theatre Days – Jean Cocteau

"Many discords, says the poet, are born from the distance between minds and the wall of languages that the vast theatrical apparatus proposes to cross. Thanks to the World Theatre Days, peoples will at last become aware of their respective wealth and will collaborate in a large commitment with peace. "Nietzsche said: "Ideas that change the face of the world come on doves' feet. "Perhaps it is by a means that was too often limited to the simple pretext of pleasing that the youth will benefit from a brilliant and lively Sorbonne, from real dialogues, while the fatigue of study made the masterpieces lose their original violence and weaken them. I would add: the machine is said to have dealt the final blow to the Theatre. I don't believe this, and since the International Theatre Institute has asked me to speak on its behalf, I declare, as was once declared for our kings (varying the formula a little): If the Theatre is dead, long live the Theatre! »


« Bien des discordes, déclare le poète, naissent de l'éloignement des esprits et du mur des langues que le vaste appareil théâtral se propose de traverser. Les peuples, grâce aux Journées mondiales du théâtre, prendront enfin conscience de leurs richesses respectives et collaboreront à une haute entreprise de paix.
« Nietzsche disait : « Les idées qui changent la face du monde viennent sur des pattes de colombes. » Peut-être est-ce par un moyen qui fut trop souvent limité au simple prétexte de plaire que la jeunesse bénéficiera d'une Sorbonne brillante et vivante, de dialogues en chair et en os, alors que les fatigues de l'étude faisaient perdre aux chefs-d'œuvre leur violence d'origine et les affaiblissaient.
J'ajoute : la machine aurait, paraît-il, porté le coup de grâce au Théâtre. Je n'en crois rien, et puisque l'Institut international du théâtre me charge de prendre la parole en son nom, je déclare, comme on le déclarait jadis pour nos rois (en variant un peu la formule) : Si le Théâtre est mort, vive le Théâtre ! »

floriography

floriography

Floriography of the language of flowers – A sort of cryptological communication consisting of the use of flowers arrangement which took its roots in Victorian era in England and spread through Europe and United States as well as in South America mainly during the 19th century. It attributed a great significance to specific flowers and their combination.


langage des fleurs

Une sorte de communication cryptologique consistant à utiliser un arrangement de fleurs qui a ses racines dans l'ère victorienne en Angleterre et s'est répandue en Europe et aux États-Unis, ainsi qu'en Amérique du Sud, principalement au cours du XIXe siècle. Il attribue une grande importance à des fleurs spécifiques et à leur combinaison.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Upside down (5) – The language of flowers, spring 2020 version …

Sens dessus dessous (5) – Le langage des fleurs, version printemps 2020...

Une invitée bien improbable nous dira-t-on : la fleur... Oui la fleur, dans toute sa promesse d’être. La fleur dans sa présence odorante, sensible, colorée, une présence qui séduit, embaume, parfois étourdit... La fleur que l’on observe assis sur un banc de jardin, en contemplation dans une alcôve, ou que l’on croise sur les sentiers champêtres... La fleur, dans tout son rôle vital que l’on tendrait quelquefois à oublier et pourtant par lequel l’existence de quantité d’autres êtres s’accomplit...
« Le cinquième d’un essaim d’abeilles se posa sur des fleurs de Kadamba. Un tiers se posa sur les fleurs de Silinhdra, et s’envola vers les fleurs d’un Kutaja. Une abeille qui n’avait pas rejoint les autres planait seule dans les airs. Dis-moi, charmante dame, le nombre de ces abeilles. »
Inde – Texte sanskrit
Mais alors nous dira-t-on, quid de la fleur à l’heure pandémique ? Quid de sa présente contribution à la situation planétaire ? Voici alors que le monde s’anime dans toute sa dimension culturelle, symbolique, marchande... d’autant plus que le printemps de l’hémisphère nord lui offre bien des raisons de s’exprimer.
Nous voici soudain dans les vastes étendues des cultures florales néerlandaises. Nous pourrions être par ex. au parc du Keukenhof, là où les sociétés florales viennent chaque printemps – théoriquement – présenter leurs créations de tulipes et autres fleurs à bulbe. Nous glisser aussitôt dans le chariot du temps et remonter jusqu’aux heures de la tulipomanie (Tulpenmanie en néerlandais) qui s'empara des marchés au 17e siècle. Assister à l'augmentation démesurée des cours de l’oignon de tulipe, la négociation d'un seul bulbe pouvant atteindre vingt fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé ! Puis voir l'effondrement du système provoquant un véritable krach boursier, le premier dit-on de l’histoire financière moderne. Krach boursier, a-t-on dit ! De quoi renvoyer d’emblée à la crise très contemporaine, à l’instar des centaines de millions de fleurs prêtes à déferler dans ce marché planétarisé, et aujourd’hui mises au rebut...
Autres fleurs, autres mœurs. Nous voici à présent dans l’un des moments les plus sacrés du printemps nippon : Hanami 花見, littéralement « regarder les fleurs ». Féerie des familles s’assemblant sous les draps de fleurs pastels qui flottent et virevoltent au moindre vent. En pleine crise du coronavirus, les pique-niques traditionnels y ont été souvent interdits. En revanche, les autorités ont permis de marcher dans les parcs pour observer la floraison... Comment ne pas paradoxalement reconnaître l’opportunité du message adressé par cette tradition rappelant à tous, petits et grands, la fragilité de la vie et le caractère transitoire de l’existence...
À la venue du 1er mai, c’est également une autre fleur, le muguet cette fois-ci qui revendiquera son droit à l’actualité, se prêtant à une tradition qui remonterait fort loin dit-on. Représentante du printemps et porte-bonheur déjà chez les Celtes, le muguet aurait rencontré son premier « 1er mai » en l’année 1561. Le roi de France Charles IX y ayant reçu un brin de muguet, aurait en effet décidé d'en offrir régulièrement aux dames de la cour. « Qu'il en soit fait ainsi chaque année ! » Ce n’est que plus tard que cette tradition se popularisera en s’associant à la Fête du Travail, celle-ci ayant été établie dans sa dimension internationale en 1889.
Oui, les fleurs de toute époque, de toute société, ont pu revendiquer bien des forces d’expression s’associant à la saisonnalité dont elles sont messagères, mais aussi aux représentations de la fête, des sentiments, du pouvoir, ou encore de la religion ou du travail. De quoi renvoyer à leur meilleure prise en compte ?... Souvenir – celui d’avoir accueilli durant un après-midi de 1997 au Salon du Livre de Paris, Sir Jack Goody, anthropologue britannique auteur de « la Culture des fleurs ». Incomparable moment à voyager avec lui d’une société à l’autre, tandis que nous y avions débattu autour de la représentation graphique de la fleur devant des panneaux couverts de hiéroglyphes égyptiens, caractères chinois et autres signes UNIDEO...
La fleur, soyons-en certains, survivra à ce triste épisode, mais en aurons-nous profité pour bien comprendre tout ce que nous lui devons de vérité biologique et de poésie éternelle...

(Illustration : Floriographie ou le « langage des fleurs » en UNIDEO, langage qui connut un essor considérable du 18e au 19e siècle, notamment en Allemagne)

A language that can touch the hearts and minds of young and old people…

If we are not able to translate our words into a language that can touch the hearts and minds of young and old people, we will not be able to undertake the broad social changes that are necessary to alter the current course of global human development…


Si nous ne sommes pas capables de traduire nos mots en un langage qui puisse toucher le cœur et l'esprit des jeunes comme des aîné.es, nous ne pourrons entreprendre les vastes changements sociaux qui sont nécessaires pour modifier le cours actuel du développement global de l'humanité…

hope

178/200hope

Khoisan communities in the Northern Cape continued to hope their languages will become official. (Khoisan lgs)


Les communautés khoisan du Cap Nord ont continué à espérer que leurs langues deviennent officielles.

What is there to hope for? How to define it? Is hope closing our eyes to the reality of things and the world, or is it seeing a different outcome? How does trust build a decisive part of the future? How does mistrust come about? With what consequences? How does the digital world intervene in these areas?. (to be completed)

Qu’est-ce qu’espérer ? Comment le définir ? Espérer est-il fermer les yeux sur la réalité des choses et du monde, ou bien est-ce en voir une issue différente ? En quoi la confiance construit-elle une part décisive de l’avenir ? Comment se met en place la méfiance ? Avec quelles conséquences ? Comment le numérique intervient-il en ces domaines ?... (à compléter)

grammaire

Ensemble des règles du langage ou de la langue ayant pour objet d’encadrer la production linguistique par des normes (comportant éventuellement des exceptions) – Fait l’objet d’un apprentissage plus ou moins exigeant renvoyant à une forme d’indice social.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Language - Minoru Sasaki

La langue est un outil commode pour générer le sens. Mais c'est étouffant si l'on ne travaille que la sémantique. C'est une tâche essentiellement cérébrale. Sortez donc du cerveau. Recourez au peps physique. Faites traverser votre corps, vos organes à vos mots. Chantez, théâtralisez. Avec le dynamisme vocal, avec le geste, vous pouvez remuer le sens. Si vous écrivez, ébranlez-le avec un graphisme fantasque. Faites tout ça. Sinon, vous risquerez de vous laisser écraser par le poids du sens.

Minoru Sasaki

mot

Unité porteuse d’un son, et d’un sens qu’elle prend dans l’interaction avec d’autres unités, et dont l’importance varie au gré des usages et de l’idée qu’on s’en fait.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…