Taoism – the Three Treasures

Daoism relies on the Three Treasures: 慈 "compassion", 儉 "frugality", and 不敢為天下先 "humility".
“Chapter 67 – Three Treasures
The whole world says that my way is vast and resembles nothing.
It is because it is vast that it resembles nothing.
If it resembled anything, it would, long before now, have become small.
I have three treasures
Which I hold and cherish.
The first is known as compassion,
The second is known as frugality,
The third is known as not daring to take the lead in the empire;
Being compassionate one could afford to be courageous,
Being frugal one could afford to extend one’s territory,
Not daring to take the lead in the empire one could afford to be lord over the vessels.
Now, to forsake compassion for courage, to forsake frugality for expansion, to forsake the rear for the lead, is sure to end in death.
Through compassion, one will triumph in attack and be impregnable in defence.
What heaven succours it protects with the gift of compassion.”
(Translation by D. C. Lau (1963) – in ralstoncreekreview.com)


Le taoïsme repose sur les trois trésors : 慈 « la compassion », 儉 « la frugalité » et 不敢為天下先 » « l’humilité ».
«Chapitre 67 - Trois trésors
Il y a trois trésors que je garde en moi : Le premier est l'amour. Le second est la frugalité. Le troisième l'humilité. Par l'amour on peut devenir courageux. Par l'économie naît la générosité. Par l'humilité on peut atteindre le sommet. Les hommes n'aiment plus mais ils prétendent être braves. Ils ont perdu le goût de l'économie mais ils se déclarent généreux. Ils ont oublié l'humilité et se bousculent pour être les premiers. C'est une pente qui conduit à la mort. Si l'on combat par amour l'on sort toujours vainqueur et la ville qu'on défend devient inexpugnable. Le ciel secourt l'homme qui aime et le rend invulnérable. Et lui fait un bouclier de sa miséricorde. » Lao Tseu - traduction Conradin Von Lauer

Back to Top