Effet Big data et Effet Un

OK, nous sommes à l’heure de l’effet big data. Entendons d’un tel déferlement de données que les chiffres censés les décrire sont frappés d’un étrange malaise, celui d’une perte relative ou plus avancée de signification. Les approcher sous une forme analytique fait le succès de quelques acteurs du système. Les autres, un peu dépassés, n’ont qu’à acquiescer ou prétendre se révolter si telle ou telle ligne chiffrée les a choqués. Pourtant comment ne pas mettre en pendant de cet effet, un autre effet qui viendra rappeler que tous les grands nombres, y compris ceux des génocides et de l’abime qu’ils contiennent, commence et recommence par le chiffre 1. L’effet Un en remettant la singularité de chaque être, de chaque chose, au centre du débat, serait-il alors un antidote à la déferlante du big data ?

algorithm

Technically, it is a set of operating rules and calculation instructions whose purpose is to solve a problem or obtain a result - Although the term refers to an illustrious ninth-century Persian mathematician, Al-Khwârizmî, it has taken on a very special dimension with the advent of the computer and the development of the digital world - The decision support it seems to provide is bound to satisfy and even fascinate all those who see it as a valuable companion in their activities whether they are commercial, industrial, personal, etc. Algorithms are becoming increasingly present, facilitating a given form of decision-making, or even power or control, while more or less replacing the forms and decision-making mechanisms that preceded them. A lively debate is thus taking place between aficionados who are increasingly convinced not only of the effectiveness but also of the relevance of this contribution, and their detractors who are increasingly sceptical or afraid of the consequences inherent in this loss of control.


algorithme

Techniquement, il s’agit d’un ensemble de règles opératoires, d’instructions de calcul dont l’objectif est de permettre de résoudre un problème ou d'obtenir un résultat – Si le terme renvoie à un illustre mathématicien perse du IXe siècle Al-Khwârizmî, il a toutefois pris une dimension toute particulière avec l’avènement de l’ordinateur et le développement du monde numérique – L’aide à la décision qu’il semblerait apporter ne manque pas de satisfaire voire de fasciner tous ceux et celles qui y voient un précieux compagnon dans leurs activités marchandes, industrielles, socio-politiques, juridiques, amoureuses… Autant de domaines où les algorithmes deviennent de plus en plus présents facilitant une forme donnée de prise de décision, voire de pouvoir ou de contrôle, tout en se substituant peu ou prou aux formes et mécanismes décisionnels qui les précédaient. Un vif débat s’y manifeste donc entre aficionados toujours plus convaincus non seulement de l’efficacité, mais de la pertinence de cet apport, et leurs détracteurs toujours plus sceptiques ou effrayés des conséquences inhérentes à cette perte de contrôle.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Effet Cheveux coupés en quatre

Certains aiment aller dans le détail. C’est tout à leur mérite. Comment leur donner tort à une époque de (trop) fréquent empressement (voir effet zapping*) où l’on peut passer son temps à sauter d’un point d’intérêt à l’autre sans jamais n’en approfondir aucun. Il y a toutefois mesure à toute chose. Or voici que l’effet détail loin de se contenter d’’une analyse un peu plus poussée, s’y englue corps et âme. Le détail du détail prend alors la vedette pour ne plus la quitter. On y perd l’idée générale pour n’y voir que la sous-partie qu’on a bien voulu y mettre en avant tandis que le propos se met à couper les cheveux en quatre, effet garanti…

Effet Grenouille au fond du puits

Une histoire raconte qu’une grenouille vivait tranquillement au fond de son puits. Jusqu’au jour où une comparse y chuta malencontreusement. En l’y rejoignant, elle prit peu à peu conscience que son hôtesse avait passé sa vie, toute sa folle de vie, au fond de ce puits. Elle lui demanda donc si elle ne désirait pas « découvrir le monde ». Ce à quoi l’autre lui rétorqua un peu circonspecte : « Mais de quel monde parles-tu donc ? » « De celui au-delà du puits ! » s’exclama son interlocutrice vivement étonnée de sa question. Alors l’autre reprit : « Et ce monde est-il grand ? » (silence) « Il est immense en vérité ! » « Veux-tu dire plus grand que ce puits ? » « Mais bien entendu ! Cela n’a rien à voir… » « Est-il par exemple, plus étendu que la distance de là où nous sommes jusqu’à cette paroi ? » « … (hum) oui… » « Ah bon, et par exemple plus que jusqu’à cette pierre en hauteur ?! » « Vrai-sem-bla-ble-ment… » L’invitée surprise comprit soudain qu’il n’était pas sage de sa part de prétendre mieux connaître le monde que son hôtesse, et que chacun a une expérience dont les limites sont relatives, et peuvent occasionnellement être repoussées. La grenouille au fond du puits croit peut-être que le ciel se limite à la margelle et vous, vous savez que ce n’est pas le cas… Est-elle pour autant dans l’erreur ? L’effet Grenouille au fond du puits nous en rappelle le dilemme…

Effet Éloignement

Conscient de l’effet proximité*, on pourrait volontiers en conclure à un effet éloignement (ou encore dépaysement) diamétralement opposé. On le pourrait si l’on ne relevait l’existence d’une audience particulièrement sensible à ce témoignage sur le lointain, apte à éloigner du présent ou au contraire à l’enrichir…

Effet Financiarisation (et contre-effet)

Êtes-vous de celles et ceux qui ne trouvent rien à défendre au royaume de l’argent ? De celles et ceux qui prôneront bien volontiers l’usage d’une monnaie plus « sociale », indépendante des fluctuations des marchés et de leurs jeux pervers ? Si vous vous dites ainsi que le monde de la spéculation et des traders fait peser un risque toujours plus grave à l’ensemble de l’espèce humaine, si vous vous dites que l’impunité sur ses abus et les chaos qu’il occasionne, sont les signes d’un grave dysfonctionnement conduisant à un effet Catastrophe*, voire Apocalypse*, alors assurément, vous êtes concerné/e par l’effet financiarisation. On pourra certes y relever un contre-effet financiarisation lequel, tout au contraire, accorde sa pleine confiance aux joies et mérites d’un système financier qui ne manque pas de servir certains intérêts, et peut-être les siens…

surpopulation

Etat démographique caractérisé par le fait que le nombre d'individus d'une espèce vivante est estimé excéder la capacité de charge de son habitat mettant ainsi en péril ses équilibres présents et/ou futurs - Ceci renvoie donc clairement aux moyens de cette estimation, aux formes scientifiques ou idéologiques qu’elle revêt, à sa détermination objective ou subjective – Concernant l’espèce humaine, on relèvera le climat anxiogène et souvent conflictuel qui peut résulter de cette estimation et des positions contradictoires qui l’accompagnent, au regard des relations entre les groupes humains et des tensions que cet état présent ou anticipé fait ou ferait peser sur l’évolution de l’espèce.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Al-Khwarizmi

Al-Khwarizmi

Muḥammad ibn Mūsā al-Khwārizmī (780 – 850) - a Persian scholar during the Abbasid Caliphate...


Muḥammad ibn Mūsā al-Khwārizmī (780 - 850) - Erudit perse du califat abbasside ...

161/200first

A Martenitsa мартеница in Bulgaria consists of a kind of white and red yarn adornment, to welcome Baba Marta Day, March 1st. (Bulgarian lg, Cyrillic wr)


Un Martenitsa мартеница en Bulgarie ou un mărțișor en Roumanie consiste en une sorte de parure de fil blanc et rouge, pour accueillir la Journée Baba Marta, le 1er mars. )

What is first, second or last? How to define them? Do ordinals have particular meanings (first - second...)? First citizen robot, first woman to fly in space, last person on a list, second on the line, how do order and rank play in the nature of a phenomenon, an event, a situation and the perception we can have of it? How do we or do we not strive to achieve this rank? How does its trace mark memories?... (to be completed)

Qu’est-ce qu’être premier, second ou dernier ? Comment les définir ? Les ordinaux ont–ils des significations particulières (premier – deuxième…) ? Premier robot citoyen, première femme à voler dans l’espace, dernière personne d’une liste, deuxième arrivé.e sur la ligne, en quoi l’ordre et le rang jouent-ils dans la nature d’un phénomène, un événement, une situation et la perception que l’on peut en avoir ? Comment s’emploie-t-on ou non à obtenir ce rang ? Comment sa trace marque-t-elle les mémoires ?... (à compléter)