potlatch

potlatch

Potlatch - A gift-giving ceremony practiced by peoples of the Pacific Northwest Coast of Canada and the United States.


potlatch

Potlatch - Cérémonie d'échange de cadeaux pratiquée par les peuples de la côte nord-ouest du Pacifique et des États-Unis.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

chrysanthème

Plante de la famille des composées caractérisée par ses fleurs, et dont on peut également faire certains usages alimentaires.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

célébrer

Fêter un anniversaire, un événement en mobilisant des moyens ou des rites en marquant l’exception.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Koinobori

Koinobori

Koinobori 鯉のぼり - A traditional event, taking place on May 5th, today Children's Day (Kodomo no Hi, 子供の日).


Koinobori 鯉のぼり - Un événement traditionnel qui se déroule le 5 mai, jour de la fête des enfants (Kodomo no Hi, 子 供 の 日).

mariage

Union de deux personnes, parfois plus, contractant une alliance au regard de la loi ou/et de la religion, dans le but de fonder une famille (se reproduire, adopter) ou/et de consolider un attachement et une affection mutuelle, ou/et d’acquérir un statut social, ou/et de bénéficier d’avantages spécifiques (fiscalité par ex.), etc. – L’engagement qui en résulte confère aux protagonistes de l’union des droits et devoirs variables selon la culture, le sexe, le rang dans la société, etc. – Du mariage d’amour au mariage arrangé, voire forcé (pouvant procéder du kidnapping par ex.), les conditions qui accompagnent les débuts de cette union, augurent ou non du bien-être que chacun y trouvera – Enfin, selon les codes civiques ou spirituels en vigueur, le mariage peut être considéré inaliénable (ou non).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Nan Pa’ch

Nan Pa’ch

Nan Pa'ch ceremony (or Paach ceremony) – A corn-veneration ritual giving thanks for good harvests celebrated in San Pedro Sacatepéquez, San Marcos in Guatemala. The ritual features prayers in the Mam language. Intangible Cultural Heritage of UNESCO in Need of Urgent Safeguarding 2013 “…The participants are mostly older farmers, both men and women, with extensive ties to the community and who are recognized as its leaders. Four prayer sayers, or parlamenteros, offer prayers during the ceremony, supported by four auxiliary parlamenteros; meanwhile four godmothers dress ceremonial corncobs and coordinate the preparation and serving of food.”


Cérémonie Nan Pa'ch (ou cérémonie Paach) - Un rituel de vénération du maïs pour remercier les bonnes récoltes célébrées à San Pedro Sacatepéquez, San Marcos au Guatemala. Le rituel comprend des prières en langue mam. Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO nécessitant une sauvegarde urgente 2013. « ...Les participants sont pour la plupart d’anciens fermiers, hommes et femmes, fortement liés à la communauté et qui sont reconnus comme meneurs par celle-ci. Quatre diseurs de prières parlamenteros offrent des prières au cours de la cérémonie, bénéficiant du soutien de quatre parlamenteros auxiliaires. Quatre marraines décorent les épis de maïs de façon cérémonielle et coordonnent la préparation et le service de la nourriture. »

Kalyady Tsars


Kalyady Tsars

Rite of the Kalyady Tsars (Christmas Tsars) - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2008 “…a ritual and festive event celebrated in the village of Semezhava in the Minsk region of Belarus”


Rite des tsars de Kalyady (tsars de Noël) - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2008 «… un événement rituel et festif célébré dans le village de Semezhava, dans la région de Minsk en Biélorussie »

Shichi-go-san

Shichi-go-san

Shichi-go-san 七五三 "Seven-Five-Three" - Rite of passage in Shinto.


Shichi-go-san 七五三 "sept-cinq-trois" - Un rite de passage pour petits garçons et petites filles dans le Shintoïsme.

Yotaka festival

Yotaka festival

Tonami Yotaka Matsuri 砺波夜高祭り or Yotaka festival – An event held in June in Toyama Prefecture, Japan - Said to have started in the Taisho Period, asking for a bountiful harvest - At night, lamps using paper shades are lit.


Tonami Yotaka Matsuri 砺波夜高祭り ou festival Yotaka - Un événement organisé en juin dans la préfecture de Toyama au Japon - Il aurait commencé à l'époque de Taisho, en demande d’une abondante récolte - La nuit, des lampes en papier sont allumées.

Petrykivka

Petrykivka

Petrykivka painting ... in Ukraine for "decorating living quarters, household belongings and musical instruments with a style of ornamental painting that is characterized by fantastic flowers and other natural elements, based on careful observation of the local flora and fauna" - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2013 .


Petrykivka peint ... en Ukraine - "décorent leurs habitations, leurs objets domestiques et leurs instruments de musique de peintures ornementales où prédominent des fleurs imaginaires et autres éléments naturels inspirés d’une observation méticuleuse de la flore et de la faune locales" - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2013.

There are pretty flowers in the garden.

: There are pretty flowers in the garden.

: Il y a de jolies fleurs dans le jardin.

: Es gibt hübsche Blumen im Garten.

: Hay bonitas flores en el jardín.

: 在花园里花很美丽。

Zài huāyuán lǐ huā hěn měilì.

: Ci sono bei fiori nel giardino.

These are just introductory steps – Please if you see anything to be added or modified, contact us, we’ll be glad to receive your contribution...
Schemenlaufen

Schemenlaufen

Schemenlaufen, the carnival of Imst - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2010 "...a procession of masked, costumed dancers - Fasnacht carnival on the Sunday before the Christian season of Lent".


Schemenlaufen, le carnaval d'Imst - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2010 "... Tous les quatre ans la ville d’Imst, en Autriche, célèbre son carnaval du Fasnacht le dimanche avant le début du Carême chrétien. Au centre de la fête il y a le Schemenlaufen, défilé de danseurs masqués et costumés.".

naadam

Le naadam est un festival annuel en Mongolie qui a lieu en juillet et voit rivaliser les tenants de trois disciplines historiques : le tir à l’arc, la course à cheval et la lutte. Un jeu d’osselets est venu s’y ajouter. Il puise ses sources dans la fondation même de l’Empire mongol par Gengis Khan et a repris du service en 1921 avec l’indépendance.



[embed] https://youtu.be/4LcbK0QqE3o?t=85 [/embed]

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Kanji: 祭. Radical: 示. Number of strokes: 11. Meaning: “ festival”. Pronunciation: サイ、まつ-る、まつ-りsai, matsu-ru, matsu-ri.

Hanukkah


Hanukkah

Hanukkah חֲנֻכָּה‬ - Jewish festival called "Lights" commemorating the victory of the Maccabees on the Seleucids - The fact of lighting a chandelier with nine branches marks the miracle of the vial of oil that would have burned eight days although it contained only a day of feeding. Various rites are attached to it, especially a set of spinning tops - Hag HaHanoukka is in Hebrew the "Feast of the Edification".


Hanoucca חֲנֻכָּה‬ - Une fête juive commémorant la réinauguration du Deuxième Temple à Jérusalem.

flower

Organ of higher plants (angiosperm ) often colored and/or with pleasant scent. The diversity of flowers has provided such a range of various uses and representations from which arts, architecture, but also gastronomy, sciences... have never ceased to draw their inspiration. Often perceived for its relatively ephemeral side, it is also for these same reasons one of the best representatives of the beauty of existence and a hymn to its fragility. It crosses all cultures by its symbolic presence, going as far as to arouse forms of language.


fleur

Organe des plantes supérieures (angiospermes) souvent coloré et/ou au parfum agréable. La diversité des fleurs offre de longue date une palette infinie d'usages et de représentations dans laquelle les arts, l'architecture, mais aussi la gastronomie, la science... n'ont jamais cessé de puiser leur inspiration. Souvent perçue pour son côté relativement éphémère, la fleur est également pour ces mêmes raisons l'une des meilleures représentantes de la beauté de l'existence et un hymne à sa fragilité. Elle traverse l'ensemble des cultures de sa présence symbolique, allant jusqu'à susciter des formes de langages.

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…

Kanji: 瓶. Radical: 瓦. Number of strokes: 11. Meaning: “ flower pot”. Pronunciation: ビンbin. Other form: 甁.

Martenitsa


Martenitsa

Martenitsa мартеница (Bulgaria) or Mărțișor (Romania) - A custom welcoming the spring through a piece of adornment, made of white and red yarn - Intangible Cultural Heritage of Humanity 2017.


Martenitsa мартеница (Bulgarie) ou Mărțișor (Roumanie) - Une coutume accueillant le printemps à travers une pièce de parure en fils blancs et rouges - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité 2017.

festival

Ritual, periodic, sacred or secular moment or event, lasting one or several days, directly referring to the different calendars, characterized by specific activities and a more or less large and collective participation - Give rise to the expression of various feeling (joy, affection, respect, sadness ...).


fête

Moment souvent rituel, périodique, sacré ou profane, renvoyant à la distribution du calendrier et à l’organisation qui y est attachée, se caractérisant par des activités spécifiques et une participation collective plus ou moins accentuée fonction de l’importance qu’on lui accorde - Donnant lieu à l'expression des sentiments (réjouissance, allégresse, affection, respect, tristesse...).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Upside down (5) – The language of flowers, spring 2020 version …

Sens dessus dessous (5) – Le langage des fleurs, version printemps 2020...

Une invitée bien improbable nous dira-t-on : la fleur... Oui la fleur, dans toute sa promesse d’être. La fleur dans sa présence odorante, sensible, colorée, une présence qui séduit, embaume, parfois étourdit... La fleur que l’on observe assis sur un banc de jardin, en contemplation dans une alcôve, ou que l’on croise sur les sentiers champêtres... La fleur, dans tout son rôle vital que l’on tendrait quelquefois à oublier et pourtant par lequel l’existence de quantité d’autres êtres s’accomplit...
« Le cinquième d’un essaim d’abeilles se posa sur des fleurs de Kadamba. Un tiers se posa sur les fleurs de Silinhdra, et s’envola vers les fleurs d’un Kutaja. Une abeille qui n’avait pas rejoint les autres planait seule dans les airs. Dis-moi, charmante dame, le nombre de ces abeilles. »
Inde – Texte sanskrit
Mais alors nous dira-t-on, quid de la fleur à l’heure pandémique ? Quid de sa présente contribution à la situation planétaire ? Voici alors que le monde s’anime dans toute sa dimension culturelle, symbolique, marchande... d’autant plus que le printemps de l’hémisphère nord lui offre bien des raisons de s’exprimer.
Nous voici soudain dans les vastes étendues des cultures florales néerlandaises. Nous pourrions être par ex. au parc du Keukenhof, là où les sociétés florales viennent chaque printemps – théoriquement – présenter leurs créations de tulipes et autres fleurs à bulbe. Nous glisser aussitôt dans le chariot du temps et remonter jusqu’aux heures de la tulipomanie (Tulpenmanie en néerlandais) qui s'empara des marchés au 17e siècle. Assister à l'augmentation démesurée des cours de l’oignon de tulipe, la négociation d'un seul bulbe pouvant atteindre vingt fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé ! Puis voir l'effondrement du système provoquant un véritable krach boursier, le premier dit-on de l’histoire financière moderne. Krach boursier, a-t-on dit ! De quoi renvoyer d’emblée à la crise très contemporaine, à l’instar des centaines de millions de fleurs prêtes à déferler dans ce marché planétarisé, et aujourd’hui mises au rebut...
Autres fleurs, autres mœurs. Nous voici à présent dans l’un des moments les plus sacrés du printemps nippon : Hanami 花見, littéralement « regarder les fleurs ». Féerie des familles s’assemblant sous les draps de fleurs pastels qui flottent et virevoltent au moindre vent. En pleine crise du coronavirus, les pique-niques traditionnels y ont été souvent interdits. En revanche, les autorités ont permis de marcher dans les parcs pour observer la floraison... Comment ne pas paradoxalement reconnaître l’opportunité du message adressé par cette tradition rappelant à tous, petits et grands, la fragilité de la vie et le caractère transitoire de l’existence...
À la venue du 1er mai, c’est également une autre fleur, le muguet cette fois-ci qui revendiquera son droit à l’actualité, se prêtant à une tradition qui remonterait fort loin dit-on. Représentante du printemps et porte-bonheur déjà chez les Celtes, le muguet aurait rencontré son premier « 1er mai » en l’année 1561. Le roi de France Charles IX y ayant reçu un brin de muguet, aurait en effet décidé d'en offrir régulièrement aux dames de la cour. « Qu'il en soit fait ainsi chaque année ! » Ce n’est que plus tard que cette tradition se popularisera en s’associant à la Fête du Travail, celle-ci ayant été établie dans sa dimension internationale en 1889.
Oui, les fleurs de toute époque, de toute société, ont pu revendiquer bien des forces d’expression s’associant à la saisonnalité dont elles sont messagères, mais aussi aux représentations de la fête, des sentiments, du pouvoir, ou encore de la religion ou du travail. De quoi renvoyer à leur meilleure prise en compte ?... Souvenir – celui d’avoir accueilli durant un après-midi de 1997 au Salon du Livre de Paris, Sir Jack Goody, anthropologue britannique auteur de « la Culture des fleurs ». Incomparable moment à voyager avec lui d’une société à l’autre, tandis que nous y avions débattu autour de la représentation graphique de la fleur devant des panneaux couverts de hiéroglyphes égyptiens, caractères chinois et autres signes UNIDEO...
La fleur, soyons-en certains, survivra à ce triste épisode, mais en aurons-nous profité pour bien comprendre tout ce que nous lui devons de vérité biologique et de poésie éternelle...

(Illustration : Floriographie ou le « langage des fleurs » en UNIDEO, langage qui connut un essor considérable du 18e au 19e siècle, notamment en Allemagne)

Halloween


Halloween

Halloween – A celebration held on 31 October, the eve of the Christian feast of All Hallows' Day (Etym. Hallows' Evening or All Saints' Eve) which (for many scholars) stems from the Celtic festival Samhain marking the end of the harvest season and the beginning of winter.


Halloween – Fête qui se tient le 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint et qui (pour de nombreux érudits) découle de la fête celtique de Samhain marquant la fin de la saison des récoltes et le début de l'hiver.

Cooper’s Hill Cheese-Rolling and Wake


Cooper’s Hill Cheese-Rolling and Wake

Cooper's Hill Cheese-Rolling and Wake - An annual and now international event held near Gloucester / England. It consists of sending a 7–9 pounds round of Double Gloucester cheese from the top of the hill, competitors racing down after it in the hope to catch it.

Watch a Downhill Cheese-Chasing Competition in Britain | National Geographic

Enkutatash


Enkutatash

Enkutatash (Ge'ez: እንቁጣጣሽ) - The first day of the New Year in Ethiopia and Eritrea, more or less corresponding to the end of the "rainy season" - It is associated with the return of the Queen of Sheba to Ethiopia after her visit to King Solomon in Jerusalem in ca. 980 BCE.


Enkutatash (Ge'ez: እንቁጣጣሽ) - Le premier jour du Nouvel An en Éthiopie et en Érythrée correspondant plus ou moins à la fin de la "saison des pluies" - Il est associé au retour de la reine de Saba en Éthiopie après sa visite au roi Salomon à Jérusalem vers 980 av.J.-C.

Yennayer


Yennayer

Yennayer ⴰⵙⴻⴳⴳⴰⵙ ⴰⵎⴰⵣⵉⵖ - Amazigh New Year (gen. 14 January, sometimes 13 or 12). ETYM Berber form of “January” meaning “month-one”.


Yennayer ⴰⵙⴻⴳⴳⴰⵙ ⴰⵎⴰⵣⵉⵖ - Nouvel An Amazigh (gén. Le 14 janvier, parfois 13 ou 12). ETYM Forme berbère de « janvier » signifiant «premier mois».

Kanji: 花. Radical: 艸. Number of strokes: 7. Meaning: “ flower”. Pronunciation: カ、はなka, hana.

The power of flowers

Jack Goody a consacré un majestueux ouvrage à cet objet spécifique dans La culture des fleurs (1994 – Ed. Seuil). Il y apparaît notamment que la fleur constitue l’un parmi les nombreux vecteurs d’identité culturelle. Présente à divers titres sur les cinq continents, elle y fait l’objet d’investissements variés, qui ne sont pas tous, loin s’en faut, d’ordre botanique. L’univers musical s’y manifeste par ex., le dieu musique étant nommé chez les Aztèques Cinq-Fleurs. Le plan architectural s’y énonce également: A Notre-Dame, un cresson de fontaine court en frise, enrichi de motifs en feuilles de chélidoine, et en fleurs de gueules-de-loup. Son analogie en matière spirituelle est bien entendu constante. En Inde Un mortel peut durant sa vie, accomplir autant de bonnes actions qu’on peut tresser de couronnes avec un beau monceau de fleurs…

Yellow gentian

Yellow gentian

Great yellow gentian (Gentiana lutea) - In the mountains of central and southern Europe - Depicted on the reverse of the Albanian 2000 lekë banknote (with the Amphitheatre at Butrinto) - On its obverse, the Illyrian king Gentius 2nd century BCE, the last Ardiaei ruler.


Gentiane jaune (Gentiana lutea) - Dans les montagnes d'Europe centrale et méridionale - Au verso du billet de banque albanais de 2000 lekë (aux côtés de l'amphithéâtre de Butrint) - Au verso, figure le dernier roi illyrien Gentius qui régna de 180à 168 av.J.-C.

fête

Moment souvent rituel, périodique, sacré ou profane, renvoyant à la distribution du calendrier et à l’organisation qui y est attachée, se caractérisant par des activités spécifiques et une participation collective plus ou moins accentuée fonction de l’importance qu’on lui accorde - Donnant lieu à l'expression des sentiments (réjouissance, allégresse, affection, respect, tristesse...).

Any suggestion, improvement…? Many thanks and please, contact us…
Tsagaan Sar


Tsagaan Sar

Tsagaan Sar Цагаан сар - the Mongolian Lunar New Year - meaning the "White Moon". It is a momentous moment in traditional Mongolian life, an opportunity to show respect to elders, to reflect on the meaning of life, and to gather around ritual and culinary activities. Figure among them an exchange of snuffboxes. Or the development of a piece made of an odd number of layers of biscuits ( shiniin idee ). Tsagaan sar means "Month of the White" and begins at the rising moon, giving specific importance to the watch named bituun .


Tsagaan Sar Цагаан сар - Le nouvel an lunaire mongol - Signifiant la "lune blanche".